Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est bien d’être le meilleur, mais c’est meilleur d’être le plus original.» Youssoupha dans Mon Roi

Médecins chinois au Burkina : « Le président du Faso avait émis cette initiative au moment de l’apparition du virus sur le territoire burkinabè », Li Jian, ambassadeur de Chine au Burkina

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Coronavirus • LEFASO.NET • vendredi 17 avril 2020 à 22h15min
Médecins chinois au Burkina : « Le président du Faso avait émis cette initiative au moment de l’apparition du virus sur le territoire burkinabè », Li Jian, ambassadeur de Chine au Burkina

Douze médecins chinois experts en Covid-19 séjournent au Burkina Faso pour deux semaines. Ils sont arrivés à Ouagadougou ce 16 avril 2020, avec un cargo de 412 tonnes de matériel composé de masques, combinaisons, gants, couvre-pieds et lunettes de protection des yeux. Pour comprendre les raisons de la présence de cette équipe d’experts chinois au Burkina Faso, Lefaso.net a rencontré l’ambassadeur de Chine au Burkina Faso, Li Jian.

Lefaso.net : Comment expliquez-vous l’aide que vous apportez au Burkina Faso ?

Li Jian : Aujourd’hui, c’est un moment fort et très mémorable pour nos relations bilatérales sino-burkinabè. Cela s’explique par l’arrivée d’une mission médicale affrétée par le gouvernement chinois pour notre pays ami, le Burkina Faso, dans la lutte contre le Covid-19.

C’est une mission qui s’inscrit en droite ligne de l’appel du directeur général de l’OMS. En effet, ce dernier a affirmé que nous devons focaliser nos efforts pour que l’Afrique et le peuple africain puissent être épargnés par ce virus. Ainsi, Il faut une solidarité de l’extérieur qui apporte son appui au continent. Mais aussi répondre à l’appel du président du Faso. Il avait émis cette initiative aux premiers moments de l’apparition du virus sur le territoire burkinabè.

Il a lancé cette initiative de l’envoi d’une équipe d’experts chinois ici au Burkina Faso pour arrêter le plus vite possible la chaîne de contamination du virus. C’est une mission qui a été bien préparée avant leur départ. La mission est composée de toutes sortes de spécialistes couvrant tous les domaines nécessaires ici au Burkina Faso. Par exemple, le chef de la mission travaille sur l’imagerie. D’autres membres de l’équipe sont spécialistes soit dans la désinfection, soit dans le traitement des cas graves, ou encore dans les enquêtes épidémiologiques.

Il faut aussi ajouter que tous ces spécialistes ont tous été soumis au test du Covid-19 avant leur départ. Chacun d’entre eux a apporté son certificat montrant qu’il a été testé négatif au nouveau coronavirus. Ils ont également amené avec eux beaucoup de dons de matériels au nom du gouvernement chinois pour pallier le manque de matériels ici au Burkina, pour que les médecins qui travaillent en première ligne contre la maladie soient bien protégés.

J’espère qu’avec le travail de ces experts chinois, main dans la main avec le ministère de la Santé, le gouvernement chinois va apporter son appui le plus convainquant pour exprimer notre amitié et notre solidarité contre cet ennemi invisible, mais pas invincible, qu’est le coronavirus.

Quel est le contenu du deuxième cargo ?

Le deuxième cargo est également un autre don de matériel qui est arrivé en provenance du Ghana. Tous ces matériels ont déjà été réunis au Ghana depuis une semaine à travers un autre partenaire, le Programme alimentaire mondial (PAM). Ce sera également un autre appui pour que notre pays frère, le Burkina Faso, puisse bénéficier davantage de matériels nécessaires.

Pendant combien de temps les experts chinois resteront-ils au Burkina Faso ?

Ils vont rester ici pour deux semaines au total. Ils vont effectuer leur travail sur tous les sites nécessaires. Ils feront également de la formation. Ils ont déjà établi leur programme avec leurs partenaires ici.

Est-ce que vous pouvez revenir en détail sur le matériel qui est apporté ?

Il y a une liste qui sera établie. Mais je me rappelle qu’il y a beaucoup de masques, entre 100 000 et 200 000, ainsi que des vêtements de protection, des gants, des verres faciaux et bien d’autres. Notre gouvernement va toujours poursuivre les efforts pour améliorer les capacités ici au Burkina Faso.

Peut-on estimer le montant du matériel en francs CFA ?

Là, je ne peux pas vous donner un chiffre exact. Mais cette fois ci, c’est autour de 190 mètres cubes et le deuxième avion va amener du matériel dont le volume est autour de 100 mètres cubes.

Propos recueillis par Edouard Kamboissoa Samboé
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 17 avril 2020 à 22:45, par Diongwale En réponse à : Médecins chinois au Burkina : « Le président du Faso avait émis cette initiative au moment de l’apparition du virus sur le territoire burkinabè », Li Jian, ambassadeur de Chine au Burkina

    .
    Merci pour l’aide de la Chine, à condition qu’elle soit... inconditionnelle et sans arrière-pensées qui nous engageraient dans le futur à une quelconque dette.

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2020 à 08:50, par chaka kalé En réponse à : Médecins chinois au Burkina : « Le président du Faso avait émis cette initiative au moment de l’apparition du virus sur le territoire burkinabè », Li Jian, ambassadeur de Chine au Burkina

    Le chef de l’État burkinabé monsieur ROCK MARCK CRISTIAN KABORE et son gouvernement a bien fait de prendre cette initiative au moment de l’apparition de la maladie du corona virus .
    Et nous espérons que ses experts venue de la Chine par le gouvernement chinois vons vraiment remplire les conditions qui on été pris par le gouvernement du faso dans la lutte contre l’épidémie du corona virus
    Mais attention : ses experts doivent être mis en quarantaine pendant deux semaines d’abord pour nous rassuré sur leurs tests négative depuis la Chine car cette maladie es très bizar et son effet après 15 jours ou plus
    Pour cela nous alons demande au ministère de la santé de faire part avec message ensemble dans la lutte contre l’épidémie du corona virus

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2020 à 13:53, par Ka En réponse à : Médecins chinois au Burkina : « Le président du Faso avait émis cette initiative au moment de l’apparition du virus sur le territoire burkinabè », Li Jian, ambassadeur de Chine au Burkina

    Je remercie ici a toutes les lectrices et les lecteurs qui auront le courage de lire ma longue critique, car vous n’êtes pas des paresseuses ou des paresseux en lecture, mais des intellectuelles et des intellectuels : C’est pourquoi je préviens aux internautes aux multiples pseudos sans des critiques constructives que des dénigrements, qu’ils sachent que mes critiques qui ne sont pas "people" sont conceptuellement structurés et s’adressent à un public d’un certain niveau intellectuel et moral auquel ils n’appartiennent manifestement pas. Ils ne sont pas obligés de les lire.

    @Internaute chaka kalé Je confirme : Et comme je ne cesse de le dire dans ce forum, ‘’’’un peuple sans culture est un peuple sans âme.’’’’ Et la culture Chinoise c’est le courage et l’obéissance communautaire qui sont son âme pour réussir. Avec la bénédiction d’un Naaba d’une province qui a régné 38 ans sur mon front dans les années 65, me disant va et réussisse pour ton aventure : Cette bénédiction avec celle de Dieu m’ont ouvert le chemin : Et en 1973 l’année de mes thèses, en lisant le livre ‘’’Quand la Chine s’éveillera… d’Alain Peyrefitte, je disais à la fin du livre que c’est impossible de discipliner une population d’un nombre de milliard à l’époque pour réussir ce réveil.’’’

    Mais en 1982 avec mes idées révolutionnaires qui prenait plus de place en moi, j’ai décidé d’aller en Chine pratiquer le cantonnais une langue que je connaissais plus en théorie, et voir aussi ou en est le réveil de la Chine d’Alain Peyrefitte. J’ai été accueilli en Chine par une famille rurale qui était devenu ma famille malgré mon séjour de courte durée, et qui m’a poussé d’inviter en pleine révolution le fils aîné de cette famille au pays des hommes intègre. Mon séjour m’a permis de confirmer qu’Alain avait vu juste et que la Chine sera un jour le pays le plus puissant du monde : Car le courage de réussir de la famille qui m’a accueillie qui était aussi celui de 80% du peuple Chinois, me dit que ce pays sait où il va pour dominer le monde. Malgré tout, ça ne m’empêche pas de critiquer les actions de cette Chine qui ne dit pas son nom et qui vont dans le sens de la colonisation comme du déjà vu par un continent qui est créer pour être colonisé à cause de son peuple moins courageux et des dirigeants sans cervelle qui sont des valets des impérialistes.

    Si dans une de mes critiques il y a quelques jours j’ai appelé le président Roch Kaboré de refaire un rappel à notre jeune ambassadeur de faire appel d’aide à la chine avant que le pic du virus tueur ne se produit au Burkina, c’est que j’ai vu le jeu de caméléon de la France et les Etats qui ne peuvent pas s’en passé de la Chine pour réussir à s’en sortir de ce drame. La France qui commande des milliards de masque a la Chine, et les Etats prenne cette commande prête a livrer en payant trois fois le prix, pourtant le président Trump qui oublie qu’il eut un temps, le monde accusait les Etats Unis d’avoir laissé échapper le virus du SIDA dans leur laboratoires, il réplique aujourd’hui que c’est la Chine qui a laissé échapper le Covid 19 de ses laboratoires. Et voilà que naïvement Macron le suit. Et nous le peuple du continent primaire subissons les conséquences. C’est pourquoi je soutiens cette aide de la Chine pour prouver à Trump et tous ceux qui le suivent, que nous avons aussi un peuple et un dirigeant qui peuvent jouer l’Autruche comme eux.

    Que la Chine colonise le continent c’est du déjà-vu. Pour l’instant si cette Chine peut nous sauver de la mort, c’est la bienvenue. Et si ceux qui resteront vivants ne veulent pas la colonisation de cette Chinoise, ça ne se fera pas, car si la Chine a pu se réveiller avec sa main tendu durant un demi-siècle aux américains et aux Européens, surtout la Russie, nous aussi avec nos mains tendues pour l’instant, nous le pouvons après, car nous avons la même culture et le même âme qui est le courage : Un héritage qui nous a été laisser par nos ancêtres, et renouveler par le visionnaire et l’idéologue Thomas Sankara. Ce que je sais, la Chine notre ami, nous aidera au risque de nous voir se retourner vers Taiwan qui maîtrise mieux le virus.

    Chers internautes, quand je regarde de nos jours les agissements de Trump qui abandonne la colonne vertébrale de sauvetage du monde qui est l’OMS, ou Macron qui se met avec lui pour accuser la Chine, je dis voici des gens qui sont vraiment sans foi ni loi. Mais au-delà de cette conduite d’Autruche pour berner le monde, on peut aussi se poser une question : Ne sont-ils pas complices pour simplement faire trembler le monde pour s’enrichir par la suite ? Pour moi, et ça ne regarde que Ka, la réussite de la lutte contre ce virus tueur, la sagesse voudrait en effet qu’on oublie les accusations erronées des dérangeants des pays dits puissants du monde, et se souder les coudes pour trouver rapidement un vaccin, ou possible des antivirus comme pour le Sida afin de sauver des innocents qui s’en fou de la politique d’autruche.

    Ce que je sais, Dieu est vivant et vois tout : L’exemple de la puissance de Dieu est le premier ministre britannique qui a fait les frais de la stupide stratégie qu’il avait promue au début de l’épidémie en Grande-Bretagne, à savoir laisser le virus se répandre en espérant que cela provoque l’immunité générale de la population (qui est censée se manifester quand 50% ou plus de la population a été en contact avec le virus). Cette stratégie, qui ressort d’une logique économique te non d’une logique humanitaire fait délibérément passer par pertes et profits les quelques pourcentages de la population infectée qui vont inévitablement décéder (et au nombre desquels il a failli compter lui-même !) Heureusement, B. Johnson a entrepris assez rapidement un autre virage, mais avec un tel retard que le nombre de décès enregistré est proprement scandaleux pour un pays "évolué", qui était parfaitement informé des risques liés à la pandémie (et ne parlons pas de ce qui se passe chez Trump, c’est encore pire, mais là ce n’est pas de stratégie qu’il s’agit, mais de pure inconscience d’un milliardaire prétentieux.

    Conclusion : Vaincre ce virus tueur est uniquement une question de volonté politique. Malheureusement, on n’assiste qu’à quelques timides gesticulations des personnes comme Trump ou même le dirigeant Chinois pour se donner bonne conscience ou améliorer quelque peu leur image vis-à-vis de la communauté internationale, ou, pire encore, à une instrumentalisation minutieuse aux fins de neutralisation de l’autre. Que Dieu nous vienne en aide.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Covid-19 au Burkina : Neuf nouveaux cas et quatre guérisons à la date du 7 mai 2021
Lutte contre le Covid-19 : Des comprimés de chloroquine et des comprimés de paracétamol « made in Burkina » livrés par l’IRSS (CNRST)
Covid-19 au Burkina : 4 nouveaux décès et 97 cas actifs à la date du 03 mai 2021
Lutte contre le Covid-19 au Burkina : Les tests de dépistage pour les voyageurs de la zone UEMOA sont fixés à 25 000 FCFA
Introduction du vaccin contre le COVID au Burkina : Une enquête diligentée pour recueillir les attentes de la population
COVID-19 au Burkina : 18 nouveaux cas et 15 nouvelles guérisons à la date du 27 avril 2021
Covid-19 au Burkina : 19 nouveaux cas à la date du 22 avril 2021
Covid-19 au Burkina : 16 nouveaux cas à la date du 21 avril 2021
Covid-19 au Burkina : 19 nouveaux cas à la date du 19 avril 2021
Vaccination anti covid-19 au Burkina : Les « prescriptions médicales » de l’Academie des sciences, des arts et des lettres du Burkina Faso
Covid-19 au Burkina : 19 nouveaux cas à la date du 18 avril 2021
Riposte à la COVID-19 au Burkina Faso : Bientôt l’administration du vaccin aux Burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés