Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les idées ont une durée de vie courte. Vous devez agir avant qu’elles n’expirent.» John C. Maxwell

Lutte contre le Covid-19 : « Il faut rendre disponibles les tests de diagnostic rapide », propose le Dr Romain Ido

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Coronavirus • LEFASO.NET • jeudi 16 avril 2020 à 22h55min
Lutte contre le Covid-19 : « Il faut rendre disponibles les tests de diagnostic rapide », propose le Dr Romain Ido

Face aux statistiques grandissantes de la maladie à Coronavirus (Covid-19) et ses conséquences au Burkina Faso, les initiatives pour venir à bout de ce virus ne manquent pas. Des propositions de stratégies de lutte également. Nous vous proposons celles de Dr Romain Ghislain Ido, médecin pédiatre.

Selon le médecin pédiatre, Dr Romain Ghislain Ido, le Burkina Faso a pris le « taureau par la mauvaise corne ». Toutefois, il pense qu’il y a encore « l’opportunité de rectifier le tir, comme quoi il n’est jamais tard de reconnaître ses erreurs et de reprendre de matière plus intelligente ».

A l’endroit du ministère de la Santé, le Dr Ido recommande de repenser la gestion de la crise sanitaire en trois (03) points.

Premièrement, il s’agit de la « réorganisation du comité de gestion ». Il propose une équipe pluridisciplinaire. « Cette équipe doit être constituée de représentants désignés des différentes sociétés savantes de l’Ordre des médecins, des pharmaciens, des sages-femmes, des infirmiers, des agents itinérants de santé, de la santé animale, de l’hygiène communautaire, des tradipraticiens, des organisations de la société civile et enfin du ministère de la Défense et de Sécurité », indique-t-il.

Deuxièmement, il faut un « rehaussement du plateau technique sanitaire, qui jusque-là est resté déficient ». C’est pourquoi, il propose de réhabiliter les laboratoires ; équiper les unités d’urgences médico-chirurgicales (gants, bavettes, casaques…) et les unités d’isolement (lits d’hospitalisation) ; rendre disponible les Tests de diagnostic rapide (TDR) Covid-19 dans la quasi-totalité des formations sanitaires ; doter au moins les grands centres (CHU, CHR) d’au moins de deux respirateurs artificiels ; assurer l’hygiène et l’assainissement des structures sanitaires ; et enfin, limiter voire interdire la visite aux personnes malades.

En troisième position, il s’agit de « réquisitionner tout le personnel du ministère de la Santé ». Pour le Dr Ido, ce ministère a des ressources humaines compétentes et dévouées. « Cette valeur se démontre au-delà de nos frontières depuis belle lurette », insiste-t-il.

« La communication est une arme fatale »

Les propositions du Dr Romain Ghislain Ido ne se limitent pas qu’à son ministère de tutelle. Pour l’équipe gouvernementale, il met deux idées sur la table. Face aux insuffisances dans l’instauration du couvre-feu, il propose de recadrer les patrouilles.

« L’approche serait d’adjoindre une équipe médicale à celle de patrouille pour renforcer la sensibilisation sur les mesures de prévention sanitaire et aussi protéger les agents de sécurité qui sont sujettes au risque de contagion dans l’exercice de leur mission », pense-t-il.

La seconde idée concerne les dons. Pour lui, il faut décliner les dons à caractère « hypocrites » et éviter la mendicité au sommet de l’Etat. « C’est bien louable le geste des généreux donateurs, mais quand on aime un individu on évite qu’il tombe malade que de lui venir en aide après », affirme Dr Ido.

A l’endroit du Président du Faso, le Dr Ido pense qu’il faut coordonner les sorties médiatiques sur le Covid-19, « car la communication est une arme », ajoute-t-il. Aussi, il recommande un suivi régulier pour s’assurer du respect des prix des gels hydro alcoolique et réglementer les prix des accessoires d’hygiène des mains et ceux des denrées de première nécessité.

A la population, le Dr Romain Ghislain Ido invite à toujours observer les mesures de prévention sanitaires édictées.

Cryspin Masneang Laoundiki
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 16 avril 2020 à 22:42, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : Lutte contre le Covid-19 : « Il faut rendre disponibles les tests de diagnostic rapide », propose le Dr Romain Ido

    Génial ! Qui a dit qu’on n’avait pas des forces de proposition au pays ?

    1°) Transformons une unité de gestion opérationnelle sur le terrain, le CORUS, en une assemblée représentative et délibérative où on va passer des jours à discuter avant de prendre une décision et surtout se distribuer des perdiem ! Ça va beaucoup aider les malades !

    2°) Prenons une année pour équiper et former tout le ministère a gérer le Covid-19. Les malades des autres pathologies et ceux du Covid seront morts entre temps mais il faut ce qu’il faut !

    3°) Trouvons des tests de diagnostic rapide (TDR) basés sur la sérologie, ceux là même que les USA, la France, la Chine, l’Allemagne n’ont pas, qu’ils attendent impatiemment que les firmes pharmaceutiques mettent au point. Après tout, nous sommes le Faso, et nos 20 millions d’habitants, nos 500 malades et notre argent pèsent plus que ceux de ces pays là !

    Il suffit de ça, et tout ira bien dans le meilleur des mondes possibles ! Mais pourquoi les autres n’y ont-ils pas pensé avant ???

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2020 à 08:32, par Nakoulma Marcel En réponse à : Lutte contre le Covid-19 : « Il faut rendre disponibles les tests de diagnostic rapide », propose le Dr Romain Ido

    Dr bonne initiative ; On attend souvent cette expression dans les débats :<< société savante>> . Et c’est cette société qu’on mobilise à chaque fois dans les situations de crise , ce qui nous perd davantage.La situation de COVID 19 et bien d’autres nécessite une mutualisation des expériences, des compétences et non d’exclusion par pur subjectivisme ,élitisme ou corporatisme.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2020 à 09:11, par fat24 En réponse à : Lutte contre le Covid-19 : « Il faut rendre disponibles les tests de diagnostic rapide », propose le Dr Romain Ido

    Jusque là le gouvernement fait la sourde oreille sur le diagnostic de masse, dommage ! Il faut toujours que tel pays ou voisin fasse pour se lever et commencer à faire. Depuis trois semaines on chante cela, le diagnostic de masse, mais hélas !
    Ce n’est en tout cas pas un problème de moyens.
    Et pour le port obligatoire du masque, là encore il a fallu marteler sur les ondes et ça et là.
    Même pour la contribution des ministres, il a fallu qu’on martèle, qu’on chante, alors que ça devrait aller de soi.
    Bref, et à quand la réouverture sous mesures strictes des marchés et yaars ?
    Et pour finir pourquoi ne pas s’imprégner du modèle sénégalais avec 335 cas et 2 décès ? ou bien comme c’est un pays africain ? saurait été un pays occidental y a longtemps on avait entendu parler de cela sur les ondes et proposer comme modèle à imiter.
    Dieu nous garde !

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2020 à 10:32, par sansan En réponse à : Lutte contre le Covid-19 : « Il faut rendre disponibles les tests de diagnostic rapide », propose le Dr Romain Ido

    Merci pour ces propositions mais le Department de l’Action sociale peut faire partie de ce fameux comite. Savez-vous qu’il y a une structure nationale de gestion des catatsrophes qui existent et qui avait meme elabore un plan national multirisque de preparation et de reponse aux catatsrophes ; et ce plan comportait un plan sectorial sante avec comme chef de file la Direction de la lute contre la maladie et point focal l’OMS et comme membres l’ensemble des acteurs cites ci-dessus par Dr Ido. Mais comme on aime tjs reprendre a zero au pays de hommes integres.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2020 à 15:23, par IMPEC En réponse à : Lutte contre le Covid-19 : « Il faut rendre disponibles les tests de diagnostic rapide », propose le Dr Romain Ido

    Voilà quelqu’un qui critique et qui PROPOSE des choses. Mr BORSALINO gagnerait à ne pas seulement investiguer , eh que dis-je, INVECTIVER , proférer des INDESCENCES , des Impolitesses ;( Pardonnez- moi pour l’usage du mot ) : " Ils mentent ; ils sont tous des menteurs ; ils ne disent jamais la vérité, le pays va sombrer etc... " . Il faut PROPOSER quelque chose au lieu de voir toujours la paille dans les yeux des autres. J’ai l’intime conviction que les propositions seules pourraient aider les décideurs à s’améliorer . Ne pensons pas qu’ils ne lisent pas nos propositions.
    Merci à toi Docteur.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Covid-19 au Burkina : 2 nouveaux cas à la date du 15 mai 2021
Lutte contre le COVID-19 : Trois tunnels de désinfection pour l’aéroport international de Ouagadougou
Covid-19 au Burkina : 2 nouveaux cas à la date du 10 mai 2021
Lutte contre le Covid-19 : Le Burkina se prépare à effectuer d’éventuels essais cliniques de vaccins
Covid-19 au Burkina : 3 nouveaux cas à la date du 09 mai 2021
Covid-19 au Burkina : Neuf nouveaux cas et quatre guérisons à la date du 7 mai 2021
Lutte contre le Covid-19 : Des comprimés de chloroquine et des comprimés de paracétamol « made in Burkina » livrés par l’IRSS (CNRST)
Covid-19 au Burkina : 4 nouveaux décès et 97 cas actifs à la date du 03 mai 2021
Lutte contre le Covid-19 au Burkina : Les tests de dépistage pour les voyageurs de la zone UEMOA sont fixés à 25 000 FCFA
Introduction du vaccin contre le COVID au Burkina : Une enquête diligentée pour recueillir les attentes de la population
COVID-19 au Burkina : 18 nouveaux cas et 15 nouvelles guérisons à la date du 27 avril 2021
Covid-19 au Burkina : 19 nouveaux cas à la date du 22 avril 2021
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés