Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Comme pour toute discipline, votre attitude ne s’améliorera pas d’elle-même. C’est pourquoi vous devez y veiller jour après jour» John C. Maxwell

Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • lundi 11 mai 2020 à 22h25min
Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

« Seul le pouvoir révèle l’homme » a dit Machiavel. Cette assertion colle bien à la situation politique actuelle au Burkina Faso. A l’épreuve de l’exercice du pouvoir, certains de ceux qui avait juré, la main sur le cœur, de garantir aux citoyens burkinabè le bien-être et la liberté, semblent avoir pris le contre-pied de leurs propos.

Le dirigeant ne montre que ce qu’il a toujours été. Aux Etats-Unis par exemple, l’un des reproches que l’on avait faits à Edouard Kennedy, est qu’il a triché à l’école primaire. Et on lui en tenait rigueur.

Au Burkina Faso, lorsque nous jetons un coup d’œil sur le passé de certains responsables politiques qui sont aux commandes aujourd’hui, nous sommes surpris par leur comportement parce que nous ne les avons considérés qu’au moment où ils parlaient de justice, de cohésion sociale, de garantir aux citoyens burkinabè le bien-être et la liberté.

Depuis l’arrivée au pouvoir du régime actuel au Burkina, on peut être déçu par le comportement des hommes commis à de grandes tâches de responsabilité. Tâtonnements, mensonges dans la gestion des affaires, manque de personnalité, etc. sont dénoncés au quotidien.

Aujourd’hui, on reproche à Roch Kaboré d’être un « président diesel » en matière de prise de décisions face à une situation. On a donc pris notre mal en patience, mais le pays continue de tanguer. Certains ironisent en disant que « Roch la solution » est devenu « Roch le problème ».

Mais on ne trompe pas un homme. Un homme se trompe lui-même. Si le peuple a élu ses dirigeants et s’est trompé dans son choix, il mérite les conséquences de ce choix. Ainsi, au moment opportun, il lui revient de décider de ne plus subir ce qui lui arrive, ou de continuer à endosser avec les mêmes responsables. Chaque peuple mérite ses dirigeants.

Et l’écrivain congolais Henri Lopez disait, lors d’une émission sur une chaîne de télévision, que « le drame des peuples africains ne vient pas seulement des palais, il vient aussi de la rue… ». Ce qui signifie que nos dirigeants ne sont pas les seuls responsables de tous nos malheurs. Nous en sommes aussi responsables.

Le Burkina d’aujourd’hui donne l’image d’un pays où on a sonné l’appel des hommes sans personnalité pour gouverner. On est confronté à une grave crise. Et on manque de personnalités parmi les hommes responsabilisés.

L’homme de la parole donnée, respectueux des valeurs humaines, amoureux de la justice, ne devrait pas continuer à patauger ainsi en tant que chef d’Etat. Puisque durant sa campagne électorale, il soutenait mordicus qu’il était la solution face aux problèmes des Burkinabè. Et aujourd’hui, il y a plus de problèmes pour les Burkinabè que de solutions.

Pour certains, le président Kaboré n’a pas de problème ; ils pensent plutôt qu’il est mal entouré. Mais ce cliché qu’on tente de coller à l’image de la personne a été démenti depuis longtemps.

O.I.
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 11 mai à 20:56, par Diongwale En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

    . Vous ne répondez pas à la question que le titre de votre article pose, mais je suis tout-à fait d’accord avec les arguments avancés.
    L’exercice du pouvoir a révélé que Rock n’a pas la carrure d’un chef d’Etat, et qu’il se complaît à être mal entouré.
    Malheureusement aucun autre à ce jour n’a la carrure qu’il faudrait, et surtout pas Eddie, ou Zeph... mais ce n’est pas une raison pour renouveler à Rock une confiance qu’il ne mérite pas.

    Répondre à ce message

    • Le 11 mai à 21:22, par Camarade Dipama En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

      Mon frère @Diongwale , il faut redescendre de tes hauts voltiges, même si aujourd’hui tu célèbres le "11 Mai". Lorsque tu regardes Zéphirin DIABRE, automatiquement tu t’aperçois qu’il a la stature et les aptitudes d’un Homme capable de diriger ce pays vers un bon port. Son CV en dit long sur lui.
      Personnellement, je suggère que les burkinabé essayent son offre politique, pour espérer un changement qualificatif ! Un adage dit qu’on ne piétine pas deux fois les testicules d’un aveugle.

      Répondre à ce message

    • Le 20 mai à 18:22, par Dieudonne S Tamini En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

      Merci pour cette pertinente analyse de notre situation..j’aime beaucoup cette idée de l’homme sans la carrure qu’il faut qui se plait à être mal entouré. Qui peut nous sauver parce que l’homme a des limites objectives ? Aidez-nous,vaillant peuple du Burkina ! vous avez renversé des montagnes.

      Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 21:04, par Vérité indiscutable En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

    Personnellement je pense que le fruit déjà pressé pendant le long et infructueux règne de Blaise Compaoré n’a plus de Jus. Qu’on ait le courage de le dire. Sinon, je ne comprends pas que Rock ait bénéficié de l’éveil des consciences des jeunes et qu’il gouverne sans tenir compte de cet éveil. Il aurait réussi en faisant de ses ministres des jeunes qui n’ont rien à voir avec le CDP ; mais gouverner le Burkina en allant repêcher dans la Poubelle, c’est montrer qu’on ne sait pas diriger. Je suis d’accord que nous y sommes pour beaucoup mais si le Chef est garçon, les gens suivent, rien à faire. Mais Rock tremble devant les petits voyous, il tremble devant les bandits de terroristes, pis encore il tremble devant le petit Macron et ses suppôts. On est donc trop trop loin du Burkina dont on rêvait à la fin du règne de Blaise.

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 21:27, par Ollo En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

    A la verite le President Rock est honnete. IL est tout simplement otage. Repartez aux elections presidentielles de 2015 , passez en revue les propos des populations et voyez l organisation sociale qui s en est suivie et vous comprendrez que le President aussi est victime. Pour moi l enchainement des evenements depuis ce temps participe du meme complot qui depasse le President. IL faut plutot aider le President sinon la republique est en peril.

    Répondre à ce message

    • Le 18 mai à 10:50, par Babloss En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

      RMCK est peut-être honnête mais il n’a pas la poigne pour être un chef d’état. Le Burkina a besoin d’un homme d’action qui tape si ça ne va pas et qui récompense les bons travailleurs. Tout le monde fait ce qu’il veut au pays et ce n’est pas normal. Un pays ne peut pas avancer ainsi. Soit il dirige soit il dégage. Un point un trait.
      Mais de grâce, il ne faut pas répéter l’erreur de 2015. Il nous faut un nouvel homme, un jeune avec de bon idéaux pour nous sortir de cette merde. Toute l’ancienne génération doit aller se reposer.

      Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 21:30, par Chasseur d’insurrescrocs En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

    RMCK aurait du être le premier disqualifié pour la présidentielle de 2015 mais la transition a rusé avec le peuple en concluant un deal foireux avec les RSS (c’est mal les connaître). La transition a conçu une loi sur mesure qui a ouvert un boulevard pour l’élection de RMCK, et Zéph (je ne sais pas de quoi il eu peur) a laissé faire et s’est fait subtiliser un pouvoir qu’il aurait amplement mérité.
    Une fois au pouvoir, RMCK ne pouvait faire que ce qui sait faire et qu’il a toujours fait : la clientélisme, la corruption, le népotisme, la gabegie, les coups bas ...etc.
    Que peut-on attendre de bon venant de ce type ? A dégager !!!

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 21:45, par wsm77 En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

    Je note surtout un changement de ton dans la ligne éditoriale de LeFaso.net. Une ligne moins polissée, plus dure face au pouvoir en place. Enfin du changement...
    (la dernière fois que j’ai fait cette remarque, j’ai été censuré. Pourquoi ? Ai-je menti ?)

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 23:33, par Le Vigilent En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

    L’auteur de cet article veut donc dire que :
    1) de tous ceux qui sont actuellement aux affaires au Burkina Faso, aucun homme conscient, compétent, digne de confiances et ayant le moindre soucis du devenir du Burkina Faso et son peuple... Ils ont trompé le peuple pour se faire élire en 2015 tout en étant conscients de leurs insuffisances notoires. Ils sont à la base de tous les malheurs et de toutes les misères que connaît le peuple burkinabé depuis les cinq dernières années (pauvreté insécurité, déplacés internes, marasme économique, COVID19, et bien d’autres maux). Le peuple ne devrait plus répéter son erreur de 2015 à l’occasion des scrutins de novembre 2020.
    2) tous les hommes capables de sauver le Burkina se trouvent actuellement loin des sphères de décision et ,malheureusement le peuple n’en a pas été conscient en 2015, si bien qu’il ne les a pas élus pour son plus grand bien. Le peuple devrait, aux élections de novembre 2020, porter leur choix sur ses potentiels « sauveurs » omniscients et omnipotents au lieu de tomber dans la même erreur que celle de 2015.
    3) Même si en 2020 le fait de choisir les nouveaux hommes pourrait être une autre erreur, cette erreur aura au moins l’avantage de constituer une toute autre expérience dont le peuple pourra tirer des leçons fort utiles pour son avenir. Il y va ainsi de l’évolution normale des peuples- essai - erreur, essai - erreur ....., en fin, erreur zéro !!!
    HOP, À VOS MARQUES POUR LA COURSE DONT LA LIGUE D’ARRIVEE SE TROUVE A LA PORTE DU PALAIS DE KOSSYAM !!!

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 23:45, par Citoyen Lambda En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

    Quand l’appareil d’État d’un pays est considéré comme un énorme gâteau juteux quil faut se partager entre amis , frères, sœurs, cousins ,cousines, neveux, nièces ,oncles , tantes, maîtresses, amants, coursiers de wakman, de marabout ,voilà ce que ça donne comme résultat.
    Malheureusement avec un peuple analphabète à plus de 50 % ,avec la corruption et l’achat des votes ,avec certains facteurs tels lethinicisme ,le régionalisme et le poids de la chefferie coutumière, il n’est pas évident que le changement tant souhaitable en 2020 soit une réalité. D’autant que entre l’ancien parti le CDP et son clone le MPP l’un sera la peste l’autre le choléra. Quand à l,UPC il ne rassure pas du tout quant à ses capacités à faire mieux. Quant aux autres sigles Bof.

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 23:55, par YAAM SOBA En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

    Il n’a suffit que six mois pour s’apercevoir de l’amateurisme et du manque de leadership du Président Kaboré. Nominations de complaisances, absence de politique de développement à court et moyen terme, détournements de fonds publics, baclage des travaux publics, copinage, marchés de gré à gré à des sociétés prête-noms, politisation de l’administration publique, non-respect des accords avec les syndicats.
    Sur le plan sécuritaire, jamais notre pays n’a connu une telle dégradation. Le tout couronné par l’insouciance et le laxisme du régime Kaboré, qui n’a pas mis les hommes qu’il faut à la place qu’il faut. Résultats : nos FDS sont sous-equipés, ils sont démoralisés, pendant que Kaboré et son clan d’affairistes construisent un empire financier. Aujourd’hui tout le monde est unanime que le règne du président Kaboré est une catastrophe, un véritable échec.

    Répondre à ce message

    • Le 12 mai à 05:51, par Kiriki En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

      Bonjour chers internautes. Merci beaucoup pour vos analyses. Je n’ai rien à dire. Je me souviens seulement de 2015 lorsque les élections avaient été organisées et préparées pour faire de Rock le Président. J’étais devant une confusion et une incompréhension montre. Une déception. J’aurais préféré lapider un Zeph pour mauvaise gouvernance que de verser des larmes aujourd’hui a cause de La gestion de mpp.
      Jeunesse du Burkina, vous êtes plus coupables que le Mpp. Arrêtez de pleurer s’il vous plait.

      Répondre à ce message

    • Le 12 mai à 09:30, par kenfo En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

      Chez nous, pour encourager et féliciter les meilleurs chefs en temps de crise, on lui dit d’accepter que "gouverner, c’est être une poubelle pour tout le monde, y compris pour les moins que rien". Le président Rock Christian KABORE et son entourage ne sont pas tombés du ciel un matin de 2015 ; ils ont hérité d’une situation. J’encourage vivement le Président Kaboré et son équipe à prendre les critiques négatives dont ils sont objets tous les jours comme des parfums de bonne odeur, comme des félicitations de l’histoire. En ce moment, tous les dirigeants sérieux du monde entier tâtonnent, dans le bon sens.

      Le président RMCK va corriger ses erreurs de détails au cours de son second mandat. Point barre.

      Kenfo

      Répondre à ce message

      • Le 12 mai à 12:20, par Kiriki En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

        Kenfo, j’ai pas l’habitude de répondre mais votre contribution est tellement dégueulasse que je vais vous dire un petit mot. Ne réagissez pas comme un éclopé. Rock est arrivé à un virage dangereux mais avec un groupe majoritairement cancre et techniquement vraiment trop limité. Lui même Rock s’étouffe au milieu desbmembres de son équipe. Mon cher Kendo, Dites vous une chose. Les burkinabs ne détestent pas le Président. Les burkinabè s sont dans l’éveil aujourd’hui. Vous comprenez ça ? Prenez la manière de gérer les choses publiques dans tous les domaines. Faites vous même le point. Avant d’aller vous assoir devant le Président pour lui dépeindre une situation aclatante avec de petites retouches. Parce que en êtes capable

        Répondre à ce message

      • Le 12 mai à 15:45, par Gerard En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

        Mon ami Kenfo, Roch n’a pas hérité d’une situation puisqu’il faisait partie des piliers du régime Compaoré. Roch était ministre, premier ministre, Président de l’assemblée nationale et président du CDP au temps de Blaise. Donc arrêtez de nous raconter des histoires à dormir debout. Tout le monde connaît le défaut de Roch : il n’est pas un travailleur ! Et c’est cet argument que Salif Diallo utilisait pour le discréditer auprès de Blaise. Les burkinabé se sont fait escroqué par le MPP et ils ne feront plus la même erreur. Un point un trait.

        Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 02:22, par Sacksida En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

    D’abord, les taches d’un Dirigeant Politique de Haut niveau comme la Presidence du Faso, c’est d’avoir des competences averees, de la vision, etre integre et dote de la capacite a impulser une dynamique a l’ensemble du pays et de controler les evenements et les actions de developpement des ministeres. En outre, il doit avoir la capacite de synthese et en travaillant en synergie avec des collaborateurs, des departements techniques dans la transparence qui conduit un pays au succes dans un contexte ou la competition internationale est tres rude. Je doute fortt que le notre ait toutes ces qualites et c’est ce qui laisse apparaitre pas mal de tatonnements et d’erreurs dans la conduite des affaires du pays dans un contexte national de crise securitaire grave. A contrario, je ne vois pas dans l’opposition un Homme ou une Femme pouvant faire mieux avec tant de problematiques a resoudre. Enfin, la Transition Politique en 2015 malgre ses difficultes avait un Michel Kafando et Yacouba Isaac Zida qui sont tous des Hommes de poigne et des Ministres Civils et Militaires plus ou moins technocrates qui etaient determines a reussir leurs missions. Notre pays est a la croisee des chemins et notre salut ne pourrait venir que surtout de l’unite et la solidarite nationale en attendant des temps meuilleurs. Salut

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 03:53, par La verite En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

    Je pense que si rock à des difficulté à géré aujourd’hui c est aussi que ils avaient décidé de prendre le pouvoir à trois et le géré. Malheureusement au cours du chemin il ya un qui disparu. Il était comme la boussol qui devrais guider les autre lorsqu ils se perdent. Comprenez donc si la boussol se perd on navigera à vu. Ça aurais été différent si c est rock seule qui a battus sa campagne jusqu a gagner seul le pouvoir. Il saurait déjà comment il allait gérer. Honnêtement je pense que si j étais rock je remettrai le pouvoir à celui qui semble être mieux préparer et se préparer pour revenir en force. Comme à la poutine. C est mon meilleur conseil à rock. C est un président de bonne moralité mais le moment n est pas propiste .

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 04:00, par Antilâcheté En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

    Dites-moi chers compatriotes. Ne constatez-vous pas que le Burkina est devenu une république de roi dima cheik émir imams ou autres dirigeants de sectes à appellations pompeuses ? A quoi servent vraiment ces soi-disant roi dima cheik émir et autres en dehors du fait qu’elles flattent l’ego et constituent un gros instrument de népotisme au profit de certains ?
    On aurait pu sentir une quelconque utilité s’ils avaient servi un tant soit peu contre ce terrorisme et cette insécurité qui avancent inlassablement ! Quand je pense qu’une partie non négligeable du maigre budget de l’Etat sert (de diverses manières) à corrompre et à entretenir ce conglomérat de parasites que sont les gourous, autres dirigeants religieux et soi-disant rois, qui empêche sérieusement de développer la bonne gouvernance économique, ça me fait craindre pour l’avenir de ce pays. Chaque jour que Dieu fait la nation va en lambeaux. Ces institutions qui ont peut-être jadis été utiles au plan culturel sont devenus de simples instruments de politicaïerie et de votes mécaniques, qui ne peuvent que concourir à nous servir des dirigeants médiocres, créer des pouvoirs sournois dans la république, promouvoir le népotisme et mettre à mal la cohésion de la nation. D’ailleurs, il faudrait peut-être que nos media évitent d’en faire trop de publicité….

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 07:58, par chaton bleu En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

    Mais pourquoi il en est ainsi ?
    Les atouts indiscutables et perceptibles de l’homme sont la silhouette et la voix imposantes. Il ne daigne meme pas utiliser ces dons de Dieu là pour effrayer et gronder les voleurs. C’est vrai qu’ils sont pour la plupart nommés rien que pour ça et ne savent rien que ça afin d’être d’excellent bergers de bétail electoral villageois mais enfin un peu de manière et de quanmième quand meme.

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 08:29, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

    - Mes amis vous avez tout dit. Je n’ajoute plus rien sinon je risqué de tout gâter.

    Je veux juste ajouter que Gouvernance MPP = (Mensonges + Duperie + Calomnies + Fuites en avant) X Promotion des vieilles personnes + Les amis.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 08:40, par sidbala En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

    Certains disaient à une époque que Blaise est bon mais que c’est son entourage qui était mauvais. Mais qui était cet entourage ? Aujourd’hui on ressort pour dire que ROCH est bon mais que son entourage… Arrêtez s’il vous plait

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 09:13, par sai En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

    Ceux qui ont voté le pouvoir actuel sont satisfaits de la conduite des affaires de l’état et le faso.net doit laisser la politique aux politiciens.

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 09:22, par Divorce avec l’insurrection En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

    @Citoyen_Lambda sur quoi tu te bases pour dire que l’UPC ne fera pas mieux que le MPP ? L’UPC regorge en son sein des cadres compétents. Leur leader n’est plus à présenter, car il fait partie des hommes les plus influents du continent africain, au regard de son parcours international. N’importe qui ne peut pas enseigner à l’Université de Harvard, ni être chair-man de AREVA ! Il faut arrêter vos fausses spéculations ! S’il plaît à Dieu, les burkinabé porteront leur choix sur l’UPC, afin d’avoir un changement qualificatif !

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 10:03, par Aboudra En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

    De quel peuple vous parler même ? Le peuple est à l’image de ses gouvernants. Vous allez voir que le vote sanction dont vous prônez ne sera qu’un leurre. La candidature et l’élection du président ROCK passera haut les mains. Et quand on observe aussi l’environnement politique actuel, quel autre candidat est capable de nous apporter le changement et les solutions souhaitées ? Faut-il changer pour changer ?

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 10:22, par Le patriote En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

    Il faut que Rock soit jugé à la fin de son mandat pour haute trahison parce qu’il s’est foutu d’une partie des burkinabé en les laissant sans pitié à eux-mêmes face aux terroristes qui leur tirent dessus et les tuent comme des canards sauvages malgré leurs cris multiples de détresse et leurs appels incessants au secours. En outre, il a érigé la corruption et tout ce qui s’en suit en système de gouvernance. Les corps de contrôle font sortir des rapports de contrôle accablants qui dorment dans les tiroirs du gouvernement et de la justice.

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 11:31, par Omar Dao En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

    Je suis sûr que les mêmes ici qui tirent à boulets rouges sur le pouvoir MPP reviendront le regretter quand ils auront reçu les coups du père fouettard qu’ils recherchent. Ils diront que la période MPP était meilleure comme ils le disent aujourd’hui de Blaise Compaoré après l’avoir lapidé et chassé en pleine journée.

    Quelqu’un peut-il me citer un seul pays du Sahel qui va bien ? Est-ce que c’est Rock qui préside tous ces pays ? Ces deux questions pour dire que le contexte sous-régional et aussi le contexte post-insurrectionnel à l’interne sont pour beaucoup dans la conduite des affaires publiques.

    J’aimerais sincèrement que Rock soit battu en 2020 afin que le peuple puisse être témoin que le vainqueur aura plus de mal. Il n’y a plus d’homme providentiel. Les Sankara, le monde en produit un par siècle...

    Répondre à ce message

    • Le 12 mai à 14:58, par Divorce avec l’insurrection En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

      Personne ne va regretter le départ du régime Kaboré, sauf ceux qui sont autour de lui. On vous connaît ! L’histoire retiendra que c’est sous le régime du MPP qu"’il y’a eu plus de 1 millions de burkinabé qui sont des réfugiés internes, des centaines d’attaques terroristes, des grèves des fonctionnaires à répétition... En résumé, un chaos total !

      Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 12:01, par TERMINATOR En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

    A qui la faute ? On disait que Blaise était bien mais c’est son entourage qui était mauvais, puis Blaise s’en va et on laisse son entourage récupérer le pouvoir, alors rien d’étonnant.

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 15:02, par Biiga En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

    Ne nous voilons pas la face. C’est ceux qui veulent être surpris de ces résultats qui sont surpris. MEME DEVENU SAVANT UN CHAT RESTE UN CHAT. les leaders du MPP actuellement sont les mêmes qui faisaient le CDP sous Blaise, ils n’ont pas appris à gérer le pouvoir autrement.
    Vous verrez jamais un pays sans problèmes, où tous roule sur des roulettes. C’est justement dans ces genres de situation que les GRAND HOMMES se distinguent par leur faculté d’adaptation et par leur capacité à faire face aux imprévu et c’est ce que a manqué à Rock

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 18:28, par touende En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

    Je crois qu’il faut se rendre compte que le vrai probleme de ce regime c’est ca sa maniere de prendre le pouvoir. En effet tout regime apres insurection ne saurait fonctionner sans heurts. President Roch bien qu’ayant ete elu devrait tenir compte de certains insurges dans son equipe gouvernmentale meme si certains n’ont aucune competence pour gerer une structure publique. Et cela se constate aujourd’hui dans l’administration publique. En effet vous trouverez des DG qui ne connaissent pas les B.A.B.A du management, qui ne savent pas ecouter, qui ne comprennent pas l’agent public est different de celui d’un certain prive ou le recrutement est basee sur la parentee et le copinage. Ce qu’on appelle mediocrite du gouvernment est en realite une mediocrite de l’administration qui devrait constituer la tete pensante du gouvernment. Malheureusement on a tout politise, on a mis des amis et des copains partout qui font de rendement mais a qui on ne peut reprocher car appartenant au meme clan, groupes,etc.

    Répondre à ce message

    • Le 12 mai à 23:13, par kenfo En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

      Mes amis Kikiri et Gérard,
      Nous, nous construisons, nous recevons tout de vous, meme les insultes et autres aigreurs ; on ne s’en plaint pas ; c’est cela aussi assumer le pouvoir d’État. Sachez aussi que plus vous etes aigris, mieux Rock et son équipe jubilent. Tout pouvoir démocratique qui avance dans le bon sens a besoin des personnes comme vous pour le renforcer ; tout le monde ne doit pas applaudir quand Rock passe ; pour que ça marche, nous avons besoin également des gens qui se plaignent, comme vous.

      Encore une fois, nous saluons les robustesses - au propre comme au figuré- de Rock, Président du faso. Au cours de son
      deuxième mandat, il va corriger les petites erreurs commises par ses collaborateurs.
      Kenfo

      Répondre à ce message

      • Le 13 mai à 09:20, par Jean de Dieu En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

        Internaute @KENFO ! Comme tu insinues que le pays va très bien sous le mandat de Roch... Que Dieu transforme ta vie comme Roch a transformé le Burkina Faso ! Réponds Amen !

        Répondre à ce message

        • Le 13 mai à 15:39, par kenfo En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

          @ Jean de Dieu,

          Personne n’a dit que le Burkina Faso va bien ou très bien avec le président Rock Marc Christian Kaboré : Aller bien ou aller mal, c’est d’abord dans la tête des gens. Nous disons à voix haute et intelligible que nous ne sommes ni oiseaux de mauvaise augure, ni nostalgiques du passé, eut-il été paradisiaque pour certains.
          Nous sommes en démocratie et c’est le peuple qui a choisi Rock, sans aucune contestation des oppositions, d’où qu’elles viennent. C’est pourquoi, nous prions chaque jour pour le MPP, le Gouvernement et le Chef de L’État et son équipe.

          Nous sommes sourds à certains discoureurs qui ne veulent pas le bien de ce pays. Ce sont les mêmes qui, hier, ont égaré Blaise dans ces décisions qui hurlent aujourd’hui.
          Puisse Dieu bénir le Burkina Faso ; Dites AMEN !.
          Kenfo

          Répondre à ce message

  • Le 13 mai à 10:18, par Nabiga En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

    Actuellement Roch nous a démontré sa turpitude... C’est bien lui Le Responsable de ce qui se passe actuellement. Il n’a tenu presqu’aucune de ses promesses et et son Mpp est un exemple de fourberie, car les marchés ne sont attribués q’à ses ses amis et proches mêmes incompétents. Courage à Nous Burkinabè ! Novembre n’est plus loin !

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai à 12:15, par Bilgat En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

    Bonjour pour la première fois j’ose apporter ma contribution. En 2015 je n’ai pas voté RMCK. Je supportais Zeph et ma femme RMCK. Moi je voulais le changement profond que je voyais en Zeph et les burkinabé ont préféré RMCK qu’ils connaissaient. Je suis d’accord que la Gouvernance actuelle connait beaucoup d’insuffisance et les attentes des burkinabé sont loin d’être atteintes. Cette gouvernance ajoutée à l’insécurité n’aide pas le président actuel. Mais je suis convaincu qu’il serait toujours notre président s’il se présente. Malgré ses insuffisances il a des acquis tels que la liberté de critiquer et de l’insulter sans craindre sa vie, la gratuité au niveau de la santé pour les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes, les infrastructures routières etc....
    Je souhaite que pour son deuxième mandat il écoute plus son peuple, les critiques et qu’il soit plus poignant. Si on choisit de diriger un pays il y a certaines décisions qu’on doit accepter prendre contre ces propres principes. Mettre la compétence en avant et non l’appartenance politique. Pas de ministre sans expérience qui n’ont jamais gérer plus de deux personnes dans leur carrière professionnelle. Eviter les conflits d’intérêt. Aménager les prisons et envoyer tous ceux qui doivent répondre devant la justice pour détournement et mauvaise gestion. je m’arrête là tout en souhaitant un changement dans la gestion du pays du président RMCK car je pense qu’il gagnerait en 2020 parce qu’il a un bilan et les burkinabé votent ceux qu’ils connaissent. Mais s’il pense et sait qu’il ne peut changer qu’il ne se présente pas en 2020. Bon courage au président RMCK.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai à 16:02, par ouedraogo1979@ gmail.com En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

    La passivité politique des fonctionnaires m’intrigue.je te demande fonctionnaire, que tu sois de la santé ; de la sécurité ; de l’éducation ; des finances ;de la culture ; du social ; de l’agriculture ; des mines et Energie ; des EPE ou sociétés d’Etat ; des TIC ; de la communication ; de la fonction publique ; de la justice etc. d’être très actif politiquement en 2020.c’est un impératif. Même le salaire de base connaitra une baisse pour une question de justice sociale . Nous travaillons sous les ordres de ces ministres et nous voyons comment ils sont limités. Donc nous avons le devoir d’aider nos populations à faire des choix judicieux et non des choix basés sur la connaissance. Vous arrivez au village aujourd’hui vous entendrez les parents disent que depuis l’avènement du MPP, ils ne sont plus tranquilles ne ce reste que envoyé un enfant dans un autre village situé à 10 km à cause de l’insécurité. Fonctionnaires, aidez les à faire un bon choix.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai à 17:09, par citoyen LAMBDA En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

    Mon cher BILGAT ,malheureusement RMCK n’écoute plus personne au point que certains de ses propres amis politiques en sont excédés , déçus et finissent par exploser sur les réseaux sociaux et les médias . Rappelez des sorties fracassantes du chat noir du NAYALA Emile PARE . Rappelez - vous aussi ,de la sortie fracassante de Etienne TRAORE contre le Médiateur du Faso Saran SEREME . Etienne TRAORE dont le parti est pourtant membre de la majorité présidentielle ,disait que s’il avait été obligé de s’exprimer sur les médiais ,c’est faute d’avoir essayé en vain de rencontrer le président RMCK pour attirer son attention sur certaines insuffisances de la gouvernance et de la gestion du pays ,et les dérapages du Médiateur du Faso qui s’adonnait à des activités incompatibles avec le statut de l’institution .Et je parie ,qu’il n’est certainement pas le seul camarade politique de RMCK à se plaindre de l’inaccessibilité du président et de son imperméabilité aux critiques constructives et conseils que ses vrais amis voudraient lui prodiguer . L’homme malheureusement s’est entouré de personnes, notamment de parents ,de commerçants , et d’amis qui n’ont aucun sens de l’Etat et de l’intérêt national ,et qui font barrage hermétiquement pour que personne d’autre n’aie accès au président pour l’éclairer sur les réalités du pays et l’état d’esprit de son peuple. Je voudrais espérer comme vous, que s’il est réélu ,il pourrait se rattraper ,mais je ne crois pas ,qu’il soit vraiment capable de s’affranchir de son mauvais entourage et de l’influence d’autres forces sociales ,notamment coutumières, pour gouverner le pays avec plus de fermeté, détachement et de combativité, face au terrorisme qui menace l’existence même de notre pays en tant que Etat et la COVID -19 l’autre grand danger qui vient de s’ajouter à nos difficultés .

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 07:40, par Ka En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

    ‘’’A’’’ l’internaute Bilgat : Je vois que tu as pris note aux dénigrements des internautes. Moi aussi je ne voulais pas intervenir sur cette analyse, mais tu m’as obligé à te rejoindre pour dire aux internautes qui critiquent sans donner des solutions ‘’’’qu’être un président qui répond aux aspirations des Burkinabé qui ont hérité de la corruption a ciel ouvert, les crimes gratuits, les tripatouillages des lois, les achats des consciences depuis plus de 50 ans, n’est pas si facile que cela.
    Avec notre Burkina embourbé par la crise de 2014 avec de nos jours les internautes criardes sans aucune solution pour sortir du pays des hommes intégrés de ses problèmes, personne, je dis personne, ne peut faire plus que ce que Roch Kaboré le président mouta mouta fait.

    J’ai vécu presque tous les régimes démocratiques de mon pays, et je dis, ’’’du haut de ma noblesse par rapport à ce président mouta mouta, j’avoue que ce président force le respect.’’’
    Un président qui a trouvé les caisses de l’état vidées par des malsains, et qui la coulent paisiblement hors du pays : Un président dont nos propres frères déguisés en terrorisme tuent tout le monde comme des mouches : Un président qui doit liquider tous les dossiers des crimes impunis avec des revanchards sur son chemin ; cet homme a un courage dont je n’aurais jamais été capable.

    Quelqu’un ne peut pas avoir pris tant de coups, avoir subi tant de haine, avoir été harcelé de cette façon, avoir été humilié de la sorte, et tenir encore debout, dressé face aux adversaires et aux ennemis ! Surtout les dénigrements des internautes dont un qui demande sa démission tous les matins, et qui est devenu son fonds de commerce ; ce président internaute Bilgat, il faut reconnaître aux gens ce qu’ils sont. Et un homme qui a de telles performances, a forcément les moyens de tenir un pays. Parce que tenir un pays, c’est aussi être capable de rester debout face aux tempêtes : Devant les magouilles des grandes puissances, les pressions extérieures et crises qui éclatent à l’intérieur, il faut que le leader soit debout, sans mettre la dictature en avant, mais en jouant avec le silence, qui, parfois est le meilleur chemin pour trouver la solution finale. Car s’il baisse les bras, le pays plie l’échine".

    Oui internaute Bilgat, le président Roch Kaboré est peu exigeant, mais très convaincu de la charge qui est la sienne dans le domaine de président du Faso.

    Sans parti pris, je demande aux internautes qui critiquent sans donner des solutions, de remonter l’histoire récente de notre pays et représentons-nous ce pays sous ceux qui ont vidé les caisses et fuir le pays : Qu’aurions-nous vécu sous ces vendeurs d’illusions, dans un cas ou un autre ?

    Dire que ce régime ne nous écoute pas est allé loin. Si nous voulons dire la vérité, nous avons vu un régime qui nous écoutait avec des armes : Qui nous brulait dans des voitures : Nous torturait dans l’infirmerie de la présidence jusqu’à la mort. Pour nous écouter, ce régime visitait les bureaux des sites des réseaux sociaux à l’exemple de Lefaso.net pour trouver nos IP. Ce régime ne nous écoutait pas. C’est pourquoi je l’ai toujours dit : ‘’’’Un régime qui refuse d’entendre les critiques, et, pire, qui les fait taire par tous les moyens possibles et imaginables, n’a aucun avenir dans un pays comme le Burkina dont le peuple est mûri par les crimes gratuits.’’’’

    Conclusion internaute Bilgat : Quand on lit les internautes qui critiquent sans des solutions, ou l’opposition qui sorte pour rectifier les erreurs de ce régime sans solution, ou le silence de la majorité, c’est que nous sommes en période d’élections : Et en politique il n’y a ni morale, ni éthique, ni vertu ni devoir de reconnaissance, et tout pouvoir ne se donne pas, mais s’arrache dans les urnes. Et Roch Kaboré, un vieux routier de la politique Burkinabé sait que le succès de la politique en période électorale, dépend largement de l’adhésion des populations au projet et au programme du candidat, au pragmatisme, au dynamisme et à l’innovation de celui-ci sur fond de vérité et les promesses tenus. La promesse tenu qui est celle de juger tous les dossiers des crimes impunis pour une réconciliation nationale et durable, cette promesse a moitié réaliser, les urnes décideront prochainement que le président mouta mouta finisse cette promesse. Merci pour ta critique fondée.

    Répondre à ce message

    • Le 14 mai à 13:12, par Jaguar En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

      Ne parlons pas du président Kaboré comme cet innocent qui n’a rien à voir avec le système ; qui est arrivé trouvé tous les maux qui gangrènent la gestion du pays. Ce monsieur et son MPP méritent toutes les critiques, suivies ou non de solutions. Rien hormis le terrorisme ne doit l’etonner puisqu’il a l’expérience de la gestion. Il sait ce qu’ils ont fait.

      Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 19:46, par Bao-yam En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

    Le problème du Burkina c’est que la plupart des hommes politiques en vue sont les fruits de Blaise Compaoré. Quant à RCMK, il s’est entouré de gens médiocres qui l’isolent de ceux capables. Il est le premier responsable car toute personne choisit son entourage. Le problème avec ces gens est que même si une personne compétente se présentait devant eux, ils ne les reconnaîtraient pas car ça prend une personne compétente pour reconnaître une autre personne compétente.

    Il y a des compétences individuelles éparses au Burkina quoique peu nombreuses, mais quand tout un système est non-focntionnel, les individus ne peuvent rien y faire. Le système de gouvernance s’appuie sur de bons murmureurs sans personalités, encourage le mensonge et isole ceux qui sont compétents et ont de la personnalité. Les conséquences seront là : ça m’étonnerait que le MPP passe aux prochaines élections présidentielles.

    Malheureusement, l’UPC avec son jeu assez malsain avec l’impérialisme français et américain ne rassure pas non plus. Eddie est pire que Rock. Kadré est trop silencieux pour qu’on connaisse sa position sur quoique ce soit. Barry n’a pas encore de poids politique. Zida est un peu trop plongé dans la réligion. Où se trouve le sauveur ? Dure et dure d’être Burkinabè !

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 20:40, par Ka En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

    Jaguar, sachant que tu es cet internaute aux multiples Pseudos, celui qui me demande de m’identifier, pourtant Yemdaogo reste lui-même et qu’on sait ou me trouver, tu ne mérites aucune de mes critiques. Ma vérité sur ce forum depuis sa création va a tout le monde. Qu’il soit de la majorité ou de l’opposition, ma vérité a saigner tout le monde. J’aurai bien voulu qu’après l’insurrection de 2014 le Burkina devienne la Suisse de l’Afrique de l’Ouest. Mais les revanchards, les terroristes, et maintenant la Covid-19, ont mis de l’huile sur le feu dans l’objectif du président mouta mouta qui voulait que les dossiers des crimes impunis soient juger et permettre le peuple de se réconcilier durablement et construire un Burkina de paix. Roch Kaboré à encaisser ma vérité, et je trouve que n’importe quel président dans la situation ou les revanchards comme toi s’associent avec le mal pour déstabiliser leur propre pays, ne peut faire plus que ce que Roch Kaboré fait. D’autres n’auront pas la patience d’encaisser nos critiques, ils se mettront comme en Guinée la dictature en avant, qui n’est pas la vraie solution. Dans notre pays un président l’a fait, mais aujourd’hui il se pose beaucoup de question, surtout comment revenir dans son propre pays ? Oui Roch Kaboré avec la situation actuelle qui est mondiale mérite toutes les critiques, mais il les encaisse en tant qu’un vrais chef d’état qui aime tout son peuple sans le violenté. Ça aussi, ça agrandi un être humain.

    Répondre à ce message

    • Le 18 mai à 11:53, par cube En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

      La sympathie de Mr Ka pour ce gouvernement est bien perceptible même s’il essaie de masquer son jeu. Il n’est pas aussi doué qu’il le croit, on voit bien dans son jeu. Sinon comment quelqu’un qui a vécu au Burkina peut-il vouloir dédouaner Rock vis-à-vis de la mal gouvernance du régime Compaoré. Il a juste continué ce qu’il a assis avec Compaoré. Les Burkinabès ont juste osé croire à une prise de conscience de sa part pour espérer un changement. Mais hélas !

      Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 14:24, par Jaguar En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

    Ka, permettez-moi de vous dire que vous vous trompez sur ma modeste personne et sur ma position. Je ne suis ni pour Pierre ni pour Paul mais pour le Burkina Faso que nous aimons tant. J’ai tenu à marquer mon désaccord quand vous avez affirmé que président Kaboré est venu trouvé les caisses vides ; qui sont ceux qui étaient aux affaires ? N’est-ce pas eux ? Si le pays traverse des difficultés, pour moi , mis à part le terrorisme et la COVID19, ils sont à quelque part responsables . C’est tout ! Je suis personnellement fier de tout ce que ce régime abat comme effort dans le domaine des infrastructures. Cependant, quand face à des actes de corruption patents, des magouilles dévoilées le président reste muet, ça m’attriste. Kindly yours.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai à 12:11, par Ka En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

    Je remercie l’auteur pour cette analyse même on sent une pincée de sel partisane quelque part. Oui, il y a un tâtonnement au sommet. Et les diverses réactions, surtout quelques-unes très enrichissantes nous le prouve. Juger les actions négatives ou positives de Roch Kaboré et son régime est légitime pour plus de 50% du peuple Burkinabé qui l’a choisi. Mais ce que je reproche à certaines personnes et leurs critiques, c’est que l’auteur de cette analyse, à mon avis, a voulu des internautes de bonne foi, des appréciations positives ou négatives.

    Sans parti pris pour le sommet de l’état Burkinabé, je voudrai poser une question a certains internautes : ‘’’Quel chef d’état de la sous-région ou nos propres frères déguisés en terroristes et nous tuent comme des mouches, n’a pas tâtonner dans sa gouvernance ou n’est pas perturber dans son programme présidentiel ?’’’ Du Mali au Tchad, du Niger en Mauritanie, du Cameroun au Bénin, tous les chefs d’états de ces pays sont confrontés au même problème que le nôtre au bonheur de leurs opposants. Mais est ce que ces opposants qui sortent en puissance par ce que leur adversaire est fragilisé par une situation mondiale peuvent faire mieux s’ils étaient à la place de leur adversaire ? Je ne le crois pas.

    Critiquer le tâtonnement d’un régime dû à une situation anormale qui est mondiale, demande de réflexion. Si dans ma première critique j’ai assaisonné faiblement ma vérité contre un président mouta mouta qui fait de son mieux, c’est que dans une situation anormale que nous vivons en ce moment, surtout le pays des hommes intègres malmené par des terroristes déguisés qui vivent dans nos foyers, et qui connaissent nos faits et gestes, en frappant quand ils veulent, là où ils veulent, aucune personne ne peut faire mieux que Roch Kaboré. En voyant ce qui se passe dans la sous-région, j’ai toujours estimé que le Président Roch Kaboré était un chef courageux. Ce n’est que ma vision de voir les choses. Et comme tous les internautes de bonne foi, j’ai aussi le droit et même le devoir de dire ce qui est juste.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai à 17:32, par YAAM SOBA En réponse à : Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de l’Etat ?

    Quand je vois des burkinabé raconter que le Burkina a changé sous le régime de Roch, je tombe des nues.
    Depuis son arrivée au popuvoir, les burkinabé sont devenus comme des aventuriers dans leur propre pays !
    - Le pays est devenu un État Garibou qui traîne son cocôndo (boîte de garibou) partout pour demander des crédits !
    - Les CHU et les CSPS sont plus pourris qu’avant !
    - L’incivisme est grandissant !
    - Le chômage est chronique, rien est fait pour améliorer !
    - Nos écoles ne font que s’effondrer à la moindre pluie !
    le gré à gré tue les entrepreneurs !
    - Trop de prisonniers politiques !
    - Le Président et le Premier ministre ne parlent plus au peuple mais au militants MPP et alliés de la majorité !
    - 90% des OSC sont devenus des griots du MPP
    - Les délestages font partie de notre quotidien !
    - Il n y a plus d’eau dans certaines provinces !
    _Les chantiers publics sont bâclés, des nouvelles infrastructures qui se dégradent en quelques semaines !
    - On se bat avec des armes à cause de positionnements politiques !
    _On fait des nominations de complaisance au détriment de la compétence !
    - On finance des milices hors la loi !
    On crée des postes de responsabilité inutile, juste pour graisser les amis et sympathisants du MPP !
    - On réhabilite les mêmes voies routières qu’on réhabilitait chaque année !
    - On s’en fou de la cohésion sociale, on te qualifie de putschiste en fonction de ton bord politique !
    - L’insécurité est devenue une garantie pour tous, même pour ceux qui sont censés nous protéger !
    - Le Nord et l’Est du Burkina ne lui appartiennent presque plus !
    - Ce qui était gâté est détruit !
    - Le prix des céréales et des produits de première nécessité a augmenté !
    - Les commerçants pleurent !
    - Les opérateurs économiques s’exilent !
    - Les grands investisseurs n’ont plus confiance au Burkina par crainte de voir leur contrats résiliés de façon brusque !
    - Le front social est en ébullition !
    - Les fonctionnaires sont en grève permanente !
    L’administration est politisée
    - Le pouvoir a peur de l’opposition qui n’a pas d’armes !
    - Les marchés publics se gèrent entre famille et copain de gré à gré !
    - Les malversations financières au sommet de l’Etat se poursuivent comme des épisodes de Telenovela !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : L’ex- ministre de l’énergie, Alfa Oumar Dissa, apprécie son passage au gouvernement et analyse la gestion du Covid-19 !
Politique : La création d’un parti politique par le Dima de Boussouma marque un recul de la démocratie représentative
Politique : Le parti « Notre cause commune » déclare son appartenance à l’opposition politique
Situation nationale : « La tension est à son comble », selon l’Alliance des jeunes pour l’indépendance et la république (AJIR)
Situation de la nation : Tous face à la réalité de l’effritement de la cohésion sociale
Politisation de l’administration : L’opposition exige le démantèlement de toutes les cellules MPP dans les ministères et structures étatiques
Burkina : Voici l’intégralité du discours du Premier ministre sur la situation de la Nation
Situation nationale : « Le peuple a remporté des victoires sur tous les plans », Christophe Dabiré
Assemblée nationale : Le Premier ministre Christophe Dabiré va discourir sur la situation nationale
Eddie Komboïgo et le CDP à l’épreuve de la démocratie
Candidature du CDP à la présidentielle : Mahamadi Kouanda n’a pas encore dit son dernier mot, Eddie Komboïgo en sursis ?
Législatives de 2020 : « Nous inviterons les jeunes à prendre d’assaut l’assemblée nationale » dixit Adama Kanazoe, président de l’AJIR
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés