LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Il faut penser tout ce qu’il y a de pensable dans l’impensable” De Vladimir Jankélévitch

Appel d’offre pour le recrutement d’un consultant local en Prévention et Contrôle des Infections (PCI) pour la riposte au COVID‐19

Publié le mardi 21 avril 2020 à 07h00min

PARTAGER :                          
Appel d’offre pour le recrutement d’un consultant local en Prévention et Contrôle des Infections (PCI) pour la riposte au COVID‐19

Programme des Médicaments, Technologies et Services Pharmaceutiques (MTaPS) de l’USAID

Contexte

Financé par l’Agence des Etats‐Unis pour le Développement International (USAID), le Programme des Médicaments, Technologies et Services Pharmaceutiques (MTaPS) a pour objectif de permettre aux pays à revenu faible et intermédiaire de renforcer leurs systèmes pharmaceutiques afin de garantir un accès durable et une utilisation appropriée de médicaments essentiels et de services pharmaceutiques sûrs, efficaces, de qualité et abordables.

Dans cet optique, le programme fournit un appui aux ministères de la santé de plusieurs pays afin d’améliorer les services pharmaceutiques et les résultats aux patients incluant : (1) le renforcement de la Prévention et du Contrôle des Infections (PCI) et de la coordination multisectorielle comme interventions clés dans la lutte contre la Résistance Antimicrobienne (RAM) ; (2) la rationalisation des opérations de la chaîne d’approvisionnement en produits pharmaceutiques de l’achat jusqu’au niveau de l’utilisateur final.

Avec l’avènement du COVID‐19 qui est une urgence de santé publique de portée internationale, le programme veut fournir un appui technique supplémentaire, qui se focalisera sur la PCI et la chaîne d’approvisionnement de produits PCI pour la riposte au COVID‐19 au Burkina Faso. En collaboration avec le ministère de la santé et la coordination nationale du COVID‐19, le programme souhaite apporter un soutien aux établissements de santé qui reçoivent des patients afin de renforcer leurs capacités en matière de PCI incluant les éléments clés de PCI pour la riposte au COVID‐19 parmi lesquels : la gestion des programmes de PCI, le triage des patients atteints, la détection précoce des cas, le contrôle à la source, l’application des précautions standard et additionnelle, la collecte et la manipulation sûre des spécimens de laboratoire, les contrôles administratifs, environnementaux et techniques, les directives de PCI, l’accès aux établissements, la stratégie de formation, la gestion des décès, les considérations des sites de soins alternatifs et la gestion des déchets.

Objectif

L’objectif de cette offre de consultation locale est d’engager un/une Conseiller (e) Technique en PCI qui mettra à disposition de l’équipe du programme MTaPS des compétences techniques supplémentaires qui lui permettra de fournir un appui au Ministère de la Santé du Burkina Faso qui fait face à la pandémie du COVID‐19. Les travaux de consultation seront menés au niveau des établissements de santé, surtout dans les hôpitaux qui reçoivent des patients atteints du COVID‐19.

Ces établissements seront renforcés dans la pratique du PCI et soutenus pour la fourniture de soins alternatifs à savoir : l’isolement et la quarantaine des cas du COVID‐19.

Responsabilités du consultant

1. Au niveau des établissements :

1. Effectuer une évaluation situationnelle rapide sur la PCI en relation avec le COVID‐19 dans les établissements de santé retenus. Le consultant travaillera avec la commission thématique PCI de la coordination nationale du COVID‐19 pour effectuer une évaluation rapide de la situation de PCI dans les établissements de santé publics et privés retenus, y compris les unités de quarantaine et d’isolement désignées pour la riposte d’urgence au COVID‐19, conformément aux normes nationales et internationales pour le contrôle des infections dans les établissements de santé. L’évaluation devrait comprendre les éléments clés de PCI suivants : la gestion des programmes de PCI, le triage des patients atteints d’une infection au COVID‐19, la détection précoce des cas, le contrôle à la source, l’application des précautions standard et additionnelle, la collecte et la manipulation sûre des spécimens de laboratoire, les contrôles administratifs, environnementaux et techniques, les directives de PCI, l’accès aux établissements de santé, la stratégie de formation, la capacité de pointe, la gestion des décès, les considérations des sites alternatifs de soins et la gestion des déchets.

2. Appuyer la révision des plans d’urgence sur la PCI dans les établissements de santé. Le consultant travaillera avec la commission thématique PCI de la coordination nationale afin de revoir et mettre à jour le plan de gestion des urgences sur la PCI de chaque établissement de santé retenu pour s’assurer qu’ils ont des plans de gestion des urgences, des protocoles et des équipes à jour. Les éléments clés de PCI à renforcer seront déterminés en collaboration avec la commission thématique PCI et guideront les interventions en PCI. Ceci pourrait comprendre les éléments clés de PCI cités ci‐dessus.

3. Coordonner la formation sur la PCI incluant les éléments clés dans le cadre du COVID‐19 dans les établissements de santé. Le consultant, en collaboration avec l’expert technique de l’OMS sur la PCI, fournira une assistance technique à la commission thématique PCI de la coordination nationale et à un groupe de formateurs nationaux afin de former le personnel de santé dans les établissements de santé retenus qui reçoivent des patients atteints du COVID‐19 et renforcer leurs capacités globales en matière de PCI. Ceci comprendra la formation du personnel de santé sur la PCI en utilisant les ressources de formation existantes, l’élaboration de tout matériel qui n’est pas disponible pour les besoins de formation identifiée et la mise en œuvre d’exercices de simulation pour traiter les éléments clés de PCI sélectionnés en collaboration avec la commission thématique PCI de la coordination nationale.

4. Adapter/appliquer les directives, les procédures normalisées d’exploitation (PNE), les normes, les documents de politique/réglementation et les protocoles d’entente pour la PCI et la capacité de réaction pendant l’urgence du COVID‐19. Le consultant travaillera avec la commission thématique PCI de la coordination nationale pour adapter ou réviser tous les documents sus‐listés dans le but de baliser l’intervention au niveau des établissements de santé. Il s’agira des directives, des PNE et des normes relativement à leur mise à jour et du plan de l’établissement de santé sur sa capacité de pointe. L’établissement de protocole d’entente pour le partage du personnel et autres ressources au moment d’une forte augmentation dans l’admission des patients ou le nombre de décès.

5. Aider les établissements de santé à établir ou renforcer des groupes d’intervention PCI pour répondre au COVID‐19. Le consultant en collaboration avec la commission thématique PCI renforcera les capacités des établissements retenus pour qu’ils réagissent mieux vis‐à‐vis du COVID‐19. Il aidera à la mise en place d’une équipe de gestion tout en renforçant les mécanismes existants pour la riposte contre le COVID‐19 tels que les comités de PCI, ou en établissant et renforçant les capacités des équipes où ils n’existent pas. Il organisera les formateurs locaux en PCI dans le but de renforcer les capacités de chaque établissement et d’utiliser les ressources d’apprentissage en ligne disponibles qui traitent de la PCI et du COVID-19.

6. Collaborer avec l’équipe MTaPS afin de soutenir le développement et la mise en œuvre d’un portail de coordination et de communications des opérations d’urgence dans le cadre de la coordination des activités de riposte du COVID‐19. Le consultant en collaboration avec la commission thématique communication de la coordination nationale du COVID‐19 mettra au point un portail de coordination et de communication sur les activités du COVID‐19 au Burkina. Ceci, avec l’appui des agents MTaPS en charge de la communication pour une bonne visibilité et accompagnement dans la mise en œuvre des activités du projet COVID‐19.

7. Collaborer avec la commission thématique PCI de la coordination nationale du COVID‐19, y compris la participation aux réunions journalières pour s’assurer que les activités de riposte en matière de PCI sont bien menées. La participation aux activités de la commission thématique PCI de la coordination nationale du COVID‐19 permettra à MTaPS de s’assurer de la bonne mise en œuvre des activités et de l’alignement de son intervention avec celles des autres partenaires ou du gouvernement. Ce qui éviterait le double emploi, la duplication des interventions et de rendre compte journalièrement à qui de droit les activités de la commission thématique PCI sur le terrain.

8. Travailler avec d’autres partenaires de l’USAID de manière coordonnée. Le consultant travaillera avec d’autres partenaires de l’USAID de manière coordonnée. Bien que travaillant au sein de la commission PCI, il doit pouvoir établir des liens de travail avec les autres commissions et autres partenaires de l’USAID qui travaillent au sein des commissions en particulier avec la commission logistique et chaîne d’approvisionnement, la gestion des laboratoires ainsi que la coordination et les finances.

2. Au niveau national : Livrables

Les livrables devant être mise à disposition à l’issu de la consultation sont les suivants :

1. Un rapport d’évaluation sur les capacités d’intervention d’urgence en matière de PCI et les recommandations techniques pour apporter des correctifs dans les interventions en matière de PCI dans les établissements de santé retenus, y compris les unités de quarantaine et d’isolement,

2. Une stratégie/plan d’intervention rapide,

3. Un plan de capacité de pointe/protocole d’entente/protocole d’association pour le partage des ressources,

4. Un document de politique/réglementation à l’appui des éléments clés de PCI,

5. Des directives/PNE/checklists pour les éléments clés en matière de PCI (y compris des listes de produits de PCI),

6. Un système de suivi et de rapport de la conformité,

7. Des rapports quotidiens, bihebdomadaires et mensuels de situation sur les activités organisées selon les éléments clés en matière de PCI (supervision, performance, fournitures, etc.),

8. Assister aux réunions bihebdomadaires dirigées par l’USAID avec tous les partenaires,

9. Du matériel de formation pour le personnel de santé sur la PCI et la gestion des déchets médicaux, y compris les PNE, les aide‐mémoires, les protocoles et les rappels sous forme d’affiche, s’il faut développer du matériel,
10. Le personnel formé,

11. La mise en place d’un établissement/unité pour le COVID‐19,

12. La mise en place du matériel de communication,

13. La mise en place d’un portail de coordination et de communications des opérations d’urgence,
14. Un rapport après le COVID‐19 ou rapport d’exercice.

Critères de qualification

1. Les critères recommandés sont les suivants :

● Diplôme dans un domaine clinique, l’épidémiologie de terrain, le contrôle des maladies, la santé mondiale ou tout autre domaine connexe
● Doctorat en médecine (MD) ou expertise infirmière de haut niveau ainsi qu’une compréhension des modes de transmission du COVID‐19,
● Minimum de 5 ans d’expérience dans les milieux de soins de santé, dans l’épidémiologie de terrain ou dans la gestion des urgences,
● Expérience dans le développement et la mise en œuvre des activités de renforcement des capacités et de formation pour la riposte aux urgences sanitaires,
● Certification en gestion des urgences,

● Certification en conception pédagogique,

● Familiarisation avec les principes d’apprentissage des adultes.

2. Les critères obligatoires sont les suivants :

● Expérience de travail au Burkina Faso,

● Connaissances et compréhension éprouvées de la dynamique entourant l’urgence du COVID‐19,
● Maîtrise de la langue française,

● Compétences de base dans les applications de Microsoft Office.

Période de prestation

La durée de la consultation est de cinq (5) mois avec une période de prestation allant du 1er mai au 30 septembre 2020.

Candidature

Les candidatures seront uniquement reçues par email : atougma@mtapsprogram.org et traitées au fur et à mesure de leur réception au plus tard le 30 avril 2020. Elles seront adressées au programme USAID/MTaPS sis au sein du Centre de Multiplication des Animaux Performant (CMAP) du Ministère des Ressources Animales du Burkina Faso, Immeuble TAMBOURA, Rue Didier TIENDREBEOGO, quartier Dapoya. Tél : + 226 75 10 39 19.

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Cours d’anglais intensifs au Centre américain de langue