Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Comme pour toute discipline, votre attitude ne s’améliorera pas d’elle-même. C’est pourquoi vous devez y veiller jour après jour» John C. Maxwell

Lutte contre le COVID-19 : Le soutien de l’Alternative patriotique panafricaine/Burkindi (APP/ Burkindi) à l’ensemble des Forces-vives de la nation burkinabè

Accueil > Actualités > Politique • • mercredi 1er avril 2020 à 13h00min
Lutte contre le COVID-19 : Le soutien de l’Alternative patriotique panafricaine/Burkindi (APP/ Burkindi) à l’ensemble des Forces-vives de la nation burkinabè

Par cette déclaration empreinte d’espoir, l’Alternative patriotique panafricaine/Burkindi (APP/ Burkindi) exprime son soutien à l’ensemble des Forces de la nation, exhorte les populations à une observation stricte des mesures et apporte sa contribution à la lutte contre la pandémie à travers des propositions.

Déclaration sur la pandémie du COVID-19

La pandémie du Covid-19 ébranle le monde entier. Dans les pays riches comme dans les pays pauvres, les victimes sont nombreuses, quel que soit le statut social. Les systèmes de santé les plus performants sont débordés en Europe et aux Etats-Unis, ramenant ainsi l’Humanité entière, sinon à une égalité, du moins à une commune appréhension devant la survie de millions d’êtres humains.

Notre pays déjà en guerre depuis 5 ans contre le terrorisme, si meurtrier et destructeur au plan humanitaire, doit affronter maintenant cette nouvelle guerre sanitaire, multiforme, contre le Coronavirus.

Ainsi, le mois de mars a connu une concentration de tensions et de drames dans notre pays : massacres insoutenables des villages Peulh de Dinguila, Barga et Ramdolla dans le Nord le 9 mars, atermoiements coupables du gouvernement face à cette horreur, regain de la fronde sociale avec des manifestations et des grèves, tuerie d’au moins 15 personnes le 28 mars dans le village de Zimtanga dans le Bam par des hommes armés, explosion meurtrière d’un véhicule des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) sur une mine le 29 mars à Gomboro dans la province du Sourou. Au même moment, on observe l’augmentation rapide du nombre de personnes infectées par le Covid-19 : plus de 200, dont de nombreuses personnalités de l’Assemblée Nationale et du Gouvernement.

En Afrique au Sud du Sahara, le Coronavirus a tué en premier lieu au Burkina Faso. Il menace de transformer notre pays en terre de désolation, si toute la Nation ne se dresse pas comme un seul être dans ce type de sursaut instinctif où tout vivant sain préfère la vie à la mort. Le corps social du Faso est majoritairement sain, car il a choisi la cohésion sociale plutôt que le conflit communautaire, le travail honnête à la corruption, le progrès pour le peuple à l’enrichissement personnel et au pillage éhonté des ressources que dénoncent régulièrement le Contrôleur général de l’État et les médias.

L’APP/Burkindi rend un hommage appuyé à la communauté médicale, sanitaire et scientifique qui est en première ligne dans le combat contre le Covid-19 à l’image de nos FDS (Forces de défense et de sécurité) au front contre le terrorisme. Les deux corps sont à l’avant-garde du combat pour garantir notre droit à la vie, la sécurité humaine, la santé, au prix de la leur puisqu’ils sont sous-équipés et armés surtout de leur courage héroïque. En produisant du gel hydro-alcoolique, l’armée est véritablement patriotique et répond aux besoins du Peuple.

Notre Parti réitère son soutien à nos FDS et à nos populations victimes du terrorisme et du Coronavirus. Nous nous inclinons devant la mémoire des victimes du Covid-19 et du terrorisme et souhaitons bonne guérison aux malades.

Nous saluons les mesures prises par le Gouvernement (couvre-feu, fermeture des frontières, quarantaine et promotion des gestes barrière), les leaders religieux et traditionnels (suspension des cultes de masse), les transporteurs routiers (suspension des transports interurbains). Nous félicitons les chercheurs et encourageons les essais cliniques en cours dans notre pays autour de la Chloroquine et de l’Apivirine. Nous exhortons à plus d’implication effective de la pharmacopée traditionnelle. Nous saluons la mobilisation nationale, notamment les dons et les propositions pour une mobilisation communautaire.

Cela va dans le sens de notre souveraineté médicale et du développement endogène, dans l’esprit de la Position africaine commune sur l’Efficacité humanitaire. La solidarité sous-régionale et internationale manifestée est aussi à saluer et à renforcer. L’espoir est permis !

Nous devons tous rassembler nos énergies pour faire barrière à la propagation du Coronavirus. Nous appelons la population à prendre très au sérieux le Covid-19 et à observer les bons gestes à savoir : Rester chez soi ! - Tousser dans le pli du coude ! - Se laver régulièrement les mains avec du savon et de l’eau durant 30 secondes ! A défaut, utiliser une solution hydro alcoolique ! - Garder une distance d’au moins 1 mètre avec les autres personnes ! – Éviter de s’embrasser ! – Porter un cache-nez !

Malgré la décision gouvernementale de contrôle des prix des solutions hydro-alcooliques et des cache-nez, on constate une flambée scandaleuse des prix. Par ailleurs, la structuration économique et sociale de notre pays précarise davantage les plus fragiles dans cette nouvelle guerre. Le Gouvernement doit pouvoir assumer ses responsabilités et un contrôle populaire s’avère nécessaire.

L’APP/Burkindi propose :

-  La mise à disposition urgente de matériels de protection des soignants et de prise en charge des malades même si la prévention est la meilleure solution compte tenu de nos faibles capacités à prendre en charge les cas compliqués.

-  L’intensification du dépistage pour extraire les sujets positifs de la communauté afin de rompre la chaîne de transmission.

-  L’intensification de l’information et de la communication de masse en langues nationales.

-  Une plus grande implication de la communauté (leaders religieux, coutumiers, élus locaux, OSC, syndicats, etc.) dans la lutte contre la pandémie. La formation de structures communautaires pour la sensibilisation, l’information des populations et l’appui aux agents de santé.

-  La prise de mesures économiques et sociales fortes par le Gouvernement pour soutenir les secteurs les plus impactés et nos compatriotes les plus précaires. Ces mesures devraient concerner :

• la remise/réduction de certaines taxes, redevances et pénalités (ONEA, SONABEL, abonnements internet, Canal+, etc.)

• la reprise des négociations avec les syndicats en vue de suspendre l’application de l’IUTS sur les indemnités pour déstresser le corps social, apaiser le climat social et rétablir les salaires suspendus du mois de mars.

• la mobilisation d’un budget consistant qui servira à l’achat de vivres et de médicaments de première nécessité pour secourir nos compatriotes les plus fragiles et les déplacés internes.

-  La réquisition dans chaque province de sites (hôtels, sites administratifs, etc.) à adapter pour l’accueil ou la mise en quarantaine des cas potentiellement à risque, en appui des hôpitaux et centres de santé.

-  Des discussions avec les organisations de commerçants dans les yaars et marchés fermés ou en voie de fermeture afin d’inventorier les denrées périssables que l’État pourrait acheter dans le cadre de la solidarité nationale, et la réorganisation des marchés de proximité.

-  L’organisation de la solidarité nationale dans le cadre d’un comité populaire d’urgence sanitaire composé de femmes et d’hommes au-dessus de tout soupçon.
Le peuple burkinabè a surmonté beaucoup d’épreuves dans le passé. Ensemble, nous surmonterons cette nouvelle épreuve. Le Burkina Faso, l’Afrique et le monde vaincront le Covid-19 !

PROTEGEZ-VOUS et PROTEGEZ LES AUTRES !
Nan lara, an sara !

Par le peuple, Pour le peuple !

Le Président

Adama Coulibaly

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : L’ex- ministre de l’énergie, Alfa Oumar Dissa, apprécie son passage au gouvernement et analyse la gestion du Covid-19 !
Politique : La création d’un parti politique par le Dima de Boussouma marque un recul de la démocratie représentative
Politique : Le parti « Notre cause commune » déclare son appartenance à l’opposition politique
Situation nationale : « La tension est à son comble », selon l’Alliance des jeunes pour l’indépendance et la république (AJIR)
Situation de la nation : Tous face à la réalité de l’effritement de la cohésion sociale
Politisation de l’administration : L’opposition exige le démantèlement de toutes les cellules MPP dans les ministères et structures étatiques
Burkina : Voici l’intégralité du discours du Premier ministre sur la situation de la Nation
Situation nationale : « Le peuple a remporté des victoires sur tous les plans », Christophe Dabiré
Assemblée nationale : Le Premier ministre Christophe Dabiré va discourir sur la situation nationale
Eddie Komboïgo et le CDP à l’épreuve de la démocratie
Candidature du CDP à la présidentielle : Mahamadi Kouanda n’a pas encore dit son dernier mot, Eddie Komboïgo en sursis ?
Législatives de 2020 : « Nous inviterons les jeunes à prendre d’assaut l’assemblée nationale » dixit Adama Kanazoe, président de l’AJIR
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés