Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a deux façons de faire face aux difficultés : soit on les transforme, soit on se transforme en les affrontant» P. Bolton

Arrestation de Jean-Claude Bouda : Le RENLAC exprime sa satisfaction

Accueil > Actualités > Politique • • mardi 26 mai 2020 à 23h41min
Arrestation de Jean-Claude Bouda : Le RENLAC exprime sa satisfaction

Le REN-LAC a appris, avec satisfaction, ce mardi 26 mai 2020, par voie de presse, le dépôt de l’ancien ministre de la Défense et des Anciens combattants, M. Jean-Claude Bouda.

En avril 2019, le REN-LAC avait introduit une plainte auprès du Procureur du Faso près le TGI de Ouagadougou pour des faits de délit d’apparence, d’enrichissement illicite, de fausses déclaration d’intérêts et de patrimoine et délit d’acceptation de cadeaux indus concernant l’ancien ministre Bouda. La plainte a été enregistrée en mai 2019 et des membres de notre Réseau ont été entendus en octobre de la même année, dans le cadre de l’instruction du dossier.

La plainte du REN-LAC s’est fondée sur l’acquisition d’un patrimoine immobilier par M. Bouda dont le coût s’évaluerait à près du demi-milliard de franc CFA. M. Bouda n’avait que trois ans de fonction ministérielle. Dans sa déclaration d’intérêts et de patrimoine effectuée à sa prise de fonction, ce bien immobilier n’apparaissait nulle part. Et les ressources qu’il avait déclarées ne pouvaient non plus lui permettre une telle acquisition.


Cliquez ici pour lire aussi Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou


Le REN-LAC considère cette première étape du dossier Bouda comme une avancée dans le cadre de la lutte anti-corruption et pour l’assainissement de la gouvernance au Burkina Faso.

Tout naturellement, il en attend un traitement diligent, afin que toute la lumière soit faite autour de cette affaire. Toutefois, au-delà du ministre Bouda, tous ceux qui ont fait de l’enrichissement illicite leur sport favori doivent commencer à rendre compte au peuple. C’est aussi le lieu d’appeler à l’élucidation d’autres affaires emblématiques de crimes économiques (affaires Guiro, Kanis, etc.) actuellement en souffrance au sein de l’appareil judiciaire.

Le Secrétaire exécutif du RENLAC

Vos commentaires

  • Le 26 mai à 21:13, par 1-St-Thomas En réponse à : Arrestation de Jean-Claude Bouda : Le RENLAC exprime sa satisfaction

    Pure distraction. Le "mouton de sacrifice" pour redorer le blazon de la mauvaise gouvernance en vue de mieux amorcer la campagne électorale.
    Tant qu’on ne prononcera pas une condamnation je ny crois pas.

    Répondre à ce message

    • Le 26 mai à 22:30, par Sidpassata Veritas En réponse à : Arrestation de Jean-Claude Bouda : Le RENLAC exprime sa satisfaction

      on a dit que "plus rien ne sera comme avant" et les gens ne croient pas. Mais petit à petit, les gens vont voir qu’on ne peut plus faire comme avant, parce que tout le monde voit, tout le monde entend et alors tout le monde connait et refuse de faire comme si personne ne connait. Finalement, les amis vont se lâcher et se trahir parce que personne n’acceptera de payer à la place de l’autre.
      Ceux qui prennent le Burkinabè pour des gens qui acceptent tout et n’importe quoi vont voir ici :

      Répondre à ce message

    • Le 27 mai à 15:19, par Balima Benes En réponse à : Arrestation de Jean-Claude Bouda : Le RENLAC exprime sa satisfaction

      Je suis absolument du même avis que toi.Tant qu’une peine ne sera pas prononcée contre lui ,je reste sceptique.

      Répondre à ce message

    • Le 28 mai à 01:47, par Gaetan En réponse à : Arrestation de Jean-Claude Bouda : Le RENLAC exprime sa satisfaction

      Moi je pense qu’il faut voir en cela ,in effort de la justice burkinabe . Ne pensez surtout pas que le president du Faso a cautioner ou encourager cette incarceration. Ca c’est la justice burkinabe qui se bat pour son independence. Il faut encourager ce jeune nouveau Procureur du Faso qui se bat comme il peux tres bien pour s’imposer et faire son boulot. Courage a nouveau Procureur et a la Justice dans sin ensemble .

      Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 21:28, par Ouf En réponse à : Arrestation de Jean-Claude Bouda : Le RENLAC exprime sa satisfaction

    Félicitations à la justice. Mais, il y’a ceux qui ont pié les ressources du CENOU, au détriment des étudiants. Merci RENLAC et la Justice

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 21:37, par Manuel En réponse à : Arrestation de Jean-Claude Bouda : Le RENLAC exprime sa satisfaction

    Bonjour
    Félicitations à vous pour votre contribution à l’édification de l’état de droit.
    Il faut également aller chercher partout par exemple chez des journalistes, vos anciens camarades du PCRv qui ont également des dossiers à éclaircir.
    Si le président Rock est impliqué dans une affaire, qu’il soit poursuivi, cela est également valable pour vos potes qui sont assis h24h à la bourse du travail et qui perçoivent leur salaire à la fin du mois sans travailler
    Justice pour tous et non justice pour certains, fussent ils ministres !

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 22:16, par Vérité indiscutable En réponse à : Arrestation de Jean-Claude Bouda : Le RENLAC exprime sa satisfaction

    Honte au RMCK et à tous ses collaborateurs. Honneur éternelle au Renlac et à la justice burkinabè. On attend le tour de ceux qui ont fêté leur 20 milliards depuis 2005 tout en étant un simple Maire. Wait and see ! La Patrie ou la Mort, nous Vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 22:49, par Indjaba En réponse à : Arrestation de Jean-Claude Bouda : Le RENLAC exprime sa satisfaction

    Ce RENLAC pose aussi problème. D’abord il a cautionné un paiement de salaire à des fonctionnaires qui n’ont pas travaillé. Ensuite il a critiqué la médiatisation des entreprises qui ont fait un don dans le cadre de la lutte contre la covid19 pourtant ce RENLAC a médiatisé ses propres donateurs. En effet il y’a une publicité du RENLAC qui passe actuellement sur les médias et qui donne un numéro vert où les citoyens peuvent dénoncer la corruption. A la fin de la publicité en question, le RENLAC remercie ces donateurs et précise que c’est ces derniers qui ont permis la réalisation du spot et de l’activité. Là le RENLAC permet à ses donateurs d’avoir de la visibilité pendant que cette même association empêche aux donateurs des biens anti covid19 d’avoir aussi de leur visibilité.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 23:00, par Ka En réponse à : Arrestation de Jean-Claude Bouda : Le RENLAC exprime sa satisfaction

    Messieurs du Ren-LAC, ne réjouissez pas trop vite : Il est inutile de prendre les Burkinabé pour des idiots. Tant que notre justice qui veut être crédible auprès du peuple Burkinabé ne condamne pas notre douanier nationale avec ses cantines pleines des billets de banques chez lui qui est Guiro, et qui nargue tout le monde dans son quartier, aucune justice, je dis aucune, ne pourra condamner Bouda, même s’il y a construit mille villas dans son village. Toute la différence entre nos états Africains et certains états développés est mise en relief à travers cette arrestation publicitaire. En effet comment comprendre que pendant le régime Compaoré certains directeurs, certains ministres puissent faire obstruction a une mission d’inspection sans aucune sanction ? D’autres comme Guiro arrêter en flagrant délit avec des cantines pleines des billets de banque de la corruption a ciel ouvert, ne s’inquiète pas de cette justice, et aujourd’hui cette même justice se permette de jouer avec un Bouda ? Depuis des années notre REN-LAC et d’autres organismes, produisent des rapports suivis de recommandations à l’exécutif qui sont restés sans suite et jetés aux oubliettes. Je reste convaincu que cette arrestation c’est pour amuser le peuple, car Bouda subira le même sort que le Guiro intouchable qui la coule dans son quartier en Emir.

    Tout ça montre à quel point le pays est gangrené par la corruption et que la prédation des biens du Faso est une pratique sous tous les pouvoirs, dont les ministres entrepreneurs se permettent d’utiliser les fonds publiques, les budgets de souveraineté exorbitant pour s’offrir des baraques à coups de milliards : pendant que la population primaire n’a même pas une bonne case dans les non lotis : c’est irresponsable et délirant.

    Et je dis a des inconscients comme ceux qui puisent dans les caisses de l’état aveuglement, et qui ne se rappellent pas du passé sont condamnes a le répéter. Et c’est ce qui se passe exactement au Burkina avec ceux qui ont vu fuir Blaise Compaoré et son frère un midi avant le repas. Sous Roch Kaboré nous vivons dans un éternel recommencement de la corruption a ciel ouvert, malgré tout ce que nous avons vécu dans le passé, les nouveaux maîtres du Faso font toujours les mêmes erreurs comme si ces problèmes n’avaient jamais exister. On dit que l’être humain doit connaitre une situation afin d’en extirper les avantages. Ce qui sépare l’être humain de l’animal, c’est comprendre une situation. Lorsqu’un homme se fait brûler par une flamme, il fait désormais attention à cette flamme. Ce qui est tout le contraire de l’animal. En fait ce qui nous sépare de l’animal, c’est de savoir la situation, les avantages et les inconvénients. Lorsqu’on connait une situation on fait désormais attention pour en tirer les avantages au maximum. En conclusion, oublier ou faire semblant d’oublier nos expériences passées monsieur Bouda, c’est faire preuves d’stupidité.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 00:01, par Nabiiga En réponse à : Arrestation de Jean-Claude Bouda : Le RENLAC exprime sa satisfaction

    Plus rien ne sera comme avant n’en déplaise à nos détracteurs le CDP.
    Il est ministre de défense, un ministre clé surtout que nous sommes en guerre contre les soldats de Dieu au nord de notre territoire. Le ministère est budgétivore car plus de la moitié de notre budget national va à la défense. Lui, au lieu de travailler pour le contribuable, il s’enrichissait. Vite, qu’on le juge pour tout ce dont on l’accuse. On attendant pour voir claire son dossier que la maison construite dans son village soit converti en clinique pour les populations de qui il a volé. Guiro en a fait pareil mais contrairement à Guiro qui, le lendemain de son inculpation, il fut libéré. Le surlendemain de sa libération, il a arboré un immense boubou en couleurs CDP avec un bonnet qui touchait le ciel visé sur sa tête, en couleur CDP également. Qu’on le juge, qu’il ne se dresse pas comme la victime, qu’on le condamne et le jette à la MACO pour le reste de sa vie.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 00:30, par Nick En réponse à : Arrestation de Jean-Claude Bouda : Le RENLAC exprime sa satisfaction

    Je me demande comment dans un pays dit democratic un ministre peut dejourner autant d’argent a lui seul.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 01:24, par Sidpawalmde En réponse à : Arrestation de Jean-Claude Bouda : Le RENLAC exprime sa satisfaction

    Je pense que le pouvoir n’a rien trouvé de mieux pour nous divertir. C’est maintenant on arrête. et les ogres du pouvoir en place qui sont en train de s’empiffrer là. suivez mon regard !

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 02:22, par Zebsonnami En réponse à : Arrestation de Jean-Claude Bouda : Le RENLAC exprime sa satisfaction

    Il serait bien d’appliquer le déli d’apparence à tous les niveaux de la société et à tout le monde et à toutes les classes de la société. Il faut commencer par désanonymer tous les domiciles en imposant que les noms des propriétaires de toutes les cours soient affichés devant les domiciles en commençant par Ouagadougou, Bobo, Ouahigouya, Koudougou etc. De même pour toutes les voitures luxueuses et les consommations dans les bars, boite de nuit, dons et legs etc. Cela sera une bonne chose pour notre société et donnera des leçons pour les jeunes !
    Mieux encore on pourrait envisager qu’aucu burkinabè n’ait le droit d’avoir un seul domicile de résidance et il ne peut pas être propriétaire de plus de 3 consessions avec une superficie totale bien définie sur toute l’étendue du territoire, genre maxi 2 000 m2. Ce sont des débats d’idée à mediter. De même, il faut penser à un impôt sur la fortune, les voitures, le train de vie etc...

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 06:12, par Beogbiiga En réponse à : Arrestation de Jean-Claude Bouda : Le RENLAC exprime sa satisfaction

    St Thomas. Tu as raison !
    Mais ils ne pas faire autrement. Puisque tout le monde est mouillé !
    Ça fait pitié !

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 06:37, par Beogbiiga En réponse à : Arrestation de Jean-Claude Bouda : Le RENLAC exprime sa satisfaction

    Bonjour St Thomas. Tu as raison. Ils ne peuvent faire autrement puisque tous le monde est mouillé

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 07:13, par en verité En réponse à : Arrestation de Jean-Claude Bouda : Le RENLAC exprime sa satisfaction

    Pauvre Burkina Faso.Le mouton du sacrifice ? Certainement.Il a eu le malheur d’avoir exhiber un immeuble en plein désert. Si les déclarations des biens pouvaient s’étendre aux responsables syndicaux, des droits de l’homme, des activistes, des politiques de tout bord, de la société civile etc.. il manquerai de la place à la prison civil.Le REN-LAC ne devrai pas exprimer sa satisfaction très tôt. Car même a son sein il ne pas exclut la présence des vautours. En vérité si on devrait faire une enquête indépendante sur les biens immobiliers dans ce pays ça sera la catastrophe. car même c’eut qui vont crier victoire sur Monsieur BOUDA vont le rejoindre à la MACO. C’est vraiment une goute d’eau dans l’océan. Que celui qui na jamais péché lève la main

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 07:13, par Citoyen Lambda En réponse à : Arrestation de Jean-Claude Bouda : Le RENLAC exprime sa satisfaction

    Dites moi bonnes gens un spécialiste du droit peut-il m’éclairer ? Je croyais que pour poursuivre un ministre même ancien pour des infractions et délits commis dans l’exercice de ses fonctions, il fallait d’abord une mise en accusation votée par l’assemblée nationale ? C’est vrai que tout le monde semble applaudir cette arrestation mais il faut quand même s’assurer que la bonne procédure a été suivie. Sinon un bon avocat fait sortir Mr Bouda dans quelques jours si nous sommes dans un vrai Etat de droit.

    Répondre à ce message

    • Le 27 mai à 11:02, par Lynn Hien En réponse à : Arrestation de Jean-Claude Bouda : Le RENLAC exprime sa satisfaction

      Très bien dit et j’ajoute, ’"pauvre Burkina Faso ! La TNB a fait mention de la somme de 350 millions, et j’avais entendu parler de milliards. Est ce que nous ne nous livrons pas en spectacle des pauvres à la face du monde, où les gratte-ciels poussent partout ? Tout Burkinabè mérite un habitat meilleur que ce qu’on appelle, 8, 16, 20 tôles. Travaillons plutôt à cela !

      Espérons un jugement avec cette procédure de mise aux arrêts questionnable d’un ancien ministre , pour voir si 350 millions représentent la mer à boire pour la famille Bouda de Manga...

      Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 08:43, par burkinameilleur En réponse à : Arrestation de Jean-Claude Bouda : Le RENLAC exprime sa satisfaction

    Dans tous les cas, mensonge ou masturbation de nos esprits ou pas c’est déjà BON. Depuis que le Burkina Existe en tout cas depuis que je suis né (j’ai 35 ans) j’ai pas entendu dire qu’un Ancien Ministre a fait la prison à cause de détournement. Si il y en eu désolé chers internautes !

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 10:01, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Arrestation de Jean-Claude Bouda : Le RENLAC exprime sa satisfaction

    - Messieurs, on l’a juste humilié pour calmer les burkinabè et attirer leur attention vers autre chose et les détourner des vrais problèmes du pays. C’est une méthode ancienne connue sous Blaise Compaoré et ses anciens allies depuis 26 ans n’ont fait que répéter ce qu’ils faisaient il y a longtemps. Et je m’explique :

    1/- Le MPP et son pouvoir sont aujourd’hui englués dans de gros problèmes et ils ne savent pas où donner de la tête,
    2/- Depuis 2017 les terroristes nous dérangent et à cause d’eux, 2.500 Écoles sont fermées et 350.000 enfants sont dans la rue,
    3/- Les terroristes ont déstabilisé tout le Nord et le Sahel et l’Est du pays avec de nombreux déplacés internes que le Gouvernement MPP a des difficultés à gérer, sans oublier que de nombreux villages ont été abandonnés par leurs habitants,
    4/- Le COVID-19 est venu aggraver la situation et a prolongé la vacance de l’école burkinabè. Sans compter la mauvaise gestion de la crise au début avec tous les mensonges qui y étaient liés,
    5/- L’amplification de la grogne sociale (Syndicats et Commerçants) qui ont mit à mal l’autorité de l’État,
    6/- De nombreuses exactions des FDS et de leurs supplétifs avec de nombreuses plaints qui commencent à fuser,
    7/- La famine qui pointe malgré que le PM dans son discours à la nation vient de dire que ’’La campagne agricole 2019-2020 s’est stabilisée à 4,94 millions de tonnes...et a degage des excédents’’.
    8/- Les criquets qui s’annoncent alors que l’Etat n’a rien comme ressource. Ces criquets sont actuellement dans l’Est du Continent et il faut se préparer,
    9/- Innaccessibilité de plusieurs zones du pays pour fait de terrorisme et Djibo est un cas palpable !
    10/- Etc.

    Pour le MPP et son Gouvernement, les problèmes s’accumulent sur les problèmes ! Mais peut-il en être autrement si on a pris le pouvoir par le fer et le sang, et dans la violence et la tromperie ?

    Alors il faut trouver un subterfuge pour orienter le regard du peuple vers autre chose et se désintéresser de la situation en présence, sans oublier que les élections arrivent et que le MPP veut encore les remporter malgré sa piètre prestation 5 ans durant !! Et c’est tout trouvé : La grosse maison de Manga ! Mais il y a dans ce pays combien de maisons comme celle-là ? Et il y a combien d’autres dossiers plus douloureux que celui-là dans les tiroirs des juges depuis des lustres ??

    Conclusion : C’est de la diversion pure et simple ! Et comme le REN-LAC est connu comme hargneux, c’est tout trouvé pour calmer ce trublion et lui miroiter un semblant de victoire pour qu’il digère sa bière fraîche pendant qu’eux continuent de savourer leurs champagnes, leurs vins mousseux et leurs Whiskys. Cet Ex-Ministre de la Défense, prince mossi de son état, originaire de la chefferie moaga de Manga sera vite libéré ! Souvenez-vous du Chef moaga qui avait tué quelqu’un ici ! On l’a mis en résidence surveillée quelques temps, puis il a été libéré en silence ! Qui a entendu son procès ? Ces gens du MPP sont entrain de faire exactement comme Wangrin (Lire l’Étrange destin de Wangrin de Hamadou Hampâté BA) : Lorsque le Colon disait à Wangrin de traduire aux indigènes et que ce qui devait être traduit touchait directementet suffisamment les intérêts de Wangrin pour le discréditer aux yeux du Colon, eh bien Wangrin, très malin, commencait sa traduction en disant aux indigènes en langue Bambara : ‘’Aw yi bougouri kè a gna na ! ....’’, ce qui veut dire ’’Bourrez-lui les yeux de poussière’’ autremant dit ’’Mentez-le à souhait !’’ et il traduisaitle reste. Evidemment les indigènes mentaient alors au Colon dans leurs réponses. C’est exactement ça que nous vivons aujourd’hui au Faso avec le MPP et son Gouvernement !!!

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 10:26, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Arrestation de Jean-Claude Bouda : Le RENLAC exprime sa satisfaction

    - Ou bien c’est pour le désintoxiquer car à la MACO il n’aura pas le wiskhy comme il veut. Donc pour l’aider on le soumet à cette cure force en entente parfaite avec sa famille en invoquant cette maison, puis un jour en silence, on le libère nuitamment comme le cas des autres.

    Avez-vous jusque-là été édifiés sur l’affaire BARRY ? Ils ont provoqué BARRY pour rien en l’accusant faussement !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 11:48, par Zindin En réponse à : Arrestation de Jean-Claude Bouda : Le RENLAC exprime sa satisfaction

    Pourvu que cette situation ne soit pas de l’exhibitionnisme pour ensuite terrer l’affaire. On est fatigué avec les spectacles. La dénonciation de la réalisation de Mr Bouda s’est faite en même temps que celle du Ministre des infrastructures. Si la justice a les mains libres pour travailler dans ce pays, beaucoup de maisons seront aux enchères. Les TPR avaient voulu donner des leçons en son temps pour stopper la gangrène. Malheureusement, le populisme du FP a restitué tout pour asseoir son régime et rebeloter les pratiques.
    Aujourd’hui, les pratiques de corruption changent pour édifier les mêmes bunkers. Tenez vous bien. Il ya des services de l’administration centrale ou les premiers responsables totalisent des jours de missions dépassant 365 jours dans l’année. Il partent pour deux semaines, en font 3 ou 4 jours et reviennent pour enchaîner et cela, avec la complicité des signataires des ordres de missions. Toutes les taches quotidiennes des directions ou services sont transformées en atelier avec frais et rétributions. Ainsi, chaque semaine, les premiers responsables se partagent de grosses cagnottes sans rien faire en réalité. Des parents directs sont embauchés dans les projets, sociétes, EPE, EPS et reversent des sous à leurs mentors. Le cas du MS est illustratif !! On ne travaille plus pour atteindre des résultats au profit de l’Etat, mais, au profit d’individus. Voilà les nouvelles méthodes de voyous bien connues pour s’enrichir et narguer encore plus. Alors, RENLAC, Autorité de Lutte Contre la Corruption, à vos trousses. Soutien au passage à BILGO !! A bon entendeur, Dieu sauve le BURKINA !!

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 12:28, par skieter En réponse à : Arrestation de Jean-Claude Bouda : Le RENLAC exprime sa satisfaction

    Les jaloux sont heureux.Pourtant tous des voleurs !Les gens vont continuer à voler et iront construire ailleurs dans d’autres pays.
    Le Ren Lac dit quoi des agents qui ne travaillent pas et perçoivent indûment des salaires ?

    Répondre à ce message

    • Le 27 mai à 15:08, par Burkina En réponse à : Arrestation de Jean-Claude Bouda : Le RENLAC exprime sa satisfaction

      Cette affaire d’arrestation du ministre Bouda et celle du COVID19 où tout le monde est obligé d’être soigné sur place devrait amener chaque dirigeant à réfléchir et à faire du bon état des prisons, de celui des hôpitaux, des morgues et des cimetières des priorités : tous autant que nous sommes, on peut être amené à devoir séjourner en prison. Pour l’hôpital, la morgue et le cimetière, c’est une certitude.
      Pendant que nous sommes aux affaires, pensons-y.

      Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 14:33, par GOMYAAREE En réponse à : Arrestation de Jean-Claude Bouda : Le RENLAC exprime sa satisfaction

    SILENCE CA TOURNE BURKINA FASO LA CAPITALE DU cinéma AFRICAIN !
    REGARDEZ LE procès DU PUTSCH MANQUE !
    ILS SONT COMBIEN DE présidents D INSTITUTION, MINISTRES, DG, DIRCAB, ETC A S EMPIFFRER ? LES PALACES ET DUPLEX A OUAGA 2000 OH SVP FAITES PARDON !
    EST CE DE LA JUSTICE JUSTE ? PARTIALE ? sélective ? DE LA comédie ?
    SI CELA N ABOUTIT ON SAURA QUE DES GENS EN ROBE EN VESTE ONT PRIS DE L ARGENT !

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 15:39, par Sacksida En réponse à : Arrestation de Jean-Claude Bouda : Le RENLAC exprime sa satisfaction

    Dans tous les cas, si le regime de RMCK et son gouvernement veulent reellement lutter contre la mauvaise gouvernance et etre en harmonie avec le peuple Burkinabe ; il faut creer Un Tribunal Special de la Repression des Crimes Economiques et de l’Enrichissement Illicite au Burkina Faso. Ainsi, ce Tribunal avec une Brigade d’Investigations pourra prendre en charge tous les dossiers de ce genre qui dorment dans tiroirs et ainsi assainir la gestion publique dans ce pays ou 30 ans d’impunites et de crimes diverses ont mis ce pays a mal. Salut

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 19:11, par tororoso En réponse à : Arrestation de Jean-Claude Bouda : Le RENLAC exprime sa satisfaction

    HUMMMM, je crois que la vraie Guerre est ouverte entre - Les MAGISTRATS- et le GOUVERNEMENT -
    Et c’est là que le Film devient très intéressant pour nous simples citoyens
    1°- les Magistrats ont marqué 1 point avec ce déferrement d’un ami de longue date du Président à la MACO,
    Mais, ce qui est bien pour nous citoyen c’est que,
    2°- le prochain à être déféré ce sera un Magistrat. Tout Magistrat, qui se hasardera à partir de maintenant, à prendre ne serait ce que 1000 fcfa d’un citoyen, il va dormir à la MACO. Donc, il y’a de très bonnes perspectives finalement avec RMCK pour ce pays. Ce Président qu’on disait Diesel, va, de gré ou malgré lui faire avancer le Burkina. La justice est notre grande Maladie. tout le pays repose sur ce Socle qui est cependant sur un seul pied.. Aucun Ministre, ni haut fonctionnaire ne volera sans trembler. et c’est très positif pour le PAYS. Au moins, le VOLEUR ne vas plus être la référence, et ne continuera plus à se moquer des honnêtes citoyens. Et les Magistrats véreux, corrompus malgré leur ’bons salaires’, inconscients de leur rôle de ciment du pays n’auront qu’à se tenir. LE FILM EST BON, ON VEUT UNE SUITE A LA HAUTEUR. FINALEMENT MERCI RMCK....

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 20:00, par Henriette kouassi En réponse à : Arrestation de Jean-Claude Bouda : Le RENLAC exprime sa satisfaction

    Salut les Burkinabé, courage à vous. La liberté ne s’octroie pas, elle s’acquiert. Donc à nos marques pour la libération du continent. Courage et félicitations REN-LAC, honte à l’Autorité de contrôle.
    Bref ; pourquoi cette précipitation,Bouda, n’est-il pas un ancien ministre ?Où est-elle,la Haute Cour de Justice ?Le MPP veut distraire le peuple et le rouler dans la farine. A l’approche des élections, RMCK,cherche à devenir un boulanger. Attendez de voir la réaction des avocats de Bouda. De procédures en procédures......
    Avant de m’arrêter, mes condoléances aux parents victimes de la salle maladie et des forces du mal.Bon rétablissement aux malades et blessés .
    Paix et unité .
    Vive le Burkina, vive d’Afrique.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 22:10, par Badmarcos En réponse à : Arrestation de Jean-Claude Bouda : Le RENLAC exprime sa satisfaction

    Il serait idiot de croire que ce dossier connaitra un cours normal sur le plan judiciaire. L’optimisme et la satisfaction du Renlac sont les sentiments qu’éprouvent un imbécile heureux. Combien d’autres plaintes du mème Renlac ayant trait aux crimes économiques dorment dans les tiroirs des tribunaux ? Si mème dans un rève, un burkinabè a pensé que le Sieur Bouda pouvait ètre ministre de la défense à un moment où la lutte contre le terrorisme était à son paroxysme dans notre pays, c’est que d’aucun sait qu’actuellement, le dossier ne connaitra pas un denouement. Mais c’est sùr qu’un jour, justice sera rendu.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 23:26, par Hermès En réponse à : Arrestation de Jean-Claude Bouda : Le RENLAC exprime sa satisfaction

    Vous me faites vraiment pitié... Et puis après ? Commencer par arrêter votre président au lieu de nous distraire pour des petits poisons...

    Répondre à ce message

  • Le 28 mai à 14:08, par le digeste En réponse à : Arrestation de Jean-Claude Bouda : Le RENLAC exprime sa satisfaction

    bonjour chers internautes ce que moi je ne comprends pas c’est l attitude amorphe de l’autorité de contrôle comment une organisation de la société civile qu’est le RENLAC a t il pu porter plainte contre un dignitaire du régime suite à un soupçon de corruption et notre autorité de contrôle nationale en qui beaucoup ont porté leur espoir lui ne fait rien pardon mon professeur sors de ta réserve toi et ton équipe et secoue le cocotier car il en reste qui s’accroche lamentablement aux branches

    Répondre à ce message

  • Le 28 mai à 19:38, par Séraphin Pierre En réponse à : Arrestation de Jean-Claude Bouda : Le RENLAC exprime sa satisfaction

    C’est du cinéma. Si on devrait emprisonner tous ceux qui ont détourné ou gagné frauduleusement au moins 50.000.000 au Burkina Faso de 1991 à aujourd’hui, il faudrait, avant de les arrêter construire au moins 5 MACO de la taille de la MACO actuelle. Sinon, il n’y aura pas de place pour les mettre tous.

    Il faut mettre dans le même panier, les corrupteurs et les corrompus car ils sont tous pareils.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mai à 22:07, par jeunedame seret En réponse à : Arrestation de Jean-Claude Bouda : Le RENLAC exprime sa satisfaction

    BRAVO À BOUDA J.C. Lui au moins a construit ici au Faso ; on ne perd rien. Et d’ici peu le même lot de politiciens vont se retourner pour t’envier et t’applaudir. Ce qui est sûr, tu n’est pas seul. Sauf que tu es patriote par rapport aux autres qui investissent à l’Occident. BRAVO J.C.!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Proposition de report des législatives : Les députés auraient-ils la mémoire courte ?
Présidentielle de 2020 : Le CDP Section USA félicite Eddie KOMBOIGO pour sa désignation en tant que candidat du parti
Vie des partis : HAWRE installe les membres du bureau de sa section des Hauts-Bassins
Politique : Roch Marc Christian Kaboré investi pour la présidentielle de novembre 2020
Politique : Salia Sanou démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès
Investiture du candidat du MPP à la présidentielle : « Notre bilan est incontestable », brandit Simon Compaoré
Candidature à l’élection présidentielle : Blaise Compaoré donne son OK pour la procédure d’investiture d’Eddie Komboïgo
Échéances électorales 2020 au Burkina Faso : La classe politique rejette le découplage des législatives
Politique : L’Opposition non affiliée contre la prorogation du mandat des députés
Prorogation du mandat législatif : Eddie Komboïgo « met en garde » le président de l’Assemblée nationale
Application de la loi 081 : La coordination régionale des instituteurs principaux dénonce une injustice subie
Rapport de Human Right Watch sur les exactions des FDS : Le Porte-parole du gouvernement donne sa version des faits
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés