Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Comme pour toute discipline, votre attitude ne s’améliorera pas d’elle-même. C’est pourquoi vous devez y veiller jour après jour» John C. Maxwell

Présidentielle de 2020 : Des Ouagalais se prononcent sur le choix d’Eddie Komboïgo pour représenter le CDP

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • lundi 11 mai 2020 à 22h20min
Présidentielle de 2020 : Des Ouagalais se prononcent sur le choix d’Eddie Komboïgo pour représenter le CDP

Eddie Komboigo a été porté candidat du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) à la présidentielle de novembre 2020, à l’issue d’un vote qu’il a remporté par 133 voix contre 21 voix pour Yahaya Zoungrana, le dimanche 10 mai 2020. Cette candidature d’Eddie Komboïgo devra être entérinée par Blaise Compaoré, président d’honneur du CDP, qui vit en exil à Abidjan depuis sa chute en octobre 2014. Un jour après la désignation du candidat du parti, des Ouagalais réagissent.


Souleymane Soro, agent de sécurité

Selon moi, Eddie Komboïgo ne devrait pas être désigné candidat du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) à la présidentielle de novembre 2020. Parce que les membres du CDP sont tous pourris. Ils ont soutenu Blaise Compaoré dans son projet de modification de la Constitution pour se maintenir au pouvoir. Lequel projet qui a causé sa chute. A mon avis, Eddie Komboïgo aurait dû laisser la place à la jeunesse.

Dr Daouda Diallo, secrétaire exécutif du CISC

Félicitations à Eddie Komboïgo pour sa candidature à la magistrature suprême. Personnellement, je n’aime pas polémiquer sur les individus. J’espère qu’il a compris que le Burkina Faso a besoin d’un homme nouveau et d’un système nouveau. Je souhaite qu’il se démarque du système actuel qui a beaucoup échoué et est très défaillant.

Clément Ouédraogo, professeur

La candidature d’Eddie Komboïgo est mal vue. Je ne le vois pas comme président du Faso, un jour. Parce que le CDP n’a rien pu faire de positif en 27 ans de règne. Tout ce qu’ils ont fait, c’est de mettre le Burkina faso dans un état un peu délicat. Il y a le terrorisme et d’autres maux qu’ils ont laissés au MPP, qui est en train de tâtonner. Eddie Komboïgo n’est pas du tout crédible. Je n’ai pas confiance en lui.

Zacharia Guiblirou, professeur

Concernant la désignation d’Eddie Komboïgo à la présidentielle de novembre, je pense que ce n’est pas opportun. Il aurait dû laisser sa place à une personne qu’on ne connaît pas. Là, ça donne encore plus de valeur au parti. Ce sont les mêmes Eddie Komboïgo et Mahamadi Lamine Kouanda qui étaient là pendant plus de 27 ans. Je trouve que notre pays a besoin d’hommes nouveaux. Je pense qu’on va encore reculer si c’est toujours les vieillards qui vont diriger la jeunesse. Au-delà du CDP, j’invite aussi les autres partis politiques du pays à laisser la place à la jeunesse. Là, on a plus l’espoir.

El Hadj Oumarou Kiéma, président de la Fédération nationale des taximen et travailleurs du secteur de transport du Burkina

Le choix sur Eddie Komboïgo n’est pas une surprise. Tout le monde voyait venir. Les gens savent que c’est quelqu’un qui s’est battu pour le parti. Il a même goûté à la prison pour cela. Mes félicitations à Eddie Komboïgo et bonne chance pour la suite, notamment la présidentielle de cette année. Avant le choix du parti, il y a eu beaucoup de bruit à l’interne. On ne savait pas comment tout cela allait finir. Dieu merci, ils ont désigné leur candidat. Le CDP est un parti où il y a la démocratie. Ceux qui ont perdu doivent soutenir celui qui a gagné pour ne pas mordre la poussière au soir de novembre 2020. La division n’apporte rien de bien.

Prospère Ilboudo, retraité

Eddie Komboïgo a toujours été mon choix. Avec lui, on a eu un bon candidat ; il est jeune et intelligent. S’il n’a jamais travaillé dans le gouvernement et qu’aujourd’hui, il peut s’en sortir, si cet enfant passe, c’est sûr que tout ce qui se passe dans notre pays, il a la possibilité de changer cela en six mois. Ainsi, on aura la paix au Burkina Faso. Moi, j’ai connu Eddie Komboïgo quand il était enfant. Je ne pensais pas qu’il pouvait être là où il est présentement un jour. Je demande aux gens de l’aider pour qu’à son tour, il puisse nous sauver, sinon nous allons nous embourber davantage.

Mathieu Sawadogo, libéral

Dans le parti, peu de gens sont d’accord avec lui, notamment les jeunes. Pour ma part, je vois d’un mauvais œil la décision du parti. Eddie Komboïgo est venu au CDP il n’y a pas longtemps. C’est Fatou Diendéré qui l’a d’ailleurs amené en politique. Donc, il ne peut pas se présenter à la présidence et puis espérer être notre président. Il est trop pressé. Moi à sa place, j’allais bien me préparer avant de me présenter. Je suis convaincu qu’il va gaspiller son argent pour rien, surtout qu’il n’y a pas l’entente au sein du CDP. C’est parce que Blaise Compaoré n’est plus là, sinon un monsieur comme lui ne peut pas se présenter à l’élection présidentielle. Il n’est pas la personne qu’il faut.

Désiré Démé, commerçant

Eddie Komboïgo, si on l’a choisi, c’est certainement parce qu’il est bon. Il n’attend pas qu’on lui dise de faire telle ou telle chose avant de s’exécuter. Le pouvoir, il va le prendre cette année. Il est jeune, il est bon, il se bat bien. Donc, on va le suivre. On veut quelqu’un comme lui qui va diriger le pays pour qu’on puisse être en paix. Aujourd’hui, on ne plus s’exprimer librement au risque d’être arrêté. Or en démocratie, on peut dire tout, sauf les injures. Nous voulons la paix au Burkina Faso.

Propos recueillis par A.S.
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 12 mai à 04:03, par Manu En réponse à : Présidentielle de 2020 : Des Ouagalais se prononcent sur le choix d’Eddie Komboïgo pour représenter le CDP

    Beaucoup de gens ne le savent pas, Eddie est le vrai visage de la privation sauvage au Burkina avec son acolyte de l’époque, RMK. C’est à lui que à été confié ou presque. Imaginez tout ce qui avait comme deal autour de ces affaires. Le Mota-moura a commencé bien longtemps avec le partatage entre amis des actions des structures juteuses ainsi que leur privatisation forcée par ce que des gens voulais juste s’y approprier. Alors, bonnet blanc blanc bonnet

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 07:52, par Vérité indiscutable En réponse à : Présidentielle de 2020 : Des Ouagalais se prononcent sur le choix d’Eddie Komboïgo pour représenter le CDP

    Le Burkina a besoin de jeunes qui ne connaissent pas la gangrène. Pour ma part ce choix est faussé parcequ’il sera pire que Rock. Les gens qui ne jurent que pour le retour de Blaise qui a plongé le pays dans la merde après SANKARA ne sont pas dignes de diriger notre pays.
    La patrie ou la mort nous Vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 09:43, par DARAMOUNI En réponse à : Présidentielle de 2020 : Des Ouagalais se prononcent sur le choix d’Eddie Komboïgo pour représenter le CDP

    Courage aux soutiens du C.D.P. Si après le militaire qui a endeuillé le Faso par des assassinats et le bradage des ressources, le banquier qui ne s’occupe que de lui et son entourage qui ne peu rien contre la corruption et qui n’est que la copie terne du militaire, vous portez votre choix sur un ’’commerçant’’, c’est la catastrophe pour le pays dit des hommes intègres. Fouillez un peu le passé de votre choix. Liquidateur sous le P.A.S et la période de plomb ou si tu fais on te fait et y a rien, période pendant laquelle, le liquidateur était acheteur ( cas des logements le long de KOUAME KROUMA ou de l’ONBAH), pour ne citer que cela, vous comprendrez qu’avec lui le pays ne fera que s’enfoncer d’avantage.

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 10:40, par Kidrh En réponse à : Présidentielle de 2020 : Des Ouagalais se prononcent sur le choix d’Eddie Komboïgo pour représenter le CDP

    Élu il sera un président du Faso par procuration. Il décidera, agira après avis de Blaise Compaoré, le président d’honneur du CDP dont l’avis et la décision prévaut sur ceux de toutes instances du CDP. La preuve son avis est attendu sur le choix du Comboigo.

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 11:11, par abdou En réponse à : Présidentielle de 2020 : Des Ouagalais se prononcent sur le choix d’Eddie Komboïgo pour représenter le CDP

    le pays sera mal barre si c’est dernier devient notre président,est ce que on pourra chaque fois aller en cote d’Ivoire consulter un double nationalité puis revenir régler nos probleme ici au faso abahh ?
    moi je préfère des nouveaux tétés que ceux qui ont vécu de longes années dans les affaires, dans touts les secteurs et domaines les vieillards laissent les places aux jeunes sauf le pouvoir.

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 15:14, par Biiga En réponse à : Présidentielle de 2020 : Des Ouagalais se prononcent sur le choix d’Eddie Komboïgo pour représenter le CDP

    Mr Eddie aurait dû laisser sa place à qlqun de neutre.
    Après ce que s’est les 30 et 31 Octobre bcp de burkinabé n’ont plus confiance au cdp c’était l’occasion de montrer qu’ils ont qlq chose de nouveau à proposer.
    C’est dommage parce que même au sein de son parti il ne fait pas l’unanimité, c’est un boulevard ouvert pour l MPP

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 15:43, par I COMME ICARE En réponse à : Présidentielle de 2020 : Des Ouagalais se prononcent sur le choix d’Eddie Komboïgo pour représenter le CDP

    Il ne ressemble pas à un président.il a un problème de cordes vocales.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai à 09:18, par Dedegueba SANON En réponse à : Présidentielle de 2020 : Des Ouagalais se prononcent sur le choix d’Eddie Komboïgo pour représenter le CDP

    Écoutez, Eddie a trop mis de son argent et de lui-même dans le CDP, pour ne pas être leur candidat. Dans ce pays là, avec la pauvreté endémique de nos populations, une jeunesse sans repères et sans perspectives, l’opportunisme congenital des politiciens et la malhonnêteté qui va avec, comment voulez-vous qu’Eddie ne soit pas élu ?
    En plus il est " jeune" par rapport aux vieux caciques qui refusent la retraite comme si la politique était indissociable de leurs vies.
    Qu’il soit " presidentiable" ou pas, n’est pas le problème. Incarne t’il les aspirations du peuple ? C’est là qu’il y a véritablement problème. Un peuple se soulève contre un système et renverse un régime vomi,et lui reste arrimé à celui qui incarne ce régime dont le peuple ne veut plus. Il y a comme un manque de courage, ou une absence de volonté de changement, alors que c’est ce changement qu’il prétend incarner. Ce n’est pas cohérent comme attitude. Malheureusement il pourrait " passer" à cause de son argent, mais nous aurons au finish la même bande de mafieux qui pillent nos maigres sous, depuis une trentaine d’années. Ça me fait rigoler lorsque Eddie tire "à boulets rouges", sur le MPP. Car en fait,entre MPP et CDP, il y a juste eu, une querelle de succession. Un peuple digne et avisé, ne se laissant pas acheter par des billets de banque ou des tee-shirts, disqualifierait tout ce qui est MPP et CDP ainsi que tous ces vieux politiciens qui nous pompent l’air depuis des décennies. Hélas nous sommes encore loin de cette réalité, et nous risquons de subir encore des années durant, cette bande. Mais le pire serait "le retour de l’ancien régime ", alors le peuple burkinabè aurait échoué dans la construction de son destin. Notre insurrection serait alors une " plaisanterie historique".

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai à 11:45, par natita En réponse à : Présidentielle de 2020 : Des Ouagalais se prononcent sur le choix d’Eddie Komboïgo pour représenter le CDP

    Tous ceux qui se confient à Blaise Compaoré pour avoir le pouvoir dans ce pays insultent ou se moquent de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 .Ils ne seront jamais présidents dans ce Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai à 16:37, par RAK En réponse à : Présidentielle de 2020 : Des Ouagalais se prononcent sur le choix d’Eddie Komboïgo pour représenter le CDP

    Tous ceux qui crient Eddie ne serait jamais ceci Eddie ne serait jamais cela. Arrêter ! vous n’êtes pas Dieu. c’est pas votre voix qui va le manquer pour être président. JALOUX !

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 15:16, par Le réaliste En réponse à : Présidentielle de 2020 : Des Ouagalais se prononcent sur le choix d’Eddie Komboïgo pour représenter le CDP

    En réalité, ce sont nos populations qui doivent enfin être réalistes. Celui qui vous donne son argent, même si vous prenez, vous votez celui que vous voulez dans l’isoloir car aucune personne ne vous suit à l’intérieur.
    Sinon que si Eddie KOMOBOIGO est élu Président du Burkina, le pire peut arriver tout comme un vrai changement positif peut également arriver. En effet, les ordres viendront de Blaise COMPAORE, DIENDERE et son épouse, mais eux tous agiront maintenant en fonction de ce qui leur est arrivé en 2014. Ils savent pertinemment qu’ils ne peuvent plus se comporter comme avant. S’ils font une telle considération et demander d’abord pardon au Peuple avant de commencer une gouvernance vertueuse, le Burkina peut redécoller, même si cela prendra du temps parce que c’est eux qui ont transformé très négativement la mentalité humaine du Burkinabè, le rendant paresseux, méchant, égoïste, arrogant, incivique, ect... et ce sont des choses très difficiles à changer rapidement.
    Au cas où ils optent de se venger contre le Peuple à cause des évènements de 2014, ils auraient choisi la solution du pire pour notre pays et personne n’est gagnant en cela car, leurs nombreux parents et protégés toujours en exile ont simplement besoin de revenir au natal pour vivre et profiter de leurs grandes richesses déjà amassées.
    Je remarque que KOMBOIGO a compris maintenant en évitant d’évoquer le nom de Blaise COMPAORE dans ses sorties médiatiques, se permettant parfois même de le critiquer, et également celui de Fatou DIENDERE surtout lorsqu’il s’exprime à Yako.
    Autrement, pour un Burkina prospère, je n’ai pas encore vu un candidat idéal

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : L’ex- ministre de l’énergie, Alfa Oumar Dissa, apprécie son passage au gouvernement et analyse la gestion du Covid-19 !
Politique : La création d’un parti politique par le Dima de Boussouma marque un recul de la démocratie représentative
Politique : Le parti « Notre cause commune » déclare son appartenance à l’opposition politique
Situation nationale : « La tension est à son comble », selon l’Alliance des jeunes pour l’indépendance et la république (AJIR)
Situation de la nation : Tous face à la réalité de l’effritement de la cohésion sociale
Politisation de l’administration : L’opposition exige le démantèlement de toutes les cellules MPP dans les ministères et structures étatiques
Burkina : Voici l’intégralité du discours du Premier ministre sur la situation de la Nation
Situation nationale : « Le peuple a remporté des victoires sur tous les plans », Christophe Dabiré
Assemblée nationale : Le Premier ministre Christophe Dabiré va discourir sur la situation nationale
Eddie Komboïgo et le CDP à l’épreuve de la démocratie
Candidature du CDP à la présidentielle : Mahamadi Kouanda n’a pas encore dit son dernier mot, Eddie Komboïgo en sursis ?
Législatives de 2020 : « Nous inviterons les jeunes à prendre d’assaut l’assemblée nationale » dixit Adama Kanazoe, président de l’AJIR
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés