Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui n’a pas envie de donner, donne de la main gauche» Proverbe burkinabè

Covid-19 – Éducation : Continuer l’année scolaire grâce à l’innovation du Télé-enseignement à partir du logiciel EasySchool

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Coronavirus • LEFASO.NET • mercredi 8 avril 2020 à 22h00min
Covid-19 – Éducation : Continuer l’année scolaire grâce à l’innovation du Télé-enseignement à partir du logiciel EasySchool

Alors qu’il se préparait à lancer un nouveau service d’envoi de SMS automatisés aux parents d’élèves et étudiants à travers sa solution logiciel EasySchool, Equoservice a su réadapter son innovation face à la crise du Covid-19, afin de contribuer à sauver l’année scolaire en cours par un système innovant de Télé-enseignement interactif et évalué.

M. Abdoul Malicki Zoromé, promoteur EasySchool et directeur général de la société EquoService, s’exprime sur cette prouesse : « Nous avons réorienté une innovation de services SMS intégrés pour communiquer des données académiques pertinentes aux parents via EasySchool, sur laquelle nous travaillons depuis de nombreuses années, afin de contribuer à sauver l’année scolaire.

Notre solution de Télé-enseignement permet l’interactivité, l’évaluation et une grande accessibilité ne nécessitant pas l’accès à Internet. Nous sommes dans la démarche d’établir des partenariats avec les télévisions de la place pour cette cause citoyenne.
Nous n’oublions pas l’enseignement supérieur, auquel nous proposons des services autour de la solution célèbre d’e-learning Moodle, associable à EasySchool LMD ».

Les écoles expérimentant déjà les services SMS d’EasySchool les ont approuvées suite aux témoignages très favorables d’administrateurs et de parents d’élèves et sont prêtes à s’engager pour maintenir les cours et les évaluations des élèves malgré la fermeture des écoles due au Covid-19, par le biais du Télé-enseignement.
Appelée « Défi Éducation Covid-19 », l’innovation de Télé-enseignement devrait permettre aux élèves de pouvoir suivre les cours à travers des chaînes de télévisions partenaires depuis chez eux. Ici, l’innovation n’est pas seulement la télédiffusion des cours, mais aussi la possibilité offerte aux apprenants de pouvoir interagir par des SMS avec les enseignants. Pour le concepteur, grâce à ce système de Télé-enseignement interactif qui se distingue par sa grande accessibilité, les élèves restés à la maison pourront continuer leur apprentissage et même être évalués à terme. En effet, pendant la diffusion des cours à la télévision, une période de questions sera ouverte à l’ensemble des élèves du Burkina Faso. C’est là qu’intervient l’innovation de EasySchool. Tous les élèves pourront poser des questions de compréhension sur le cours directement, mais la priorité pourrait être donnée aux élèves dont les parents ont déjà souscrits au service SMS parent de EasySchool et ce n’est pas tout. Le concepteur nous a indiqué que les élèves des établissements ayant souscrits au système pourront être évalués à travers des QCM (questions à choix multiples) via les SMS et recevront leur bulletin électronique à la fin de l’année scolaire.

En rappel, EasySchool est une solution logicielle professionnelle et simple pour la gestion intégrée, synergique et multi-niveaux de la vie académique des écoles, universités, instituts d’enseignements et complexes académiques. EasySchool a été conçu progressivement depuis 10 ans pour répondre aux besoins de gestion optimisée des acteurs essentiels de l’éducation en Afrique, en l’occurrence les structures en charge de l’enseignement, les enseignants, les parents, les étudiants et l’administration publique.
Depuis la mise en œuvre de la solution, elle a été plusieurs fois lauréates à savoir UEMOA NET-Com IT Awards, "Meilleur Système d’Information et de Communication" en 2012. En 2013, elle s’est adjugée le Gambré (Médaille) d’or National catégorie Génie Logiciel, Semaine Nationale de l’Internet (SNI) au Burkina. A l’occasion de l’édition de 2014 de la SNI, elle remporte également le grand prix des TIC du Président du Faso pour l’innovation.

Nous avons recueillis ci-dessous le témoignage de certains administrateurs et parents d’élèves, à propos de l’innovation de services SMS intégrés d’EasySchool :

« Nous pensons que c’est une très bonne initiative parce que ça permet aux parents de suivre leur enfant. Aussi suivre de près son travail parce que le plus souvent on sait que les élèves ne disent pas la vérité à leurs parents », a expliqué Traore Soumaïla, parent d’élève et enseignant au LOC.

Pour madame Demo, parent d’élève et enseignante au LOC, « c’est une bonne initiative en ce sens que ça permet aux élèves d’améliorer leur acquis et d’amener les parents à les aider à avancer dans leurs études. »

Suite a sont expérimentation concluante, Monsieur Pierre Nikiéma, fondateur du Lycée Prive Emergence à Ouagadougou, s’adresse aux autres fondateurs en ces termes :

Pierre Nikiéma, fondateur du Lycée Prive Emergence à Ouagadougou

« Je lance donc un vibrant appel à mes collègues promoteurs, aux différents établissements, d’essayer »

Contacts
Contact BURKINA : +226 63 06 06 01
Contact siège : contact@equoservice.com / +226 79 14 70 83
Contact de partenariat : partenariat@equoservice.com

Autres references :
https://lefaso.net/spip.php?article84644
https://lefaso.net/spip.php?article68898
https://lefaso.net/spip.php?article62934

EasySchool, pour un ultime ERP de l’Éducation en Afrique

Vos commentaires

  • Le 8 avril 2020 à 18:07, par RR En réponse à : Covid-19 – Éducation : Continuer l’année scolaire grâce à l’innovation du Télé-enseignement à partir du logiciel EasySchool

    Du n’importe quoi. Chacun veut se faire voir sans tenir compte de la réalité du pays. Et l’enfant qui se trouve dans un village profond de sindou, comment cela est possible ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2020 à 08:18, par kwiliga En réponse à : Covid-19 – Éducation : Continuer l’année scolaire grâce à l’innovation du Télé-enseignement à partir du logiciel EasySchool

    Ham bon, personne n’a de TV à Sindou ?
    Moi qui suis très souvent critique et qui m’était gentiment moqué des propositions de télé-travail et de télé-enseignement, qui nécessitaient un accès internet, je trouve nettement plus réaliste cette initiative de cours télévisés, car il me semble qu’une grande partie des enfants du pays pourraient en profiter.
    Bon, maintenant, ça semble rester à l’état de bonne idée.
    Et puis ça pourrait déranger certains syndicats enseignants, car si cela venait à bien fonctionner, leurs grèves pèseraient de moins en moins lourd.

    Répondre à ce message

    • Le 9 avril 2020 à 12:45, par vrai-vrai En réponse à : Covid-19 – Éducation : Continuer l’année scolaire grâce à l’innovation du Télé-enseignement à partir du logiciel EasySchool

      Kwiliga, avec tout le respect que je vous dois, je trouve que vous n’êtes pas réaliste. C’est plutôt la plupart des enfants qui ne seront pas concernés par ce type d’enseignement car ce sont seulement les grands centres urbains précisément Ouagadougou et Bobo qui seront en partie servis (moins les zones non lotis de ces villes). Ensuite, quelles sont les matières dispensées et pour quelles filières ? Nous voulons des mesures pour poursuivre l’année car chacun a intérêt (élèves, parents, enseignants, Etat, fondateurs privés) mais pas dans n’importe quelle alchimie. Je ne suis pas enseignant de carrière mais je trouve que l’allusion faite aux syndicats est non fondée puisque ce sont les mêmes acteurs qui devront intervenir jusqu’aux examens. Du sérieux doit être observé dans ce domaine très sensible pour ne pas compromettre toute une génération. Pas de calcul politicien ni de mesure pour juste se débarrasser d’une épine. Sans rancune, bien à tous. Que DIEU assiste le Burkina. Vrai-Vrai

      Répondre à ce message

    • Le 9 avril 2020 à 15:29, par @Kwiliga En réponse à : Covid-19 – Éducation : Continuer l’année scolaire grâce à l’innovation du Télé-enseignement à partir du logiciel EasySchool

      Huuum. Kwiliga, merci pour cette contribution du siecle. Ce sont des vaches qui vont preparer les coours a distance televises. On va meme souvent enregistrer les tintins et les pic- soux la- bas. Comme ca on va meme diminuer les salaires de moitie et les vaches, ca ne se plaint pas, ca ne va pas en greve. ca peut meugler, encore faut- ils qu’ elles manquent de l’ herbe. rReflechissez avec votre cerveau avant d’ ecrire.

      Répondre à ce message

      • Le 10 avril 2020 à 08:40, par kwiliga En réponse à : Covid-19 – Éducation : Continuer l’année scolaire grâce à l’innovation du Télé-enseignement à partir du logiciel EasySchool

        @@kwiliga et à vrai-vrai
        Alors voilà, pour une fois que je m’efforce d’avoir une contribution positive, il faut forcément que ça déplaise.
        Je vais toutefois m’efforcer de répondre de manière pacifique, même si je suis convaincu que la distanciation de nos points de vues ainsi que nos modes d’appréciation de la situation soient très éloignés.
        vrai-vrai, vous écrivez : " ce sont seulement les grands centres urbains précisément Ouagadougou et Bobo qui seront en partie servis (moins les zones non lotis de ces villes)".
        Or, c’est bien de télévision dont il est question ici et il semble de façon évidente que nous n’ayons pas la même évaluation du nombre de personnes pouvant accéder à un écran TV aujourd’hui.
        Peut-être ne fréquentez-vous pas assez les villages pour savoir ce qui s’y passe.
        De mon coté, force est de constater que, même si je reconnais que l’ensemble du pays ne dispose pas de ravitaillement Sonabel ou de dispositif autonome, de plus en plus de foyers ont un accès à l’électricité qui leur permet à minima de regarder la TV.
        Si dans les centres urbains, l’égoïsme a pris le pas sur la solidarité, ce n’est heureusement pas le cas dans les villages, ou les gens se regroupent volontiers, autour des rares écrans à leur disposition.
        Je suis donc bien d’accord avec vous, sur le fait que ce système n’est qu’un pis-aller et qu’il ne permettra en aucun cas à tous les enfants du Faso de continuer à suivre leurs cours, mais faute de mieux...
        Vous dites ensuite : "Nous voulons des mesures pour poursuivre l’année...".
        Ben oui, vous êtes bien gentil, tous les pays du monde veulent des mesures pour poursuivre l’année, malheureusement, nous sommes frappés par un fléau (enfin, un de plus en ce qui nous concerne) et dans les conditions actuelles, pour l’enseignement, comme pour le reste des activités, on ne fait pas ce qu’on veut.
        Vous rajoutez : "pour ne pas compromettre toute une génération."
        Même si la solution proposée peut paraitre médiocre et insatisfaisante, elle à justement le mérite de tenter d’éviter de compromettre toute une génération.
        Et puis, depuis trente ans de pouvoir tyrannique, combien de générations ont-elles été sacrifiées, sur ordre du FMI et des banques centrales, avec l’assentiment de nos dirigeants qui envoient leurs enfants à l’étranger.
        Il serait temps de vous réveiller et ce n’est pas en vous opposant vivement à des cours de remplacement télévisés, que cela va s’améliorer.

        @@kwiliga (usurpateur)
        Si j’ai commis la contribution du siècle, la votre, n’en doutons pas, marquera le millénaire.
        Ma première remarque sera de souhaiter que vous ne soyez point enseignant.
        En effet, votre contribution bourrée de fautes, est un crachat à la figure de l’orthographe, un mépris à la syntaxe, bref, de manière générale une insulte à la langue.
        Chatouillant le pléonasme, vous m’invitez à : "rReflechissez avec votre cerveau avant d’ ecrire."
        Je vais donc m’y efforcer, mais j’ai bien peur, par avance, d’en arriver à la conclusion que, si vous êtes enseignant, alors, en effet, un vache doit pouvoir faire aussi bien, si ce n’est mieux.
        Et puis la vache, elle produit, elle !

        Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2020 à 12:48, par Yuan En réponse à : Covid-19 – Éducation : Continuer l’année scolaire grâce à l’innovation du Télé-enseignement à partir du logiciel EasySchool

    Je prie dieu que corona recule et que les cours reprennent normalement. Vous savez pourquoi ? Chaque fois que nos gouvernants ont voulu apporter une solution à une crise, ils n’ont fait qu’empirer la situation ; si je mens, nommez la crise à laquelle ils ont apporté une solution et la situation s’est améliorée !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2020 à 02:18, par Burkindi En réponse à : Covid-19 – Éducation : Continuer l’année scolaire grâce à l’innovation du Télé-enseignement à partir du logiciel EasySchool

    Compte tenu de la situation actuelle du Burkina Faso, la couverture du réseau internet et le faible accès aux téléphones intelligents ou aux ordinateurs par une bonne partie de la population, une telle technologie basée sur les SMS sans recours à l’internet me semble l’innovation la plus adaptée à notre système éducatif jusqu’à preuve du contraire. De surcroît une solution développée par un burkinabé si je ne me trompe pas. Donc à mon avis nous devons encourager le "consommé burkinabé, le Burkindi" afin de voir d’autres citoyens burkinabé se lancer dans ce sens.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Covid-19 au Burkina : 197 nouveaux cas et 16 décès enregistrés du 15 au 21 novembre 2021
Burkina - Covid-19 : Réouverture des frontières terrestres et ferroviaires à compter du mercredi 1er décembre 2021 (Conseil des ministres)
Covid-19 au Burkina : 233 nouveaux cas et 31 décès enregistrés du 8 au 14 novembre 2021
Conservation des vaccins contre le covid-19 : Le Grand-Duché de Luxembourg offre 50 réfrigérateurs médicaux au Burkina
Covid-19 au Burkina : 178 nouveaux cas à la date du 1er au 7 novembre 2021
Covid-19 au Burkina : Une étude sur les conséquences de la pandémie au niveau alimentaire
Lutte contre le covid 19 : L’ONG 360 développement offre 30.000 cache-nez à la police nationale
Covid-19 : Des Etats africains répondent à l’appel du PMNCH par des engagements financiers
Covid-19 au Burkina : 202 nouveaux cas à la date du 25 au 31 octobre 2021
Covid-19 au Burkina : 34 nouveaux cas enrégistrés, 24 guérisons et 05 décès a la date du 18 octobre 2021
Covid-19 au Burkina : 07 nouveaux cas et 06 décès enregistrés à la date du 17 octobre 2021
Covid-19 au Burkina : 48 nouveaux cas et 45 guérisons à la date du 15 octobre 2021
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés