Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Ce que tu ignores vaut parfois mieux que ce que tu sais» Proverbe africain ; Les proverbes et expressions africaines (1998)

Campagne agricole humide 2020-2021 : 5 670 000 tonnes de céréales attendues

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 22 mai 2020 à 18h00min
Campagne agricole humide 2020-2021 : 5 670 000 tonnes de céréales attendues

Ce vendredi 22 mai 2020 à Boussouma, dans la commune de Koubri, région du Centre, le ministre de l’Agriculture et des Aménagements hydro-agricoles, Salifou Ouédraogo, a procédé au lancement de la campagne agricole de la saison humide 2020-2021. C’était en présence des partenaires techniques et financiers et des autorités locales de la région. Pour cette campagne agricole humide, il est attendu 5 670 000 tonnes de céréales, 1 585 000 tonnes de cultures de rente et 941 000 tonnes d’autres cultures vivrières. L’atteinte de ces objectifs de production devrait permettre de réduire l’incidence de la pauvreté en milieu rural.

Marquée par des aléas divers, la campagne écoulée a connu des poches de sécheresse par endroits. En dépit de ces difficultés, le bilan céréalier définitif fait ressortir un excédent brut de 125 233 tonnes. Mais cet excédent global cache des disparités régionales. Et l’insécurité alimentaire persiste dans certaines localités. Face à cette situation, le gouvernement veut accroître la productivité cette année, avec le concours de tous les acteurs du monde rural.

Remise de matériel à une coopérative

C’est du moins ce qu’ont laissé entendre les acteurs du monde rural et le premier responsable du département de l’Agriculture à la cérémonie de lancement de la campagne agricole humide 2020-2021. Ainsi, pour cette campagne, il est attendu 5 670 000 tonnes de céréales, 1 585 000 tonnes de cultures de rente et 941 000 tonnes d’autres cultures vivrières.

Le gouvernement, à travers le ministère en charge de l’Agriculture, compte mettre tout en œuvre, avec les acteurs du monde rural, pour relever les défis. La présente campagne est placée sous le thème « Campagne agricole de saison humide 2020-2021 : quelles stratégies pour assurer une sécurité alimentaire et nutritionnelle dans un contexte de pandémie du Covid-19 ? ». A travers ce thème, le gouvernement invite les acteurs à trouver les voies et moyens pour maintenir le niveau de la production agricole, malgré le contexte de la pandémie.

Remise symbolique de tracteur à la chambre nationale de l’agriculture

Ainsi, pour atteindre ces résultats malgré les contraintes budgétaires, le gouvernement a mis à la disposition des braves producteurs des treize régions du Burkina, à prix fortement subventionné, 39 659 tonnes d’engrais minéraux, 14 126 tonnes de semences améliorées, 132 motoculteurs avec accessoires, 4 000 charrues, 200 semoirs et 1 020 animaux de trait.

A cela s’ajoutent 300 nouveaux modèles d’exploitation agricole, 24 000 litres de pesticides pour la lutte contre les espèces nuisibles, la mise en place de 4 813 outils de vulgarisation et le renforcement de la e-vulgarisation. Pour accompagner les producteurs, plusieurs coopératives ont bénéficié de matériel du ministère pour cette campagne 2020-2021 dans le village de Boussouma.

Le ministre de l’Agriculture Salifou Ouédraogo

Pour le ministre de l’Agriculture, Salifou Ouédraogo, cette année, une stratégie d’adaptation a été élaborée par son département et sa mise en œuvre est déjà en cours pour permettre de réaliser les objectifs de cette présente campagne agricole. Des dispositions sont prises pour faire face à la chenille légionnaire et aux criquets pèlerins. Ainsi, des postes de commandement ont été mis en place pour parer à toute éventuelle situation.

Ces intrants et matériels seront mis à la disposition des acteurs à travers le mécanisme de distribution électronique appelée « Agri-voucher ». Il s’agit d’un mécanisme qui vient en extension du e-voucher expérimenté lors des campagnes précédentes dans quelques régions. Pour cette campagne agricole 2020-2021, le gouvernement va renforcer l’accompagnement des producteurs dans le but d’intensifier la production agricole et de booster la production dans son ensemble.

Le représentant de la FAO au Burkina Faso, Dauda Sau

Certains produits stratégiques comme le riz feront l’objet d’une attention particulière, dans le cadre de l’initiative présidentielle « Produire un million de tonnes de riz paddy ». Ce qui devra permettre de contribuer à assurer les besoins alimentaires et nutritionnels des populations et de réduire la facture de l’importation de riz.

« Malgré l’accompagnement du gouvernement aux producteurs, des efforts restent à faire, notamment l’accès aux ressources en eau, aux intrants et équipements agricoles, etc. Si ces contraintes sont maîtrisées, le secteur connaîtra des performances meilleures et pourra jouer pleinement son rôle dans le développement du pays », a souligné le président de la Chambre nationale de l’agriculture, Moussa Koné.

Face à la pandémie qui a créé de nouvelles contraintes aux populations, notamment celles qui vivent de l’agriculture, le département de Salifou Ouédraogo s’attèle à mettre en œuvre les mesures prises par le chef de l’Etat au profit des acteurs du monde rural.

Remise d’attestation de reconnaissance accompagnée de trophée au président du conseil régional des Hauts-Bassins Celestin Bayo Koussoubé

A l’issue de l’acte de lancement, il y a eu une signature de convention entre le ministère en charge de l’Agriculture et la Chambre nationale de l’agriculture.
Pour Dauda Sau, le représentant l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) au Burkina Faso, chef de file des partenaires, « concernant cette campagne agricole 2020-2021, environ 9 322 500 000 F CFA ont été déjà mobilisés pour soutenir la production agro-sylvo-pastorale et halieutique ».

Ce protocole d’accord vise à préciser les rôles et les responsabilités des délégués des Chambres régionales d’agriculture dans le cadre de la mise en œuvre de mécanismes de distribution des intrants.

En plus de cette signature de convention, le ministère a décerné une attestation de reconnaissance accompagnée d’un trophée au président du Conseil régional des Hauts-Bassins, Célestin Bayo Koussoubé, pour les efforts déployés en faveur des producteurs de sa région à travers une dotation de seize tracteurs agricoles.
Afin d’atteindre les résultats annoncés pour cette campagne, gouvernement et producteurs entendent mettre les bouchées doubles, tout en espérant une bonne pluviométrie.

O.I.
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Nexus humanitaire, développement et paix : Les acteurs réfléchissent à une bonne coordination des interventions
Education en situation d’urgence : Le Burkina adopte une nouvelle stratégie nationale
Régulation de l’énergie : Le Directeur Général de l’ARSE du Tchad et son adjointe s’imprègnent de l’expérience du Burkina
Burkina : Les cellules féminines de l’ODJ veulent de la transparence dans la gestion des fonds alloués aux femmes
Education : La Banque mondiale apporte un financement de 56 milliards de F CFA au Burkina Faso
Gratuité de la planification familiale : Une réalité désormais effective au Burkina Faso
Cohésion sociale : Le comité national outillé sur l’élaboration de la stratégie nationale
Débats oratoires en langues nationales : Une première édition pour promouvoir la cohésion sociale
Rentrée scolaire au Burkina : Dans le Mouhoun, Pr Stanislas Ouaro rencontre les parents d’élèves
Interruption sécurisée de grossesse : Un panel pour rappeler les dispositions juridiques qui encadrent la pratique
Journée mondiale du cœur : L’édition de 2020 se penche sur la prévention des maladies cardiovasculaires
Tranche commune entente Niamey 2020 : Le Burkina remporte le plus gros lot
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés