Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a deux façons de faire face aux difficultés : soit on les transforme, soit on se transforme en les affrontant» P. Bolton

26e Journée internationale de la famille : Sous le signe de la protection face aux défis sécuritaire et sanitaire

Accueil > Actualités > Société • • vendredi 15 mai 2020 à 11h20min
26e Journée internationale de la famille :  Sous le signe  de  la protection face aux défis sécuritaire et sanitaire

Ceci est une déclaration de la ministre en charge de la famille, Laurence Ilboudo/ Marchal, à l’occasion de la célébration de la journée internationale de la famille

A travers la résolution 47/237, l’Assemblée Générale des Nations-Unies a décidé de consacrer le 15 mai de chaque année à la commémoration de la Journée Internationale de la Famille (JIF).

Cette journée offre ainsi à la Communauté internationale, l’opportunité de communiquer et de mieux faire connaître les problématiques liées à la famille et d’accroître la connaissance des enjeux sociaux, économiques et démographiques qui l’affectent.

Ainsi, à l’instar de la Communauté internationale, le Burkina Faso commémore ce 15 mai 2020, la 26ème édition de la JIF.

Pour la présente célébration au plan international de la JIF, c’est sous le thème « Famille et action pour le climat » que les Nations Unies invitent les Etats membres à mener la réflexion.

Toutefois, au regard du contexte national caractérisé par les déplacements massifs des familles du fait des attaques terroristes et par la pandémie due au Coronavirus, le Burkina Faso a opté de commémorer cette 26ème Journée Internationale de la Famille sous le thème : « Protection de la famille dans un contexte national marqué par des défis sécuritaire et sanitaire ».

Le choix de ce thème répond à l’impératif d’œuvrer pour la promotion de la paix et de la coexistence pacifique entre les différentes communautés dans la mesure où les situations de conflit entrainent des conséquences fortement dommageables pour les familles, particulièrement en ces moments de défi sanitaire.

Constituant l’unité de base de la société, la famille doit faire l’objet d’une protection et d’une promotion de sorte à ce qu’elle puisse s’acquitter entièrement de ses responsabilités au sein de la communauté et participer au progrès harmonieux de la société.

A cet égard, j’exhorte toutes et tous, autorités coutumières et religieuses, acteurs/actrices de développement, à promouvoir les actions de solidarité et de coexistence pacifique au sein des communautés, particulièrement dans les zones à fort défi sécuritaire.

J’invite également l’ensemble des populations à avoir une pensée pieuse pour les familles endeuillées, déplacées ainsi que celles éprouvées par la pandémie de la Covid 19 dans notre pays.

Par ailleurs, je vous exhorte toutes et tous à protéger les membres les plus vulnérables de vos familles notamment, les enfants, les femmes, les personnes âgées ainsi que les personnes handicapées afin de les rendre plus résilients face à la crise sécuritaire et sanitaire que traverse notre pays.

Puissent les actions et la chaine de solidarité née à la faveur de ces différentes crises se renforcer davantage en vue d’une famille plus inclusive et solidaire.

Bonne commémoration de la Journée Internationale de la Famille à toutes et à tous !
Que Dieu bénisse le Burkina Faso !

La Ministre de la Femme, de la Solidarité
Nationale, de la Famille et de l’Action Humanitaire

Hélène Marie Laurence ILBOUDO/MARCHAL
Officier de l’Ordre de l’Étalon

Vos commentaires

  • Le 15 mai à 13:02, par warzat En réponse à : 26e Journée internationale de la famille : Sous le signe de la protection face aux défis sécuritaire et sanitaire

    Bon courage Mme la Ministre. Vous faites parti des jeunes ministres qui font des efforts et qui ont des résultats. Cependant, il est insupportable de lire dans la presse et de voir à la télé, des déplacés internes se plaindre de ne pas avoir les vivres. Il est vraiment criminel que des agents se sucrent dans cette affaire. Il est certain qu’aucun juge ne s’accaparera du dossier et mènera des enquêtes pour traduire en justice ces moins que rien spoliateurs de la veuve et de l’orphelin. Je vous suggère de saisir la gendarmerie, en principe en une semaine, vous aurez une idée des familles qui ne gagnent rien et corrigerez cette situation. Vous porterez ensuite plainte contre les voleurs. Même si la justice ne réagit pas, nous serions au courant et nous leur ajouterions ce fait à leur immobilisme.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 14:43, par Nellia En réponse à : 26e Journée internationale de la famille : Sous le signe de la protection face aux défis sécuritaire et sanitaire

    Je joins ma révolte à la voie de warzat pour demander pardon, à cause de Dieu, à ceux qui n’ont pas pitié des veuves et des orphelins, qui pillent les vivres de par leur position, ils n’ont qu’à s’arranger pour restituer ça. Que les autorités fassent tout possible pour les vivres arrivent non seulement à destination, mais qu’elles soient également distribuées aux populations sans distinction de bord politique ou toute autre considération.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 16:09, par KORO En réponse à : 26e Journée internationale de la famille : Sous le signe de la protection face aux défis sécuritaire et sanitaire

    C est vrai, cette femme travaille bien, mais il faut voir les personnes démunies en plein centre ville au rond point des nations Unies par exemples cela ne fait pas honneur à notre pays. et pire, il ya une dame juste au niveau du feu en quittant le lycée Zinda vers le rond point, qui allume des ordures, juste à coté du feux tricolore et du jardin dont les fleures sèches risquent de s ’ enflammer. Je ne sais pas si c ’est la mairie ou si c’ est la l’ action sociale qui doit intervenir.....

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Facturation de l’ONEA : Les responsables provinciaux de la Ligue des consommateurs du Burkina se familiarisent avec le relevé bimestriel
Utilisation des drones agricoles : L’approche qui optimise et rentabilise les productions
Projet Norad sur le développement du jeune enfant : Des journalistes à la découverte des interventions sur le terrain
Réconciliation nationale : La CODER et le HCRUN unissent leur force pour l’atteinte de l’objectif
Grève générale de 48h contre l’IUTS : « Il y a vraiment l’argent dans ce pays », rappelle Zakaria Bayiré du SNAID
Grève des 8 et 9 juillet 2020 : La CGTB et les syndicats autonomes des Hauts-Bassins mobilisés pour de meilleures conditions de travail
Gaoua : Les travailleurs du Sud-Ouest mobilisés contre l’application de l’IUTS
Allégations sur les exécutions extrajudiciaires : La réponse du gouvernement burkinabè
Réhabilitation du tronçon Gourcy-Ouahigouya : « C’est beau, solide et techniquement agréable à visiter », selon le ministre Eric Bougouma
Transport des échantillons biologiques : Le ministère de la Santé et La Poste Burkina Faso signe une convention de partenariat
Burkina : Des syndicats et associations du secteur privé invitent la population au respect des autorités
Djibo : Des fosses communes contenant au moins 180 corps découvertes, rapporte Human Rights Watch
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés