Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens qui doutent d’eux-mêmes n’ont qu’un vide au centre d’eux-mêmes.» John Maxwell Coetzee

Organisation de concours de combats à mains nues à Ouagadougou : La police passe à la répression !

Accueil > Actualités > Société • • jeudi 21 mai 2020 à 23h10min
Organisation de concours de combats à mains nues à Ouagadougou : La police passe à la répression !

C’est avec stupéfaction que les Burkinabè découvrent depuis quelques jours ce nouveau jeu dangereux des adolescents et adolescentes à la ZAD, derrière le SIAO. Il consiste en de veritables combats, violents, entre des adolescents. Les jeunes garçons se battent pour l’argent, les jeunes filles pour conquérir un amant.

Ces scènes qui sont filmés et balancés sur les réseaux sociaux ont heurté la sensibilité de plus d’un Burkinabè. Si fait que de nombreux internautes ont appelé l’autorité compétente à mettre vite fin à ces dérives.

Ce mercredi 20 mai 2020, l’on apprend que des interpellations ont été opérées par la police.

Sur la liste des interpelés, on lit Coulibaly Dalil, 15 ans, élève ; Ouédraogo Teddy, 15 ans, élève ; Oubda Amadou, 16 ans, élève ; Kaboré Yann, 15 ans, élève ; Ouédraogo Melvin, 14 ans, élève. Tous domiciliés à Ouagadougou, ils sont accusés de coups et blessures volontaires, violences et voies de fait sur la voie publique. Une enquête serait également en cours.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 21 mai à 12:43, par Mogo En réponse à : Organisation de concours de combats à mains nus à Ouagadougou : L’autorité tape le e sur la table !

    C’est terrible ce que le Burkina vit en ce moment. Vivement que l’autorité sévisse pour arrêter cette grave dérive. Même si des fils de gros bonnets sont impliqués, il faut les punir, car leurs parents ont échoué dans leur éducation. Souvent les parents sont à la maison, et ne savent pas ce que leurs rejetons commet comme gaffe au dehors. Si on sanctionne fortement ces derniers, ils seront plus regardant

    Répondre à ce message

  • Le 21 mai à 13:25, par Le Financier En réponse à : Organisation de concours de combats à mains nus à Ouagadougou : L’autorité tape le e sur la table !

    Merci aux autorités pour avoir entendu le cri de coeur des burkinabè conscients et consciencieux. Je constate qu’ils sont tous des mineurs et c’est ce qui est encore plus choquant. Quand on avait leur âge notre péché était de jouer au ballon dans les rues pour les garçons et à la marraine pour les filles. Mais aujourd’hui ils mettent leur vie en danger pour des paris de 50000 ou 100000FCFA. Il parait qu’ils font même des paris pour traverser le feu rouge en pleine vitesse. Je crois qu’il faut que l’État sanctionne aussi ces parents qui élèvent leurs enfants sans les éduquer. Parce que un enfant qui rentre à la maison avec des blessures soit disant qu’il a fait un accident et des parents qui avalent ça, c’est que ces enfants de 14 ans sont plus intelligents que leurs géniteurs. Donc pour soigner ce problème il faut aller à la racine. Il faut d’abord éduquer les parents. Des parents qui achètent des motos de 1500000 F à des enfants de 14 ans et qui leur donne de l’argent de poche qui leur permet de faire des paris de 100 000F. Oui ils élèvent leurs enfants et l’argent se charge de leur éducation. Ces parents méritent plus que la prison. Aux associations de parents et aux acteurs de l’éducation, vous aviez une lourde mission car les parents ne jouent plus leur rôle d’éducateur. beaucoup d’entre eux passer leur journée à cogiter sur leurs millions et milliards en sirotant du whisky

    Répondre à ce message

    • Le 22 mai à 12:14, par Koutou En réponse à : Organisation de concours de combats à mains nus à Ouagadougou : L’autorité tape le e sur la table !

      M. le Financier, vous avez bien commencé votre commentaire mais la fin laisse à désirer. Je ne suis pas sûr que ce soit uniquement l’oeuvre d’enfants de "bourgeois qui passent leur temps à compter leurs milliards en sirotant leur whisky au lieu d’éduquer leurs enfants". Parmi eux, vous allez trouver aussi des enfants issus de familles pauvres qui, désoeuvrés, affamés et n’ayant aucune perspective, se livrent aussi à ces comportements. Donc toute la société est concernée et interpellée. Merci bien.

      Répondre à ce message

  • Le 21 mai à 13:32, par Lagitateur En réponse à : Organisation de concours de combats à mains nus à Ouagadougou : L’autorité tape le e sur la table !

    Dites moi que disent les parents. Leur responsabilité est engagée dans cette affaire. Je ne serai pas étonné que ce soit des enfants des Autorités et des richards du pays. Nous, nos enfants ont d’autres combats à mener. Tout commence par l’éducation.

    Répondre à ce message

  • Le 21 mai à 13:57, par Juste En réponse à : Organisation de concours de combats à mains nus à Ouagadougou : L’autorité tape le e sur la table !

    La sanction doit être très lourde pour l’exemple ; il faut médiatiser au maximum ce dossier pour dissuader les potentiels adeptes. Je pense que pour une fois même si des fils de grands sont impliqués il faut les condamner ; ce sont d’ailleurs les rejetons de certains grands irresponsables qui pourrissent la vie dans nos cités.

    Répondre à ce message

  • Le 21 mai à 15:05, par Neeya ibrahime En réponse à : Organisation de concours de combats à mains nues à Ouagadougou : La police passe à la répression !

    Certaines familles riches font savoir a leurs enfants que papa et maman sont riches . ILs leurs apprenent que richesse rime avec puissance, injustuce , impunite , superiorite sur tous les autres. Qui n a rien ne vaut rien. Les enfants se dusent tout est permis car le gourou tout puissant est omnipresent pour les defendre.L image d un enfant poli emane de ses parents.A cette alure notre societe est perdue.

    Répondre à ce message

  • Le 21 mai à 16:23, par Omar Dao En réponse à : Organisation de concours de combats à mains nues à Ouagadougou : La police passe à la répression !

    Un ami m’a montré quelques images d’un de ces combats, mon Dieu, même au Catch il n’y a pas une telle violence. Je ne sais pas où nos enfants vont chercher ce genre de chose, il va falloir que les psychologues viennent nous l’expliquer !

    Je pense que quelque chose ne va pas chez les enfants qui font cela. Ils voient des choses à la télé et ils viennent l’appliquer dans nos cours poussiéreuses là ! Qu’ils sachent que même au MMA, le sport de combat le plus violent, il y a des règles strictes et les combattants ce sont des athlètes professionnels qui sont fait pour ça et s’entraînent nuits et jours.

    On est vraiment mal barré !

    Répondre à ce message

  • Le 21 mai à 16:50, par ô pays mon beau peuple En réponse à : Organisation de concours de combats à mains nues à Ouagadougou : La police passe à la répression !

    Je propose qu’on publie dans les journaux les photos des parents à coté de leurs enfants . C’est tellement simple comme mode de dissuasion .

    Répondre à ce message

  • Le 21 mai à 17:18, par Fasolibre En réponse à : Organisation de concours de combats à mains nues à Ouagadougou : La police passe à la répression !

    Il nous faut absolument trouver des moyens pour absorber l’énergie des enfants avec des activités positives pour eux et pour la société. Dans la plupart des familles moyennes et fortunées aujourd’hui, la seule activité de l’enfant, c’est l’école. Pourtant l’enfant est plein d’énergie et l’école n’en consomme pas assez. Certaines écoles n’ont même pas d’équipe dans une discipline sportive. A la maison, les parents font des abonnements télé et laissent la télécommande de la télé entre les mains des enfants. La télé non plus ne consomme pas assez de leur énergie. Dans les quartiers, il y a de moins en moins d’espace de jeu pour les enfants et les rues sont plus dangereuses pour le jeu aujourd’hui qu’avant.
    Résultats, les enfants voient des choses à la télé, veulent les expérimenter car ils ont le sang bouillant. Ils trouvent un espace propice, loin des parents (d’ailleurs absorbés par d’autres choses : boulot, chantier, grain, bière, telenovelas, etc).

    Si ces enfants faisaient des activités physiques positives, ils seraient assez fatigués pour s’adonner à ce genre de violences. Ces enfants sont victimes de leurs parents, de la société. Loin de moi l’idée de les disculper. Je donne juste ma vision pour un diagnostic du problème afin de trouver la thérapie adéquate.
    Pendant les congés ou les vacances, les enfants doivent avoir un programme d’activités. Ils doivent être occupés à la maison, dans des ateliers, garage ( tout enfant devrait faire un apprentissage dans un garage pendant des vacances ; cela lui servira un jour), à la mosquée, à l’église, au temple, à la ferme... Sans oublier le Faso bara ou travaux d’intérêt commun.

    Répondre à ce message

    • Le 22 mai à 08:57, par zigrikooka En réponse à : Organisation de concours de combats à mains nues à Ouagadougou : La police passe à la répression !

      Je suis tout à fais de votre avis !
      Je propose la mise en place de camps de redressement d’une durée de 2 mois répartie sur les différentes congés et vacances scolaire pour ces jeunes ! Et que celà sois institué pour ces type de comportements déviants des enfants dans la société. Ces camps auront pour vocation l’usage positif de leur énergie débordantes ( Agriculture -Elevage - Sport - Métiers etc), Education ( apprentissage des bonne meurs), Instruction ( valeur morale et civique ainsi que des texte de droit et les bases de la vie dans un état républicain).
      Soyons honnête et regardons les choses en face ces enfants sont en réalité victime de leur cadre social et il faut les aider utilement à se soustraire de celà !

      Répondre à ce message

  • Le 21 mai à 19:21, par OUEDRAOGO En réponse à : Organisation de concours de combats à mains nues à Ouagadougou : La police passe à la répression !

    il faut les envoyer dans un camp militaire pour qu’ils suivent le service militaire après le travail de la police/gendarmerie et justice.

    Ils doivent être punis par une formation civique et militaire ;
    s’ils savent faire ça c’est ce ne sont plus des enfants.
    Ne regarder pas leur âge s’il vous plaît ;
    Laisser le code civil à coté et traiter autrement
    Ils doivent regretter leurs actes.
    J’ai vu la vidéo sur whatapps et je pensais que c’était une bagarre classique.
    Le propriétaire du téléphone m’a donné la vrai version et que c’est leur travail depuis longtemps.

    Répondre à ce message

  • Le 21 mai à 20:36, par Ghislain En réponse à : Organisation de concours de combats à mains nues à Ouagadougou : La police passe à la répression !

    Ça montre aussi une manque de solidarité dans notre chère Faso, Si personne ne veut qu’un autrui éduque son enfant ça va finir ainsi. Si c’était à Bobo je promets que la population allait gérer ça sans l’intervention de la police

    Répondre à ce message

  • Le 21 mai à 20:44, par Fernando LeChe En réponse à : Organisation de concours de combats à mains nues à Ouagadougou : La police passe à la répression !

    Jeunesse du Burkina où va tu ??? Ne me dite pas que c’est la relève du pays qui au lieu de s’adonner au travaux utiles s’adonnent à ces comportements de déshonneur. Tous sont interpellé en premier lieu les parents de ces morpions. La situation du Covid-19 ne doit pas être une occasion pour ces larbins de devenir de véritable bon à rien. Qu’une correction à la hauteur de leur comportement leur soit administrés afin que quiconque soit avertis. Bravo aux éléments du commissaire SANKARA.

    Répondre à ce message

  • Le 21 mai à 22:00, par YAAM SOBA En réponse à : Organisation de concours de combats à mains nues à Ouagadougou : La police passe à la répression !

    Ce sont les conséquences des fermetures des établissements scolaires. Si ce régime d’amateurs ne ne prend pas garde, nous risquons d’avoir une année blanche.

    Répondre à ce message

    • Le 22 mai à 15:21, par changeons En réponse à : Organisation de concours de combats à mains nues à Ouagadougou : La police passe à la répression !

      Justement c’est quand des parents irresponsables pensent que l’école est le seul responsable de l’éducation des enfants qu’on arrive à ces situation. ce n’est pas l’école qui donne l’argent de poche, les motos aux enfants, ni les mini-jupes. ce sont les parents, surtout les parvenus arrogants sans morale. Dans d’autres pays, les établissements sont fermés, mais les enfants d’adonnent à des activités utiles. admettre votre pensée est suicidaire est irresponsable. Chaque enfant que les parent éduque est un bon citoyen qu’on gagne.

      Répondre à ce message

  • Le 21 mai à 23:03, par TANGA En réponse à : Organisation de concours de combats à mains nues à Ouagadougou : La police passe à la répression !

    Il faut d’abord montrer parents et enfants au publics par les presses, après on met les impôts sur les parents. Les vérifications doivent êtres durs.

    Répondre à ce message

  • Le 21 mai à 23:53, par boukarezoungrana919 En réponse à : Organisation de concours de combats à mains nues à Ouagadougou : La police passe à la répression !

    Il était temps Nous avions décidé de mettre fin à cette chienne lit devant la passivité des autorités
    Assez de violences dans ce pays.Ils nous serons
    plus utiles au front

    Répondre à ce message

  • Le 22 mai à 07:35, par Amoless black power En réponse à : Organisation de concours de combats à mains nues à Ouagadougou : La police passe à la répression !

    Les saintes écritures nous enseignent que ceux qui volent ,detournent et pillent les biens du peuple finissent par le payer jusqu’à la 5e génération. Certains assistent donc impuissants à la déchéance de leurs enfants avant même leur départ céleste. C’est la main de Dieu et personne n’y peut rien

    Répondre à ce message

  • Le 22 mai à 08:21, par saam En réponse à : Organisation de concours de combats à mains nues à Ouagadougou : La police passe à la répression !

    On n’éduque pas un enfant avec de l’argent.
    A trop chercher l’argent à gauche à droite et à délaisser les enfants, voila les conséquences. Grosses motos derniers cris, gros portables derniers cris, abonnement télé et wifi en illimité, vacances de rêve, argent de poche à faire pâlir un fonctionnaire, en tout cas ils ont tout mais voila là où tout cela conduit.
    Parents, éduquez-vous et encadrez vos enfants, occupez les sainement !

    Répondre à ce message

  • Le 22 mai à 08:35, par Alogobou En réponse à : Organisation de concours de combats à mains nues à Ouagadougou : La police passe à la répression !

    Merci à la police pour la prompte réaction, mais il faut qui’ elle aille au délà des arrestations des combattants drogués.
    En effet, ces jeunes selon la radio qui a relayé l information sont stimulés par des parrains, qui vantent les mérites, leur prouesse, donc que ces parrains soient arrêtés et traduits en justice.

    Répondre à ce message

    • Le 22 mai à 11:11, par Timbila En réponse à : Organisation de concours de combats à mains nues à Ouagadougou : La police passe à la répression !

      Aucun parent ne va s’inquiéter dans la mesure où ce sont les enfants de ceux à qui nous avons confiés notre destin, notre justice , notre sécurité qui s’adonnent à ces actes. On m’a relaté l’histoire vrai d’un père qui aimait appeler son fils lorsqu’il est assis avec ses amis. Sa fierté à lui est de montrer aux autres que son enfant à une grosse moto et est un excellent acrobate. Aujourd’hui il n’a que ses yeux pour pleurer. Son enfant est mort dans un accident En fait, nos milliardaires aux Burkina Faso sont tous des arrivistes et on a l’impression que veulent se rattraper dans certains actes en utilisant leur fils et filles. On vient d’enterrer un il n’y a pas longtemps. Papa a l’argent et donc je peux me permettre d’insulter qui je veux quelque soit son âge. Ainsi va le Burkina Nouveau. Je brûle un feu de stop, je peux me permettre d’insulter le policier car je suis l’enfant d’un commissaire ou du procureur et je n’hésiterai pas à le dire à ce policier parce qu’ il ne peux rien contre moi. Un coup de fil et je récupère ma moto. On a réussi à éduquer toute une génération qu’avec l’argent on peut tout faire et dominer tout et même ne pas respecter les lois. C’est normal que les enfants se comportent ainsi. Ce n’est que la face visible de l’iceberg de la société burkinabé. D’une manière générale si vous dites à votre enfant de mentir à un oncle ou un ouvrier que vous n’êtes pas là où que vous dormez, ne vous étonnez pas que ce dernier devienne un menteur. Il y a des enfants de certaines familles qui ne savent pas comment légaliser un document au commissariat de police. Il y a des gens pour le faire à sa place. Et pourtant, il doit venir faire le rang, payer son timbre, le coller sur le document, le déposer et attendre tranquillement pour le récupérer. C’est comme cela à mon point de vue qu’ on peut forger un citoyen qui apprendra à respecter les autres.
      Bref. Ces ados vont retourner tranquillement chez eux. Je le dis au regard des montant à déposer pour participer aux combats.

      Répondre à ce message

      • Le 22 mai à 14:11, par Amidou En réponse à : Organisation de concours de combats à mains nues à Ouagadougou : La police passe à la répression !

        @Timbila,

        D’une manière générale si vous dites à votre enfant de mentir à un oncle ou un ouvrier que vous n’êtes pas là où que vous dormez, ne vous étonnez pas que ce dernier devienne un menteur.

        Ce message-là est d’une clarté irréprochable ! Je me permets de réagir car j’ai vécu exactement cela hier chez l’enfant d’un gourou. L’enfant a appelé son papa, menti et escroqué 45000 francs !!! Quand je lui ai demandé pourquoi il a fait cela, il m’a dit clairement que des gens viennent à la maison et que son papa lui dit souvent d’aller dire qu’il n’est pas là ou qu’il dort !
        Donc oui, ce que tu dis est vrai et d’actualité.

        Répondre à ce message

  • Le 22 mai à 08:54, par burkinameilleur En réponse à : Organisation de concours de combats à mains nues à Ouagadougou : La police passe à la répression !

    C’est simple, il faut punir et sévir les parents qui achètent moto de plus de un millions pour leur enfants adolescents. surtout pas de moto à grosse cylindrée pour un adolescent. le parent qui le fait, il est traduit en justice et jugé coupable. La loi c’est l’homme qui la crée et c’est la conséquence de nos mœurs coutumes et pratiques, donc que personne ne dise que c’est impossible. Outre cela, même si d’aucun diront que c’est pas normal, moi je trouve qu’un enfant qui mange au minimum 2 fois par jour n’as pas droit à une somme supérieur au SMIG comme argent de poche. c’est à punir aussi. On ne peut changer certaines choses sans choquer !!!

    Répondre à ce message

  • Le 22 mai à 09:01, par arsène bamogo En réponse à : Organisation de concours de combats à mains nues à Ouagadougou : La police passe à la répression !

    Bravo pour cette prompte réaction des forces de l’ordre. Quand on parcourt la liste, on se rend compte que ce sont tous des mineurs, protégés donc par la loi quand il s’agit de certaines sanctions. Que faire ? Et quand on apprend que ces bambins se battent à cause d’argent ou pour s’approprier un mec, ça devient très embarrassant, parce qu’ils ne sont pas des fils à papa, mais des poulains de fils à papa. Il faut donc, comme le suggèrent certains, pousser les enquêtes jusqu’au bout. Que nos mânes nous entendent dans nos sollicitations et que Dieu sauve notre cher pays !

    Répondre à ce message

  • Le 22 mai à 09:22, par MIMI En réponse à : Organisation de concours de combats à mains nues à Ouagadougou : La police passe à la répression !

    Ce comportement doit faire reflechir les adultes. Les enfants absorbent ce qui se passe autour d’eux. Les films d’action violents qui passent sur les chaines de télé comme CANAL 3 (horreur le plus souvent dès 21H), LCA (avec des films d’inceste en plus), RTB Zenith, RTB ... nous apportent quoi ? Il faut que le CSC filtre ce qui passe sur les chaines de télé ! les adultes aussi doivent donner un exemple de responsabilité, regardez les rallyes des grosses voitures en circulation urbaine, on doit se remettre en cause !

    Répondre à ce message

  • Le 22 mai à 10:22, par KONOMBA En réponse à : Organisation de concours de combats à mains nues à Ouagadougou : La police passe à la répression !

    Bravo aux forces de l’ ordre, encore merci, Mais concitoyens, aussi cet autre phénomène des jeunes filles qui s’ adonnent à la prostitution devant les auberges qui tiennent lieu de maison closes dans les quartiers dapoya, paspanga, et cela au grand jour devant les tous petits......
    s il vous plait, faites quelque dans ce sens........

    Répondre à ce message

  • Le 22 mai à 11:25, par Citoyen yaako En réponse à : Organisation de concours de combats à mains nues à Ouagadougou : La police passe à la répression !

    Tous autant que nous sommes, nous sommes responsables de cette situation que nous vivons.
    Rien ne va ici au Faso.
    Quand les hommes et les femmes sont dans les maquis à boire et à faire du n’importe quoi, qui éduque nos enfants ?
    Quand nous faisons tout pour acheter les espaces prévus pour les loisirs dans les zones d’habitation pour ensuite construire pour y habiter ou en faire des maquis, auberges... à qui la faute ?
    Quand dans presque toutes les familles, les parents vivent avec des moyens illicites (tous sortes de deals) au lieu de se contenter de leurs salaires honnetement acquis et de se concentrer sur leurs familles... à qui la faute ?
    Toute chose, l’Etat doit ... Les autorités doivent ...
    Et nous, les parents ? Et nous, les voisins ? Et nous, les grands parents ? Et nous, les oncles et tantes ? Et nous, les ainés ? Et nous, les Papas ? Et nous les Mamans ?
    Chacun pense que c’est chez l’autre que tout ira et va mal. On se voile la face pour rien. Si nous ne nous revoyons pas dans nos cellules familiales et arretons les deals foireux que nous faisons pour toujours gagner plus et toujours plus d’argent, nos enfants en paieront le prix fort.
    L’Etat est à l’image de ses citoyens.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mai à 15:06, par lapatriote En réponse à : Organisation de concours de combats à mains nues à Ouagadougou : La police passe à la répression !

    il faut arreter avec cet argumentaire d’enfants des riches, des bourgeois, des autorites etc.
    dans ces groupes toutes les couches sociales sont representees. en tant que parents ou futurs parents, nous sommes tous interpelles. La responsabilite incombe aussi bien aux parents qu’a toute la societe.
    Qui peut mettre sa main au feu pour dire que son enfant est un Saint ? ces enfants ne font pas ca en presence des parents, ils choisissent la rue ou ils savent que personne ne viendra les disperser, on se dit toujours que c’est l’enfant de l’autre.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mai à 22:47, par Azoul En réponse à : Organisation de concours de combats à mains nues à Ouagadougou : La police passe à la répression !

    Je ne comprend pas pourquoi s’acharner sur les parents qui achètent des moto cylindrées pour leur enfants !
    Dite moi où est le rapport ?
    Avez vous vue des motos cylindrées sur les différentes vidéos ?

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 10:00, par lMade En réponse à : Organisation de concours de combats à mains nues à Ouagadougou : La police passe à la répression !

    La patriote, si vous faite partie de ces pseudo-bourgeois, alors ressaisissez-vous, car ce qui dit est pure vérité. Dans la pyramide des besoins d’un individu, il est évident que celui qui a faim, qui dors mal, qui ne sais pas sil va manger demain ne cherche même pas la réalisation de soi a travers ces genres de jeux (courses, bagarres, porno, etc...). C’est élémentaire. Veux-tu dire que les enfants des pauvres s’achètent des motos grosses cylindrée de plus 1.000.000 pour faire des courses poursuite ? Sais-tu de qui sont les enfants du fameux porno du LTO ? Tu veux qu’on te le dise, ça ne viendra pas de ma bouche, mais une chose est sure : Ces enfants ont une éducation juste égale a celle de leurs parents.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Bobo-Dioulasso : Le gardien de nuit d’une pharmacie, assassiné au cours d’un cambriolage
Bobo-Dioulasso : Des acteurs culturels demandent la levée du couvre-feu
Jeunes et réseaux sociaux : Le Dr Halidou Sana, Cheik de Dablo, en appelle à plus de responsabilité et au respect de nos valeurs
Projet « Santé mentale pour tous » : L’ONG CBM forme des acteurs sociaux de Nouna et Dédougou
Coronavirus au Burkina : Nestlé Burkina renforce la sécurité des enfants
Hauts-Bassins : Des membres d’organisations de personnes handicapées outillés en santé sexuelle et reproductive
AG du SYNADEC : Un appel à la mobilisation générale contre l’application de l’IUTS
Lutte contre la malnutrition : Le consortium Progettomondo.mlal et l’AES-CCC partagent les bonnes pratiques du projet « Ressource terre »
12 détenus morts à Tanwalbougou : Des rescapés auraient dit que les défunts n’ont pas été exécutés par balles
Programme d’emploi des jeunes pour l’éducation nationale : Retour au chômage pour plus de 680 enseignants
Commune rurale de Bama : Le projet de lotissement spécial du maire fait grincer des dents
Conseil économique et social : Les déplacés internes au centre des préoccupations de la première session ordinaire de l’année 2020
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés