Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a deux façons de faire face aux difficultés : soit on les transforme, soit on se transforme en les affrontant» P. Bolton

Economie : Une plateforme pour recueillir les préoccupations des entreprises en difficultés

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • mardi 26 mai 2020 à 18h00min
Economie : Une plateforme pour recueillir les préoccupations des entreprises en difficultés

Le ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, Harouna Kaboré, a présidé, ce mardi 26 mai 2020 à Ouagadougou, la cérémonie de lancement du Projet d’accompagnement à la résilience économique face à la Covid-19 (PARE Covid-19) au profit des entreprises en difficultés. Le projet vise à les aider à trouver des solutions à leurs problèmes.

La Covid-19, en plus des problèmes sanitaires qu’elle crée dans les pays, a été source de problèmes pour beaucoup d’entreprises. Les petites et moyennes entreprises ressentent durement le coup. Pourtant, de l’avis de Harouna Kaboré, « les petites et moyennes entreprises sont le fer de lance de la création de richesses et d’emplois ».

Pour venir en aide à ces entreprises, la Chambre de commerce et des partenaires, sous la houlette du ministère du Commerce, ont élaboré le Projet d’accompagnement à la résilience économique face à la Covid-19 (PARE Covid-19) dont le lancement est intervenu ce mardi 26 mai 2020. « Le PARE Covid-19 vient répondre à la nécessité d’apporter un accompagnement spécifique aux entreprises en difficulté, dans la gestion quotidienne et surtout dans leurs relations avec leurs partenaires », a indiqué Mamadi Sanoh, premier vice-président de la Chambre de commerce.

Le projet est un pack de plusieurs actions. Il s’agit d’une plateforme en ligne pour recevoir les préoccupations des entreprises en difficulté. Le projet propose l’assistance de spécialistes de divers domaines. « J’invite donc les chefs d’entreprise à aller à la rencontre des structures d’appui sur la plateforme ». Outre la plateforme, un Centre d’appel au 34 08 a été mis en place.

Le lancement du projet est l’aboutissement d’un processus de collaboration entre les structures d’appui au secteur privé et des organisations professionnelles impliquées dans l’accompagnement des entreprises. Le PARE Covid-19 regroupe quatorze entreprises intervenant dans l’assistance des PME/PMI en difficulté. Il concerne 15 000 entreprises qui opèrent actuellement au Burkina Faso.

De la conception du projet, le ministre du Commerce retient essentiellement deux leçons. La première est l’importance de la solidarité et la seconde porte sur l’opportunité qu’offre le coronavirus de réinventer le modèle de développement économique. « La première leçon est que c’est dans l’engagement collectif, fondé sur la solidarité, la complémentarité et la subsidiarité, que nous viendrons à bout des défis du moment. La seconde leçon est que cette crise nous incite davantage à réinventer notre modèle économique et notre rapport au monde en réorganisant nos chaînes de valeur et en protégeant nos intérêts stratégiques », a-t-il énuméré.

Le PARE Covid-19 vient en appui aux initiatives d’environ 394 milliards de francs CFA, déjà entreprises par le gouvernement pour la relance économique. En soutien aux entreprises en difficulté, un montant de 100 milliards de francs CFA a été dégagé par l’Etat. Un fonds de 5 milliards F CFA a été mis en place au profit des acteurs du secteur informel et la poursuite du règlement de la dette intérieure.
Le PARE Covid-19 se présente alors comme une aubaine pour les petites et moyennes entreprises en difficulté, pour se donner un nouveau souffle.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Mines : Endeavour Mining devient le premier producteur d’or du Burkina Faso et d’Afrique de l’ouest et entre dans le top 15 mondial
Loi de finances rectificative 2020 : Les recettes budgétaires connaissent une baisse de 194,46 milliards de FCFA
Côte-d’Ivoire : Le gouvernement ordonne à QNET et autres entreprises de placements illégaux d’argent de cesser leurs activités
Economie : Comprendre la dette du Tiers-Monde
Economie : Le Comité de pilotage passe en revue la mise en œuvre du PNDES
Lassané Kaboré, ministre de l’Economie : « L’économie du Burkina se porte bien, malgré le Covid-19 »
Fonds Pananetugri : Les dossiers de candidatures sont attendus du 1er au 31 juillet 2020
Lutte contre la fraude fiscale et le blanchiment d’argent : Les pays africains réaffirment leurs engagements dans la transparence fiscale
Développement rural : Plus de 5 milliards de francs CFA prévus pour 481 microprojets
Burkina Faso : Le ministère du Commerce dévoile le dynamisme des investissements
28ème Assemblée générale des sociétés d’Etat : Les dirigeants des sociétés, invités à cultiver la rigueur dans leur gestion
Déclaration de monsieur le ministre du commerce à l’occasion de la journée mondiale des micros, petites et moyennes entreprises
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés