Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne vous laissez pas éteindre, vous ne savez pas pour qui vous êtes lumière. »  Igor Markvitch

Coronavirus et médecine traditionnelle : « Les gens vont s’empoisonner à force de boire ceci ou cela contre le coronavirus », met en garde Abdou Karim Bélemviré, tradi-praticien

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Coronavirus • LEFASO.NET • mercredi 25 mars 2020 à 22h49min
Coronavirus et médecine traditionnelle : « Les gens vont s’empoisonner à force de boire ceci ou cela contre le coronavirus », met en garde Abdou Karim Bélemviré, tradi-praticien

Les feuilles de neem seraient efficaces pour traiter la maladie à coronavirus. C’est du moins l’information qui circule depuis quelques jours sur les réseaux sociaux. Qu’en est-il réellement ? La médecine traditionnelle dispose-t-elle de médicament contre le coronavirus ? Réponse avec Abdou Karim Bélemviré, commissaire divisionnaire de police à la retraite et tradipraticien.

Depuis l’apparition de la maladie à coronavirus, nombre de remèdes de grand-mères ont fait leur apparition sur les réseaux sociaux et sont censés combattre cette nouvelle pathologie. Dernièrement, il n’est pas rare de voir des gens affirmer que les feuilles de neem seraient efficaces contre le COVID-19. Ce qui a entrainé, comme on pouvait s’y attendre une ruée vers les feuilles de cet arbre.

Pourtant à en croire Abdou Karim Bélemviré, commissaire divisionnaire de police à la retraite et praticien de la médecine traditionnelle depuis son plus jeune âge, rien ne prouve que ces feuilles sont efficaces contre la maladie à coronavirus. Pis, l’automédication et en l’occurrence l’utilisation inappropriée des feuilles de neem peut être dangereux pour la santé.

« J’appelle les gens à la prudence, parce que le neemier est très toxique, c’est pourquoi justement certaines personnes ont pensé que ça pouvait éliminer le virus. L’expérience a prouvé que certaines personnes ont eu des problèmes en ayant fait bouillir des feuilles de neemier et bu la décoction. Il y en a qui ont eu des problèmes sérieux qui leur ont valu des interventions chirurgicales et souvent même la mort », met en garde M. Bélemviré.

La médecine traditionnelle a-t-elle des médicaments à proposer contre le COVID-19 ?

A cette question, le tradipraticien avoue qu’il n’a aucun remède contre le COVID-19, même s’il a déjà eu à traiter avec succès d’autres maladies virales telle que l’hépatite B. Il affirme en effet que pour traiter le COVID-19, il faudrait d’abord qu’il sache comment ce virus fonctionne. Ce qui n’est pas le cas. « Souvent ce n’est pas aussi sorcier que ça. Mais si vous ne connaissez pas le mal, c’est hasardeux de dire : il faut boire ceci, il faut boire cela. Les gens vont s’empoisonner dans cette histoire. Il y en a qui ont dit que ce sont les feuilles de papayer, des racines de ceci. En fait quand vous regardez, c’est généralement ce qui est amer, on dit quand on boit ça, on guérit. Un virus n’est pas forcément tué par ce qui est amer. Les virus sont mutants, les virologues le savent et le disent. C’est pour cette raison que je vous disais que je ne connais pas le mode de fonctionnement du COVID-19, c’est ce qui fait mon handicap », a-t-il laissé entendre.

Il en appelle donc à la prudence face à tous ces remèdes de grand-mères qui pullulent sur la toile sans preuve scientifique de leur efficacité contre le COVID-19. « C’est vrai c’est un truc qui fait peur, mais un médicament ne se conçoit pas dans la précipitation. Il y a tout un processus. Que vous le vouliez ou non, le processus est long ou moyennement long pour aboutir à quelque chose de sérieux. »

Mais en attendant d’avoir un remède, traditionnel ou pas contre la maladie à coronavirus, il est nécessaire de respecter les mesures de prévention.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
COVID 19 : 29 nouveaux cas confirmés, 1 décès et 12 guérisons le 08 avril 2020
Covid-19 : « On guérit bien de cette maladie » Aboubacar Sanou, président du conseil régional de la Boucle du Mouhoun
Lutte le COVID-19 : Le Parlement burkinabè lance une initiative populaire de collecte de fonds
Lutte contre le Covid-19 : Le Haut-conseil des transporteurs du Burkina cible les chauffeurs routiers
Lutte contre le Covid-19 : Les partis affiliés au Chef de file de l’opposition burkinabè apportent 6 millions de F CFA
Fermeture des marchés de Bobo-Dioulasso : Les gestes de solidarité se multiplient en faveur des commerçants démunis
Prévention contre le Covid-19 : Roxgld accompagne la commune de Bagassi à hauteur de 11 millions de francs CFA
Burkina : Le Fonds d’équipement des Nations unies opérationnalise la plateforme de supervision sur l’évolution de la pandémie du Covid-19
Lutte contre le Covid-19 : Des jeunes volontaires apportent leurs contributions dans les Hauts-Bassins
Lutte contre le Covid-19 : La Chambre des mines du Burkina apporte un soutien de 200 millions de F CFA
COVID 19 : 30 nouveaux cas confirmés, 4 décès et 7 guérisons le 7 avril 2020
Lutte contre le Covid-19 dans la Boucle du Mouhoun : Le comité régional plaide pour un plan de riposte de 963 750 000 F CFA
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés