Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les difficultés n’existent pas. Il y a seulement des challenges qui une fois relevés nous rendent expert dans un domaine qui nous était jusque là inconnu» Nora Samir

Présidentielle 2005 : "Un opposant peut soutenir le candidat de la majorité"

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Présidentielle 2005 • • lundi 19 septembre 2005 à 07h04min

Dans cet appel, le président du Parti pour le progrès et le développement social (PPDS) donne des consignes de vote pour Blaise Compaoré et dit pourquoi.

Peuple du Burkina Faso,

Camarades militantes et militants du Parti pour le Progrès et le Développement Social (PPDS),

Depuis le référendum du 2 juin 1991 qui a consacré l’ouverture de notre pays au pluralisme, le peuple burkinabè ne cesse de prospecter les voies et moyens pouvant permettre la réalisation de son bonheur. Et comme tous les citoyens n’ont pas la même vision sur les mécanismes qui mènent à ce bonheur, il va de soi que dans un système démocratique comme le nôtre, de multitudes de partis politiques se réclament chacun d’être le détenteur de cette hache magique capable de débroussailler le chemin qui mène au développement.

Camarades militantes et militants, depuis l’année 1997 qui a dans cette logique vu la naissance du Parti pour le progrès et le développement social (PPDS), vous n’avez à aucun moment cessé d’apporter votre soutien aux performances politiques et sociales réalisées par ce parti pour le placer ainsi parmi les structures de leaders d’opinion réalistes et crédibles, d’où sa participation à toutes les consultations électorales (sauf la présidentielle de 1998) depuis sa création à nos jours.

Le PPDS a donc travaillé efficacement dans la discrétion à l’enracinement de la démocratie au Faso. II y a procédé et y procédera toujours avec responsabilité et discernement. Pourtant notre pays n’est des moins turbulents en matière de luttes politiques et sociales, une situation qu’il faut d’ailleurs saluer puisqu’elle ne peut que procéder de la vivacité et de la vitalité de notre jeune démocratie. Nous disons que dans toute compétition, chacun a la manière qui lui convient pour atteindre ses objectifs ; la nôtre, c’est ce que nous venons d’énoncer et qui nous caractérise aux yeux de l’histoire et de l’opinion.

Chers militantes et militants, faire de la politique ne veut pas dire aller au championnat de ’l’illusion comme cela se présente dans notre pays en cette veille de l’élection présidentielle de novembre 2005. Certains, en plus du fait qu’ils ont toujours été en manque d’arguments qui étaient un projet de société dont ils sont toujours à la recherche, veulent priver cette campagne de son caractère enthousiaste et populaire. Heureusement, notre constat ne fait qu’aller dans le même sens que la majorité des Burkinabè qui porteront leur choix sur Blaise Compaoré le 13 novembre 2005.

Très chers sympathisants du PPDS, comme il a toujours été, encore une fois de plus, nous venons pour la réalisation de vos aspirations et pour la préservation et la consolidation des acquis de votre parti et surtout pour la grandeur, la paix et la stabilité que connaît notre pays ; le Bureau politique national vous exhorte à la clairvoyance qui fera de vous les artisans de la victoire de Blaise Compaoré au soir du 13 Novembre 2005. Vous êtes par conséquent invités à militer dans toutes les structures de l’Alliance pour la mouvance présidentielle (AMP) dont le PPDS est membre actif.

Camarades militantes et militants, être de l’opposition et soutenir un candidat de la majorité n’a rien d’ambigu et nous sommes prêts à tout moment pour défendre cette approche.

Pour la victoire de Blaise Compaoré, Unissons-nous !

Ouagadougou¬, le 15/09/2005

Pour le Bureau politique national

Le Président

Combary Y. Basile

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Election présidentielle : Le satisfecit de la JUNA, du RAJS et de CERVO d’Afrique
Groupe des cinq : Savoir raison gardée
La gueule de bois des lendemains électoraux !
Les leçons d’un scrutin
Présidentielle 2005 : Ce qui devait arriver arriva
L’opposition burkinabè : Les causes d’une défaite
L’après élection du 13 novembre : Tentatives maladroites d’atténuer une défaite cuisante
Analyse des résultats : On récolte ce qu’on a semé
Analyse des votes : Pourquoi certains ont voté blanc ou nul ?
Burkina : "Une démocratie chancelante, balbutiante, frileuse"
Présidentielle au Nahouri : Le PAI analyse sa défaite
Election présidentielle : L’AJCBC dit merci à la jeunesse
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés