Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka dans son émission " Archives d’Afrique"

Port obligatoire du masque : Dispositif de contrôle inexistant !

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Coronavirus • LEFASO.NET • vendredi 1er mai 2020 à 22h34min
Port obligatoire du masque : Dispositif de contrôle inexistant !

Au cours du Conseil des ministres du 16 avril 2020, le Burkina Faso a décidé du port obligatoire du masque à partir du 27 avril 2020. C’est une mesure qui vise à réduire le risque de contamination.

Cette mesure, avant même sa mise en application, a été diversement appréciée par la population. Pendant que certains l’ont saluée, d’autres ont estimé qu’elle ne s’adapte pas avec le contexte burkinabè où beaucoup de familles ont du mal à se procurer ce moyen de lutte contre la propagation du Covid-19.

Et comme il fallait s’attendre, le port obligatoire du masque est rentré en vigueur à la date convenue. De ce qu’on a pu constater, le lundi 27 avril 2020 est un jour tout comme les autres. Le port du masque n’était pas effectif. Chacun y est allé de son commentaire pour justifier sa décision.


Cliquez ici pour lire aussi : Covid-19 au Burkina : Port obligatoire des masques à partir du lundi 27 avril 2020


Comment cette mesure à caractère obligatoire est-elle contrôlée et éventuellement sanctionnée ? Lefaso.net a voulu le savoir en contactant les forces de l’ordre. Il en ressort qu’aucun ordre de contraindre la population au respect de cette mesure n’a été reçu. Alors, on se pose la question de savoir quelle gymnastique le gouvernement va-t-il utiliser pour rendre le port du masque obligatoire au Burkina Faso.

Interrogé sur la question lors du point de presse du gouvernement du mercredi 29 avril 2020, le ministre de la Communication, Remis Fulgance Dandjinou, a fait savoir que le gouvernement a mis l’accent sur l’engagement et la responsabilité des citoyens pour ce qui est du port du masque. « Il ne faut pas que les gens voient seulement l’obligation, c’est une nécessité vitale ». Pour Remis Fulgance Dandjinou, le gouvernement privilégie la sensibilisation plutôt que la répression.


Lire aussi : Port obligatoire du masque à Ouagadougou : « Je m’attendais à voir tout le monde avec un cache-nez, mais hélas ! »


Quelle marque de confiance ! Pour un pays où en plus du feu tricolore, la police et ses auxiliaires ont du mal à faire respecter le code de la route, deux options se dégagent : soit le port du masque a été une décision ‘’copiée-collée’’, comme beaucoup d’autres mesures lors de cette crise, soit le gouvernement ne sait quoi faire pour appliquer sa décision.

C’est bien de privilégier la sensibilisation au détriment de la répression. Mais quel crédit faut-il apporter lorsque la population ne fait qu’accumuler des contradictions dans la communication sur le Covid-19 ? Il ne suffit pas d’avoir la science infuse pour se rendre compte des manquements liés à la communication du gouvernement sur la gestion du Covid-19.


Cliquez ici pour lire aussi : Lutte contre le Covid-19 : il faut rendre le port du masque obligatoire au Burkina


Des personnalités qui se contredisent, la ministre de la Santé qui reconnait avoir dit des contrevérités, le coordonnateur national de la riposte du Covid-19 sauté en pleine crise sanitaire, etc. Ce sont autant d’épisodes qui coutent désormais cher à la confiance envers les gouvernants. Aujourd’hui, l’exécutif peut-il parier sur la confiance de sa population ? « Il n’est jamais tard pour bien faire », dit-on. Il revient au gouvernement de remonter la pente en sa faveur…

Cryspin Masneang Laoundiki
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 1er mai 2020 à 23:26, par Lom-Lom En réponse à : Port obligatoire du masque : Dispositif de contrôle inexistant !

    Le COVID n’est pas une vue de l’esprit mais une réalité qui se moque.de nos appartenances politiques, confessionnelles ou autres. S’il plaît à Dieu, le gouvernement n’aura pas besoin de réprimer les citoyens pour le port du masque !! On a d’autres priorités comme la.lutte contre les Djihadistes et les autres forces obscurantistes déguisées en faux syndicats et en fausses OSC.
    Ceux qui sont conscients de leur responsabilité citoyenne et qui ont les moyens financiers, se doteront d’un masque et le porteront sans attendre un contrôle quelconque. Ceux qui n’en ont pas les moyens attendrons tranquillement que l’opportunité se présente. Si la.lutte de nos aïeux pour la création de la Haute-Volta a eu la bénédiction de Dieu, cette nation ne disparaitra de sitôt comme le souhaitent certains ! Le Burkina finira par.distinguer ses vrais amis et ses faux amis pour ne pas dire ses vrais ennemis et fossoyeurs !
    Dieu bénisse abondamment mon pays le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mai 2020 à 05:17, par Ras En réponse à : Port obligatoire du masque : Dispositif de contrôle inexistant !

    Ecoutez ! Les Burkinabé ne sont pas des gamins. Celui qui veut mourir c’est son probleme. Ici ua USA il n’ya pas de dispositif de controle visible non plus, mais dans l’ensemble les gens portent le masque qui n’est pas gratuit non plus. Ne faite pas du Burkinabe un assisté idiot.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mai 2020 à 08:22, par wil En réponse à : Port obligatoire du masque : Dispositif de contrôle inexistant !

    Je pense que dormir sous moustiquaires doit être obligatoire au Burkina mais donnez moi un dispositif de contrôle.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mai 2020 à 08:32, par lewang En réponse à : Port obligatoire du masque : Dispositif de contrôle inexistant !

    Face à une pandémie du genre je ne pense pas que quelque qui connait le sens de sa vie peut refuser de se protéger. Mon problème c’est la protection des autres sinon si quelqu’un refuge de se protéger qu’on le laisse puisse qu’il trouve que sa vie n’a pas de sens. On ne peut passer le temps à réprimander des gens pour leur propre bien comme s’ils sont nés idiots et hostiles à tout !

    Répondre à ce message

  • Le 2 mai 2020 à 08:52, par Dane En réponse à : Port obligatoire du masque : Dispositif de contrôle inexistant !

    Le port du masque n’est pas simple. Il doit bien couvrir le visage en ne laissant pas passer l’air sur les côtés. Il ne doit pas être baissé, ni ôté, sauf pour le jeter ou le laver. Son utilisation ne peut dépasser quelques heures.
    Il faudrait d’abord initier le lavage des mains, sans devoir toucher les robinets. C’est utile et n’est pas réservé au Covid. C’est la clé de l’hygiène qui est la première mesure à appliquer. Le gel ne nettoie pas les mains en profondeur et sert lorsqu’on a les mains propres au départ.
    SE LAVER LES MAINS devrait être la règle première.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mai 2020 à 11:53, par Maria de Ziniaré En réponse à : Port obligatoire du masque : Dispositif de contrôle inexistant !

    La question de fond est Qu’est ce que le Burkina de l’après insurrection ?. Un état de droit ou un gonglomera d‘ethnies, de groupes ( syndicat de fonctionnaires , chefs religieux, Kogleweogo, commerçants secteur informel....etc) organisés en mafia et ne défendant que leurs intérêt sans se soucier de celui du Burkina ?. L’arrêt au feux rouge est obligatoire, le permis moto et le casque est obligatoire, utiliser son portable en circulation est interdit, circuler la nuit sans phare ni feu rouge arrière est interdit........etc Au Faso les textes organisant notre vie en communauté ( constitution, décret....) sont sciemment bafoués violés sans sanction alors le port du masque ne peut être l’exception. Tanque le volet repression de l’application des textes ne sera pas appliqué il ne faut pas s’attendre à des miracles. La maturité citoyenne du Burkina est en déclin depuis l’insurrection et l’Homosapien a tué l’Humain dans la personnalité du Burkinabè qui en verité est devenu un fauve qui est guidé par ses instincts et non son cerveau.
    En français facile le Burkinabè est devenu un animal sauvage à dompter et il nous faux une seconde révolution avec un pouvoir fort impitoyable vis à vis des violeurs de nos Lois pour réaliser ce miracle.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mai 2020 à 14:39, par le Gaoualais En réponse à : Port obligatoire du masque : Dispositif de contrôle inexistant !

    le droit au logement est reconnu. donner moi un dispositif de contrôle. allez y vous faire foutre !!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Lutte contre le COVID-19 : Trois tunnels de désinfection pour l’aéroport international de Ouagadougou
Covid-19 au Burkina : 2 nouveaux cas à la date du 10 mai 2021
Lutte contre le Covid-19 : Le Burkina se prépare à effectuer d’éventuels essais cliniques de vaccins
Covid-19 au Burkina : 3 nouveaux cas à la date du 09 mai 2021
Covid-19 au Burkina : Neuf nouveaux cas et quatre guérisons à la date du 7 mai 2021
Lutte contre le Covid-19 : Des comprimés de chloroquine et des comprimés de paracétamol « made in Burkina » livrés par l’IRSS (CNRST)
Covid-19 au Burkina : 4 nouveaux décès et 97 cas actifs à la date du 03 mai 2021
Lutte contre le Covid-19 au Burkina : Les tests de dépistage pour les voyageurs de la zone UEMOA sont fixés à 25 000 FCFA
Introduction du vaccin contre le COVID au Burkina : Une enquête diligentée pour recueillir les attentes de la population
COVID-19 au Burkina : 18 nouveaux cas et 15 nouvelles guérisons à la date du 27 avril 2021
Covid-19 au Burkina : 19 nouveaux cas à la date du 22 avril 2021
Covid-19 au Burkina : 16 nouveaux cas à la date du 21 avril 2021
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés