Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Comme pour toute discipline, votre attitude ne s’améliorera pas d’elle-même. C’est pourquoi vous devez y veiller jour après jour» John C. Maxwell

Covid-19 : Le compteur passe de 75 à 99 cas confirmés au Burkina Faso au 22 mars 2020

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Coronavirus • LEFASO.NET • lundi 23 mars 2020 à 22h40min
Covid-19 : Le compteur passe de 75 à 99 cas confirmés au Burkina Faso au 22 mars 2020

Le Burkina Faso totalise désormais 99 cas confirmés au Covid-19, a annoncé le Pr Martial Ouédraogo, coordonnateur national de la réponse à l’épidémie de COVID-19, au cours du point de presse qu’il a animé, ce lundi 23 mars 2020 à Ouagadougou.

Suite à l’analyse de 41 échantillons de cas suspects de COVID19 au laboratoire national de référence grippe de Bobo-Dioulasso, 24 nouveaux cas ont été testés positifs dont 23 à Ouagadougou et 01 à Banfora à la date du 22 mars. Le total de cas confirmés passe désormais de 75 à 99 dont 39 femmes et 60 hommes. Depuis le début de l’épidémie, 181 personnes ont été testées. Quant au nombre de personnes guéries et décédées, il reste inchangé, à savoir 5 guérisons et 4 décès. Tel est le point fait par le coordonnateur national de la réponse à l’épidémie du Covid-19, ce lundi 23 mars 2020.

Par précaution les journalistes portaient des masques de protection

Des sites désinfectés

Selon le Pr Martial Ouédraogo, plusieurs sites ont été désinfectés dont l’aéroport international de Ouagadougou, l’Assemblée nationale, 14 domiciles de cas suspects à Ouaga et à Manga et une clinique privée. 33 cas suspects investigués et prélevés par les équipes d’intervention rapides, le 22 mars 2020 sont en cours d’acheminement au laboratoire national référence grippe, à en croire le Professeur qui note que très peu de patients sont sous oxygène.

« Je gère des malades, pas des identités »

Répondant à une question sur la rumeur faisant état du test positif du chef de l’Etat, Roch Kaboré, le Pr Martial Ouédraogo a lâché « Je gère des malades, pas des identités. Si vous estimez qu’il y a une personnalité quelconque, c’est mieux d’approcher la personne. C’est plus simple. ».

Sur également les rumeurs qui font état de l’arrivée d’un avion médicalisé venu de la Suisse pour évacuer de personnalités burkinabè, le conférencier a indiqué que l’avion est plutôt venu chercher un non-Burkinabè qui a activé « son assurance internationale ». A l’en croire, l’acheminement du patient a été réalisé dans des conditions sécurisées.

Les journalistes ont suggéré un nouveau format de communication sur la situation du Covid-19

Quid de la chloroquine ?

Contrairement à une certaine croyance, une personne guérie du Covid-19 ne peut être infecté une seconde fois. Et pourtant, il est possible de re-contracter la maladie, selon le Pr Ouédraogo qui laissé entendre qu’un test sera effectué sur toutes les personnes guéries au bout d’une semaine pour confirmer leur totale guérison.

Alors que la chloroquine donne un espoir de guérison dans les pays comme les Etats-Unis, au Burkina la prudence est de mise. « Pour les 5 cas guéris, nous n’avons pas utilisé de chloroquine. Pour le moment, nous n’avons pas recommandé son utilisation. Je n’ai pas dit que ce n’est pas utile mais ça ne sert à rien d’aller en pharmacie pour vous en procurer », a déclaré le coordonnateur national de la réponse à l’épidémie du Covid-19.

Ce point de presse a été l’occasion pour les journalistes de suggérer au Service d’information du Gouvernement que les points de la situation du Covid-19 soient envoyés aux différentes rédactions afin de réduire les risques de contamination des journalistes, vulnérables en pareille situation.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 23 mars à 11:42, par Kabore En réponse à : Covid-19 : Le compteur passe de 75 à 99 cas confirmés au Burkina Faso au 22 mars 2020

    bonjour,j apprécié la réponse du Pr a ce journaliste...qu’ il aye demandé au président du Faso

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 12:05, par Matt En réponse à : Covid-19 : Le compteur passe de 75 à 99 cas confirmés au Burkina Faso au 22 mars 2020

    Avec de telles"autorités" (nationales et municipales) irresponsables, il faut craindre que ce soit le début d’un grand carnage dans des villes comme Ouaga, Bobo, Ouahigouya, Koudougou, etc., avec ces milliers de maquis situés en plein dans des quartiers d’habitation, avec des autorisations d’ouverture délivrées par des "autorités" communales, inconscientes. Et depuis que des interpellations et alertes sont lancées (bien avant même l’éclatement de l’actuelle pandémie), c’est l’indifférence et l’insouciance totale. Il faut évacuer définitivement ce danger mortel, pas forcément en les fermant (puisque y en a qui en font leur business en empoisonnant notre jeunesse), mais en les relocalisant, loin, très loin des secteurs d’habitation.

    Répondre à ce message

    • Le 23 mars à 18:55, par lefaso va mieux En réponse à : Covid-19 : Le compteur passe de 75 à 99 cas confirmés au Burkina Faso au 22 mars 2020

      Mr ou Mme Matt, soyez poli envers les autorités. Ce ne sont pas ces injures qui font changer les choses. Dans le temps le Burkinabè avait du respect envers l’autorité mais depuis un certain temps nous sommes devenus très impolis. Que tirons nous à la limite ? Rien. Ce n’est pas avec ce comportement que nous arriverons à vaincre notre seul ennemi du moment qui le coronavirus.

      Répondre à ce message

      • Le 23 mars à 19:30, par Kouda En réponse à : Covid-19 : Le compteur passe de 75 à 99 cas confirmés au Burkina Faso au 22 mars 2020

        lefaso va mieux,
        Quand l’autorité est impolie envers les administrés et les citoyens alors ces derniers ont le droit de montrer de l’impolitesse à ces mêmes autorités. Il s’agit ici de vie de plusieurs millions de Burkinabè et vous ne pouvez pas nous demander de la politesse envers des autorités municipales qui acquièrent 77 véhicules en crédit-bail à 4,6 milliards F mais ne décaisse aucun rond pour lutter contre le coronavirus dans la municipalité (information, sensibilisation, etc.). Même chose pour un gouvernement qui acquièrent à coup de milliards F des voitures Talisman et des Land Cruiser V8 mais ne contribue que 400 millions F sur un budget de riposte de 12 milliards F environ. C’est le summum de l’irresponsabilité et de la mechanceté.

        Répondre à ce message

      • Le 23 mars à 23:40, par Matt En réponse à : Covid-19 : Le compteur passe de 75 à 99 cas confirmés au Burkina Faso au 22 mars 2020

        Le Faso va mieux ?", "dans le temps", le Burkina avait des AUTORITÉS. Mais, pas aujourd’hui. Et le dire n’est nullement une injure à qui que ce soit. C’est un constat, une réalité. Accorder des autorisations d’ouverture de maquis dans des zones d’habitation, ça ressemble à une attitude d’une autorité !? Nous sommes en pleine double guerre (contre le terrorisme et la pandémie du Corona virus) ; et jusqu’à la semaine dernière encore, ll y a des"maires" d’arrondissement, véreux et bassement affairistes, qui accordaient des autorisations d’ouverture de maquis...dans des quartiers d’habitation. Et vous tenez qu’on appelle de tels individus autorités !? Voyez les dégâts moraux que provoquent ces nids de voyous et de terroristes potentiels !! Que disent nos fameux "ministres’, que vous tenez à ce qu’on appelle également autorités ? C’est ça ce que nous méritons comme "autorités" à respecter ?

        Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 12:06, par Sorbonne En réponse à : Covid-19 : Le compteur passe de 75 à 99 cas confirmés au Burkina Faso au 22 mars 2020

    Croissance des cas confirmés très inquiétante. J’étais de passage tout de suite à côté du grand marché rood woko j’ai tout compris. Si les marchés et yaar de nos villes ne sont pas fermés dans l’urgence nous risquons le désastre ce que nous ne souhaitons pas.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 12:11, par Ziwaga Ezaï En réponse à : Covid-19 : Le compteur passe de 75 à 99 cas confirmés au Burkina Faso au 22 mars 2020

    Eh seigneur sauve nous de cette maladie. Je pris à toute la population de respectée toutes les consignes prise par le gouvernement pour freiner la propagation du Covid-19.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 12:57, par Hamed En réponse à : Covid-19 : Le compteur passe de 75 à 99 cas confirmés au Burkina Faso au 22 mars 2020

    Et c’est reparti pour la gestion mouta mouta. même les resultats du pape et de Donald Trump ont été rendu public.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 13:16, par Vérité indiscutable En réponse à : Covid-19 : Le compteur passe de 75 à 99 cas confirmés au Burkina Faso au 22 mars 2020

    On peut bien critiquer le journaliste pour sa question parcequ’on n’est pas encore assez démocrates au Burkina.
    Trump l’a fait et l’a médiatisé. D’autres présidents également.
    Le plus important c’est que dans cette situation si on ne sait pas qui est atteint, comment peut-on se savoir exposé et protéger son entourage ?
    La déontologie de la médecine devrait disposer de cas d’exception surtout dans ces contextes pour le bien de la population en dévoilant l’identité des malades, même s’il faut une décision de Justice en entente avec les malades.

    Répondre à ce message

    • Le 23 mars à 13:27, par Paix 56 En réponse à : Covid-19 : Le compteur passe de 75 à 99 cas confirmés au Burkina Faso au 22 mars 2020

      Vérité indiscutable...
      Mon voisin hamado a t’il le covid 19 ?

      Répondre à ce message

    • Le 23 mars à 14:39, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : Covid-19 : Le compteur passe de 75 à 99 cas confirmés au Burkina Faso au 22 mars 2020

      @Vérité indiscutable :
      Mais si, on sait : TOUT le monde est exposé. TOUS vos proches aussi sont exposés.
      Et vous n’avez pas besoin de noms (et de fouiller indument dans la vie la plus privée des gens, leur santé) pour vous protéger :

      1°) Évitez les contacts, les salutations et embrassades ;
      2°) Mettez une distance d’au moins un (1) mètre avec vos interlocuteurs ;
      3°) Évitez leurs éternuements et toux, et si c’est vous qui toussez, faites le dans un mouchoir jetable ou dans votre coude ;
      4°) Lavez vous les mains aussi souvent que nécessaire, et nettoyez aussi les surfaces de contact susceptibles d’être touchés ou éviter de les toucher ;
      5°) Évitez les endroits pleins de monde et les comportements à risque ;
      6°) Rendez vous dans un centre de santé ou appelez les numéros d’urgence (52 19 53 94 / 72 40 36 35 / 3535) si vous observez les symptômes (fièvre / toux / difficultés respiratoires) sur vous même ou un proche.
      7°) Même si vous êtes malade, pas de panique, sachez que 95% des malades guérissent, sans traitement puisqu’il n’y en a pas encore. Vos chances sont encore augmentées si vous avez moins de 50 ans et si vous n’avez pas un autre maladie sérieuse. Mieux, des traitements sont en cours de validation.

      Vous voyez, vous n’avez pas besoin des noms des gens !?!

      Répondre à ce message

      • Le 24 mars à 09:35, par Vérité indiscutable En réponse à : Covid-19 : Le compteur passe de 75 à 99 cas confirmés au Burkina Faso au 22 mars 2020

        Vous n’avez certainement pas l’habitude de me lire sur tous les autres articles relatifs au Covid-19, surtout les tous premiers. Tu allais savoir que tu n’as rien à m’apprendre.
        Mais ils sont nombreux les burkinabé (intellectuels inclus, hélas) qui ne savent vraiment pas ce qui nous attend. Ma proposition est une proposition d’exception. Et aucune règle n’est digne d’être règle si elle ne concède pas d’exception. Avec respect pour votre intelligence, rehaussez le niveau !

        Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 13:43, par Paligba En réponse à : Covid-19 : Le compteur passe de 75 à 99 cas confirmés au Burkina Faso au 22 mars 2020

    Vous pouvez croire ou ne pas croire.
    Je reste convaincu que le Corona virus ne résiste pas à la chaleur. A l’état naturel, le virus ne peut pas survivre à la température de mars 2020 au Burkina Faso.
    J’ai déjà demandé qu’on me dise combien de personnes, parmi les personnes pour lesquelles le test est positif, n’utilisent le climatiseur ni au bureau, ni dans la voiture, ni à domicile.
    Ma conviction est que par l‘utilisation de la climatisation, nous créons les conditions de survie et de contamination du virus. Observez bien le profil des personnes contaminées.
    Je propose donc, qu’en plus de toutes les mesures déjà prises, toute personne vivant au Burkina Faso arrête l’utilisation du climatiseur pendant deux semaines (du 23 mars 2020 au 04 avril 2020) et le Burkina va rompre de façon inattendue la chaine de transmission du virus.
    Autrement dit, celui qui ne veut pas courir le risque de développer le Corona virus doit se tenir loin des environnements d’air conditionné.
    Le risque est très grand si par malheur les premières pluies arrivent avec une baisse des températures avant que la situation ne soit maîtrisée.

    A bon entendeur salut !

    Répondre à ce message

    • Le 24 mars à 00:01, par Diongwale En réponse à : Covid-19 : Le compteur passe de 75 à 99 cas confirmés au Burkina Faso au 22 mars 2020

      Internaute Paligba, vous êtes très mal renseigné. Des études ont été menées sur l’éventuelle circulation du virus par la climatisation, et il n’y en a aucune. LE VIRUS N’EST PAS AÉROPORTÉ, ainsi, peut importe la température de l’air.
      Le virus circule par les postillons, de personne à personne, et se multiplie dans des organismes à 37 ° C, voir davantage puisqu’il donne de la fièvre, il aime donc les températures élevées !

      Répondre à ce message

      • Le 24 mars à 10:06, par Peuple Insurgé En réponse à : Covid-19 : Le compteur passe de 75 à 99 cas confirmés au Burkina Faso au 22 mars 2020

        Moi je partage l’idée de Paligba. Il faut savoir la catégorie des gens infectés. L’environnement est un facteur essentiel à la propagation des micro organismes. C’est pourtant très facile à faire cette analyse statistique. Comme pour la lutte contre les terroristes, on refuse de réfléchir. Oh seigneur, pardonnez nous nègres qui refusons d’ honnorer votr œuvre : vous nous avez donné un cerveau mais nous ne l’utilisons pas.

        Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 13:55, par KOLO Idrissa En réponse à : Covid-19 : Le compteur passe de 75 à 99 cas confirmés au Burkina Faso au 22 mars 2020

    « Je gère des malades, pas des identités »,

    A mon avis c’est grosse erreur de communication.
    Avec cette maladie, il faut lever le secret médical et publier franchement l’identité des personnes atteintes.

    C’est pour appeler tous ceux qui ont contacté d’une manière directe ou indirecte ces personnes atteintes à se faire dépister. Actuellement au moins 5 ministres sont clairement infectés. Le Président du Faso fait partie du Conseil de Ministre et il reçoit des dizaines de personnes par semaines. S’il est touché, tous ceux qui ont eu des rencontres avec lui depuis les 2 semaines écoulées vont se reconnaitre et aller faire le dépistage.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 14:06, par Stanislas En réponse à : Covid-19 : Le compteur passe de 75 à 99 cas confirmés au Burkina Faso au 22 mars 2020

    Que pense l’Etat du traitement a la chloroquine et a l’azithromicine qui ont donne de tres bon résultat ? Les Etats-unis et la chine ont déja approuvée. La maladie avance au burkina et Je pense que l’heure n’est plus aux spéculations. Déja 99 cas. Le Burkina n’a pas les moyens necessaires pour faire face si elle continue de progresser autant. Alors nous devrons utiliser tout traitement qui produits de tres bons résultats. Souvent nous avons la solution a un probleme tout près et nous nous entêtons a chercher loin. Nous savons que de nos jours beaucoup de mauvaises choses profitent a certaines personnes alors n’attendons pas une certaine confirmations d’organismes internationnales ou de scientiques, sur des produits qui ont deja donnés de bons resultats sur le terrain, et dont l’utilisation a été approuvé par deux grandes puissances avant de les utiliser. Je pense que c’est l’heure de faire appel a ce traitement. Nos freres et soeurs contaminés souffrent. L’Etat fait déja quelque chose pour les prendre en charge, c’est vrai. Mais qu’il songe a ces deux produits. Je demande a l’Etat de rendre accessible la chloroquine et l’azythromicineces en pharmatie et de l’utiliser dans le traitement des cas hospitalisées a tengandgo. Merci !

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 14:15, par Edwige En réponse à : Covid-19 : Le compteur passe de 75 à 99 cas confirmés au Burkina Faso au 22 mars 2020

    Onnne peut pas s’assoir et a la moindre occasion critiquer l’ Etat comme si l’ Etat c’était la propriété de quelqu’un d’autres. L’ Etat c’est toi moi nous ! Notre vivre ensemble. On vous dit rester chez vous sinon on va mourrir vous déambuler on dit couvre-feu vous respecter rien vous voulez quoi ! Les gens qui meurent en Italie vous croyez qu’ils ont pris rendez-vous avec l mort ? Continuer de dormir... notre réveil sera brutale. Que des inconscients et des égoïstes. L’ignorance encore sa va. On traite un rhume avec chloroquine arrêtez les bêtises de dire que c’est un gros rhume uniquement les gens en meurent.vous comprenez ! Je pense que l’état devrait utiliser les images choquantes de l’idée pour faire de pub de sensibilisation.
    Nos FDS aussi ont dit faite régner l’autorité vous vous comportez comme des gamins puériles en filmant les gens et vous mettez sur les réseaux sociaux.cest interdit. Aussi vous ne cherchez pas à réfléchir un peu. Ya des gens qui ont des urgences comme un malade une femme en travail
    Vous pouvez pas chicotter tout le monde au hasard.revoyez votre comportement sinon Corona va finir un jour mais notre confiance et notre soutien aura foutu le camps en vous et bjr les dégâts.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 15:01, par caca En réponse à : Covid-19 : Le compteur passe de 75 à 99 cas confirmés au Burkina Faso au 22 mars 2020

    Où sont des syndicats de mobilisation et des revendications hasardeuses. Ils pensaient que les mesures gouvernementales c’étaient pour les confiner uniquement, maintenant il faut voir la réalité en face. Combien de burkinabè ont été contaminés pendant la marche populaire des syndicats ? Et si par hasard que Mr Bassolma était testé positif au covid 19 ? Nous sommes à l’étranger mais nos pensées sont au pays avec cette pandémie qui risque de faire de mal. Par qui le virus s’est déclaré au pays n’a plus de sens, maintenant respectons les consignes de confinement pour empêcher la contaminer d’un grand.
    J’espère qu’après cette crise sanitaire, les gouvernements à venir vont travailler à doter le pays de vrais hôpitaux, laboratoires de références et un personnel qualifié. On aura compris l’importance à développer le pays et à prendre l’occident pour un tourisme médical.
    Bon courage et que Dieu sauve le Burkina Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 15:04, par tionobi En réponse à : Covid-19 : Le compteur passe de 75 à 99 cas confirmés au Burkina Faso au 22 mars 2020

    c’est quoi le malade sans son identité ? surtout à pareil contexte !!!! sinon pourquoi rechercher des personnes suspectes sans leur identité ? A l’allure où vont les choses , vaut mieux être le plus clair possible ce n’est pas une maladie honteuse.Je vous invite PROFESSEUR à plus de réalisme.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 16:20, par ecoeure En réponse à : Covid-19 : Le compteur passe de 75 à 99 cas confirmés au Burkina Faso au 22 mars 2020

    Donc sur 181 tests effectue 99 sont revenus positifs. Plus de 50%, Ca ce sont malheureusement des statistiques tres tristes. Ca veut dire que des 600 persones en observation (ou confinees) nous devons donc nous attendre a une histoire de 300+ positif ? Combien de tests avons nous a notre disposition ? Quelles sont les criteres pour etre teste ? Peut-on accelerer la procedure de depistage pour pouvoir offrir une prise en charge tres rapide ??
    Oh Seigneur je prie pour mon pays.

    Répondre à ce message

    • Le 24 mars à 00:13, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : Covid-19 : Le compteur passe de 75 à 99 cas confirmés au Burkina Faso au 22 mars 2020

      Mais non... Ne soyez ni écœuré, ni pessimiste.
      Vous oubliez que si 632 personnes "seulement" restent sous surveillance, c’est parce qu’on a libéré 258 qui après 14 jours n’ont présenté aucun symptôme.

      On va donc souhaiter que sur ce nombre pas plus de 200 ne présentent de symptômes, que moins de 100 soient positifs, et sur le total de 200 positifs que plus aucun ne meure inch Allah...
      Cela nous mettrait à 2% de mortalité soit 10 fois celle de l’Allemagne qui reste autour de 0,2% (personne ne sait pourquoi) !!!

      Les vrais enjeux sont ailleurs :
      1°) Rester à moins de 700 cas à surveiller, ce qui suppose que les cas-contacts soient disciplinés et/ou vraiment surveillés pour ne pas créer de nouveau cas.
      2°) Attendre 14 jours car plus de la moitié d’entre eux ont été identifiés récemment. Et cela répond à votre question : il faut au minimum 5 à 9 jours pour pouvoir les tester, et on ne peut être sûr que tout va bien qu’après les 14 jours. Ce qui nous amène au 27/28 Mars pour les tests et au 3/4 Avril pour la libération. Si donc on n’a pas de nouvelles contaminations en masse, on devrait connaitre le pic de l’épidémie vers le Samedi 28 Mars avec entre 200 et 300 cas.
      Prions qu’il en soit ainsi, sinon...

      N.B. : Je ne suis pas un spécialiste, ces spéculations sont les miennes et ne reposent que sur les chiffres publiés par le comité et l’OMS.

      Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 17:02, par Maria de Ziniaré En réponse à : Covid-19 : Le compteur passe de 75 à 99 cas confirmés au Burkina Faso au 22 mars 2020

    Seuls les pays bien organisés avec des peuples disciplinés et respectueux de leurs lois et règlements pourront faire face au Covid-19 avec efficacité. La chine qui ne se glorifie pas de pays démocratique au sens occidental ou anglo-saxonne avec sa discipline militaire nous a montré comment un pays de 1,2 milliards peut faire face à l’adversité avec efficacité d’où qu’elle vienne ( viral comme le Covid-19 ou commercial avec les USA). Nous Burkinabè qui fonctionnons avec nos émotions et non nos cerveaux, qui avons jeté notre constitution à la poubelle et sommes aller la chercher ensuite avec torche après avoir expérimenté « une potion juridique » dite Charte de la transition comportant des avenants secrets connus que par des initiés cagoulés, nous Burkinabè qui défions sciemment nos lois et règlements qui brûlons les feux rouges, qui circulons à sens interdit, qui circulons la nuit ( 2 roues et voitures) sans feux rouge ni phares qui somme en insurrection permanente, avons nous la maturité en tant que peuple et en tant que pays pour faire face au Covid-19 ?. L’Allemagne l’un des pays les plus disciplinés d’Europe occidental avec les meilleurs infrastructures médicales au monde a interdit les rassemblements de plus de 2 personnes ( excepté le cas familial ou professionnel). Nous les Burkinabè nous en sommes à 50. Je crains que nous ne soyons comme dans le cas de la lutte antiterroriste le maillons faible des pays impactés du fait de notre inconscience collective et individuelle : en l’espace de 36 heures nous avons ravi la palme d’or des contaminés en valeur absolu de la sou-région et celà doit nous interpeller quelque soit notre bord politique religieux ethnique et philosophique.

    Répondre à ce message

    • Le 24 mars à 05:33, par Issa En réponse à : Covid-19 : Le compteur passe de 75 à 99 cas confirmés au Burkina Faso au 22 mars 2020

      Salu Maria de Zignare

      Bien dis concernant notre peuple. c"est très lamentable quant on regarde notre peuple. A chaque fois que je rentre au Burkina , j’ai l’impression de couler des larmes. Si un peuple agi avec l’ émotion ni le cerveau comme le dit Maria et ce qui est vrai ,on ne s’en-sortira pas. J’ai constater durant mon séjour au Faso, des gens qui circulent sur le nouveau échangeur dans le sens interdit. pire des charrettes avec ânes plus le propriétaire circulant a sens interdit, des gens qui passent le feu tricolore a 21 heure et au delà , on n,en parle pas.Chacun vit comme s’il ne possède pas de cerveau, c’est comme si on a pris a un animal et le porter de tète, bras ,et pieds. Quand il agi, c’est typiquement comme un animal, c’est imaginable,c’est déplorable,on ai en 2020. Avec cette indiscipline et inconscience, ça sera très dure pour nous d’aboutir a quelque chose .Nous les Africains ne sommes même pas capable de réglementer notre simple vie, n’en parlons de développement.

      IL FAUT DE LA DISCIPLINE POUR VAINCRE LE COVID-19 ,
      QUE DIEU NOUS AIDE !!!

      Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 17:22, par clerakis En réponse à : Covid-19 : Le compteur passe de 75 à 99 cas confirmés au Burkina Faso au 22 mars 2020

    J’espère que ceux qui prennent malin plaisir à dire qu’ils sont contrôlés positifs ou ceux qui demandent la publication des résultats de certaines gens n’oublierons pas de publier leur statut quand ils vont choper le SIDA, cela permettra aussi à leurs partenaires qui sait, multiples probablement de se soigner aussi.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 18:08, par Made En réponse à : Covid-19 : Le compteur passe de 75 à 99 cas confirmés au Burkina Faso au 22 mars 2020

    Matt, meme sur un arbre, la mairie te donne son autorisation puisquil veut juste des sous. Cest ca ke Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 19:01, par Kinkester En réponse à : Covid-19 : Le compteur passe de 75 à 99 cas confirmés au Burkina Faso au 22 mars 2020

    Mon cher Clerakis. Ceux qui disent qu’ils sont atteints par le corona le font non pas avec plaisir mais pour permettre à tous ceux qui se savent être entrés en contact avec eux de savoir à quoi s’en tenir. Et contrairement au corona virus, le virus du sida ne se transmet pas par simple contact physique et les séropositifs peuvent préserver leurs proches et leur(es) partenaires (sexuels éventuellement) sans même les mettre au courant de leur séro positivité, simplement en prenant certaines précautions. Et tout compte fait il y a des séropositifs qui l’annoncent publiquement. Toi tu critiques pour critiquer et ce que tu as écrit est complètement absurde. Avec des mentalités et des niveaux de compréhension pareils on n’est pas sorti de l’auberge

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 07:43, par AB En réponse à : Covid-19 : Le compteur passe de 75 à 99 cas confirmés au Burkina Faso au 22 mars 2020

    Il est très tendu et certernainement pas très en forme le pauvre. J’aime bien sa réponse a la question du journaliste, mais la réalité le contredit tout de meme au regard de l’identité des gens qui parviennent à se faire depister. Tous les pays qui ont connu le covid ou qui sont entrain d’y faire face, nous donnent un cours sur la méthodologie de gestion. Ce que je crois sincèrement, c’est qu’avec un seul laboratoire de référence, nous n’y sommes pas du tout. Dans le très moyen terme, il nous faut arriver à faire des tests de détection du covid en routine. Et là, c’est peut être en synergie avec les labos privés et les autres labos publiques que nous allons y arriver. Certains labos ont certainement les équipements, il faut voir comment disponibiliser les intrants et former les techniciens au savoir-faire.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 11:25, par Sociologue En réponse à : Covid-19 : Le compteur passe de 75 à 99 cas confirmés au Burkina Faso au 22 mars 2020

    il faut que nous soyons disciplinés et respectons les consignes données par les autorités sanitaires. il y’en a qui n’ont toujours pas pris au sérieux cette situation. on dit d’éviter des regroupements de plus de 50 personnes mais hier j’ai vu à 18h30 plus de 50 personnes regroupés pour prier dans une mosquée dans le quartier non loti à NIOKO2, foulant au pied les mesures de fermeture des lieux de culte approuvées par les différentes confessions religieuses. avec les pratiques rituels qui existent en ces lieux, il suffit qu’un seul pique le covid-19 pour que la majorité soit contaminée. VRAIMENT SOYONS DISCIPLINES.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 13:01, par Sociologue En réponse à : Covid-19 : Le compteur passe de 75 à 99 cas confirmés au Burkina Faso au 22 mars 2020

    il faut que nous soyons disciplinés et respectons les consignes données par les autorités sanitaires. il y’en a qui n’ont toujours pas pris au sérieux cette situation. on dit d’éviter des regroupements de plus de 50 personnes mais hier j’ai vu à 18h30 plus de 50 personnes regroupés pour prier dans une mosquée dans le quartier non loti à NIOKO2, foulant au pied les mesures de fermeture des lieux de culte approuvées par les différentes confessions religieuses. avec les pratiques rituels qui existent en ces lieux, il suffit qu’un seul pique le covid-19 pour que la majorité soit contaminée. VRAIMENT SOYONS DISCIPLINES.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 13:10, par Sociologue En réponse à : Covid-19 : Le compteur passe de 75 à 99 cas confirmés au Burkina Faso au 22 mars 2020

    il faut que nous soyons disciplinés et respectons les consignes données par les autorités sanitaires. il y’en a qui n’ont toujours pas pris au sérieux cette situation. on dit d’éviter des regroupements de plus de 50 personnes mais hier j’ai vu à 18h30 plus de 50 personnes regroupés pour prier dans une mosquée dans le quartier non loti à NIOKO2, foulant au pied les mesures de fermeture des lieux de culte approuvées par les différentes confessions religieuses. avec les pratiques rituels qui existent en ces lieux, il suffit qu’un seul pique le covid-19 pour que la majorité soit contaminée. VRAIMENT SOYONS DISCIPLINES.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Covid-19 au Burkina : 1 nouveau cas confirmé, 4 guérisons au 22 mai 2020
Burkina Faso : Le couvre-feu est toujours en vigueur
Covid-19 au Burkina : 17 nouveaux cas, 07 guérisons et 00 décès à la date du 21 mai 2020
Lutte contre le Covid-19 : L’Union européenne offre des masques et du gel hydroalcoolique au ministère de l’Economie
Covid-19 : Avec le rapatriement des Burkinabè de l’extérieur, « le rythme va augmenter » prévient Dr Brice Bicaba
Médecins sans frontières : Une ONG active dans la lutte contre le Covid-19 au Burkina Faso
Lutte contre le Covid-19 : L’hôpital Tengandogo offre un respirateur pour la prise en charge des patients de la région des Hauts-Bassins
Covid-19 : La Fête de l’Aïd El Fitr dans le strict respect des mesures barrières et l’abstinence des visites dans les familles
Coronavirus au Burkina : Deux nouveaux cas à la date du 20 mai 2020
Covid-19 dans les Hauts-Bassins : "Il n’y a plus de lits disponibles pour les patients hospitalisés à l’hôpital pédiatrique", selon le comité de gestion des épidémies
Reprise des messes publiques : Les prêtres insistent sur le strict respect des mesures d’hygiène
Covid-19 : La paroisse Jean-Marie Vianey de Ouagadougou rouvre ses portes aux célébrations religieuses publiques
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés