Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens qui doutent d’eux-mêmes n’ont qu’un vide au centre d’eux-mêmes.» John Maxwell Coetzee

Coopération : Le Japon fait don de 7 150 tonnes de riz au Burkina Faso

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • • vendredi 22 mai 2020 à 11h35min
Coopération : Le Japon fait don de 7 150 tonnes de riz au Burkina Faso

Le Japon a fait don de près de 7 150 tonnes de riz à la Société nationale de gestion du stock de sécurité alimentaire (SONAGESS). Ce don d’une valeur de 2,5 milliards de F CFA a été réceptionné par le ministre de l’Agriculture et des aménagements hydro-agricoles le mercredi 20 mai 2020.

Dans le cadre de l’aide alimentaire du Japon au Burkina Faso appelé KR (Kennedy Round), dont l’accord a été signé en 2018, le Burkina Faso reçoit du riz du peuple Japonais. Cette année, ce sont 7 149,914 tonnes de riz qui ont été offert au Burkina Faso. Le riz est conditionné dans des sacs de 30 kg et est d’une valeur estimée à 2,5 milliards de F CFA.

Les 2/3 du riz, soit 5 000 tonnes seront vendues à prix social pour financer des projets de développement. Le reste sera distribué gratuitement aux personnes vulnérables et aux personnes déplacées internes. « C’est une aide à deux niveaux qui permet l’aide humanitaire et de monétiser pour avoir de l’argent et financer des projets de développement. Nous remercions le peuple japonais à travers l’ambassadeur et leur traduisons toute la gratitude du chef de l’Etat et du Premier ministre pour cette opération qui chaque année vient un tant soit peu aider les populations du Burkina Faso et contribuer à la mise en place de projets de développement structurants », a laissé entendre le ministre de l’Agriculture et des aménagements hydro-agricoles, Salifou Ouédraogo.

Salifou Ouédraogo, ministre de l’Agriculture et des aménagements hydro-agricoles

Il n’a pas manqué de souligner que le Japon accompagne également le Burkina Faso pour l’amélioration de la production du sésame et du riz.

L’ambassadeur du Japon, Tamotsu Ikezaki a pour sa part souligné, que ce don est l’expression de la solidarité de son pays envers le Burkina Faso, qui enregistre actuellement un nombre important de déplacés internes. C’est pourquoi, il espère que le riz sera rapidement distribué aux personnes vulnérables. « Cette aide entre dans le cadre de la sécurité humaine. La position de mon gouvernement envers le Burkina Faso est d’encourager et de soutenir le PNDES et en même temps soutenir les villageois pour le développement à travers la coopération économique, technique entrant dans le cadre de la sécurité humaine », a-t-il indiqué.

Tamotsu Ikezaki, ambassadeur du Japon au Burkina Faso

L’ambassadeur a aussi rappelé que l’accord de don du KR 2018 a été signé à Tokyo en novembre 2018, lors de la visite du président du Faso au Japon.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Portfolio

  • Photo de famille

Vos commentaires

  • Le 22 mai à 15:14, par Tounsida En réponse à : Coopération : Le Japon fait don de 7 150 tonnes de riz au Burkina Faso

    Avec ca comment voulez-vous que les gens nous respectent ?
    Le Japon a des conditions climatiques plus dures que le Burkina, malgrés tout il arrive à produire et manger et nous donner le reste. Sachez que ce qu’il nous donne c’est simplement le reste de leur production qui est subventionnée. Or l’OMC interdit de mettre sur le marché le riz subventionné car non conforme aux jeux du marché. Pour s’en debarasser, les pays qui subventionnent leur production font des dons soit disant pays pauvres. Le problème est que cela nous maintient dans une position de mendiant pour toujours. Il faut avoir le courage et la vision de dire non à certains dons. Pour ca, il nous faut des dirigeants charismatiques et visionnaires pas ceux que nous avons actuellement au pouvoir.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mai à 15:39, par ICOMME ICARE En réponse à : Coopération : Le Japon fait don de 7 150 tonnes de riz au Burkina Faso

    Merci le japon et que la coopération perdure.
    Par ailleurs le’’merci beaucoup’’ ne fait que nous enfoncer d’avantage.En outre ,il faut que des experts analysent les dons alimentaires avant de les livrer au peuple car il y a des pays qui sont hautement radioactifs et d’autres se débarrassent de leur toxicité vers les pays quémandeurs.

    Vive Thomas Sankara,vive le Burkina digne

    Répondre à ce message

  • Le 22 mai à 20:44, par Jaguar En réponse à : Coopération : Le Japon fait don de 7 150 tonnes de riz au Burkina Faso

    Enfin, le terme PNDES refait surface. Nous croyions qu’il n’avait plus sa place et sa raison d’être. Pourtant si ! Le PNDES jadis ambitieux qui faisait rêver ou plutôt rêvasser est devenu pndes garibou receveur de vivres de l’Arabie Saoudite, de la Chine , du Japon...
    D’où viendra notre salut ?de la démocratie à l’occidentale ? Detrompons-nous.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 21:40, par Dibi En réponse à : Coopération : Le Japon fait don de 7 150 tonnes de riz au Burkina Faso

    Un peuple mendiant ne peut être un peuple libre, souverain et respectable.
    Un gouvernement de mandiants qui réduit la politique à la mandicité internationale, n’est pas un gouvernement digne de nom. Après les carcasses congelées de moutons offertes par les obscurantistes égorgeurs d’Arabie et du Moyen-orient, après le riz des Bedouins arabes des déserts du Qoweit, du Qatar, voici offerts à nos populations le riz japonais. Riz irradié ou non, huile frélatée ou non et mélangée à des restes de vidange industrielle, friperie textile ou alimentaire, voici comment la politique de mandicité internationale nous tuera et nous réduit à des Bouches et des ventres creux que la classe politique corrompue et criminelle aux affaires à abandonné. Il y a là à l’œuvre une des manifestations du neocolonialisme debilitant et qui tue tout chez nous. Il tue toute responsabilité politique, tout sentiment de dignité, tous efforts et initiatives d’autonomie économique, artisanale, culturelle et fait de nous des hommes-ventres, des êtres nus, sans têtes et inaptes au sursaut de la dignité voulue par Thomas Sankara, J. Ki-Zerbo et tant d’autres.
    De grâce, il est tant de regarder de près toutes ces aides qui nous tuent et nous méprisent. Et notre dignité viendra de nos propres capacités créatrices d’autonomie économiques, culturelles, techniques et monétaires.
    Na an l’ara, an sara !
    La patrie ou la mort !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Chine-Burkina Faso : « Donner du poisson et apprendre à pêcher », la vision stratégique selon l’ambassadeur LI Jian
Premier ministère : Les partenaires techniques et financiers du Burkina évaluent la coopération au développement
Diplomatie : L’Ambassadeur Filippe Savadogo rend hommage à l’Ambassadeur John Boureima KABORÉ
Coopération : Le Japon fait don de 7 150 tonnes de riz au Burkina Faso
Coopération parlementaire : La Chine offre des tablettes et des ordinateurs à l’Assemblée nationale
La Team Europe et le Burkina Faso : Unis face au Covid-19
Burkina/UE : « Le regard de l’Europe est de plus en plus tourné vers l’Afrique, mais c’est un regard nouveau », Wolfram Vetter, l’ambassadeur de l’UE
Ambassade des Etats-Unis au Burkina : Fin de mission pour l’ambassadeur Andrew Young
Lutte contre le covid-19 dans l’UEMOA : Les besoins des Etats évalués à environ 5284 milliards de francs CFA
Tribune libre de Andrew R. Young, Ambassadeur des Etats-Unis auprès du Burkina Faso
Polémique sur la note du Centre d’analyse, de prévision et de stratégie (CAPS) : « Les travaux du CAPS n’engagent pas les autorités françaises », souligne le ministère français des affaires étrangères
Covid-19 au Burkina : L’Union européenne annonce des mesures d’appui spécifiques
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés