Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.» Antoine de Saint-Exupéry

Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 16 avril 2020

Accueil > Actualités > Conseil des ministres • LEFASO.NET • jeudi 16 avril 2020 à 23h05min
Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 16 avril 2020

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le jeudi 16 avril 2020, en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 15 H 00 mn, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, Président du Conseil des ministres. Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour.

I. DELIBERATIONS

I.1. Au titre de la gestion de la riposte à l’épidémie du coronavirus (COVID-19) :

un rapport relatif à la gestion de l’épidémie du coronavirus (COVID-19).
La ministre de la Santé a fait au Conseil le point des activités réalisées dans les domaines de la riposte, de la prévention et du contrôle de l’infection, de l’opérationnalisation des laboratoires de diagnostic et de la prise en charge. A ce titre, elle a présenté les difficultés rencontrées dans la mise en œuvre des différentes activités.

Le Conseil a instruit les ministres en charge du dossier de lever toutes les difficultés exposées et d’accélérer les procédures d’acquisition des produits pharmaceutiques, des matériels médicotechniques et de protection ainsi que la mise à niveau des infrastructures afin de répondre aux besoins exprimés par le secteur de la santé.

Le Conseil a adopté un décret portant port obligatoire du masque de protection ou du cache-nez pour compter du lundi 27 avril 2020.

un rapport relatif aux mesures de restriction des libertés dans le cadre de la lutte contre le COVID-19.
Les ministres en charge du dossier ont fait au Conseil l’état de mise en œuvre des différentes mesures.

Le Conseil a donné des instructions pour tenir compte, dans la mise en œuvre de la mesure de quarantaine, de la spécificité du Grand-Ouaga et de la facilitation de l’acquisition de documents permettant la poursuite des activités de certaines entreprises stratégiques.

un rapport financier sur la gestion du COVID-19.

Le ministre de l’Economie, des finances et du développement a fait au Conseil le point sur l’état des engagements pris dans le cadre de la mobilisation des ressources nécessaires à la mise en œuvre du Plan révisé de riposte à l’épidémie de COVID-19.

Le Conseil a instruit le ministre en charge du dossier de prendre les dispositions idoines pour la mobilisation effective des appuis attendus des partenaires techniques et financiers.

Dans le cadre de la lutte contre le COVID-19, le Président du Faso a décidé de céder 6 mois de salaire, le Premier ministre 4 mois de salaire, les ministres d’Etat 2 mois de salaire et les autres ministres 1 mois de salaire.

- un rapport relatif aux mesures d’accompagnement des entreprises prises par le Chef de l’Etat.

Le ministre du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat a fait au Conseil le point relatif à l’opérationnalisation des décisions prises par le Président du Faso en faveur des entreprises en difficulté du fait de l’épidémie de COVID-19.

Le Conseil a instruit le ministre en charge du dossier d’engager des consultations avec les différents secteurs concernés en vue du respect de ces engagements.

I.2. Au titre du ministère de la Justice :

un projet de loi portant loi d’habilitation.

Ce projet de loi vise à solliciter de la représentation nationale d’habiliter le Gouvernement à légiférer par voie d’ordonnance pour la prise de mesures relatives à la lutte contre le COVID-19.

Le Conseil a marqué son accord pour la transmission dudit projet de loi à l’Assemblée nationale.

I.3. Au titre du ministère de l’Education nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales :

un rapport relatif au plan de riposte pour la continuité éducative dans le contexte du COVID-19.

Ce plan s’articule autour :

de la mise en œuvre des mesures devant permettre la reprise des cours ;
de l’information et la sensibilisation des acteurs et des partenaires de l’éducation ;
de la communication autour des mesures barrières à respecter dans les structures éducatives ;
de la progressivité de la réouverture des classes ;

de l’utilisation des Technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement (TICE) pour la continuité pédagogique en situation d’urgence.
Le Conseil a adopté le rapport et instruit les ministres en charge du dossier de prendre les dispositions idoines afin qu’aux termes de la mise en œuvre des différentes actions, il puisse apprécier la question de la réouverture des structures d’éducation.

Aux termes de ses travaux, le Conseil a adressé ses remerciements à l’ensemble des Burkinabè, des associations, des entreprises, des partenaires techniques et financiers et des pays amis ayant exprimé leur solidarité dans le cadre de la lutte contre le COVID-19.

Le Conseil a également salué l’arrivée dans notre pays d’une équipe médicale de la République populaire de Chine venue apporter son appui technique et son expertise au ministère de la Santé dans le cadre de la lutte contre le COVID-19.

Le Ministre de la Communication etdes Relations avec le Parlement, Porte-parole du gouvernement,

Rémis Fulgance DANDJINOU
Officier de l’ordre national
Le Service d’information du gouvernement

Vos commentaires

  • Le 16 avril à 22:57, par Le villageois En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 16 avril 2020

    Le parlement du Burkina Faso compte moins de 130 députés. Ces députés peuvent disposer de moyens pour légiférer tout en respectant la distanciation sociale, le lavage des mains et toutes les autres mesures barrières. Ils peuvent utiliser les TIC pour leur session. Mais au lieu de cela, le Gouvernement veut légiférer par ordonnance. Au même moment parce on demande à un enseignant de porter "Cache nez", venir s’arrêter dans une classe où les élèves sont serrées les uns aux autres, puisque leur nombre dépasse le nombre de députés à l’assemblée nationale, pour parler pendant au minimum 1 h de temps. Franchement, Messieurs les Ministres de grâce arrêtez ce cirque.
    Les députés peuvent au regard du contexte céder leur indemnités de session pour une fois comme contribution et travailler gratuit pour le peuple.
    En attendant nous on va aller chercher l’eau bouilleuse de la mare pour nous laver les mains avec la cendre.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 23:01, par Mogo En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 16 avril 2020

    Le conseil des ministres n’a pas fait cas de l’appui de l’Etat pour l’acquisition des masques. Il y’a des personnes qui ne peuvent pas s’adjuger un masque et c’est la triste réalité. Par ailleurs, le conseil n’a pas fait cas aussi de la reprise éventuelle des cours dans les écoles le 28 avril. C’est du suicide que d’envoyer nos enfants à l’abattoir alors que la maladie s’intensifie. Il y’a la question délicate de la bonne gestion de tous ces dons (matériels et financiers). Il faut un compte rendu clair de leur utilisation. L’ASCE doit être fortement impliquée. Il ne servira à rien de céder des mois de salaire et se faire la part belle dans ces dons.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 07:41, par Damou’ss En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 16 avril 2020

    Trop vague comme conseil des ministres.... dans une situation de pandémie et et d’effritement d’une économie nationale, c’est vraiment dommage que des mesures concrètes ne soient pas toujours constatées chez bon nombre de citoyens, surtout la couche sociale défavorisée.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 08:44, par fat24 En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 16 avril 2020

    Je ne suis pas d’accord avec la façon de donner ou de contribuer.
    Connaissant la lourdeur administrateur de notre état, cela ne va pas contribuer spontanément dans une lutte efficace contre le covid-19.Combien de temps va prendre le coronathon ? A quel moment on va décider de faire le bilan de l’argent reçu. et à quel moment on va mettre en place les "fameuses structures ad hoc" pour identifier les zones ou les secteurs d’activités à allouer ces fonds, et quel temps pour le décaissement. Bref ! épargnez-nous cette lourdeur.
    J’aurais préféré, que l’on cible directement tel groupe ou association ou zone ou village ou institution et que l’on fasse le don (masques, gels, savons).
    Sinon, on aura fini d’encaisser l’argent, et la maladie a déjà avancé. La maladie n’attend pas la fin de votre coronathon. Elle progresse malheureusement de nos jours.
    Revoyez la gestion financière de cette crise.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 09:25, par Le Pacifiste En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 16 avril 2020

    Je pense que l’heure est venue de suspendre ou d’annuler tous ces fonds communs et primes octroyés à certains fonctionnaires du public afin de soutenir l’effort de lutte contre le covid. Les indemnités des sessions ordinaires de 90 jours (x 2) et des sessions extraordinaires de 15 jours ( x 2) des députés et de tous ceux qui bénéficient d’indemnités de sessions parlementaires dans certains ministères et institutions doivent aussi être supprimés ou suspendus. Déjà, il faut remercier le PF et les ministres qui ont accepté de se defaire de leurs salaires pendant quelques temps

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 10:06, par yerbanga henri joel En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 16 avril 2020

    Félicitation au gouvernement car c’est la deuxième fois au Burkina après celui de ( l’épi) Effort Populaire d’Investissement de la révolution en 1984 qui nous est permis de doter nos structures de santé à des ambulances ;que des ministres cèdent leurs salaires au nom de la solidarité nationale. Ceux qui n’aiment pas ce pays ou les apatrides porteront toujours des verres noires pour dire encore dans les réseaux sociaux que l’acte posé par les ministres, le président du faso sont loin d’etre une bonne chose. Je prie Dieu que tous les burkinabé qui aiment ce pays de Thomas donne quelque chose pour que tous ensemble nous boutons cette épidémie hors de l’Afrique et du monde entier. Laisser les moqueurs se moquer car chacun recevra la rettribution de son engagement à sauver des vies.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 11:07, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 16 avril 2020

    Je viens de comprendre une chose : Si on veut diriger ce pays, ou si on veut faire tomber ce régime, c’est simple.

    Il suffit d’inonder les réseaux sociaux en changeant de pseudonyme pour faire croire au nombre, et de marteler une idée : "Céder les salaires des dirigeant comme à..." ou "Rendre obligatoire le port du masque comme au..." ou "confiner tout le monde comme à..." ou "interdire ceci comme en..."

    Ensuite, on attends tranquillement le prochain conseil des ministres. Si ce n’est pas (encore) passé, on recommence à marteler.

    Donc, on peut prévoir les prochaines décisions même les plus farfelues en parcourant les réseaux sociaux : Le passage automatique de tous les élèves, le report de la rentrée en Mai (comme en France) ou l’année blanche, "démissionner" des responsables de la santé, confiner tout le monde chez lui pour une période, balancer les noms des malades dans la presse, décréter la gratuité des loyers, etc...

    Depuis l’histoire de rentrée qu’on fixe et qu’on ne fixe plus et cette ’affaire des masques, je suis prêt à tout de la part de nos "dirigeants" qui ne dirigent plus rien mais écoutent la "rue" en tout, même ce qu’il ne faut pas imiter !

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 11:12, par Le divin africain En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 16 avril 2020

    Grandement merci pour ce sacrifice du Président et des membres du gouvernement pour la lutte contre la pandémie du coronavirus, il serait souhaitable que ce sacrifice soit étendue aux présidents d’institutions qui ont rang de ministres pour une question d’équité. Dieu accorde au pays une prompte éradication de cette pandémie.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 13:27, par OUROU BAGASSISSAN En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 16 avril 2020

    Je félicite son excellence ROCK et son gouvernement pour leur courage et la lucidité d’esprit avec laquelle ils conduisent la lutte contre l’épidémie de COVID-19 malgré les maigre ressources de notre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 13:42, par HUG En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 16 avril 2020

    C’est bien de ceder les salaires mais il serait mieux de verser l’argent des caisses noires au ministere de la sante.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 13:49, par Syndicat En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 16 avril 2020

    Y a til des syndicats au District sanitaire de Djibo. Je dirai oui mais ils ne jouent pas leur rôle qui est de défendre les intérêts des agents de santé(plan de carrière, l’injustice, protection...). Sinon comment comprendre que dans une zone ou l’insécurité est très élevée ces syndicats laissent l’administration(MCD et RAF) procéder à l’affectation des agents de santé sans broncher. Alors dites moi quel est le rôle du syndicat ? Il parait qu’ils sont impliqués à toutes les activités du District. En vérité ils luttent pour leur ventre et laissant ainsi les agents de santé à l’abattoir.
    Alors agent de santé du District de Djibo levons nous pour défendre nos intérêts et nos droits car nous n’avons pas de syndicat. Les syndicats gâteaux nous n’en voulons plus.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 16:10, par saam En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 16 avril 2020

    Certaines villes ne sont plus approvisionnées en produits de consommation depuis un certain temps du fait des terroristes qui empêchent les camions de marchandises de circuler (djibo par ex.) Ces terroristes règnent en maîtres sur ces axes sans inquiétude et continuent de massacrer ou menacer ceux qui s’aventurent ds la zone. Vous ne dites rien !! Ehh Allah !!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés