Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Comme pour toute discipline, votre attitude ne s’améliorera pas d’elle-même. C’est pourquoi vous devez y veiller jour après jour» John C. Maxwell

Reprise des grandes funérailles bôbô : Bientôt le bout du tunnel pour les chefs coutumiers

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • mercredi 20 mai 2020 à 14h21min
Reprise des grandes funérailles bôbô : Bientôt le bout du tunnel pour les chefs coutumiers

Les responsables coutumiers de la ville de Sya pourront reprendre leurs activités traditionnelles très prochainement selon le 4è adjoint au maire de la commune de Bobo-Dioulasso, Alain Sanou, par ailleurs responsable de la culture. Cette reprise se fera dans le strict respect des mesures barrières contre le Covid-19. Il l’a fait savoir ce mercredi 20 mai 2020.

En effet, les autorités locales avaient décidé du report de ces grandes funérailles marquées par la sortie des masques, dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. Ainsi, à l’approche de la saison pluvieuse, les coutumiers avaient souligné leurs préoccupations par rapport à la reprise des travaux champêtres. Selon eux, il est impératif que les coutumiers observent quelques rites habituels, afin de permettre une bonne récolte. Ils estiment que tant que ces traditions ne sont pas respectées, certains vieux ne pourront pas semer. Car « il faut demander la permission aux ancêtres avant de rentrer en brousse sain et en revenir sauf ».

Suite aux différentes rencontres avec les autorités communales, provinciales et régionales, ces coutumiers pourront désormais voir le bout du tunnel. « Il est vrai que sans ces pratiques à l’égard des ancêtres, naturellement les gens ne peuvent pas aller au champ et du coup, comment faire pour remplir le grenier ? C’est pourquoi le problème a été posé à la commune et nous avons fait un plaidoyer auprès du gouverneur qui a écouté les responsables coutumiers et ensuite il les a renvoyés vers l’autorité de tutelle qui est le haut-commissaire. C’est ainsi que l’autorisation leur a été donnée d’organiser leurs cérémonies surtout dans le respect strict des mesures édictées par le gouvernement », a expliqué le maire Alain Sanou.

Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Culture : ‘‘Statut’’ ou ‘‘statue’’ de l’artiste au Burkina Faso ?
Reprise des grandes funérailles bôbô : Bientôt le bout du tunnel pour les chefs coutumiers
11 mai 1981 : il y a 39 ans disparaissait Bob Marley, le roi du reggae
Culture : « Les gens qui veulent m’épouser me disent d’arrêter la musique », dixit Kady Wendpouiré, artiste musicienne
Lutte contre le Covid-19 : Des acteurs culturels initient Covid’live, des concerts live en ligne, sans public
Lutte contre le Covid-19 : Le Collectif Plumes résilientes apporte sa contribution
Musique : Watt Millo, l’operateur géophysicien qui s’essaie avec brio à la musique
COVID-19 : Quel (s) modèle (s) de relance pour le secteur des Arts et de la culture au Burkina Faso ?
La presse et le cinéma burkinabé en deuil : Clément Tapsoba n’est plus
Culture : L’artiste Bass Mandelson officiellement installé comme représentant de la communauté dioula en France
Grand prix de poésie Thomas Sankara 2020 : Tristell Mouanda Moussoki du Congo sacré lauréat
JAZZ A OUAGA : l’édition 2020 du festival est annulée
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés