Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Sans émotions, il est impossible de transformer les ténèbres en lumière et l’apathie en mouvement.» Carl Gustav Jung

Drame de Tanwalbougou : Le gouvernement informe de l’ouverture de deux enquêtes judiciaire et administrative

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET • jeudi 21 mai 2020 à 02h30min
Drame de Tanwalbougou : Le gouvernement informe de l’ouverture de deux enquêtes judiciaire et administrative

Par un communiqué en date de mercredi, 13 mai 2020, le Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Fada N’Gourma portait à la connaissance de l’opinion publique, le décès, le mardi, 12 mai, de douze présumés terroristes dans leurs cellules à Fada N’Gourma (chef-lieu de la région de l’Est). Depuis lors également, s’est installée une polémique sur les causes de ces décès ; des citoyens burkinabè estimant qu’ils ont été exécutés.
Par le communiqué ci-après, le gouvernement informe de l’ouverture des deux enquêtes, judiciaire et administrative pour faire la lumière sur la situation.

Vos commentaires

  • Le 20 mai à 18:11, par Militant En réponse à : Drame de Tanwalbougou : Le gouvernement informe de l’ouverture de deux enquêtes judiciaire et administrative

    N’importe quoi ! Après la publicité du rapport de MDBHP le même Rémi Dandinou avait signé le même communiqué. Depuis, rien du tout ! Même chose après Yigou, etc. Quand pyromane joue au pompier, c’est comme ça. C’est trop. On ne vous croit plus et c’est sûr que tant que vous serez au pouvoir, ça va continuer. Dommage pour mon pays, qui se déchire sérieusement et très dangereusement. Vraiment dommage !!!

    Répondre à ce message

  • Le 20 mai à 19:35, par Burkinbe integre En réponse à : Drame de Tanwalbougou : Le gouvernement informe de l’ouverture de deux enquêtes judiciaire et administrative

    Chers patriotes deux enquêtes pour pour faire quoi ? Quand les dignes fils sont tués lâchement dans le cadre de la défense de la patrie, il n y a aucun criquet sinon mouche pour parler de droit de l homme...... Ah vraiment....... Les apatrides......

    Répondre à ce message

  • Le 21 mai à 05:42, par Papa En réponse à : Drame de Tanwalbougou : Le gouvernement informe de l’ouverture de deux enquêtes judiciaire et administrative

    Ceux qui sont chargés de mener cette Enquete pour incriminer nos FDS qui exposent leurs precieuses vies pour la defense de la Partie doivent foutre la paix et avec leurs enquetes. . le gouvernement doit resister aux chantages des droits de l’homme au risque de prendre les armes pour combattre a la place de nos FDS . Pourquoi n’y a-t-il pas d’enquêtes lorsque ces barbares terroristes tuent nos FDS ,tuent les femmes enceintes et les enfants .?? Ces enquêtes n’auront jamais lieu puisque la majorité n’en veut pas , et soyez- en sûr que les mêmes opérations de nettoyages de salubrité publiques continueront tant que le terrorisme ne sera pas totalement éradiqué .SOUTIEN SANS RESERVE AUX FDS .

    Répondre à ce message

  • Le 21 mai à 09:08, par Moktar En réponse à : Drame de Tanwalbougou : Le gouvernement informe de l’ouverture de deux enquêtes judiciaire et administrative

    Eh oui. Une cacophonie qui dévoile l’incompétence. En tant qu’insurgé de la première heure, je me demande si c’est pas mieux d’accepter le retour de kouassi Blaise compaore et de repartir sur de nouvelles bases. À ce rythme, le Faso risque gros. La malhonnêteté et l’hypocrisie comme pierres angulaires de la gouvernance d’un pays ne conduit qu’aux portes de l’enfer dont a parlé Laurent Bado.

    Répondre à ce message

    • Le 21 mai à 13:49, par Le Vigilent En réponse à : Drame de Tanwalbougou : Le gouvernement informe de l’ouverture de deux enquêtes judiciaire et administrative

      @Moktar, tout ce brouhahas rien que pour demander le retour de Blaise Compaore ? Tu proposes quoi pour la lutte contre l’insécurité ? Dis-toi que l’insécurité du Burkina a commencé longtemps avant le départ de Blaise Compaore. Tu rappelles-tu que le voyage interurbain et en direction de la région de l’Est était interdite à partir de 19 h jusqu’a 5 h du matin bien avant 2010. Je t’apprends qu’un jour le cortège du premier ministre Yonli Paramanga a été contraint de faire demi tour parce que la route Fada Kantchari était barrée par des coupeurs de routes ? Te souviens-tu des opérations coups de points qui se menaient presque chaque mois avec éliminations systématiques des présumés coupeurs de routes ? As-tu connaissance d’une suite quelconque donnée aux nombreuses dénonciations faites par le MBDHP ?

      Répondre à ce message

    • Le 21 mai à 17:04, par Burkindbila En réponse à : Drame de Tanwalbougou : Le gouvernement informe de l’ouverture de deux enquêtes judiciaire et administrative

      Bonsoir Mrs Yobi et Moktar
      Je m’adresse d’abord à Moktar qui dit qu’il est insurgé, heureusement que tu es insurgé de circonstance qui pose un acte sans réfléchir et voudrait revenir sur es pas, sinon, les vrais insurgés ne regretteront jamais ce qu’ils ont fait car ils ont analysé, travaillé leur cerveau avant de s’enger et ceux-ci quelque soit la situation voudraient voir autre chose que de regretter leur acte.
      Une situation s’analyse surtout quand on est réfléchi et on pèse le pour et le contre avant de se prononcer et s’assumer.
      L’enquête comme on la demande si elle est faite de façon objective devrait donner tous les éléments permettant aux uns et aux autres de se prononcer, condamner les fauteurs ou condamner les victimes car comme les gendarmes indexés ne diront jamais qu’ils ont tué extra-judiciaire, les victimes s’ils vivaient et/ou leurs parents ne diront jamais que leurs fils, frères et papas étaient des terroristes.
      Depuis que le terrorisme a commencé au Burkina Faso, avez-vous entendu quelqu’un dire que son frère, fils, ou papa ou oncle est terroriste ? alors que parmi ceux tués dans les différentes localités, il y a des soi-disant Burkinabè.
      Alors, faisons très attention car même si l’avis dépend du côté où on se retrouve, la réflexion intellectuelle et humaine voudraient un sens de discernement et c’est cela qui fait la différence entre une personne qui réfléchit avant de parler ou écrire et une personne qui parle ou écrit avant de réfléchir.
      C’est ma contribution

      Répondre à ce message

  • Le 21 mai à 12:23, par citoyen LAMBDA En réponse à : Drame de Tanwalbougou : Le gouvernement informe de l’ouverture de deux enquêtes judiciaire et administrative

    Aux internautes "Burkinbeintègre" et" Papa" ,relevez un peu le débat . Comme nous apprend la sagesse on ne combat pas le mal par le mal . Pensez-vous vraiment, que si ces personnes étaient des vrais terroristes ,on les aurait pris aussi facilement dans un marché en pleine journée comme des moutons ?
    Non, nous sommes tous aux côtés de nos braves FDS qui risquent leur vie pour sauver la Nation et donc nous tous . Pour autant , si ce combat n’est pas mené avec discernement et une certaine intelligence ,si au nom de ce combat ,il faut chaque fois stigmatiser et accuser de terrorisme des éléments du même communauté sur la base du seul délit de faciès ,alors c’est l’effet boomerang, que nous récolterons en pleine face pour le malheur de nous tous ,à commencer pour vous deux . Ce n’est pas parce que les terroristes sont cruels et sauvages ,que nos FDS doivent aussi l’être ,d’autant que ces 12 personnes n’ont pas été arrêtés ou tuées au cours d’une opération de lutte anti-terroriste ou de combat sur le terrain. Alors faisons beaucoup attention pour sauvegarder notre vivre -ensemble .

    Répondre à ce message

  • Le 21 mai à 20:55, par Lom-Lom En réponse à : Drame de Tanwalbougou : Le gouvernement informe de l’ouverture de deux enquêtes judiciaire et administrative

    Enquête ou pas, tous ces morts sont de Burkinabè et on devrait faire des enquêtes pour tous les cas où des Burkinabe ont été lâchement tués par ces charognards de Djihadistes ! Qu’on arrête de nous pomper l’air pour rien car si le gouvernement ne peut pas tout faire, nous allons nous défendre nous mêmes. Du courage au FDS. Dieu veillera toujours sur vous et vos familles !

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 19:50, par jeunedame seret En réponse à : Drame de Tanwalbougou : Le gouvernement informe de l’ouverture de deux enquêtes judiciaire et administrative

    Citoyen LAMBDA, faut pas dire que le terroriste ne se prend pas facilement dans un marché. Car le terroriste n’est pas toujours armé. Il y a des terroristes qui mangent dans le même restaurant que toi ; sans signe de méchant. Connais-tu ceux qui écrivent les scénarios terroristes chez toi ? Et les valets locaux ou autres espions ? Mêmes les fournisseurs de renseignements et les hôtes du mal sont des terroristes. Donc, il y a risque partout. Seuls les hommes de sécurité peuvent bien convaincre. Sinon, pourquoi sont ils allés dans ce village mais pas chez toi ? Ils ne cherchaient pas des peuls ; mais des méchants ; mossi, dioula peuls mêmes blancs.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Djibo : Un infirmier tué par une explosion
Lutte anti-terrorisme au Burkina : Plus de 20 terroristes neutralisés, de l’armement récupéré
Terrorisme : la force Barkhane met la pression sur les groupes armés terroristes dans le Liptako
Massiba ou le mal du peuple : le film documentaire qui met en lumière les zones victimes d’attaques terroristes au Burkina
Province de la Tapoa : Des hommes armés incendient plusieurs infrastructures publiques
Lutte anti-terroriste au Burkina : Une base terroriste demantelée à Togomayel dans le Soum
Insécurité au Burkina : Deux morts dans l’explosion d’une mine artisanale à Titao
Burkina : 4 militaires tués et 3 blessés sur l’axe Gaskindé-Djibo
Situation sécuritaire et humanitaire : Le Burkina doit « repenser ses réponses » recommande Afrikajom Center
Lutte contre le terrorisme : La Force conjointe G5 Sahel découvre « un important plot logistique » dans le Gourma malien
Bilan des opérations de sécurisation : Une base terroriste démantelée
Insertion sociale des ex-terroristes : Un plaidoyer auprès du président du Faso pour la création d’un centre d’accueil
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés