Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La foule croit qu’elle sait et comprend tout ; et plus elle est sotte, plus ses horizons lui semblent vastes.» Anton Tchekhow écrivain russe

Fermeture des marchés et yaars : Les acteurs du secteur informel plaident pour des mesures d’accompagnement

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 27 mars 2020 à 21h50min
Fermeture des marchés et yaars : Les acteurs du secteur informel plaident pour des mesures d’accompagnement

Le Conseil national de l’économie informelle du Burkina Faso (CNEI-BF) était face à la presse ce vendredi 27 mars 2020, à Ouagadougou. Il s’est agi d’informer l’opinion des démarches entamées auprès des autorités pour un soutien en faveur des commerçants des 36 marchés fermés. Le conseil a également dit vouloir recueillir les suggestions des commerçants concernés pour constituer un cahier de doléances. En signe de solidarité, le CNEI-BF a offert cinq tonnes de riz aux occupants les plus démunis des marchés et yaars en arrêt d’activités.

D’entrée de jeu, le secrétaire général du CNEI-BF, Seydou Zangré, a appelé les commerçants à plus de patriotisme dans la lutte contre le coronavirus. Il a conseillé aux membres du conseil de suivre les consignes pour barrer la chaîne de transmission de la maladie, ce qui peut entraîner une réouverture rapide des marchés et yaars. Mais en attendant, les commerçants des marchés fermés ont été invités à ne pas se déporter dans les marchés qui sont restés ouverts.

Des vivres

Le CNEI-BF entend plaider auprès des autorités pour des mesures d’accompagnement au profit des acteurs du secteur informel touchés par la fermeture des 36 marchés et yaars. Au cours de cette conférence, le CNEI-BF a recueilli les suggestions des responsables des marchés et yaars concernés pour constituer un cahier de doléances à retransmettre aux autorités. Mais déjà, le conseil a obtenu de la mairie l’allègement des frais de location des boutiques concernés par la fermeture.

Président du CNEI-BF, Salifou Nikiema

Outre l’allègement des loyers, il entend accompagner ses membres ayant contracté des prêts auprès des banques et institutions, pour atténuer les conditions de remboursement.

En signe de solidarité, le conseil a offert cinq tonnes de riz aux occupants les plus démunis des 36 marchés et yaars affectés. Le président du CNEI-BF, Salifou Nikiéma, a invité les membres à faire preuve de discipline et de civisme en respectant les consignes pour stopper la propagation de la maladie.

Des journalistes

Dans la lutte contre le coronavirus, le Conseil national de l’économie informelle du Burkina Faso a remis du matériel de prévention à plusieurs marchés et yaars de la ville de Ouagadougou.

Issoufou Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Nayala : Toma dans l’obscurité depuis près de trois semaines
Burkina : Quatre nouveaux officiers des forces armées nationales nommés à des postes de responsabilité
Burkina Faso : Une conférence publique pour discuter des enjeux et défis de l’enregistrement des décès
Amicale des femmes de la Sitarail : Une journée pour faire découvrir le métier de cheminot aux enfants des travailleurs
Administration du travail : Le Burkina accueille la 44e session du Centre régional africain d’administration du travail
High-tech : Abstergo Store à la conquête du marché burkinabè
Ouagadougou : Un dépôt de matériels explosifs et de produits médicaux prohibés découvert au quartier Larlé
Burkina Faso : « En 2020 il y a eu près de 1132 cas de cancer du col de l’utérus avec près de 839 cas de décès liés à cette maladie », Pr Aboubacar Bambara.
Santé et pollution de l’air au Burkina Faso : Des experts se penchent sur un plan d’action
Burkina : Les restes mortuaires de Thomas Sankara seront inhumés au Mémorial Thomas Sankara courant février 2023
Burkina Faso : Des civils non armés auraient été tués par des FDS, selon le Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés
Burkina : Le PNUD offre 14 véhicules et trois motos au ministère de la Justice
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés