Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Comme pour toute discipline, votre attitude ne s’améliorera pas d’elle-même. C’est pourquoi vous devez y veiller jour après jour» John C. Maxwell

Ambassade des Etats-Unis au Burkina : Fin de mission pour l’ambassadeur Andrew Young

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET • jeudi 7 mai 2020 à 22h50min
Ambassade des Etats-Unis au Burkina : Fin de mission pour l’ambassadeur Andrew Young

Arrivé en 2016 au Burkina Faso, l’ambassadeur Andrew R. Young est en fin de mission au pays des hommes intègres. Le 30 avril dernier, il s’est entretenu avec le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Ce fut l’occasion pour lui de rappeler que le partenariat solide entre les Etats-Unis et le Burkina a permis de promouvoir les valeurs démocratiques et les droits humains.

Après un service exceptionnel en tant qu’Ambassadeur des Etats-Unis au Burkina Faso depuis 2016, Andrew Young a annoncé la fin de sa mission, à partir de la fin du mois de mai 2020.

L’Ambassadeur Young continue sa carrière au Commandement des États-Unis pour l’Afrique (Africom) où il va poursuivre l’effort américain de soutien sécuritaire avec nos partenaires africains, en tant qu’Adjoint au Commandant d’Africom, Chargé des affaires civilo-militaires. L’Ambassadeur Young avait précédemment servi comme Chargé d’Affaires et Premier Conseiller au Mali de 2013 à 2016. L’Ambassadeur Young a annoncé que le Chargé d’Affaires Troy Fitrell continuera de diriger la mission américaine à Ouagadougou.

L’Ambassadeur Young s’est entretenu le 30 Avril avec le Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré. L’occasion pour lui de souligner que “dans ces moments historiques des relations entre les Etats-Unis d’Amérique et le Burkina Faso, notre partenariat vigoureux a contribué à la promotion des valeurs démocratiques et des droits humains.” Et d’ajouter que “cette coopération nous a permis de travailler main dans la main avec nos partenaires Burkinabè alors que nous sommes confrontés à la menace de l’extrémisme violent et la pandémie du coronavirus.”

L’Ambassadeur Young a souligné les efforts américains pour promouvoir une croissance équitable et durable au Burkina Faso au travers de la mise en place d’un deuxième Compact historique avec le Millennium Challenge Corporation afin de développer le secteur privé et renforcer la capacité d’auto-suffisance. “Les Etats-Unis vont continuer de bâtir et de dynamiser notre relation avec le Burkina Faso,” a fait remarquer l’Ambassadeur Young, “la valeur totale de l’assistance du gouvernement américain, qui s’élève à plus de 250 millions de dollars, représente notre désir de développer une relation durable avec le peuple Burkinabè et cela va continuer.” Il a aussi réaffirmé l’engagement continu des efforts de l’Ambassade pour promouvoir la bonne gouvernance et l’entrepreneuriat chez les jeunes et les femmes.

L’Ambassadeur Young a fait remarquer la continuité du soutien américain au Burkina Faso au cours de la pandémie actuelle du Covid-19. Au travers d’une approche pan-gouvernementale, les Etats-Unis s’engagent à donner une assistance financière additionnelle de 2,3 milliards de francs cfa (4 millions de dollars) en aide sanitaire et humanitaire. Les Etats-Unis ont également aidé le Burkina Faso à établir un Centre des Opérations de Réponse aux Urgences Sanitaires (CORUS).

Le CORUS joue un rôle de leadership et de coordination central dans la réponse aux maladies infectieuses et autres sujets préoccupants de santé publique, y compris la pandémie actuelle du Covid-19. Au même moment, nous poursuivons notre collaboration avec à la fois le gouvernement et les citoyens du Burkina Faso pour renforcer la démocratie, promouvoir la sécurité et favoriser le développement économique.

Le mandat de l’Ambassadeur Young a également été caractérisé par un solide engagement public et une augmentation du nombre d’échanges parrainés par les États-Unis pour les professionnels et jeunes burkinabè aux États-Unis. “Je suis fier du travail que notre ambassade fait pour atteindre le peuple du Burkina Faso et construire des ponts avec les États-Unis. Ces jeunes leaders sont l’avenir du Burkina. Débordants d’énergie et d’optimisme, ils contribuent à approfondir notre partenariat durable et prospère”, a déclaré l’Ambassadeur Young.

“Les États-Unis sont et resteront un partenaire inébranlable, le Burkina Faso étant confronté à la fois à des défis extérieurs pour sa sécurité contre l’extrémisme violent et à l’impact de la pandémie mondiale”, a assuré l’Ambassadeur Young. “Faire participer nos amis burkinabè au nom du peuple américain a été le point culminant de ma carrière au sein du service extérieur américain.”

Fait à Ouagadougou, le 6 mai 2020

Ambassade des Etats-Unis d’Amérique

Photo d’archives

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Coopération : Le Japon fait don de 7 150 tonnes de riz au Burkina Faso
Coopération parlementaire : La Chine offre des tablettes et des ordinateurs à l’Assemblée nationale
La Team Europe et le Burkina Faso : Unis face au Covid-19
Burkina/UE : « Le regard de l’Europe est de plus en plus tourné vers l’Afrique, mais c’est un regard nouveau », Wolfram Vetter, l’ambassadeur de l’UE
Ambassade des Etats-Unis au Burkina : Fin de mission pour l’ambassadeur Andrew Young
Lutte contre le covid-19 dans l’UEMOA : Les besoins des Etats évalués à environ 5284 milliards de francs CFA
Tribune libre de Andrew R. Young, Ambassadeur des Etats-Unis auprès du Burkina Faso
Polémique sur la note du Centre d’analyse, de prévision et de stratégie (CAPS) : « Les travaux du CAPS n’engagent pas les autorités françaises », souligne le ministère français des affaires étrangères
Covid-19 au Burkina : L’Union européenne annonce des mesures d’appui spécifiques
Coronavirus : António Guterres ajourne sa visite au Burkina Faso
L’Afrique et l’Union européenne : un partenariat pour l’avenir
Crise humanitaire à Idlib et en Syrie : « La communauté internationale ne doit pas rester indifférente », Asim Arar, ambassadeur de Turquie au Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés