Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les obstacles sont les choses effrayantes que vous voyez quand vous détournez les yeux de votre objectif. » Henry Ford

Liberté de la presse 2020 : Le Burkina Faso perd deux places et se classe 38e sur 180 pays

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET • mardi 21 avril 2020 à 15h58min
Liberté de la presse 2020 : Le Burkina Faso perd deux places et se classe 38e sur 180 pays

L’ONG Reporters sans frontières (RSF) a sorti son traditionnel classement mondial de la liberté de la presse, le lundi 20 avril 2020. Le Burkina Faso, qui était classé 36e en 2019, passe à la 38e place en 2020, avec un score de 23,47.

« Le Burkina Faso se classe parmi les réussites du continent africain en matière de liberté de la presse, avec un paysage médiatique dynamique, professionnel et pluraliste », note le rapport de Reporters sans frontières (RSF).

Cette « reconnaissance » n’a pas empêché le pays des hommes intègres de perdre deux places au classement mondial de 2020. En effet, le Burkina Faso devient 38e sur 180 pays, avec un score de 23,47, alors qu’il occupait la 36e place en 2019 avec 24,53.


Lire aussi : Liberté de la presse 2019 : Le Burkina Faso classé 36e sur 180 pays


« La liberté de l’information à l’épreuve de la lutte contre l’insécurité », titre le rapport en ce qui concerne le Burkina Faso. Malgré la dépénalisation, RSF rappelle que l’Assemblée nationale a adopté, en 2019, un amendement du code pénal qui sanctionne lourdement les infractions de « fausses informations » et certaines publications sur les forces de sécurité.

« En plus de permettre à l’Etat d’exercer un contrôle très strict sur l’information, cet amendement introduit des restrictions extrêmement graves à la liberté d’informer, car il permet d’imposer de fortes amendes à des médias qui couvrent de façon critique et objective la lutte contre le terrorisme par les forces armées nationales, qui demeure un exercice périlleux », estime RSF.

Selon l’ONG citée par le journal français L’Indépendant, « il existe une corrélation évidente entre la répression de la liberté de la presse à l’occasion de l’épidémie de coronavirus et la place des pays au classement mondial ».

La Chine (177e) et l’Iran (173e, - 3 places), foyers de l’épidémie, ont mis en place des dispositifs de censure massifs, souligne RSF, rappelant également qu’en Irak (162e, - 6), l’agence de presse Reuters a vu sa licence suspendue pour trois mois, quelques heures après avoir publié une dépêche remettant en cause les chiffres officiels des cas de coronavirus.

En 2020, il faut noter que 21 pays africains sur 48 apparaissent encore en rouge ou noir sur la carte du classement mondial de la liberté de la presse. « La situation de celles et ceux qui tentent de produire des informations est difficile, voire critique. La décennie à venir sera décisive pour l’avenir du journalisme sur le continent », conclut le rapport.

Lien du classement mondial 2020 : https://rsf.org/fr/donnees-classement

Une synthèse de Cryspin M. Laoundiki
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Votre journal Courrier confidentiel N° 227 est disponible
A la Une de L’Evénement du 25 février 2021
Burkina Faso : Des journalistes renforcent leur culture en statistiques de l’énergie
Votre journal "Courrier confidentiel" N° 226 du 15 fevrier vient de paraître.
Réseau des radios catholiques du Burkina : “Nous ambitionnons faire de ce réseau une agence de presse nationale”, Abbé Laurent Balma
Digital : L’incubateur « incub@uo » inaugure son nouvel espace de travail au sein de l’université Joseph Ki-Zerbo
Cyber-sécurité : « Au Burkina, nous avons été surpris par l’internet », déplore le commissaire Rachid Palenfo
Burkina : Les journalistes à l’école de l’analyse des statistiques touristiques
Pour suivre l’actualité du Burkina en vidéos, abonnez-vous à notre WebTV
Votre journal "Courrier confidentiel" N° 225 vient de paraître.
Agences de publicité au Burkina : « Publicitaires associés » crie haro sur les entreprises clandestines
Journalisme et communication : Charles Antoine Bambara de la MINUSCA partage son expérience avec les étudiants de l’ISCOM
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés