Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne vous laissez pas éteindre, vous ne savez pas pour qui vous êtes lumière. »  Igor Markvitch

Burkina Faso : Huit villes en quarantaine, l’état d’alerte sanitaire déclaré !

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Coronavirus • LEFASO.NET • jeudi 26 mars 2020 à 22h59min
Burkina Faso : Huit villes en quarantaine, l’état d’alerte sanitaire déclaré !

Une autre étape vient d’être franchie dans la riposte contre le Covid 19 au Burkina Faso. Alors que le pays compte désormais 152 cas dont 10 guérisons et 7 décès, le gouvernement a décidé de mettre toutes les huit villes touchées en quarantaine dès ce 27 mars 2020 et ce, pour deux semaines. L’état d’alerte sanitaire est déclaré. L’annonce a été faite ce 26 mars 2020 au cours d’une conférence de presse.

A partir du 27 mars 2020 à 5h, Ouagadougou (127 cas), Bobo dioulasso (10), Boromo (6), Dédougou (2), Houndé (3), Banfora (1), Manga (1), Zorgho (2) seront en quarantaine. Il s’agit là, de la dernière mesure prise par le gouvernement au cours du conseil des ministres tenu ce 26 mars 2020 par visioconférence. Dans les prochains jours, toute autre ville qui connaitra un cas déclaré sera immédiatement mise en quarantaine.

L’objectif est de couper la chaine de transmission du Covid 19. « Personne ne rentre, ni ne sort des villes qui sont concernées. Personne ne rentre ni par cheval, ni par véhicule, ni par vélo. Personne ne rentre, personne ne sort », a expliqué le ministre de la communication Remis Fulgance Dandjinou qui a ajouté que l’état d’alerte sanitaire est déclaré.

« A l’intérieur, nous demandons de réduire les déplacements, c’est ce qui fera la différence. Réduisons nos déplacements, restons à l’intérieur de nos maisons le plus possibles en respectant les règles qui ont été prescrites. Les Forces de défense et de sécurité ont été invitées à faire appliquer de manière ferme cette mesure. C’est nous qui apportons la maladie dans les autres localités, dans nos déplacements. Les foyers sont partis de Ouaga et Houndé et ils sont en train d’essaimer à l’intérieur du pays. Il faut arrêter cela », a poursuivi le porte-parole du gouvernement.

En attendant, les nouvelles contaminations se poursuivent. Selon le Pr Martial Ouédraogo, coordonnateur national de la réponse à l’épidémie de Covid 19, à la date du 25 mars 2020, le Burkina a enregistré 6 nouveaux cas ce qui porte le nombre à 152 cas (52 femmes et 100 hommes). Un nouveau foyer est apparu à Zorgho avec 2 cas.

Trois nouveaux décès ont été enregistrés, portant le nombre à 7 depuis le début de l’épidémie. Il s’agit d’un homme de 59 ans souffrant déjà d’hypertension artérielle, d’une femme de 75 ans ayant pour antécédent une hypertension artérielle et un diabète et un homme de 50 ans de nationalité philippine qui souffrait de diabète.

Par contre, 10 personnes ont été totalement guéries à la date de 25 mars. Les trois derniers guéris sont deux femmes de 26 et 23 ans et un homme de 36 ans. Ce qui fait dire au Pr Ouédraogo que « Le Covid est moins létal chez les personnes jeunes ». Mais il précise, « je ne dis pas que les moins jeunes ne doivent pas faire attention. Il y a eu le décès d’un homme de 33 ans, quand bien même les décès sont au-dessus la cinquantaine ».

Respecter les consignes et éviter la psychose

Le Pr Martial Ouédraogo a révélé qu’à ce jour, 356 tests ont été faits pour 152 résultats positifs. Rien que pour la journée du 24 mars, 81 échantillons ont été testés pour 35 positifs. « Il y a un abus de sollicitations lié à la psychose », a regretté le Pr qui a demandé aux citoyens de ne pas céder à la panique.

Rien ne sert de prendre des mesures si elles ne sont pas respectées, ont insisté les conférenciers. Si les consignes ne sont pas respectés, la maladie peut continuer à évoluer et une fois les mesures levées, le virus pourrait se propager.

Il le faut car de l’avis du coordonnateur national de la réponse à l’épidémie de Covid 19, les chiffres pourraient grossir les jours à venir il faut s’attendre à plus de personnes infectées « Une personne peut contaminer trois personnes. Si initialement vous avez 100, vous risquez d’avoir 300 », prévient-il.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 26 mars à 23:19, par verite no1 En réponse à : Burkina Faso : Huit villes en quarantaine, l’état d’alerte sanitaire déclaré !

    Bonsoir les amis ! J’ai comme l’impression que le Burkina va faire une forte decouverte sur le coronavirus ! Oui, nous allons vaincre cette pandemie et le point de depart de cette victoire sera le Burkina Faso, pays beni par nos ancetres !

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars à 03:36, par Le rouge moderne de ouahigouya En réponse à : Burkina Faso : Huit villes en quarantaine, l’état d’alerte sanitaire déclaré !

    Oui, tout ça, c’est bien beau. Mais l’interrogation qui nous anime tous actuellement est à quand l’autorisation de la chloroquine qui est entrain d’être approuvé d’un pays à l’autre.?
    Ou le Burkina veut faire l’exception, comme d’habitude ?

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars à 06:50, par Dane En réponse à : Burkina Faso : Huit villes en quarantaine, l’état d’alerte sanitaire déclaré !

    Pour que la procédure soit efficace, il faudrait aussi retrouver toutes les personnes qui ont été en contact avec les premiers contaminés. Elles ont pu se déplacer vers d’autres villes et seront à l’origine de la transmission ailleurs.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars à 07:54, par Stop En réponse à : Burkina Faso : Huit villes en quarantaine, l’état d’alerte sanitaire déclaré !

    Une autre mesure salutaire serait de revoir rapidement les horaires de travail des employés et fonctionnaires pour limiter à 14 heures l’heure de travail sans en continu car les personnes s’abstiennent déjà du déjeuner dehors et cela pourrait diminuer le facteur vecteur du contact entre personne. Une question, quand on parle de Ouaga en quarantaine s’agit t-il de Ouaga stricto-sensu ou du grand-Ouaga ?

    Répondre à ce message

    • Le 27 mars à 13:58, par le JUSTE En réponse à : Burkina Faso : Huit villes en quarantaine, l’état d’alerte sanitaire déclaré !

      Ceci est un cri de coeur lancé aux autorités pour la rentrée en vigueur des derniéres mesures prises le 26/03/2020 au e-conseil des ministres.Elles ont surpris des pères de famille hors de leur ville pour des raisons sociales.Pères de famille bloqués au village laissant des enfants en détresse.Pour des cas similaires l’Etat ivoirien a donné jusqu’à dimanche pour l’isolement de la capitale.La mesure a été prise dans l’après midi avec effet immédiat le 27/03/2020 aprés le couvre-feu nocturne.Dérogation pour certains moyens de transport hygiéniques.Merci un citoyen inquiet.

      Répondre à ce message

  • Le 27 mars à 08:15, par Nestor HEMA En réponse à : Burkina Faso : Huit villes en quarantaine, l’état d’alerte sanitaire déclaré !

    "Rien ne sert de prendre des mesures si elles ne sont pas respectées " bien dit. A ce propos je relatais hier sur le Faso. net une mesure non respectée à GAOUA d’une école professionnelle de l’Etat mais qui n’a pas été malheureusement publié parce que je denonçais le silence coupable des autorités nationales, régionales, des FDS, des JOURNALISTES et des osc de la localité. .Il s’est agi de l’école de formation des travailleurs de la femme et de l’action sociale qui malgré la mesure du gouvernement de fermer les écoles et universités a poursuivi ses activités jusqu’à hier.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars à 08:19, par lacoude En réponse à : Burkina Faso : Huit villes en quarantaine, l’état d’alerte sanitaire déclaré !

    COURAGE MONSIEUR LE MINISTRE .N’OUBLIER PAS DE FORTES MESURES D’ACCOMPAGNEMENT AU CAS OU SURVIENDRA UN CONFINEMENT.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars à 08:44, par SANOGO En réponse à : Burkina Faso : Huit villes en quarantaine, l’état d’alerte sanitaire déclaré !

    On ne le souhaite pas mais si on atteignait un stade ou il un confinement, pardon ne dites pas au gens de se confiner en 12h donnez nous au moins 72 h pour qu’on se prepare. Il y va du bon respect de la decision

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars à 08:54, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : Burkina Faso : Huit villes en quarantaine, l’état d’alerte sanitaire déclaré !

    OK. Donc on va attendre deux semaines, en espérant... En espérant quoi même ? Nous avons à ce jour 745 cas-contacts suivis et 135 malades en plus des 10 guéris et des 7 décédés. Cela représente 880 personnes au sort indéterminé.

    On SAIT que le nombre de cas va augmenter. On SAIT que la majorité des malades va guérir. On SAIT que tous les cas-contacts n’ont pas été identifiés et/ou mis en confinement et que la contamination hélas continue. On peut juste espérer qu’elle ralentisse. On SAIT que les essais cliniques vont prendre entre une et deux semaines pour les plus rapides, et je ne parle pas du temps pour les publier.

    Donc, dans 2 semaines, on aura plus de malades et plus de guéris. Et on fera quoi ? Lever les mesures pour que la contamination reprenne de plus belle ? Ou continuer jusqu’à affamer les Burkinabè et détruire l’économie ?

    Mais je dis oh, les 880 personnes là oh, si on les mets TOUS sous chloroquine sous surveillance médicale oh, ça fait quoi même ? Car enfin, tout le monde comprendra que les antibiotiques interviennent quand les malades ont déjà les poumons abîmés, c’est à dire à un stade avancé de la maladie, souvent trop tard.

    Si cela ne marche pas, les malades et tout le pays verront qu’on a tout essayé, et l’expérience profitera au monde entier. On cherchera alors autre chose ?

    Mais si la chloroquine élimine même seulement en partie le virus, le système immunitaire fera le reste, et surtout, surtout, la transmission sera rompue parce qu’il y aura plus grand chose à transmettre ? Et cela en 10 jours maximum. Quel coup !

    Dans tous les cas, on aura fait autre chose que d’attendre le "OK de Hong Kong" ou je ne sais quelle autre capitale. Ou bien ???

    NB : Hum... A propos de la "recherche", la partie du film où on doit étudier si un malade guéri peut encore attraper la maladie, et si dans ce cas elle est moins grave que la première fois là oh, c’est où ils vont trouver les cobayes volontaires qui vont s’exposer volontairement une deuxième fois là ???

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars à 09:44, par Verité En réponse à : Burkina Faso : Huit villes en quarantaine, l’état d’alerte sanitaire déclaré !

    Courage à toute l’équipe en charge de la riposte. J’aimerai poser une question aux spécialistes. Est ce qu’en plus des mesures déjà prise il ne serait pas possible de confiner totalement toutes les personnes âgées de plus de 50 ans dans les zones où le foyer est déclaré étant donnée qu’il s’agit du groupe cible le plus à risque.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars à 09:45, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : Burkina Faso : Huit villes en quarantaine, l’état d’alerte sanitaire déclaré !

    Quand on prend des mesures "copier-coller" sur d’autres sans adaptation ni des mesures d’accompagnement, c’est illusoires de croire qu’elles seront respectées. De tour de vis en tour de vis, on va vers la désobéissance par la majorité.

    A chaque mesure annoncée de façon soudaine, ce sont des centaines, des milliers de gens que l’on prend au dépourvu, ou qui ne peuvent tout simplement pas les respecter vu leur situation.

    Voila que l’ami @Sanogo parle de 72 heures pour se préparer à un confinement de plusieurs semaines. Chez lui ça va. Pour nous autres, si vous voulez nous confiner il faudra nous mettre en prison. Là bas au moins vous serez obligés de nous nourrir pendant la période. Mais comme nous sommes assez nombreux je me demande où vous allez nous mettre ?

    Regardez par exemple les attroupements qui sont créés devant les pharmacies, les alimentations et les étals au bord de route parce qu’on a pris des mesures sans mesurer les conséquences. Totalement contre-productif !

    Bon, maintenant que les maquis sont fermés ou presque, on peut au moins ramener le couvre-feu à 22h non ? Parce que de toutes les façons, à quoi ça sert de brimer les commerces du soir et de coincer ceux qui font de longues distances à la descente si les gens se frottent toute la journée ?

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars à 12:48, par ollo En réponse à : Burkina Faso : Huit villes en quarantaine, l’état d’alerte sanitaire déclaré !

    S’il vous plait, quelles mesures prend-t-on pour tous ceux qui travaillent à Ouaga (agents publics et privés) et qui résident dans les communes rurales de Komsilga, Pabré, Koubri, Loumbila etc.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars à 14:44, par citoyen LAMBDA En réponse à : Burkina Faso : Huit villes en quarantaine, l’état d’alerte sanitaire déclaré !

    Comme l’a déjà dit quelqu’un, est ce que les ministres testés positifs ont communiqué à la cellule du Pr Martial OUEDRAOGO pour test ,la liste complète de leurs familles biologiques ( Mme et enfants bien sûr ) mais aussi les 2ème ,3ème ,4ème bureau installés dans les divers secteurs de la ville de OUAGADOUGOU ?

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars à 19:03, par Ibmafrique issa mahamoud DION En réponse à : Burkina Faso : Huit villes en quarantaine, l’état d’alerte sanitaire déclaré !

    IBMAFRIQUE
    Issa Ben Mahamoud DION..

    IL EST NÉCESSAIRE DE SE BASER SUR l’hygiène.
    APRÈS DES RECHERCHES ET ANALYSES FIABLES EN SE REFERANT DES EFFORTS CONSENTIS PAR PLUSIEURS SPÉCIALISTES THÉRAPEUTIQUES, LABORATOIRES ; IL A ÉTÉ RETENU QU’UNE REMÈDE CONTRE LES MALADIES SIMILAIRES AUX "COVID 19" PEUT S’OBTENIR EN UTILISANT AVEC MODÉRATION CES PLANTES ET ÉLÉMENTS SUIVANTES :
    1* LE RHODIOLA très immunitaire ;utilisé par la RUSSIE sur les COSMONAUTES POUR UNE EXCELLENTE MISSION SPATIALE .

    2* LE MORINGA très efficace et immunitaire
    3 * Le HEMET(en arabe)ou COUNAN Yiri (dioula....) ;très efficace contre les problèmes de stresse ,psychologique, et hypertension artérielle et d’autres..
    4 * Le BASILIC plante très immunitaire ;il en existent plusieurs de la même famille :celui appelé RYANA est très utilisé par les INDOUS ;mais au BURKINA FASO ont peut les trouver dans les JARDINS, les zones montagneuse comme les Cascades de Banfora,les Cascades à une dizaines de km de MAWANA (MAHOUANA) surtout "SOKODIANA COLI".
    MAIS l’espèce Timi Timi ou le THUM ou le AMRIHAN(en arabe) est a porte de la main au BURKINA FASO.
    5 *Le WAAK(un peut amer) en arabe ; un petit plant dont les feuilles avoisine aux feuilles du haricot ,mais les fruits un peut plus gros que les fruits de sésame.
    - En plus le
    PROPOLIS (substance protectrice du Miel)très antiviral et protectrice.
    - La Famille du poison "CAPITAINE" et sur tout celui appelé WONDÔ (en Dioula)est très riche en vitamines immunitaire et favorise les évacuations par les bronchites.

     Le beurre de karité ou crème d’une bonne audora du sel (sur les lèvres et dans les Narines) protège contre une éventuelle pénétration du virus.
    Les Masques sont bon mais souvent insuffisantes.
    PS : Sur FECEBOOK Voir "IBMAFRIQUE Issa" et voir en images les PLANTES.
    MERCI....

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 04:54, par Salomon Justin Yameogo En réponse à : Burkina Faso : Huit villes en quarantaine, l’état d’alerte sanitaire déclaré !

    CE QUI M’ÉNERVE FRANCHEMENT c’est cette impression que nos dirigeants du Moment ne tirent pas de leçons des situations des Autres, ou bien qu’ils refusent délibérément de tirer des leçons des Autres !... On m’a dit alarmiste au départ ; parce que je proposais la mise en quarantaine de Ouagadougou juste après la découverte des cas chez les Karambiri... Ce n’est pas sûr qu’on en aurait été là aujourd’hui ; jusqu’à huit(8) villes touchées...
    C’est tout comme la frénésie de L’Ordre des Médecins qui, au lieu de se préoccuper fortement de préparer les infirmiers et infirmières qui font ici au Faso, des consultations ; au lieu de se préoccuper de tout faire pour que ces Agents en sachent suffisamment pour être mieux préparés et mieux protégés, préfère perdre du temps à discuter du traitement à la chloroquine qui était déjà fait aux USA et en France !!! Aaaah, vraiment,...

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Coronavirus/Burkina : Les demandeurs à un dépistage systématique des populations de Ouagadougou déboutés
COVID 19 : 29 nouveaux cas confirmés, 1 décès et 12 guérisons le 08 avril 2020
Covid-19 : « On guérit bien de cette maladie » Aboubacar Sanou, président du conseil régional de la Boucle du Mouhoun
Lutte le COVID-19 : Le Parlement burkinabè lance une initiative populaire de collecte de fonds
Lutte contre le Covid-19 : Le Haut-conseil des transporteurs du Burkina cible les chauffeurs routiers
Lutte contre le Covid-19 : Les partis affiliés au Chef de file de l’opposition burkinabè apportent 6 millions de F CFA
Fermeture des marchés de Bobo-Dioulasso : Les gestes de solidarité se multiplient en faveur des commerçants démunis
Prévention contre le Covid-19 : Roxgld accompagne la commune de Bagassi à hauteur de 11 millions de francs CFA
Burkina : Le Fonds d’équipement des Nations unies opérationnalise la plateforme de supervision sur l’évolution de la pandémie du Covid-19
Lutte contre le Covid-19 : Des jeunes volontaires apportent leurs contributions dans les Hauts-Bassins
Lutte contre le Covid-19 : La Chambre des mines du Burkina apporte un soutien de 200 millions de F CFA
COVID 19 : 30 nouveaux cas confirmés, 4 décès et 7 guérisons le 7 avril 2020
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés