Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les idées ont une durée de vie courte. Vous devez agir avant qu’elles n’expirent.» John C. Maxwell

Gratuité de l’eau dans les bornes fontaines : Les tricycles et les citernes ne sont pas concernés

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Coronavirus • LEFASO.NET • mardi 14 avril 2020 à 22h10min
Gratuité de l’eau dans les bornes fontaines : Les tricycles et les  citernes ne sont pas concernés

Afin d’opérationnaliser les mesures sociales prises par le Gouvernement dans le secteur de l’eau pour atténuer les effets du Covid-19, l’Office national de l’eau et de l’assainissement a pris un certain nombre de dispositifs. Ceux-ci ont été portés à la connaissance de la presse, ce mardi 14 avril 2020 à Ouagadougou, par le directeur général, Frédéric François Kaboré.

Pour sa deuxième adresse à la nation, le président du Faso annonçait un certain nombre de mesures, le 2 avril dernier, pour soulager les Burkinabè éprouvés par les effets de la maladie à coronavirus. Dans le secteur de l’eau, les mesures concernaient la prise en charge des factures d’eau de la tranche sociale, la gratuité de la consommation au niveau des bornes fontaines, l’annulation des pénalités sur les factures de l’ONEA et la prise en charge des factures d’eau dans les marchés et yaars.

Chargée de l’opérationnalisation de ces mesures, l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) dit avoir pris un certain nombre de dispositifs. A propos des factures concernées par la gratuité des consommations de la tranche sociale (0 à 8m3), le directeur général, Frédéric François Kaboré, a expliqué qu’il s’agit des factures exigibles (qui arrivent à échéance) en avril, mai et juin 2020. « Le client se présente en agence avec sa facture et effectue le règlement après déduction de la part supportée par l’Etat », explique le directeur général.

La distanciation a été respectée les journalistes


Des bornes fontaines à crosse pour les tricycles et citernes

Le deuxième dispositif mis en place par la nationale de l’eau concerne les bornes fontaines où l’eau est gratuite depuis le 4 avril, selon les premiers responsables de l’ONEA. Mais pas d’amalgame sur la mesure prise par le gouvernement. « La gratuité, précise le DG, s’applique exclusivement aux besoins de consommation domestique ». Elle ne concerne donc pas, les tricycles avec des récipients d’une capacité de plus de 200 litres d’eau et les citernes. Selon les conférenciers, ceux-ci seront orientés vers des bornes fontaines à crosse où ils devront payer les volumes prélevés. A Ouagadougou, ces bornes fontaines à crosse, où le débit est très élevé, se trouvent à Paspanga, à Sighnoghin et à Nagrin.

Gare aux récalcitrants !

Pour ce qui concerne les fontainiers, le DG de l’ONEA a laissé entendre que leur compensation sera faite sur la base du volume distribué et du coût moyen de vente habituel à la borne fontaine. Quant aux fontainiers qui refusent d’appliquer la mesure de gratuité, le directeur général de l’ONEA a été on ne peut plus clair. « Celui qui va vendre l’eau, nous allons retirer sa borne fontaine et la remettre à quelqu’un d’autre ». En attendant, l’ONEA annonce que des affiches sont en train d’être collées au niveau des bornes fontaines pour informer les usagers de la gratuité du précieux liquide.

Moussa Siemdé, Directeur clientèle - ONEA

Attention au gaspillage

Conscient que la gratuité de l’eau risque d’occasionner un gaspillage de la part des usagers, le premier responsable de l’ONEA appelle à la responsabilité et à la rationalisation de la consommation de l’or bleu. « L’émission des factures est décalée de deux mois, si bien que les factures reçues au mois N correspondent aux consommations du mois N-2. Ainsi, par exemple, les factures reçues au mois d’avril concerneront les consommations du mois de février », a expliqué Frédéric François Kaboré qui rassure que des avoirs seront faits sur la consommation pour les usagers qui ont déjà payé leurs factures, la semaine dernière.

Vers un relevé bimestriel

Un projet est en gestation au sein de l’ONEA, a dévoilé son premier responsable. Il s’agit d’un système de « relevé bimestriel » que la société envisage mettre en œuvre. En clair, un relevé sera effectué chez chaque abonné une fois tous les deux mois en restant dans une facturation mensuelle pour tenir compte du pouvoir d’achat des Burkinabè, précise le directeur général qui rappelle qu’une phase pilote a été déployée à Ziniaré depuis novembre 2018 et a permis d’ajuster le système.
En attendant le déploiement de ce système, le directeur général de l’ONEA a rappelé aux populations le numéro vert, 80 00 11 11, pour signaler tout abus et dysfonctionnement.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 15 avril 2020 à 10:53, par MIMI En réponse à : Gratuité de l’eau dans les bornes fontaines : Les tricycles et les citernes ne sont pas concernés

    La semaine dernière, nous avons eu de l’eau dans nos robinets le mardi 07 avril, plus aucune goutte d’eau jusqu’au samedi 11 avril vers 22h, au quartier Saint Etienne à Bobo. Avoir de l’eau dans la journée relève du miracle, depuis des années ! Actuellement c’est encore pire, et les pousseurs de barrique refusent de livrer à domicile parce qu’on est situé en hauteur. C’est très dur !

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2020 à 11:24, par Lionceau En réponse à : Gratuité de l’eau dans les bornes fontaines : Les tricycles et les citernes ne sont pas concernés

    Aaah,
    les vendeurs de glaces, les laveurs de véhicules,... vont faire des bénéfices exceptionnels. Courant cadeau, eau cadeau. sans compter les fabricants de briques et les revendeurs d’eau aux maquis, restaurants et autres petits commerces.

    En tout cas dans mon quartier, le prix de la barrique n’a pas diminuer n’en parlons pas de celui de la glace.

    Et puis vrai vrai, le prix de la bière aussi devrait diminuer un peu puisque le cout de l’eau pour laver les verres et du courant pour rafraichir cette eau de vie vont diminuer.

    Mince ! j’allais oublier le pain. Là là il faut que le prix baisse.
    Rires..... Comme quoi il n’y a jamais de mesures justes sur cette terre. Que Dieu nous sorte vite de cette situation.

    A mon avis, il faut exclure carrément tous ceux dont la consommation excèderait les 8m3 et naturellement les entreprises.. Si tu a consommé moins de 8m3 basta, tu ne paye rien, mais si tu as 8,1 m3 tu payes tout. Car la plupart de ceux qui dépassent ce niveau ne sont pas à 1500 f près. Et ça serait aussi cela leur contribution à l’effort de guerre. Et puis ce ne sont pas ces gens qui vont allez s’aligner devant les guichets de l’ONEA de 5h du matin à 14h l’après-midi pour obtenir une remise de 1500 f sur leur facture.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2020 à 18:54, par Kouda En réponse à : Gratuité de l’eau dans les bornes fontaines : Les tricycles et les citernes ne sont pas concernés

    Lionceau,
    à travers votre écrit, on comprend aisément que vous n’avez rien entendu ni compris des détails de ces deux mesures de gratuité donnés par le gouvernement après le discours de chef de l’état.
    Ils sont nombreux, ceux et celles, qui comme vous n’écoutent jamais rien, ne cherchent jamais à rien comprendre avant de s’exprimer.
    Bon courage à vous.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Covid-19 au Burkina : 7 nouveaux cas à la date du 17 mai 2021
Covid-19 au Burkina : 2 nouveaux cas à la date du 15 mai 2021
Lutte contre le COVID-19 : Trois tunnels de désinfection pour l’aéroport international de Ouagadougou
Covid-19 au Burkina : 2 nouveaux cas à la date du 10 mai 2021
Lutte contre le Covid-19 : Le Burkina se prépare à effectuer d’éventuels essais cliniques de vaccins
Covid-19 au Burkina : 3 nouveaux cas à la date du 09 mai 2021
Covid-19 au Burkina : Neuf nouveaux cas et quatre guérisons à la date du 7 mai 2021
Lutte contre le Covid-19 : Des comprimés de chloroquine et des comprimés de paracétamol « made in Burkina » livrés par l’IRSS (CNRST)
Covid-19 au Burkina : 4 nouveaux décès et 97 cas actifs à la date du 03 mai 2021
Lutte contre le Covid-19 au Burkina : Les tests de dépistage pour les voyageurs de la zone UEMOA sont fixés à 25 000 FCFA
Introduction du vaccin contre le COVID au Burkina : Une enquête diligentée pour recueillir les attentes de la population
COVID-19 au Burkina : 18 nouveaux cas et 15 nouvelles guérisons à la date du 27 avril 2021
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés