Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a deux façons de faire face aux difficultés : soit on les transforme, soit on se transforme en les affrontant» P. Bolton

Terrorisme : Les postes de police et de gendarmerie de Faramana attaqués

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • lundi 25 mai 2020 à 23h00min
Terrorisme : Les postes de police et de gendarmerie de Faramana attaqués

Les postes de police et de la brigade de gendarmerie de Faramana (frontière Burkina-Mali) ont été attaqués par des individus non identifiés dans la nuit du 24 au 25 mai 2020, selon des sources locales.

Le bilan provisoire, selon les mêmes sources, fait état de deux pertes en vies humaines et un porté disparu (côté gendarmerie) et la destruction du poste de police, qui a été brûlé.

Lefaso net

Vos commentaires

  • Le 25 mai à 09:41, par TANGA En réponse à : Terrorisme : Les postes de police et de gendarmerie de Faramana attaqués

    Ces bandits savent qu’ils ont perdu au nord et veulent se venger à l’ouest. Ça sera pire pour eux de ce côté.
    Vivent nos FDS. On va les traquer, le frapper jusqu’à destruction totale.

    Répondre à ce message

    • Le 26 mai à 10:46, par kwiliga En réponse à : Terrorisme : Les postes de police et de gendarmerie de Faramana attaqués

      @TANGA
      "Ces bandits savent qu’ils ont perdu au nord..."
      Mais d’où tenez vous cette information ???
      De mon coté, j’entends et lis l’inverse.
      Le nord est quasiment considéré comme perdu.
      Voyez comment nous sommes obligés de faire encadrer une "caravane humanitaire" par les forces armées et l’aviation, pour amener quelques sacs de riz (et un président de la CENI) à Djibo.
      Être pessimiste et systématiquement contre l’état ne sert pas à faire avancer les choses ; nier la réalité, non plus.

      Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 10:40, par caca En réponse à : Terrorisme : Les postes de police et de gendarmerie de Faramana attaqués

    Yako ! ça alors au lendemain du ramadan c’est dire que l’ennemi ne dort pas. Il va falloir aussi organiser une opération conjointe avec l’armée malienne pour un vrai nettoyage dans la zone. Où sont les experts du droit de l’homme contre cette attaque ?

    Répondre à ce message

    • Le 26 mai à 08:34, par soundjata En réponse à : Terrorisme : Les postes de police et de gendarmerie de Faramana attaqués

      ça n a rien a voir avec les exécutions extra judiciaires. ne faisons pas la politique de l autruche ET évitons l amalgame . luttons contre le terrorisme jusque au dernier souffle et protégeons les innocents jusque au dernier souffle. honneur a nos vaillants soldats tombes et vive nos FDS. Le terrorisme et l obscurantisme seront vaincus.

      Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 12:00, par Nabiiga En réponse à : Terrorisme : Les postes de police et de gendarmerie de Faramana attaqués

    .....ne déplaçons le débat : Nous sommes en état de guerre. Ils nous attaquent, ils nous abattent, on les abat. Qu’on tient le débat à ce niveau et non pas polémiquer sur l’appartenance ethnique de ceux que nous abattons. Nous avons été attaqués, qui nous a attaqués et pourquoi avons-nous été pris pour cible ? Les postes attaqués, ont-ils été occupés par les membres d’une seule ethnie ? Non, les assaillants ont attaqué le poste y compris toute personne qui s’y trouvait. De même, nous abattons toute personne qui nous attaque et c’est à nous de choisir où les abattre ; dans le théâtre de guerre où ailleurs. Que personne ne polémique sur cela car c’est vraiment hors de question. Celui qui cherche finit toujours par trouver.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 12:39, par Banga En réponse à : Terrorisme : Les postes de police et de gendarmerie de Faramana attaqués

    Rip maintenant il temp de remercier le ministre de la defense meme si tu n ’ ais pas militaire de formation nos postes qui sont au front doivent etre ultra securiser les terroristes viennent faire leur entrainement et repartent librement sans inquieter le president doit commencer a remercier les generaux qui ne se font pas sentir sur le front

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 12:54, par HORUDIAOM En réponse à : Terrorisme : Les postes de police et de gendarmerie de Faramana attaqués

    Paix aux âmes des deux gendarmes tombés. Courage aux FDS, nous vaincrons tôt ou tard. Il faut traquer ces bandits et loger une balle dans la tête de chaque malfrat. Que le puissant soit votre guide.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 14:06, par dani En réponse à : Terrorisme : Les postes de police et de gendarmerie de Faramana attaqués

    quant c’est le cas, les soit disant droit de l’homme comme Human Rigths Watch se taisent comme des carpes.

    Répondre à ce message

    • Le 26 mai à 00:21, par Yobi En réponse à : Terrorisme : Les postes de police et de gendarmerie de Faramana attaqués

      "dani", tu racontes ta vie ! Human Rith warch a fait aussi beaucoup de publication sur les crimes des terroristes. Mais ça, tu les lis pas. C’est quand on dénonce les exécutions sommaires et extrajudiciaires de certains FDS (ya des FDS aussi qui ne font jamais ces genres de conories) que des gens comme toi viennent jouer aux "plus amoureux" de FDS. Tu te crois plus patriote que qui ? On vous connaît. !!!

      Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 15:16, par EBENEZER En réponse à : Terrorisme : Les postes de police et de gendarmerie de Faramana attaqués

    Mes condoléances aux familles ėplorėes.
    Que Dieu console les coeurs des proches des gendarmes lâchement tuės.
    Soutien aux FDS du Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 16:13, par Indjaba En réponse à : Terrorisme : Les postes de police et de gendarmerie de Faramana attaqués

    Prompt retablissement aux blessés. Condoleances aux familles des decedés. Que Dieu sauve celui qui est porté disparu. Ceci dit , il faut que nos FDS maintiennent leur moral et leur veille intactes. S’il y’a eut des operations de delogement de djihadistes le long de la frontière ivoirienne, il est fort probable que ces terroristes vivant le long de cette frontière aient bougé. Par consequent tout qui est FDS dans le sud ouest, les cascades, les hauts bassins et la boucle de mouhoun doivent restés eveillés et alertes pendant ces 2 semaines à venir. Chers FDS c’est Pas simple pour vous mais soyez sans pitié quand vous etes convaincu à 80% que votre vis à vis est un terroriste. Wiguim et le reste le peuple va gérer.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 17:50, par David En réponse à : Terrorisme : Les postes de police et de gendarmerie de Faramana attaqués

    Nos braves FDS, nous sommes à vos cotés.
    En attendant que ces lâches délinquants soient neutralisés très bientôt, nos chers FDS, je vous invite à appeler Aziz de Dori ou de l’Assrmblée, pour savoir si un de ses cousins n’était pas en mission dans la zone de Faramana au moment de l’attaque.
    Il va falloir que Aziz et les membres du CISM, donnent aux FDS, les itinéraires de leurs cousins et leur géolocalisation. Que cherchent en permanence les cousins f’Aziz et des membres du CISM dans ces zones rouges vifs ? Sauf cas rare, quel Burkinabé n’a pas de cousin ?
    Tous nos FDS qui tombent les armes à la mains sont chacun des cousins d’autres Burkinabè.
    Les émotions ou les larmes de crocodiles ne vont ébranler la marché radieuse du Burkina anéantir les terroristes, leurs complices et leurs collaborateurs.

    Répondre à ce message

    • Le 25 mai à 22:47, par Pathé En réponse à : Terrorisme : Les postes de police et de gendarmerie de Faramana attaqués

      On est tous solidaire de nos FDS, et prie que Dieu les protège. Cependant, vous, votre raisonnement est pathétique. Il est évident que quelqu’un qui a perdu son parent FDS ne va pas réagir de la même manière que quelqu’un qui a perdu son parent accusé à tort de terroriste. Les deux sont clairement victimes du terrorisme et c’est à nous tous de dépassionner le débat afin qu’ensemble notre pays puisse trouver une solution durable à ce mal. Vous parlez comme si vous avez plus de droit devant la constitution qu’un paysan ou un berger (peu importe son ethnie), qui vit dans un endroit reculé du Sahel ou ailleurs au BF. Renseignez-vous avec les autres pays (le Mali par exemple) qui ont commis ce genre d’erreur de jugement dans leur lutte contre le terrorisme. Où en sont-ils ? Quand vous analysez, soyez plus lucides et ne pensez pas que çà n’arrive qu’aux autres. Vous-même ou un membre de votre famille (ce que je ne souhaite aucunement pas) peut être victime collatéral du terrorisme (par la faute du terroriste ou même de nos FDS).
      On le sait bien, quelque soit le pays, en temps de crise comme celle que nous vivons dans notre pays en ce moment, on ne peut pas éviter qu’il y ait des victimes collatérales. Ce qu’on demande, c’est de minimiser les dégâts collatéraux.
      Retenez ceci une bonne fois pour toutes : vous n’êtes pas plus citoyen que tout autre burkinabè, à moins que ce dernier pas ses actes limite par lui-même un certain nombre de ses droits.

      Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 21:27, par Kaya En réponse à : Terrorisme : Les postes de police et de gendarmerie de Faramana attaqués

    A ceux qui accablé les fds parce qu’ils exécutent de manière extra judiciaire, sachant que les suspects sont extrênement dangereux. Armés et ne choisissent pas de lieu pour attaquer, je leur dis ceci puisque que vous avez la capacité de les attraper vivant de les désarmer de les sécuriser une fois en détention, veuillez vous en occuper car cela leur évitera un autre traitement si non, veiller la fermer pour ne pas être suspectés d’être leur complices et traiter comme tels. En attendant ce sont nos fds qui sont plus exposés et c’est à eux de prendre des initiatives pour anticiper et préserver leur vie et celle de la population.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 21:44, par WT En réponse à : Terrorisme : Les postes de police et de gendarmerie de Faramana attaqués

    Paix aux âmes de nos braves fds tombées et prompt rétablissement aux blessés. Quant au CISC et sa bande de Droits humains, huuuummmmmmm !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 22:30, par Lucky En réponse à : Terrorisme : Les postes de police et de gendarmerie de Faramana attaqués

    Bravo aux FDS et surtout courage n’écoutez pas les Dr du CISC qui semblent n’avoir des parents que du côté de nos ennemis, sinon comment comprendre que plus de 22 militaires sont morts a Nasoumbou, cela n’a nécessité la création d’aucun cadre pour réclamer des enquêtes, plus d’une trentaine de civil a Arbinda, silence radio , mais des qu’on entend que les FDS ont tué des présumés bandits ou Dijadiste, des enquêtes sont réclamées de par tout. Soyons moins passionné pour sauver notre Burkina a tous

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 23:56, par Nabiiga En réponse à : Terrorisme : Les postes de police et de gendarmerie de Faramana attaqués

    J’attends très impatiemment la réaction de ceux qui s’érigent en défendeurs des guerriers du nord de notre territoire sur les événements de ce jour. Aujourd’hui encore, deux de nos braves membres sont tombés dans les mains de ces soi-disant soldats de Dieu. Vous, défendeurs des soldats de Dieu, qui aimez tambouriner devant les micros, que dites-vous alors ? Ceux tombés aujourd’hui, eux ne sont pas des êtres ? Ils n’ont pas de parents. Vous ne savez pas qu’ils ont des parents, eux-aussi, qui peuvent vociférer haut et fort devant tout micro ? Pleurez-vous avec nous les soldats tombés dans les mains de vos enfants, ou vous applaudissez les exploits de vos fils ? N’est-ce pas le lieu de leur parler et de marteler que : ’s’ils vous n’arrêtent pas, ils encaisseront dans les mains des FDS ce que les autres ont encaissé : C’est à nous de déterminer où nous allons les éliminer, à même par la pendaison publique. N’gaw

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 00:28, par Yobi En réponse à : Terrorisme : Les postes de police et de gendarmerie de Faramana attaqués

    Lucky, nos soldats au front déclarent haut et fort qu’ils n’ont pas l’armement nécessaire pour combattre les vrais terroristes. Tu ferais mieux d’interpeller tes patrons sur ça et cesser de venir raconter des histoires ici, avec les mégas qu’on te donne.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Rapport de Human Right Watch sur les exactions des FDS : L’Union européenne invite les autorités à faire toute la lumière
Terrorisme : "Les appeler djihadistes, salafistes ou takfiristes c’est leur donner une excuse pour défendre leurs actes", selon Issa Bâ
Barsalogho-Pensa : Le maire de Pensa assassiné par des individus armés non identifiés
Burkina : Des Etats-majors avancés installés pour lutter contre le terrorisme selon le Premier ministre
Komondjoari : un soldat et cinq blessés dans une embuscade
Opérations de sécurisation : 15 opérations aériennes, 276 patrouilles, 1 engin explosif improvisé découvert… du 22 au 28 juin 2020
Est du Burkina : Barkhane et ses alliés ont réussi à contenir partiellement les violences terroristes
Lutte contre le terrorisme : Le Mouvement « Plus rien ne sera comme avant » préconise le démantèlement des camps de réfugiés
Attaques et violences au Burkina : Une ONG alerte sur « les risques d’un nouveau Rwanda »
Bilan des opérations de sécurisation : 260 patrouilles, une base terroriste démantelée… du 15 au 21 juin 2020
Banwa : Une école incendiée, des vivres emportés à Sanaba
Gendarmerie nationale : Des sous-officiers radiés de l’école
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés