Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les idées ont une durée de vie courte. Vous devez agir avant qu’elles n’expirent.» John C. Maxwell

Lutte contre le Coronavirus : Georges Pitroipa propose un lave-mains à pédale

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Coronavirus • LEFASO.NET • lundi 6 avril 2020 à 23h40min
Lutte contre le Coronavirus : Georges Pitroipa propose un lave-mains à pédale

Depuis les premiers cas de malades du Covid-19 au Burkina Faso, les initiatives locales ne cessent de se multiplier afin de stopper ce virus qui fait chaque jour des victimes. Georges Pitroipa, lui a mis son expérience dans la soudure à contribution à travers l’amélioration du système de lavage des mains. Avec lui, c’est un système de lavage des mains à pédale, dit-il, qui permettrait de briser la chaine de transmission.

Sur place, c’est un Georges Pitroipa très occupé avec son téléphone qui ne cesse de sonner. « Des clients appelant, certains pour des commandes et d’autres pour des livraisons », affirme ce trentenaire marié et père de deux enfants, lorsqu’il raccrochait. A vue d’œil, c’est la course contre la montre, Coronavirus oblige. Depuis l’annonce du premier cas testé positif au Burkina Faso, dit-il, il est au four et au moulin afin de respecter ses engagements envers ses clients, lui qui a su mettre ses 18 années d’expérience dans la soudure pour contribuer à la lutte contre ce virus à travers la mise en œuvre d’un système de lave-mains à pédale. Un système amélioré afin de pallier aux limites d’un ancien prototype.

Il explique : « avec la maladie, j’ai remarqué que pour le lavage des mains, les gens utilisent les mêmes mains pour manipuler tout et je me dis que cela pouvait comporter un risque, j’ai donc réfléchi comment faire un système de lavage de mains avec moins de risque de transmission de la maladie.C’est de là que c’est parti. Et avec les premiers échantillons de lavage des mains à pédale que j’ai présentés sur les réseaux sociaux, cela a très rapidement reçu l’assentiment du public ».

Georges Pitroipa, l’initiateur des laves-mains à pédale

Devenu la star depuis la présentation de ses échantillons, ce jeune adulte n’a plus eu de repis, lui qui était habitué aux journées calmes. Désormais, sa journée commence dès 6 heures, le matin à son réveil, dit-il, avant même son arrivée à son atelier. « Vous savez, chacun doit apporter sa contribution et moi c’est la mienne », résume t-il la situation, précisant que, même si c’est un produit qui se vend, c’est sa contribution, parce qu’ayant investi, il faut pouvoir avoir au moins les dépenses effectuées afin de permettre à tous ceux qui sont intéressés de pouvoir s’en approprier.

Par ailleurs, l’entreprise Pitroipa Georges et Frères en abrégé EPGF en charge de cette innovation est d’abord un atelier de soudure où travaillent neuf personnes, transformé en atelier de fabrication de lave-mains à pédale avec une capacité de production de dix lave-mains par jour. Une innovation bien appréciée des populations dont il se réjouit, en plus de la satisfaction d’avoir apporté sa contribution dans la lutte contre cette pandémie.

Un nouveau lave-main à pédale

Et ces lave-mains à pédale peuvent etre utilisés même au-delà de cette pandémie si l’on veut continuer à etre hygiénique autour de soi. Car selon lui, la maladie sera bientôt vaincue, assure-t-il, tout en soulignant que d’autres innovations en la matière sont en cours.

Pour tous ceux qui sont intéressés par ces lave-mains à pédale, ils peuvent contacter monsieur Georges Pitroipa pour les commandes aux numéros suivants : 76499149/68183997

Yvette Zongo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 6 avril 2020 à 16:24, par Bernard Luther King ou le Prophete Impie En réponse à : Lutte contre le Coronavirus : Georges Pitroipa propose un lave-mains à pédale

    C’est bien une telle initiative. Mais le prob, c’est les copieurs-colleurs qui vont lui ravir d’ici le marché. Si cela etait brevetable !
    Effectivement, comme je l’ai dejà decrié, les points de lavage de mains sont des points d’infections nosocomiales et de surinfection au Covid-19. La cause : l’humidité en plus des contraintes de manipulations.
    Bravo à notre soudeur. Il faut apprendre à reflechir plutot que de vivre comme un mouton de Panurge. Gare aux voleurs d’idées !
    A bas Dieu et vive l’innovation !

    Répondre à ce message

    • Le 7 avril 2020 à 03:45, par amed En réponse à : Lutte contre le Coronavirus : Georges Pitroipa propose un lave-mains à pédale

      Bravo au soudeur et tous mes encouragements pour la suite, c’est un produit salutaire pour aujourd’hui et les jours à venir.
      Mais, à mon avis il lui serait difficile de le breveter car un produit similaire à deux pédales (eau et savon liquide) à déjà été fabriqué par les chinois et utilisé par leurs armées (comme en témoigne une vidéo qui circule à travers les réseaux sociaux ) ; tout reste à savoir si les chinois ne l’ont pas fait.
      Toutefois, il pourra se rapprocher de l’OAPI pour toute fin utile.
      Merci.

      Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2020 à 08:08, par TIBIRI Laurent En réponse à : Lutte contre le Coronavirus : Georges Pitroipa propose un lave-mains à pédale

    Bonjour.
    Félicitation à M. ZONGO ; mais à ma connaissance, il y’a un "premier" chercheur, un ingénieur qui a déjà présenté son lave-main à pédale. ; ou peut-être je me trompe ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2020 à 09:28, par Baba En réponse à : Lutte contre le Coronavirus : Georges Pitroipa propose un lave-mains à pédale

    Machin impie, Vive l’innovation Oui ; mais l’autre terme non !
    Sais tu que Georges est un croyant et qu’il ne manque pas à l’église ?
    Aidons le comme on peut un point c’est tout.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2020 à 11:47, par Horus En réponse à : Lutte contre le Coronavirus : Georges Pitroipa propose un lave-mains à pédale

    C’est nettement plus pratique que les lave-mains standards mais laissez tomber l’affaire de brevet. On trouve ce type de lave-main à pédale un peu partout au Ghana et en Côte d’Ivoire (j’en ai utilisé dans ces deux pays). Ici au Burkina, il a y un certain M. Gnoumou qui en fabrique et sur lequel la RTB a fait un reportage qui a été publié au JT d’avant-hier dimanche à 20H. Il y a quelques semaines je conseillais à des fabricants de lave-mains ici à Ouaga de prendre contact avec des gens au Ghana, en Côte d’Ivoire pour en apprendre d’avantage sur les lave-mains à pédale et en fabriquer pour le marché local.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2020 à 14:00, par sore abdou En réponse à : Lutte contre le Coronavirus : Georges Pitroipa propose un lave-mains à pédale

    Attention à cette forme de lave-mains.
    - le prototype classique avec un petit robinet que l’on connait doit être mieux utilisé pour barrer la maladie : systématiquement, il faut laver d’abord au savon et à l’eau le robinet d’abord, avant de laver ses propres mains au savon et à l’eau. Sinon, ou se contamine facilement rien qu’en touchant le robinet "souillé" par les précédents utilisateurs :
    - le proto type à pédales est "trompe-l’œil". En effet, les sandales ou chaussures sont de vrais propagateurs des microbes et virus y compris celui du Corona que l’on retrouve dans la poussière et sur le sol (crachats, éternuements mal pratiqués...). C’est pourquoi, il faut enlever ses chaussures une fois chez vous, juste avant de rentrer chez soi. Les désinfecter ou les laver si nécessaire. Se laver régulièrement les mains.

    Moralité : Il faut en faire, selon le modèle que l’on a, un bon usage pour barrer la route au virus Corona.

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2020 à 12:14, par PAPE Yves En réponse à : Lutte contre le Coronavirus : Georges Pitroipa propose un lave-mains à pédale

    Bonjour,
    Je viens de lire l’article de Madame Yvette ZONGO sur le lave-mains à pédale de Georges PITROIPA.
    Je suis très intéressé par cette réalisation. En effet, je suis président d’une association française qui aide un village du Burkina : Bossomnoré au nord-ouest de Ouahigouya. Nous y avons contribué à la construction d’un Centre de Soins.
    Nous aimerions pouvoir doter le Centre et l’école de lave-mains.
    Habitant en France, il m’est beaucoup plus facile de communiquer par internet et mails. Pourriez-vous donc me donner l’adresse internet de Mr PITROIPA ?
    Cordialement,Yves Pape

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Covid-19 au Burkina : 2 nouveaux cas à la date du 15 mai 2021
Lutte contre le COVID-19 : Trois tunnels de désinfection pour l’aéroport international de Ouagadougou
Covid-19 au Burkina : 2 nouveaux cas à la date du 10 mai 2021
Lutte contre le Covid-19 : Le Burkina se prépare à effectuer d’éventuels essais cliniques de vaccins
Covid-19 au Burkina : 3 nouveaux cas à la date du 09 mai 2021
Covid-19 au Burkina : Neuf nouveaux cas et quatre guérisons à la date du 7 mai 2021
Lutte contre le Covid-19 : Des comprimés de chloroquine et des comprimés de paracétamol « made in Burkina » livrés par l’IRSS (CNRST)
Covid-19 au Burkina : 4 nouveaux décès et 97 cas actifs à la date du 03 mai 2021
Lutte contre le Covid-19 au Burkina : Les tests de dépistage pour les voyageurs de la zone UEMOA sont fixés à 25 000 FCFA
Introduction du vaccin contre le COVID au Burkina : Une enquête diligentée pour recueillir les attentes de la population
COVID-19 au Burkina : 18 nouveaux cas et 15 nouvelles guérisons à la date du 27 avril 2021
Covid-19 au Burkina : 19 nouveaux cas à la date du 22 avril 2021
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés