Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Comme pour toute discipline, votre attitude ne s’améliorera pas d’elle-même. C’est pourquoi vous devez y veiller jour après jour» John C. Maxwell

Fasofoot, saison 2019-2020 : Les raisons d’une annulation

Accueil > Actualités > Sport • • mercredi 13 mai 2020 à 12h34min
Fasofoot, saison 2019-2020 : Les raisons d’une annulation

Depuis le 4 Mai 2020, les acteurs du Fasofoot sont désormais situés sur l’avenir des différents championnats de cette année. En effet, le Comité d’urgence de la Fédération burkinabè de football (FBF) a décidé de « l’annulation rétroactive » des compétitions non débutées et non achevées de la saison 2019-2020 et de faire désormais référence aux résultats de la saison précédente. Qu’est-ce qui a motivé les membres du comité à opter pour l’annulation alors que bien d’autres solutions existaient ?

Le Comité d’urgence de la FBF est une instance décisionnelle de la faîtière du football national. Il se compose, de sept membres et se réunit lorsqu’il y a urgence. C’est le cas cette année. Puisque la maladie à coronavirus a contraint le ministère des Sports et des loisirs et la FBF à arrêter pendant plusieurs mois les différents championnats.

La reprise des compétitions requérait, selon certaines sources, un mois de préparation aux clubs. Ce temps visiblement manquait à la faîtière du football national qui allait devoir rallonger la saison au-delà des dates prévues et avec le risque que les deux saisons se chevauchent. En plus de cette raison, qu’est-ce qui a fini de convaincre les membres du Comité d’urgence à annuler la saison ? Quelles étaient les propositions formulées par les clubs ?

Ce que voulaient les clubs

En prélude à la rencontre du Comité d’urgence de la FBF du 4 mai 2020, les clubs de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso (notons que la majorité des clubs sont concentrés dans ces deux villes) se sont réunis sous la houlette, respectivement des ligues régionales du Centre et des Hauts-Bassins. Ils ont demandé :

- que les résultats soient figés et que Salitas soit déclaré champion de la saison 2019-2020,

- que les deux clubs, RCK (15e) et l’AS Police (16e), qui doivent descendre en division inférieure soient maintenus en D1,

- que les deux clubs, Léopards de Saint Camille et Vitesse FC, qualifiés pour la montée en D1 rejoignent effectivement l’élite burkinabè l’année prochaine

- que Salitas représente le Burkina en Ligue des champions et que Majestic, deuxième à l’issue des résultats figés, défende les couleurs nationales en Coupe CAF.

Seulement ces propositions n’ont pas prospéré lors de la réunion du Comité d’urgence de la FBF. Car les membres ont estimé qu’au cas où les résultats sont figés et qu’il y a un champion, il doit forcément avoir des clubs qui descendent en division inférieure. Ce qui ne figurait pas dans les propositions des clubs. « Comme tous les clubs ne voulaient pas qu’une équipe descende en D2, le comité a décidé dans ce cas d’annuler la saison. Ainsi il n’y aura ni champion, ni d’équipe relégable », explique un membre du Comité d’urgence.

A cela, il faut ajouter, selon les responsables de la FBF, qu’il est difficile de plaider auprès du ministère des Sports et des Loisirs pour la prise en charge de deux autres équipes en plus des 16, la saison prochaine. « Lorsque nous allons figer les résultats, ce sera comme si on avait joué tout le championnat. Au même moment, il n’y aura pas d’équipes qui descendent donc nous aurons 18 équipes en D1 l’année prochaine. Comment on pourra défendre cela auprès du ministère afin qu’il prenne en compte les deux autres clubs qui s’ajoutent ? », s’est interrogée notre source qui a pris part aux travaux du Comité d’urgence.

Quid des campagnes africaines ?

La représentation du Burkina aux différentes compétitions organisées par la Confédération africaine de football pose aussi des problèmes au regard des textes qui régissent l’organisation du championnat. « Dans nos textes, il est écrit que le champion joue la Ligue des champions et le vainqueur de la Coupe du Faso participe à la Coupe CAF. On ne peut prendre le deuxième que lorsqu’une équipe fait un doublé. Mais est-ce que Salitas a fait un doublé ? », argumente cet autre membre du Comité d’urgence.

Mieux, il soutient que les fédérations doivent montrer patte blanche au moment de communiquer les noms des clubs qui vont représenter leur pays. « Pour envoyer les noms des représentants, il faut justifier. Pour cela, depuis les éliminatoires jusqu’à la finale de la Coupe du Faso, nous présentons à chaque étape le classement à la CAF », soutient-il.

Suite à la décision du Comité d’urgence de la FBF, la saison 2019-2020 est désormais annulée. Les résultats 2018-2019 font désormais office de référence. Ainsi Salitas et RAHIMO FC participeront aux compétitions africaines pour le compte du Burkina Faso. La prochaine saison pourrait reprendre le 4 septembre 2020 si la date est validée par l’Assemblée générale et que la maladie à coronavirus s’estompe d’ici cette date.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 13 mai à 12:47, par burkinameilleur En réponse à : Fasofoot, saison 2019-2020 : Les raisons d’une annulation

    Au moins cette fois ci une structure de l’Etat s’est démarquée en prenant une très bonne et sage décision. Avec cette conclusion, vous fêtes même mieux que la France dans sa gestion sportive du COVID19. Félicitation à la FBF

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai à 13:07, par link Aris En réponse à : Fasofoot, saison 2019-2020 : Les raisons d’une annulation

    Tardive tentative d’éclaircissement, néanmoins, les points sombres restent et ne disparaîtront pas de Sita.... mince, de sitôt... Figer un championnat dont les 3/4 se sont joués restera "incompréhensible" si ce n’est que on ne voulait pas faire de cadeau ni à Salitas (de Yack) ni a Majestic (de Amado) qui sont de grands pourfendeurs de l’actuelle FBF et son tout puissant boss qui ne veut rien lâcher. La situation exceptionnelle aurait pu trouver explications aux yeux du ministère. oui ! pourquoi donc avoir forcé pour maintenir la montée des deux équipes de D2 dont le championnat était terminé et aller repêcher des équipes de D3 qui cette année même n’étaient pas qualifiées pour la phase de pouls ?
    cette gestion patrimoniale et clanique de notre football a eu, a , et aura pour conséquence l’absence de bons résultats au plan national et international. Mais Chut.... l’argent (du football aussi) n’aime pas le bruit.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 09:55, par arsène bamogo En réponse à : Fasofoot, saison 2019-2020 : Les raisons d’une annulation

    Arrêtez votre cinéma s’il vous plaît. Je crois savoir que c’est bel et bien 18 clubs qui évolueront la saison prochaine en D1. Figé, on aurait eu le même nombre de formations. Et quand on prétend qu’on ne peut défendre une position auprès du ministère, c’est une preuve d’incompétence. N’est-il pas prévu des cas de force majeure dans vos textes ?. Si non, alors c’est de la m...au plus haut degré. La décision étant prise, on s’y soumet par courtoisie et fair-play, mais qu’on ne nous contraigne pas à avaler des couleuvres.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés