Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne vous laissez pas éteindre, vous ne savez pas pour qui vous êtes lumière. »  Igor Markvitch

Coronavirus au Burkina : 2 nouvelles guérisons et 15 nouveaux cas confirmés le 23 mars 2020

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Coronavirus • • mardi 24 mars 2020 à 09h53min
Coronavirus au Burkina : 2 nouvelles guérisons et 15 nouveaux cas confirmés le  23 mars 2020

Selon les dernières informations livrées par le centre des opérations de réponse aux urgences sanitaires, quinze (15) nouveaux cas confirmés de COVID-19 ont été rapportés le lundi 23 mars 2020, portant le total à 114 cas confirmés, soit 41 femmes et 73 hommes. 2 patients guéris portent à 7 le nombre total de guérison.

Les quinze (15) nouveaux cas confirmés se répartissent comme suit : 8 à Ouagadougou, 4 à Boromo, 2 à Bobo et 1 à Houndé.

Les personnes qui ont eu des contacts avec les sujets porteurs du virus sont suivies. Le cumul des contacts listés depuis le 09 mars 2020 est de 958 personnes. Les contacts confirmés depuis le début est de 39.

La surveillance épidémiologique et le contrôle sanitaire aux points d’entrées se poursuivent. Ainsi, il y a eu une investigation de 89 alertes dont 39 validées et un suivi de 612 contacts.

10 voyageurs ont été contrôlés au niveau de l’aéroport de Ouagadougou. 3595 voyageurs contrôlés aux points d’entrées terrestres dont 1684 en provenance de la Côte d’Ivoire et 281 en provenance du Niger.

Prévention et contrôle des infections. On note la désinfection des locaux du Ministère des affaires étrangères, de la polyclinique internationale à Ouagadougou et les ambulances utilisées dans le transport des cas. 6 ambulances supplémentaires sont disponibles pour renforcer la logistique sanitaire

Pour une meilleure prise en charge des malades, le comité a annoncé la mise à leur disposition d’un deuxième Centre (Ex-Clinique les Genêts) le 23 mars 2020 à Ouagadougou. Ce soutien est de la part de l’homme d’affaires Mahamoudou Bonkoungou dit EBOMAF.

Pour limiter la distance pour l’analyse des prélèvements, le comité suggère toujours l’opérationnalisation du laboratoire de diagnostic virologique au sein de l’IRSS/Ouaga. Il recommande également l’intensification et l’adaptation de la communication dans les médias.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 24 mars à 09:58, par fat24 En réponse à : Coronavirus au Burkina : 114 cas confirmés à la date du 23 mars 2020

     Prévoir et préparer dans chaque région des sites pour accueillir d’éventuels malades. Ne dites pas que chaque dispensaire va garder son malade en son sein même en isolement, non ! Le risque est grand ! Et pourra t-on après (on ne le souhaite pas, passer dans chaque dispensaire pour désinfecter ?). Il faut des hôpitaux de fortune, des sites aménagés par région, pour que les cas soient rapidement isolés là-bas. N’attendons toujours pas d’être face au pire pour se lever et faire de la com et de la pub.
     Aussi, a-t-on suffisamment communiqué sur l’interdiction des visites faites au malade du covid-19. Les visites doivent être interdites. Est-ce le cas partout !
     Faire le diagnostique de masse comme en Allemagne, les moyens on peut se les procurer, diminuer les budgets ça et là juste pour la circonstance. Sinon, si on doit attendre, que la personne soit malade avant de diagnostiquer, pendant ce laps de temps il a eu le temps de contaminer d’autres.
     Je pense que le diagnostic de masse est une des bonnes solutions pour freiner. Si chacun connait déjà son statut, il se protège et protège les autres. Mais attendre d’avoir les symptômes, là c’est déjà trop tard et on a déjà contaminé deux ou trois personnes.
     Sensibiliser les entreprises pour que les mesures d’hygiène soient obligatoires (gel, savon, caméra) et cela aussi doit être obligatoire dans chaque maison, chaque foyer. Chacun dorénavant doit mettre devant sa porte du gel pour que tout visiteur lave ses mains avant d’entrer et ce ne serait pas méchant si certains à la maison instauraient même des caméras test pour leurs visiteurs. Il le faut, ya plus affaire de sentiments. C’est comme ça, et c’est arrivé là-bas comme on le dit vulgairement !
    Dieu nous garde !

    Répondre à ce message

    • Le 25 mars à 11:32, par kwiliga En réponse à : Coronavirus au Burkina : 114 cas confirmés à la date du 23 mars 2020

      @fat24
      "Faire le diagnostique de masse comme en Allemagne, les moyens on peut se les procurer, diminuer les budgets ça et là juste pour la circonstance."
      Vous êtes sérieux ?
      Non, mais, on est au Burkina.
      Il serait par exemple intéressant de connaitre les profils socio-économiques des 114 cas confirmés.
      Je serais prêt à parier qu’une large majorité d’entre-eux, si ce n’est la totalité, sont de "Grandes Personnes".
      Les gens du petit peuple, même frappés de symptômes évidents, ne seront vraisemblablement pas testés.
      Il semble que pour l’instant, le seul pays au monde qui ait été en capacité de pratiquer des tests sur l’ensemble de sa population, soit la Corée (celle du sud, le virus refusant de se rendre au nord car il a peur de Kim Jong-Un).
      Il y a deux raisons principales à cela :
      - La capacité à produire sur place.
      - La grande discipline démontrée par leur population.
      Or, nous n’avons ni l’un, ni l’autre.

      Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 10:03, par YAWOTO En réponse à : Coronavirus au Burkina : 114 cas confirmés à la date du 23 mars 2020

    Je dis qu’il faut associer les tradipraticiens dans la lutte contre le COVID-19.Il faut une équipe de tradipraticiens qui peuvent proposer des remèdes dans la lutte au sein des centres de prise en charge. Je crois fermement que nous pouvons trouver ce remède par nous même. Dans tous les cas croire que les autres vont trouver et au lieu de s’occuper de leur population vont penser à vous, c’est rêver éveillé. Si on ne trouve pas le remède rapidement ce sera la catastrophe, ni confinement, ni fermeture de ceci ou cela ne pourra nous sauver. Notre mode de vie et notre pauvreté ne nous permet pas d’appliquer efficacement ces méthodes.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 10:09, par Ka En réponse à : Coronavirus au Burkina : 2 nouvelles guérisons et 15 nouveaux cas confirmés le 23 mars 2020

    Merci Mr. le coordinateur nationale pour cette transparence qui motivera tout en chacun d’utiliser ‘’la prudence’’ comme le seul vaccin contre ce virus tueur pour le moment. ‘’’Priorité d’accord, mais la prudence d’abords.’’’ Bon courage au peuple Burkinabé confiné chez soi. Que Dieux nous protège a toutes et à tous.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 10:09, par caca En réponse à : Coronavirus au Burkina : 2 nouvelles guérisons et 15 nouveaux cas confirmés le 23 mars 2020

    La situation demeure contrôlée, mais prions le bon Dieu qu’il limite la contagion dans le pays. Que les burkinabè acceptent le civisme personnel.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 10:13, par Tao-Tao En réponse à : Coronavirus au Burkina : 2 nouvelles guérisons et 15 nouveaux cas confirmés le 23 mars 2020

    Merci pour cette Information.

    Mais devons nous faire avec les amis et parents pour qui vous avez été interpelés sans succès.

    Vous semblez déborder ; ce que vous avez nié, ce serait donc de la negligence, ou simplement y aurait-il un tri pour qui tester, et qui laisser circuler ou mourir dans l’incertitude ?

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 10:15, par Le réaliste En réponse à : Coronavirus au Burkina : 114 cas confirmés à la date du 23 mars 2020

    Le confinement général à Ouagadougou, Boromo et Bobo-Dioulasso, ne serait-ce que pour une semaine, est devenu une impérieuse nécessité.
    Le respect strict du couvre feu au besoin par la force, n’en déplaise à Monsieur le Procureur du Faso, est plus nécessaire et urgent, avec la contribution de de citoyens volontaires pour aider les forces de l’ordre qui ne peuvent pas bien couvrir toutes les localités. Il faut que nous quittions tous l’irréalisme, les connaissances théoriques. Le réalisme, le pragmatisme et la rigueur s’imposent actuellement à tout Burkinabè encore digne de cela. Dieu lui-même nous le recommande actuellement pour notre bien et il nous revient de l’obéir.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 10:15, par Balance En réponse à : Coronavirus au Burkina : 2 nouvelles guérisons et 15 nouveaux cas confirmés le 23 mars 2020

    Courage et félicitation professeur. Que Dieu te garde. Nous pensons que mentalement beaucoup de burkinabés sont prêt pour le confinement de Bobo et Ouagadougou. Vous avez fait et faites votre boulot, alors que prions pour que le gouvernement réagisse et rapidement.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 10:53, par Rabaoyele En réponse à : Coronavirus au Burkina : 2 nouvelles guérisons et 15 nouveaux cas confirmés le 23 mars 2020

    Mesures radicales a prendre :
    1) Confinement complet à Ouaga, Banfora, Bobo, Dédougou et Houndé ;

    2) Fermeture de tous les marchés et yars à l’exception des étals de legumes et les magasins de vivre qui doivent être séparés d’au moins 2 mètres sinon, ouverture alternée d’un jour à l’autre ;

    3) Dépistage systématique dans ces mêmes lieux et de tout lieu infesté y compris les domiciles ;

    4) Aménagement d’aires de confinement dans toutes les provinces et tous les départements dotés d’une formation sanitaire ;

    5) Subvention du gel hydro alcoolique et des masques ;

    6) Essais à grande échelle avec la quinine subventionnée chez les malades qui y consentent ;

    7) Mobilisation de l’armée et Repression sans faiblesse des spéculateurs sur les produits et denrées et des indisciplinés y compris les confessions religieuses qui résistent au confinement, nous sommes en guerre et les complices conscients de l’ennemi sont nos ennemis ;

    8) Fermeture de tout organe de presse qui par ses émissions et prêches sème la confusion et les illusions sur la réalité de cette maladie ;

    9) Abaissement et gel des prix de première nécessité et de grande consommation ;

    10) Organisation de la recherche tous azimuts incluant les tradi-praticiens

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 11:40, par Vérité indiscutable En réponse à : Coronavirus au Burkina : 2 nouvelles guérisons et 15 nouveaux cas confirmés le 23 mars 2020

    Pendant ce temps :
    1* vendredi passé certains sont autorisés à aller dire une prière à la grande mosquée de Ouaga,
    2* des funérailles continuent de rassembler trop de gens au lieu de se contenter du strict minimum de gens pour ça,
    3* des mariages,
    4* des PPS,
    5* des marchés en foire,
    6* des jeunes narguent les forces de l’ordre au couvre-feu,
    7* M. le procureur du Faso a même le courage de dire qu’une loi punit les violences appliquées à ceux qui ne respectent pas le couvre-feu ? On veut quoi au juste ? Et la vie continue...

    Mon cher pays, si les autorités ne prennent pas toutes les mesures, vous aussi vous ne vous interrogez pas ? Quand on sera face à une situation ingérable, c’est à ce moment que chacun rejettera la faute sur l’autre. Or dans ça, chacun doit non seulement se protéger mais éviter de mettre les autres en danger.
    J’ai honnêtement peur pour ce qui va arriver (deux semaines et on est à 114 cas !) C’est vraiment inquiétant.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 11:42, par PAYSAN NOIR En réponse à : Coronavirus au Burkina : 2 nouvelles guérisons et 15 nouveaux cas confirmés le 23 mars 2020

    Le réaliste. vous savez que nos gouvernants sont des médecins après la mort. sinon fermer le marché de ouaga et laisser celui de bobo c’est grave cependant la RTB à présenté des commerçantes de bobo qui disent ne même pas être au courant du covid-19, allez me comprendre ça.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 11:53, par SANOGO En réponse à : Coronavirus au Burkina : 2 nouvelles guérisons et 15 nouveaux cas confirmés le 23 mars 2020

    Svp Pr, est-ce que les nouveaux cas que vous enregistrez actuellement sont-ils tous issus du lot des 958 contacts que vous avez recensés ? Si oui on a beaucoup d’espoir qu’on puisse circonscrire ans le cas contraire il faudra trouver une autre stratégie de lutte. Je constate avec inquiétude que jusqu’à présent vous n’avez toujours pas créé une cellule relais à bobo-dioulasso Faudra pas vous laisser déborder

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 12:28, par Ib En réponse à : Coronavirus au Burkina : 2 nouvelles guérisons et 15 nouveaux cas confirmés le 23 mars 2020

    LES AUGMENTATIOMS DE CAS SONT DE L’ORDRE DE 15 À 20 PAR JOUR....QUELLE EST LA CAPACITÉ D’ANALYSE DE TEST EN 24 ? C’EST CELA LA VRAIE QUESTION....

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 12:40, par walpole En réponse à : Coronavirus au Burkina : 2 nouvelles guérisons et 15 nouveaux cas confirmés le 23 mars 2020

    Ces statistiques sont loin de la réalité. Le mal est déjà fait et on doit travailler à limiter les dégats. Au Burkina, on nous dit qu’il n’ya pas de traitement alors qu’ailleurs des traitements comme la chloroquine et l’azithromycine sont administrés avec succès à des malades . Au Burkina on attend l’autorisation du ministère de la santé qui à son tour attend sûrement l’autorisation des grandes firmes du médicament alors que l’heure est très grave. En attendant nos experts ne traitent que les symptomes avec quelques assistances respiratoires et on prie Dieu. Le bon sens et le pragmatisme veulent qu’on utilise ce qui marche actuellement, la chloroquine. Il se profile à l’horizon une non assistance à peuple en danger avec cette approche attentiste. J’aurais pu comprendre si à notre niveau au Burkina des essais étaient en cours avec ces médicaments qui intéressent même les pays développés.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 12:45, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : Coronavirus au Burkina : 2 nouvelles guérisons et 15 nouveaux cas confirmés le 23 mars 2020

    Hum... Juste pour reprendre ce que le coordonnateur a plusieurs fois expliqué et que visiblement pas grand monde n’écoute : IL N’Y A PAS SUFFISAMMENT DE TESTS !!!

    Ce n’est pas une affaire de "budget" mais de réalité "physique". Les réactifs qui permettent de faire le test, venant principalement de Chine et des USA ne sont pas disponibles, les intéressés en ont eux même besoin pour leur population donc ils n’en ont plus beaucoup à vendre (ou donner) aux autres.

    Comme en plus plusieurs usines ont fermé à cause de l’épidémie, que de nombreuses frontières sont fermées et tous les transits ralentis, cela ne va pas changer de sitôt.

    Et pour ne rien arranger, le seul laboratoire est à Bobo (mission aller-retour pour chaque lot de prélèvement !) et les laborantins compétents peu nombreux. Et avant qu’un petit malin ne le "propose", NON, on ne forme pas 20 laborantins experts en microbiologie en trois jours ! Des laborantins ayant déjà le profil sont en formation accélérée pour ouvrir un laboratoire à Ouaga "bientôt".

    On doit donc faire avec ce qu’on a en procédant par étapes et ne tester que les cas présentant les symptômes et pour lesquels les autres diagnostics ont été écartés.

    L’idée que chaque citoyen puisse aller au CSPS d’à coté pour faire le test et "avoir l’esprit tranquille" est donc à écarter. C’est peut être mieux parce que je vois d’ici les intéressés ne plus se protéger parce qu’ils sont "négatifs" alors que "corona" se balade toujours !
    Respectons les consignes !!!

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 13:02, par Hamon En réponse à : Coronavirus au Burkina : 2 nouvelles guérisons et 15 nouveaux cas confirmés le 23 mars 2020

    Il y a 604 cas contacts actuellement confinés. Ce sont tous des personnes qui gravitent autour du couple pasteur. Je parie que pour le Burkina Faso, le coronavirus va rester autour de ces 604 cas. Il n’y aura pas d’autres cas contacts puisque les frontières sont fermées. Nos médecins en dehors des premiers cas de décès semblent efficaces en ce moment pour éradiquer le virus sans d’autres décès que les quatre. Donc soyons optimistes pour la suite. Et puis il y a la forte chaleur qui est déjà là. Le professeur a dit hier que les patients qui sont là actuellement ne semblent pas souffrir beaucoup, puisqu’ils ne sont pas sous assistance respiratoire. Avec la montée de la température, la maladie n’est plus intense pour mener à la mort. Le Mali voisin n’a jusqu’à présent aucun malade du coronavirus. On pense que c’est à cause de la chaleur là bas, 40°C à l’ombre. Donc ayons l’espoir d’en finir avec cette maladie d’ici deux semaines.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 13:08, par Alassane En réponse à : Coronavirus au Burkina : 2 nouvelles guérisons et 15 nouveaux cas confirmés le 23 mars 2020

    Vu que le Bénin à utiliser la chloroquine et ça marché, le Pr. Raoult en a testé et trouve efficace.
    Donc pourquoi pas le testé ici au Burkina. Même si c’est sur 25 cas et voir les résultats. Je pense que ça marche et ne faisons pas l’erreur ou attendre quand il y’aura beaucoup de décès avant de le faire.
    C’est ce qui à été du côté de la fermeture tardive des frontières et aussi des mesures prises. Ceci devrait effectué depuis un fort long temps. Sachez qu’on achète pas vie.
    Nous sommes tous inquiète et on vous regarde.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 13:34, par la foudre En réponse à : Coronavirus au Burkina : 2 nouvelles guérisons et 15 nouveaux cas confirmés le 23 mars 2020

    Nous nous demandons si 3535 fonctionne
    5. Le 24 mars à 10:13, par Tao-Tao En réponse à :
    Merci pour cette Information.
    Mais devons nous faire avec les amis et parents pour qui vous avez été interpelés sans succès.
    Vous semblez déborder ; ce que vous avez nié, ce serait donc de la negligence, ou simplement y aurait-il un tri pour qui tester, et qui laisser circuler ou mourir dans l’incertitude ?

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 13:46, par Fils du peuple En réponse à : Coronavirus au Burkina : 2 nouvelles guérisons et 15 nouveaux cas confirmés le 23 mars 2020

    Moi je pourrai pas croire à ce qu’on dit si tout fois il n’y a pas de preuves. S’en tenir qu’aux chiffres c’est trop facile il me suffirait d’inventer et les balancer. Donner la liste de personnes concernées et on vous croira avec précisions. C’est ce qu’on appelle la politique politicienne toujours faire croire à la population le mensonge. Dieu vous le payera pour toutes les mensonges. Quel qu’en soit la durée de la nuit le soleil finira par sortir.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 14:44, par F7 En réponse à : Coronavirus au Burkina : 2 nouvelles guérisons et 15 nouveaux cas confirmés le 23 mars 2020

    Puis la main du Très Haut sur nous tous, les gars. Insurgeons-nous contre la pandemie par sensibilisation à outrance, tout azimut. Gardons le calme. DIEU est au contrôle. A l’international, on prédit et souhaite que l’Afrique sombre. Mais c’est sans compter avec DIEU que ces mécréants raisonnent. Obéissons et soyons vivement animés par la volonté de nous protéger les uns, les autres. A bas les desseins tyranniques contre l’Afrique. Que DIEU binisse et protège le Burkina Faso et l’Afrique. La patrie ou la mort, nous vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 16:46, par triste En réponse à : Coronavirus au Burkina : 2 nouvelles guérisons et 15 nouveaux cas confirmés le 23 mars 2020

    Merci au FASONET d’insister que le 3535 est là pour les cas urgents. Il ne faut pas téléphoner pour s’assurer que ce numéro fonctionne car vous saturez la ligne au risque qu’une personne réellement malade ne puisse pas les joindre.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 19:44, par Ouedraogo Hamad Bassirou En réponse à : Coronavirus au Burkina : 2 nouvelles guérisons et 15 nouveaux cas confirmés le 23 mars 2020

    Suivons tous les consignes et tout va rentrer dans l’ordre INSHA-ALLAH.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Coronavirus/Burkina : Les demandeurs à un dépistage systématique des populations de Ouagadougou déboutés
COVID 19 : 29 nouveaux cas confirmés, 1 décès et 12 guérisons le 08 avril 2020
Covid-19 : « On guérit bien de cette maladie » Aboubacar Sanou, président du conseil régional de la Boucle du Mouhoun
Lutte le COVID-19 : Le Parlement burkinabè lance une initiative populaire de collecte de fonds
Lutte contre le Covid-19 : Le Haut-conseil des transporteurs du Burkina cible les chauffeurs routiers
Lutte contre le Covid-19 : Les partis affiliés au Chef de file de l’opposition burkinabè apportent 6 millions de F CFA
Fermeture des marchés de Bobo-Dioulasso : Les gestes de solidarité se multiplient en faveur des commerçants démunis
Prévention contre le Covid-19 : Roxgld accompagne la commune de Bagassi à hauteur de 11 millions de francs CFA
Burkina : Le Fonds d’équipement des Nations unies opérationnalise la plateforme de supervision sur l’évolution de la pandémie du Covid-19
Lutte contre le Covid-19 : Des jeunes volontaires apportent leurs contributions dans les Hauts-Bassins
Lutte contre le Covid-19 : La Chambre des mines du Burkina apporte un soutien de 200 millions de F CFA
COVID 19 : 30 nouveaux cas confirmés, 4 décès et 7 guérisons le 7 avril 2020
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés