Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les idées ont une durée de vie courte. Vous devez agir avant qu’elles n’expirent.» John C. Maxwell

Réouverture du marché central de Bobo-Dioulasso : Des commerçants entre joie et désolation

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Coronavirus • LEFASO.NET • mercredi 22 avril 2020 à 12h00min
Réouverture du marché central de Bobo-Dioulasso : Des commerçants entre joie et désolation

Le marché central de Bobo-Dioulasso a rouvert ses portes dans la matinée de ce mardi 21 avril 2020. Cette réouverture intervient après celle du marché Rood-Woko de Ouagadougou qui a eu lieu le lundi 20 avril dernier. Les commerçants et clients doivent se laver les mains et porter un cache-nez, condition sine qua non pour y avoir accès.

Si certains acteurs ont rejoint avec joie leurs points de vente ce matin, cela n’est pas le cas pour d’autres. A l’instar de cette veuve, Aminata Sanou, que nous avons rencontré, ils sont nombreux ces commerçants qui enregistrent des pertes dû à la fermeture de ce marché. Cette dernière visiblement affectée par la perte de toute sa marchandise (des melons) n’a que ses yeux pour pleurer.

« Depuis ce matin je ne fais que pleurer. Toute ma marchandise est gâtée. Comment vais-je faire pour rembourser mes dettes et nourrir mes enfants. Je venais juste d’être livré lorsqu’ils ont décidé de fermer le marché. Comment faire pour rembourser mon fournisseur », se lamente la veuve Aminata Sanou qui estime la perte de sa marchandise à plus de 500 000 F CFA.

Aminata Sanou, une commerçante qui déplore la perte de sa marchandise

Aujourd’hui, cette dame ne sait plus à quel saint se vouer. Néanmoins, elle remercie les autorités pour cette réouverture du marché et promet de respecter les gestes barrières pour que revienne la quiétude au Burkina Faso.

Pour Ramata Dembélé, une autre commerçante de produits alimentaires, elle également déplore cette situation qui, selon elle, lui a occasionné d’énorme pertes. « Nous sommes venues trouver que les souris ont gâté nos marchandises. Également avec la pluie qui est tombée dans la nuit du dimanche, nos marchandises n’étaient pas bien protégées et cela a causé aussi des dégâts », a-t-elle laissé entendre.

Cependant, tout comme Aminata Sanou, elle s’est résignée. « C’est vrai que cette situation nous a causé d’énormes pertes, mais comme c’est pour une question de santé, on n’a pas trop le choix. Nous allons tout faire pour respecter les mesures barrières afin d’éviter une autre fermeture », a-t-elle souligné.

La sécurité qui assure le respect des mesures barrières à l’entrée du marché

En effet, les autorités communales avaient décidé de la fermeture du marché central de Bobo-Dioulasso ainsi que d’autres marchés de la ville, le 30 mars dernier. Ce en vue de limiter les risques de propagation de la maladie à coronavirus. Trois semaines après, les commerçants regagnent ainsi leur lieu de travail ce mardi 21 avril 2020.

Cette réouverture fait suite à la rencontre tenue le samedi 18 avril dernier avec les autorités régionales et communales, au cours de laquelle les commerçants ont pris l’engagement de respecter les mesures barrières pour limiter la propagation de la maladie. Il s’agit notamment du port obligatoire de masque par les commerçants et les usagers (clients) du marché ; la limitation du nombre de personnes à deux (02) dans chaque boutique ; la limitation du nombre de portes d’accès au marché et la mise en place d‘un dispositif de lave-main à chaque porte d’entrée.

Les dispositifs de lavage de mains à l’entrée des portes du marché

Par ailleurs, il y a la mise à disposition par chaque boutique de gel pour les clients ; le traçage des voies ; l’interdiction d’ouvrir les étales pour éviter les encombrements et la mise en place d’un dispositif de sécurité pour accompagner le respect des mesures. « Celui ou celle qui ne va pas respecter ces mesures barrières, nous allons immédiatement fermer sa boutique. S’il s’agit d’un usager, nous allons le renvoyer du marché. Ce sont des conditions à ne pas négocier et nous mettrons tout en œuvre pour le respect de ces mesures », a indiqué Amadé Ouédraogo, membre du comité de gestion du marché central.

Le gouverneur de la région des Hauts-Bassins, Antoine Atiou, dans un communiqué, a rappelé aux commerçants qu’après une évaluation à mi-parcours, si toutefois les résultats sont satisfaisants, il sera procédé de façon progressive à la réouverture des autres marchés de la ville. Cependant, il tient à préciser et à réaffirmer qu’une « fermeture définitive » pourrait intervenir en cas de non-respect des engagements pris.

Amadé Ouédraogo, membre du comité de gestion du marché central de Bobo

C’est pourquoi, il invite le maire de la commune de Bobo-Dioulasso en collaboration avec les services techniques intervenant dans la gestion du marché mais aussi et surtout avec les forces de défense et de sécurité, à veiller au respect strict des mesures barrières de lutte contre la pandémie au sein du marché conformément aux engagements pris par les commerçants.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Covid-19 au Burkina : 2 nouveaux cas à la date du 15 mai 2021
Lutte contre le COVID-19 : Trois tunnels de désinfection pour l’aéroport international de Ouagadougou
Covid-19 au Burkina : 2 nouveaux cas à la date du 10 mai 2021
Lutte contre le Covid-19 : Le Burkina se prépare à effectuer d’éventuels essais cliniques de vaccins
Covid-19 au Burkina : 3 nouveaux cas à la date du 09 mai 2021
Covid-19 au Burkina : Neuf nouveaux cas et quatre guérisons à la date du 7 mai 2021
Lutte contre le Covid-19 : Des comprimés de chloroquine et des comprimés de paracétamol « made in Burkina » livrés par l’IRSS (CNRST)
Covid-19 au Burkina : 4 nouveaux décès et 97 cas actifs à la date du 03 mai 2021
Lutte contre le Covid-19 au Burkina : Les tests de dépistage pour les voyageurs de la zone UEMOA sont fixés à 25 000 FCFA
Introduction du vaccin contre le COVID au Burkina : Une enquête diligentée pour recueillir les attentes de la population
COVID-19 au Burkina : 18 nouveaux cas et 15 nouvelles guérisons à la date du 27 avril 2021
Covid-19 au Burkina : 19 nouveaux cas à la date du 22 avril 2021
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés