Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les obstacles sont les choses effrayantes que vous voyez quand vous détournez les yeux de votre objectif. » Henry Ford

Utilisation de la plateforme de télétravail « Zoom » : Le ministère en charge de l’économie numérique rassure

Accueil > Actualités > Multimédia • • mardi 14 avril 2020 à 15h36min
Utilisation de la plateforme de télétravail « Zoom » : Le ministère en charge de l’économie numérique rassure

Nous avons pris connaissance, à travers les réseaux sociaux, de la déclaration d’une association dénommée « Les Informaticiens du Faso », qui est par ailleurs inconnue de nos services, où il est fait cas d’une inquiétude pressante sur les risques de l’utilisation de la plateforme de télétravail « Zoom » par des institutions publiques et entreprises privées au Burkina Faso.

Cette action citoyenne est à saluer à sa juste valeur au vu de l’importance que revêt la publication des vulnérabilités des logiciels sur lesquels reposent la transformation digitale de notre économie. A travers ce communiqué, nous nous faisons le devoir de tenir les différents acteurs informés des initiatives engagées par notre département pour faciliter le télétravail devenu nécessaire au regard des risques que pose le Coronavirus/Covid-19.

Nous voudrions rassurer les différents acteurs que la veille technologique permanente au sein du département a permis de suivre les discussions et révélations récentes sur les vulnérabilités découvertes dans l’application Zoom. Nous avons constaté que la popularité fulgurante de Zoom l’a mis sous surveillance accrue par les experts du monde entier. A ce jour toutes les vulnérabilités et failles de sécurité révélées ont été corrigées en l’espace de quelques jours, voire de quelques heures. Par ailleurs, les réunions administratives de haut niveau utilisant la plateforme Zoom sont faites en suivant les meilleures pratiques d’utilisation de l’outil.

La visio-conférence est un des moyens de réalisation du télétravail. A ce jour de nombreux outils sont proposés aussi bien par les grands groupes tels que Microsoft et Cisco, mais également par des entreprises spécialisées telles que Zoom ou HouseParty.

Conformément à la stratégie sur l’open-source que le Ministère du Développement de l’Economie Numérique et des Postes s’efforce à mettre en œuvre au sein de l’administration, l’Agence Nationale de Promotion des TICs implémente actuellement des solutions open-source fiables et hébergées sur des datacenters gérés par notre administration. Ces solutions locales ont l’avantage de garantir la souveraineté de nos données. En attendant la stabilisation de ces plateformes open source, nous avons fait un état des lieux des solutions alternatives qui pouvaient être utilisées de manière transitoire. Tenant compte des avantages techniques et économiques, le choix s’est porté sur Zoom qui offre une grande robustesse tout en présentant une interface utilisateur simple et intuitive pour les usagers de notre administration.

Nous suivons de manière assidue l’évolution des questions de sécurité et de confidentialité que posent les différentes plateformes alternatives sur le marché afin de pouvoir prendre les mesures idoines.

Le ministère est ouvert aux contributions des experts (y compris cette association d’informaticiens si elle existe) pour discuter des alternatives crédibles.

DCPM/Ministère du Développement de l’Economie Numérique et des Postes

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Votre journal Courrier confidentiel N° 227 est disponible
A la Une de L’Evénement du 25 février 2021
Burkina Faso : Des journalistes renforcent leur culture en statistiques de l’énergie
Votre journal "Courrier confidentiel" N° 226 du 15 fevrier vient de paraître.
Réseau des radios catholiques du Burkina : “Nous ambitionnons faire de ce réseau une agence de presse nationale”, Abbé Laurent Balma
Digital : L’incubateur « incub@uo » inaugure son nouvel espace de travail au sein de l’université Joseph Ki-Zerbo
Cyber-sécurité : « Au Burkina, nous avons été surpris par l’internet », déplore le commissaire Rachid Palenfo
Burkina : Les journalistes à l’école de l’analyse des statistiques touristiques
Pour suivre l’actualité du Burkina en vidéos, abonnez-vous à notre WebTV
Votre journal "Courrier confidentiel" N° 225 vient de paraître.
Agences de publicité au Burkina : « Publicitaires associés » crie haro sur les entreprises clandestines
Journalisme et communication : Charles Antoine Bambara de la MINUSCA partage son expérience avec les étudiants de l’ISCOM
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés