Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les idées ont une durée de vie courte. Vous devez agir avant qu’elles n’expirent.» John C. Maxwell

Coronavirus au Burkina : 13 nouveaux cas confirmés, 2 décès et 7 guérisons le 13 avril 2020

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Coronavirus • • mardi 14 avril 2020 à 22h50min
Coronavirus au Burkina : 13 nouveaux cas confirmés, 2 décès et 7 guérisons le 13 avril 2020

Vos commentaires

  • Le 14 avril 2020 à 19:42, par Hamon En réponse à : Coronavirus au Burkina : 13 nouveaux cas confirmés, 2 décès et 7 guérisons le 13 avril 2020

    Attraper la maladie du Coronavirus oui ça arrive, mais mourir non et non. Telle doit être la devise. La vie est belle.

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2020 à 19:55, par caca En réponse à : Coronavirus au Burkina : 13 nouveaux cas confirmés, 2 décès et 7 guérisons le 13 avril 2020

    2 morts qui vient ajouter la crainte déjà de certains concernant la prise en charge du personnel soignant à Tengandogo. Là ça devient sérieux et la liste va certainement en croissance. Que Dieu nous vient en aide et que la population respecte le confinement comme source de salut. 30 morts depuis l’apparition des premiers cas, devient très inquiétant et le gouvernement doit écouter l’opposition qui demande une enquête parlementaire afin de comprendre la dénonciation des journalistes.
    Le personnel soignant ne semble débordés, mais les gens ne vont pas s’empêcher de comparer le Burkina avec les pays africains où le cortège de morts est bien limité.
    Une fois de plus, bon courage au personnel soignant.

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2020 à 19:59, par SANOGO En réponse à : Coronavirus au Burkina : 13 nouveaux cas confirmés, 2 décès et 7 guérisons le 13 avril 2020

    Bon ; ce n’est pas pour apprendre à des gens (surtout des praticiens, prof d’université en medecine...) chévronés leur boulot mais nous les profanes en medecine, ce qui taraude nos esprits chaque jour quand on prend connaissance de la situation du covid-19 c’est : POURQUOI Y A PLUS DE DECES AU BF QUE DAN LES AUTRES PAYS AFRICAINS ???
    Il y a beaucoup de spéculations en ce moments sur cette question surtout au vue de témoignages supposés de patients de Tengandgo sur les reseaux sociaux. En effet selon ces temoignages apparemment des medicaments ne seraient pas administrés aux patients ; ce qui m’a paru curieux car lors de certains interviews de specialistes de la santé on pouvait quand meme administrer certains medicaments (paracetamol, vitamine C...) pour traiter les symptômes et stimuler l’organisme du malade. Et puis l’affaire de la chloroquine ??? Ah ; il va falloir grouiller. Si on n’arrive toujours pas à freiner la contamination faut voir dans quel mesure on peut diminuer la létalité

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2020 à 21:30, par caca En réponse à : Coronavirus au Burkina : 13 nouveaux cas confirmés, 2 décès et 7 guérisons le 13 avril 2020

    J’ai été choqué en voyant à la RTB la séance plénière de l’Assemblée Nationale. Les mesures gouvernementales interdite tout rassemble plus de 50 personnes et nos chers députés étaient au nombre 60 pour voter deux lois non urgente. En plus au service de la direction terrestre et maritime à Ouagadougou, il y avait de quoi s’agiter quand on voit la foule venue récupérer les documents administratif et aucun respect des consignes éditer par le gouvernement. Si l’administration publique ne respecte pas la distanciation sociale pour limiter la propagation comment le citoyen qui voit cela on croire à vos paroles de confinement. Quand un gouvernement bafoue ses propres consignes l’opposition est dans son droit de vous malmener comme des incompétents. Je ne dis que les députés ne doivent pas se tenir leur séance plénière, mais ils doivent limiter le nombre pour respect la règle au moins 50 personnes et pas plus. Si demain les religieux offrent leur lieux de culte, que pouvez vous leur reprocher. Vous ne pouvez pas fermer les marchés et vendre les documents administratifs en bafouant les mesures de distanciation sociale.
    Le covid 19 une réorganisation administrative limitée quelque soit le document ? Jusqu’à présent j’encourage le gouvernement dans ces décisions mais ce que j’ai vu à la télé me décourage de croire à votre crédibilité de diriger le pays. Une députée morte de covid 19 et ses collègues qui rassemble plus de 60 pour encore propager le virus. Ça c’est du Burkina qu’on peut voir ses contradictions déjà relevée par certains. Les 30 morts n’a de signification et ne vous parlent pas. Chacun lutte pour ses propres intérêts. Je déçus de cette gouvernance qui devient un fardeau pour le peuple.

    Répondre à ce message

    • Le 15 avril 2020 à 17:55, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : Coronavirus au Burkina : 13 nouveaux cas confirmés, 2 décès et 7 guérisons le 13 avril 2020

      Si vous aviez vraiment suivi à la télé (et lu en entier l’autre article de lefaso.net où vous avez posté le même commentaire) vous sauriez que les députés n’étaient pas 60. Je suppose que ce qui est dit de la DTTM est pareil...

      Le texte de l’article explique tout mais il parait évident qu’on poste les commentaires désobligeants sans même lire. Il y a une grande différence entre critiquer la gouvernance du régime et propager des "fake news" pour dénigrer, mentir, paniquer et angoisser la population.

      Webmaster, on se demande pourquoi il y a une modération à priori si c’est pour laisser chacun dire tout et n’importe quoi, surtout du faux avéré. Par contre vous nous censurez quand on veut corriger ces mensonges ?

      Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2020 à 22:17, par Yasmine Diallo En réponse à : Coronavirus au Burkina : 13 nouveaux cas confirmés, 2 décès et 7 guérisons le 13 avril 2020

    Et dire qu’avec le nombre de cas qui augmente sans cease, ils envisagent de réouvrir les écoles. C’est quand même paradoxale.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2020 à 03:19, par SavAfrica En réponse à : Coronavirus au Burkina : 13 nouveaux cas confirmés, 2 décès et 7 guérisons le 13 avril 2020

    Bonjour,
    Tout d’abord mes félicitations et encouragements a toutes l’équipe soignante et aussi aux membres du gouvernement.
    Nous devons pas nous divertir car comme toujours il y’aura des personnes je connais tout. L’incivisme affaibli les compétences de nos techniciens. Il s’agit de se présenter en temps pour suivre un protocole de soins mais nous constatons que c’est a la dernière minute après certains traitements peux recommandé que les malades arrivent souvent a l’hôpital. Bref, j’appelle a la conscience des uns et des autres , aux civismes du peuple du Burkina aux respect des mesures édictées par le gouvernement. Voyez vous certaines personnes surtout politique voit en cette crise une campagne électorale alors de grâce laisser le personnel soignant gérer les malades et nous devons battre campagne pour que les uns et les autres sache que ce n’est pas une maladie de honte. Dans nos quartier non lottie nous devons tous mener cette campagne afin que toute personne se sentant malade se présente immédiatement a l’hôpital. Il faut arrêter les comparaisons car ce n’est pas aussi sur que les autres pays disent la vérité sur les cas. Alors j’appelle a tous les Burkinabè qui ont des connaissances sur cette maladie a prendre attaché avec le ministère de la santé au lieu d’insulter et ou vilipender des personnes que vous ne connaissez peut-être pas. Merci.
    SavAfrica BURKINA FASO

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2020 à 07:52, par KARIM En réponse à : Coronavirus au Burkina : 13 nouveaux cas confirmés, 2 décès et 7 guérisons le 13 avril 2020

    Dormez et réveillez vous pour compter les morts !!!!Dans d’autres pays le point sur la maladie est quotidienne et chez nous ; perdre la vie est- tellement banale que le besoin de faire le point est hebdomadaire. La gestion de cette maladie doit être dynamique et il faut tous les jours innover au lieu d’attendre chaque fin de semaine avec vos communiqués laconiques qui nous apprennent rien en fin de compte.
    Pourquoi ne pas détailler vos communiqués en donnant par exemple la pyramide d’age des contaminés et leurs secteurs d’activités. Donner forcement les ages des défunts !!

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2020 à 08:47, par ollo En réponse à : Coronavirus au Burkina : 13 nouveaux cas confirmés, 2 décès et 7 guérisons le 13 avril 2020

    Est-ce vraiment le nombre de cas qui augmentent ? N’est-ce pas plutôt le nombre de ce qui est découvert qui augmente ? Si on avait fait un dépistage de 5000 personnes, peut-être qu’on avait déjà atteint le nombre de 1000 déjà. Moi je pense que le problème c’est moins la maladie que notre approche. De plus, on est plus intéressé de voir comment les mesures sont mises en place pour contrer la maladie au lieu d’entendre chaque jour des chiffres de malades et de décès. Par exemple, qu’est-ce qui est fait au jour d’aujourd’hui par rapport à l’équipement des formations sanitaires en rapport avec les ressources mobilisées ? Qu’est-ce qui est fait pour la mobilisation des compétences du pays ? Qu’est-ce qui est fait pour l’accompagnement du personnel de santé ? Qu’est-ce qui est fait au niveau des yaars etc.? Enfin, je suis contre le fait que l’Etat prenne sur son dos des dettes alors qu’il n’en a pas la capacité. Quand est-ce qu’il va rembourser ces dettes à la SONABEL et à l’ONEA alors qu’il a déjà des difficultés à solder la dette intérieure.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2020 à 08:57, par Stalinsky En réponse à : Coronavirus au Burkina : 13 nouveaux cas confirmés, 2 décès et 7 guérisons le 13 avril 2020

    Le taux de développement de la maladie qui ne fait qu’augmenter prouve que les mesures adoptées sont insuffisantes sinon inefficaces. Il faudrait revenir sur ces mesures en :
    1) allégeant le couvre - feu de 21h à 5h du matin.
    2) le port obligatoire d’un masque. Pour son application doter la police et la gendarmerie de fouets pour corriger les récalcitrants comme pendant la période coloniale pour amener les gens surtout les femmes à s’habiller.
    3) Importer des kits de dépistages en moins d’en fabriquer.
    4)Dépister toute la population et isoler les malades comme pour le cas de la méningite. Pour ce faire j’avais demandé aux Préfets de faire construire des cases dans chaque dispensaire de brousse, notamment 5 par village.
    5) Traiter les malades avec les protocoles habituellement utilisés contre la pneumonie d’origine bactérienne : 2 mg de Ceftriaxone en injection + 1500 mg/jour de Flagyl pendant 2 semaines ou Chloroquine + Azythrin 500.
    6) Négocier vite le premier avec la Chine pour une usine de production de masques pour toute l’Afrique de l’Ouest d’autant plus que nous sommes le pays qui produit du coton. Il faut être intelligent. J’espère que Roch va l’appliquer.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2020 à 09:26, par GANZOURGOU BIGA En réponse à : Coronavirus au Burkina : 13 nouveaux cas confirmés, 2 décès et 7 guérisons le 13 avril 2020

    Bonjour,

    Dans cette situation, que devient le projet d’hôpital de bobo à construire par la chine. J’espère que nous n’allons pas perdre ce joyau par l’hypocrisie de certains burkinabé.
    Prompte rétablissement aux malades.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2020 à 13:41, par moussa En réponse à : Coronavirus au Burkina : 13 nouveaux cas confirmés, 2 décès et 7 guérisons le 13 avril 2020

    Dr Martial Ouedraogo .si la vie humaine na aucune valeur aux yeux de lhomme ,son implication dans la gestion de la crise liée au x covid19 m’inquiet....la mort de ]enfant
    de 14 ans devant ta clinique le nommee Ouedraogo seni sans soin mes fait mal.

    Répondre à ce message

    • Le 15 avril 2020 à 17:21, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : Coronavirus au Burkina : 13 nouveaux cas confirmés, 2 décès et 7 guérisons le 13 avril 2020

      Vous avez donc décidé de faire de la vie du responsable du CORUS un enfer jusqu’à ce qu’il démissionne et que votre "élément" prenne la place... Tout y passe : procès en compétence ou en moralité, accusations, injures, exigences déraisonnables, etc.
      Je ne le connais pas, mais cela n’arrivera pas s’il plaît à Dieu !.

      En résumé, voila un monsieur qui depuis le 9 Mars (sinon avant) se consacre à la lutte contre le coronavirus au Faso. Autant dire qu’il n’a pas le temps. Depuis cette date, il est évident qu’il a eu des malades, des décès et autres évènements dans sa famille et dans ses autres relations, y compris dans sa clinique privée, mais l’urgence du poste fait qu’il ne peut pas s’en occuper.

      Mais voila que des gens ont décidé à sa place QU’Il DOIT FORCEMENT laisser le CORUS pour aller gérer tout autre malade qui se présente à sa clinique privée (malgré le choix fait par cette clinique de ne plus recevoir d’urgences) ! Comme si c’était le seul centre de santé à Ouaga et le seul médecin au Burkina. Et pourquoi pas aller à son domicile pendant qu’ils y sont ?

      Et bien entendu, si on le connait personnellement, il se doit d’obéir. La longue liste des membres de sa famille, de ses camarades d’études, de ses voisins, de ses anciens malades doit pouvoir le solliciter à tout moment du jour et de la nuit pendant qu’on sait bien (on le voit à la télé chaque jour !) qu’il a d’autres occupations et il DOIT répondre !

      Et bien entendu, personne ne doit mourir, à Tengandogo, dans sa clinique ou ailleurs sinon c’est sa faute !

      Est-ce que vous êtes normaux ?!?! Arrêtez cette campagne de dénigrement s’il vous plaît ! Martial Ouédraogo n’est pas Dieu ! Il ne peut pas être partout et il ne peut pas décider qui doit vivre ou mourir !

      Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2020 à 17:33, par Stalinsky En réponse à : Coronavirus au Burkina : 13 nouveaux cas confirmés, 2 décès et 7 guérisons le 13 avril 2020

    Mon cher Kiwilga. Ce n’est pas être nostalgique de la période coloniale mais pour ceux qui l’ont vécu certaines méthodes st bonnes appliquer dans cette situation de la menace de disparition de la race humaine.
    J’ai été Préfet et je connais très bien la mentalité des nègres du Burkina.
    Pour ce qui est des traitements à appliquer demander à n’importe quel bon infirmier il vous dira que ce sont les protocoles que l’on applique en cas de pneumonie bactérienne ou de pleurésie. Le Sénégal est entrain de l’appliquer contre le Covid19.

    Répondre à ce message

    • Le 15 avril 2020 à 22:06, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : Coronavirus au Burkina : 13 nouveaux cas confirmés, 2 décès et 7 guérisons le 13 avril 2020

      @Stalinsky : Merci pour votre sollicitude, mais nous n’en sommes pas (Dieu merci) au stade de la disparition de la race humaine.

      Ce virus, même s’il est très contagieux et tue même des blancs (car c’est bien cela la panique) n’a pas encore atteint le degré de létalité de notre choléra cyclique sous nos tropiques.

      A l"échelle du monde, nous sommes à 26 habitants sur 100.000 touchés dont 6% environs de morts (Le choléra atteint 25 à 50% et Ebola 90%). Ce sont donc moins de 16 personnes sur un million qui meurent. Nous sommes TRES LOIN du dépeuplement.. Au Burkina, nous sommes à 1,5 morts pour un million d’habitants.

      J’ajoute que le paludisme tue chaque année rien qu’au Burkina PLUS QUE LE CORONAVIRUS n’a tué en Italie, aux USA, en France, en Espagne et en Chine cumulés (Ce sont les pays les plus touchés dans le monde), mais vous ne sortez pas le fouet ?

      Quand à votre "traitement", ("d’épidémiologiste de maquis" comme a dit un internaute) même un agent itinérant de santé (ou un bon citoyen qui écoute la radio et la télé) sait que les antibiotiques n’ont AUCUN EFFET SUR LES VIRUS. L’association à la chloroquine de l’azythromycine par le Pr Raoult dans son traitement, (que le Sénégal et le Burkina appliquent et non votre "mixture bactérienne") est optionnel, et concerne ceux qui ont des lésions aux poumons, action la plus nuisible du virus. Au contraire, la saturation de l’organisme en molécules inutiles peut nuire au système immunitaire et aux reins.

      Si vous n’avez rien à proposer de sérieux, c’est mieux de ne pas intoxiquer avec des "fake news" vos compatriotes qui vivent de vrais problèmes dans cette période difficile.
      Cordialement...

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Covid-19 au Burkina : 7 nouveaux cas à la date du 17 mai 2021
Covid-19 au Burkina : 2 nouveaux cas à la date du 15 mai 2021
Lutte contre le COVID-19 : Trois tunnels de désinfection pour l’aéroport international de Ouagadougou
Covid-19 au Burkina : 2 nouveaux cas à la date du 10 mai 2021
Lutte contre le Covid-19 : Le Burkina se prépare à effectuer d’éventuels essais cliniques de vaccins
Covid-19 au Burkina : 3 nouveaux cas à la date du 09 mai 2021
Covid-19 au Burkina : Neuf nouveaux cas et quatre guérisons à la date du 7 mai 2021
Lutte contre le Covid-19 : Des comprimés de chloroquine et des comprimés de paracétamol « made in Burkina » livrés par l’IRSS (CNRST)
Covid-19 au Burkina : 4 nouveaux décès et 97 cas actifs à la date du 03 mai 2021
Lutte contre le Covid-19 au Burkina : Les tests de dépistage pour les voyageurs de la zone UEMOA sont fixés à 25 000 FCFA
Introduction du vaccin contre le COVID au Burkina : Une enquête diligentée pour recueillir les attentes de la population
COVID-19 au Burkina : 18 nouveaux cas et 15 nouvelles guérisons à la date du 27 avril 2021
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés