Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens qui doutent d’eux-mêmes n’ont qu’un vide au centre d’eux-mêmes.» John Maxwell Coetzee

Hommage du président du Faso à Moustapha Laabli Thiombiano

Accueil > Actualités > Multimédia • • mardi 7 avril 2020 à 12h00min
Hommage du président du Faso à Moustapha Laabli Thiombiano

(Ouagadougou, 7 avril 2020). Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a salué ce jour la mémoire de Moustapha Laabli Thiombiano, PDG des radios Horizon FM et de la chaîne de télévision TVZ, décédé ce lundi 6 avril 2020 à Ouagadougou.

Sur sa page Facebook, le chef de l’État dit avoir appris avec tristesse, la disparition de ce « pionnier dans la promotion de radios privées au Burkina Faso et sur le continent ».

Un homme qui, dit-il, « a marqué son temps dans la défense de la culture, le combat pour la liberté d’expression et de presse, et contribué à l’enracinement de la démocratie dans notre pays ».

Direction de la communication de la présidence du Faso

Vos commentaires

  • Le 7 avril à 13:13, par Faisons mieux En réponse à : Hommage du président du Faso à Moustapha Laabli Thiombiano

    Oui !!!bel hommage. Mais cet homme ne mérite-t-il pas mieux qu’un simple hommage rendu sur Facebook ?...oh ! Peut-être suis-je pressé. Attendons de voir.Wait and see disent les anglais.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 13:30, par Ouaga En réponse à : Hommage du président du Faso à Moustapha Laabli Thiombiano

    Paix à son âme.
    Le Laabli National fut un grand Homme. Il a rempli sa mission terrestre. Puisse Dieu le recevoir dans sa Plénitude et sa Félicité et apporter un réconfort à sa famille. Les grands Hommes ne meurent jamais et M. THIOMBIANO en a été un.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 14:07, par Zimm En réponse à : Hommage du président du Faso à Moustapha Laabli Thiombiano

    Oui le Pionnier et l’artiste Thiombiano, internationalement connu et reconnu mérite une Célébration Nationale de sa vie quand les rassemblements humains seront de nouveau possibles.
    Peut-être un monument , une rue , etc... pour l’honorer ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 16:29, par Yameogo En réponse à : Hommage du président du Faso à Moustapha Laabli Thiombiano

    Tristesse tristesse ...
    Grand homme, reposes en paix 😩😵

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 17:48, par Manuel En réponse à : Hommage du président du Faso à Moustapha Laabli Thiombiano

    Bonjour
    Paix à l’âme de Moustapha
    Svp attendons de voir passer le deuil avant toute polémiquer
    Le Président Rock rend hommage à Thiombiano et il faut s’en féliciter, le reste sera après car et Homme sera célébré quelque soit celui qui sera au pouvoir.
    De grâce laissons la famille dans la tranquillité car ce n’est jamais simple de perdre un proche
    Quant à moi c’est une blague car il est à côté de son patron Salifou Diallo vers Ouahigouya,, !

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 17:53, par Rolland LAFONT En réponse à : Hommage du président du Faso à Moustapha Laabli Thiombiano

    J’ai eu le plaisir et l’honneur de connaître Moustapha en Octobre 1984 à l’Hotel Indépendance à Ouagadougou , et nous sommes devenus Amis depuis toutes ces années ; j’ai même échangé des messages avec lui le samedi 28 mars 2020 ; c’était un grand quelqu’un , un grand Homme ( et nous avons le même âge )
    Je veut te dire Moustapha que je ne t’oublierai jamais et je veux présenter mes sincères condoléances à ta grande Famille
    Rolland LAFONT

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 18:50, par Nanoukda En réponse à : Hommage du président du Faso à Moustapha Laabli Thiombiano

    Paix à son âme et n’oublions jamais le grand rôle qu’il a jouer à travers son direct pendant les inondations dites du ’1er septembre’. A l’époque, il a interrompu tous ses programmes pour informer et avertir sur les inondations, lui himself avant que les autres vouvouzela ne le rejoigne. Chapeau bas combattant de la liberté. Repose en paix.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 20:57, par Événement En réponse à : Hommage du président du Faso à Moustapha Laabli Thiombiano

    Juste paix à son âme il a été un vrai battant bon courage à sa famille que le seigneur veille sur eux

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 21:12, par jeunedame seret En réponse à : Hommage du président du Faso à Moustapha Laabli Thiombiano

    Il nous faut des écoles, des centres ou des hôpitaux Sankara Inoussa ; Moustapha Thombiano, etc.
    Paix à son âme !

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril à 08:50, par KOLO Idrissa En réponse à : Hommage du président du Faso à Moustapha Laabli Thiombiano

    Bonjour à tous
    Le Burkina est un pays où on loue ou si voulez on adore les morts. Moustapha Tiombiano ne va plus déranger le sommeil de quelqu’un, alors il devient "héros,leader, patriote, modèle, patati patata"

    Nobert Zongo, Thomas Sankara, professeur Joseph Ky Zerbo, Oumarou Clément ont eu les mêmes louanges à leurs décès.

    Ainsi va le Burkina, ainsi va la Faso.

    Je vous donne ma tête à couper, si le 11 décembre de Banfora à lieu, la maison de la culture de Banfora sera " la maison Moustapha Laabli Thiombino".

    Paix à son âme.

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril à 09:22, par Stalinsky En réponse à : Hommage du président du Faso à Moustapha Laabli Thiombiano

    Merçi Roch de cet hommage à Mustapha Thiombiano qui s’appellait Max le batteur dans l’orchestre les "Djinaroux" avec Feu Jimmy N’goran Hyacinthe le soliste, Rato Mobio Venance l’un des meilleurs organistes de l’Afrique qui vit actuellement en France, Jean Tapsoba dit Boozoos le bassiste qui est en vie à Ouaga, au quartier St-Léon. Ce sont les Djinaroux qui ont reçu à l’aéroport de Ouagadougou, sous leurs notes musicales, l’actrice Mapressa Dawn du film "Orphée Negro" lors du premier FESPACO.Tu te souviens en ce temps de nos glissades sous la batterie de Max.
    N’oublions pas aussi de rendre hommage au fameux soliste de l’Harmonie voltaïque, chef de l’orchestre national, François Tapsoba très discret qui a formé de nombreux solistes et qui nous a quitté une à 2 semaines avant Mustapha. Que leurs âmes reposent en paix.

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril à 09:49, par Modeste YAMEOGO En réponse à : Hommage du président du Faso à Moustapha Laabli Thiombiano

    Pendant le génocide des Tutsi au Rwanda qui eut lieu du 7 avril 1994 jusqu’au 17 juillet 1994 j’avais eu l’idée avec l’accord de mes supérieurs de l’UNICEF de l’époque de lancer un appel au peuple à la télévision burkinabè afin qu’il se mobilise pour aider les RWANDAIS à travers une collecte de bouteille d’eau Lafi et de sachets de SRO. Moustapha avait immédiatement ouvert les portes de sa radio gratuitement et je suis passé répéter le même appel. Les points qui recueillaient ces dons étaient le Bureau des Nations Unis, l’Assemblée Nationale et le studio de Horizon FM. 
    La moisson fut très bonne. 9 millions de francs cfa en sus des litres d’eau et des SRO. Ce fut émouvant et Moustapha a suivi et témoigner du bon déroulement de l’opération. Ce fut le début de notre amitié qui dura toujours.
    Laabli a été utile à son pays, il a été un précurseur dans son domaine. Il a surtout donné l’exemple à une jeunesse qui doit toujours croire à l’impossible, aller de l’avant, oser inviter en quittant les chantiers battus. Repose en paix cher ami. Tu as bien vécu et tes ancêtres les THIOMBIANO sont fiers de t’accueillir auprès Dieu.

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril à 17:05, par NEDATOO En réponse à : Hommage du président du Faso à Moustapha Laabli Thiombiano

    Ce fut un grand homme ! Celui qui a toujours osé faire ce qu’il a toujours pensé être bien pour son peuple. Cet autre SANKARA nous quitte dans une période ou on est contraint au silence. One peut ni ne doit t’oublier. Paix à ton âme ! Que le SEIGNEUR DIEU t’accueille dans son ROYAUME. Paix et soutien à ta famille !

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril à 18:48, par Bafiogo En réponse à : Hommage du président du Faso à Moustapha Laabli Thiombiano

    Les grands hommes ne meurent jamais. Et Mustapha est de ceux-là. Reposes en paix mon frère. Tu as fait ce que tu devais faire pour ton pays dans le domaine de la liberté de la presse, de l’art et de la créativité. On se rappelle de ton "avion" déposé sur l’avenue de l’indépendance POUR LE BONHEUR des enfants et de ton initiative en créant la rue marchande au Burkina lors de ce FESPACO.
    Toutes mes condoléances à la famille éplorée. Que le Seigneur console de sa consolation de grâce.
    Emmanuel BAFIOGO

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Filière karité : Le digital peut améliorer les rendements, selon une étude du Fonds d’équipement des Nations unies
Lutte contre le Covid-19 : Des journalistes outillés pour mieux faire passer l’information sur la maladie
Réseaux Facebook : La sécurité renforcée contre les profils malveillants sur Messenger
Burkina : Journalistes et communicateurs musulmans à l’école des finalités de la loi islamique
« Résomètre » : Une nouvelle application pour évaluer la performance des réseaux de téléphonie mobile
Ministère du Développement de l’économie numérique : Une plateforme unifiée pour appuyer la lutte contre le Covid-19
Godefroy Bazié, journaliste à la retraite : « Un journaliste, c’est la reconnaissance du public, et non celle de l’autorité ou des politiciens »
Région du Centre-Nord : Une radio relais à Barsalogho pour promouvoir les messages humanitaires
Médias publics : Le SYNATIC et l’AJB dénonce des velléités de remise en cause des acquis
Appui aux médias face au Covid-19 : Le Luxembourg donne l’exemple avec 5000 euros à chaque journaliste professionnel
Education : DigiClass, une plateforme en ligne pour permettre aux élèves de réviser et de tester leurs connaissances
Journée mondiale de la liberté de presse : le recul dans le classement de la presse burkinabè, regrettable selon des journalistes de la ville de Gaoua
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés