Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le confinement n’est pas une suprématie, c’est être responsable en agissant pour un lendemain meilleur» Sonia Lahsaini

Culture : L’artiste Bass Mandelson officiellement installé comme représentant de la communauté dioula en France

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • vendredi 24 avril 2020 à 12h00min
Culture : L’artiste Bass Mandelson officiellement installé comme représentant de la communauté dioula en France

Afin de promouvoir la culture dioula en Europe, l’artiste Bass Mandelson a officiellement été installé en tant que président de la communauté dioula en France. La cérémonie s’est tenue le vendredi 24 avril 2020, à la résidence du chef des Dioula, Bassoly Ouattara, sise à Kombougou, dans la ville de Bobo-Dioulasso. L’artiste a profité de l’occasion pour faire un don de sucre et de kits sanitaires.

Désigné depuis longtemps pour représenter la communauté dioula en France, Bass Mandelson a officiellement été installé le vendredi 24 avril 2020. De son vrai nom Abass Sanogo, l’artiste chanteur et promoteur du Festival unité nationale, Bass Mandelson, a profité de cette cérémonie pour offrir à la communauté dioula du sucre pour le jeûne, du gel hydroalcoolique et des masques pour lutter contre la maladie à coronavirus. La valeur du don est de 500 000 F CFA.

Suite à son installation, il a été demandé à Bass Mandelson d’œuvrer à mettre sur pied une sorte d’association pour permettre aux ressortissants dioulas d’avoir un repère en France, et même en Europe, pour engager des actions en vue de promouvoir leur culture.

L’artiste a témoigné sa reconnaissance à l’assistance pour cette marque de confiance, tout en promettant de ne pas faillir à sa mission et de valoriser la culture dioula partout où il sera, même si en réalité il l’a toujours fait.

« C’est une grande joie pour moi de promouvoir la culture dioula en Europe. La présence effective de la communauté est la preuve que je bénéficie de son total soutien et je ferai tout pour ne pas la décevoir », a déclaré le président de la communauté dioula en France.

Bass Mandelson compte également mettre sa voix au service de la communauté dioula à travers ses chansons, car il estime que le dioula est une langue riche en musiques, en rythmes et en mélodies. Il souhaite aussi contribuer à promouvoir l’égalité, la justice, l’unité.

Pour ce qui concerne l’actualité dominée par le Covid-19, il a recommandé à la communauté de respecter les gestes barrières ; de se laver régulièrement les mains et d’intégrer ce réflexe dans les habitudes, même après la disparition du coronavirus.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Haoua Touré
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Culture : ‘‘Statut’’ ou ‘‘statue’’ de l’artiste au Burkina Faso ?
Reprise des grandes funérailles bôbô : Bientôt le bout du tunnel pour les chefs coutumiers
11 mai 1981 : il y a 39 ans disparaissait Bob Marley, le roi du reggae
Culture : « Les gens qui veulent m’épouser me disent d’arrêter la musique », dixit Kady Wendpouiré, artiste musicienne
Lutte contre le Covid-19 : Des acteurs culturels initient Covid’live, des concerts live en ligne, sans public
Lutte contre le Covid-19 : Le Collectif Plumes résilientes apporte sa contribution
Musique : Watt Millo, l’operateur géophysicien qui s’essaie avec brio à la musique
COVID-19 : Quel (s) modèle (s) de relance pour le secteur des Arts et de la culture au Burkina Faso ?
La presse et le cinéma burkinabé en deuil : Clément Tapsoba n’est plus
Culture : L’artiste Bass Mandelson officiellement installé comme représentant de la communauté dioula en France
Grand prix de poésie Thomas Sankara 2020 : Tristell Mouanda Moussoki du Congo sacré lauréat
JAZZ A OUAGA : l’édition 2020 du festival est annulée
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés