Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le meilleur temps pour réparer sa toiture, c’est lorsque le soleil brille.» John Fitzgerald Kennedy

Coronavirus au Burkina : 33 cas confirmés dont 1 décès à la date du 19 mars 2020

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Coronavirus • LEFASO.NET • jeudi 19 mars 2020 à 10h00min
Coronavirus au Burkina : 33 cas confirmés dont 1 décès à la date du 19 mars 2020

Le Burkina Faso totalise 33 cas confirmés dont un décès, a annoncé ce jeudi 19 mars 2020 Pr Martial Ouédraogo, coordonnateur national de la réponse à l’épidémie de COVID-19.

Sur les 33 cas confirmés au Burkina Faso, la capitale Ouagadougou compte 31, la deuxième ville, Bobo-Dioulasso, compte un cas et la ville de Houndé enregistre un cas.

Le coordonnateur national de la réponse à l’épidémie de COVID-19, Pr Martial Ouédraogo, a cité trois types de foyers de contamination, ce jeudi, 19 mars 2020. Il s’agit du foyer initial (le couple infecté dès le départ), celui de Houndé et le foyer diplomatique. La ville de Bobo-Dioulasso fait partie du foyer diplomatique.

Pour la cellule de riposte, ce qui est recommandé en cas de suspicion de contamination, c’est de rester à la maison et d’appeler. "Malheureusement, il y a des gens qui se lèvent et se rendent dans les centres de santé", regrette le médecin Martial Ouédraogo. "Je comprends que c’est un réflexe de survie mais il faut respecter les consignes", exhorte-t-il.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 19 mars à 10:58, par Regard sur le monde En réponse à : Coronavirus au Burkina : 33 cas confirmés dont 1 décès à la date du 19 mars 2020

    Depuis on vous dit de fermer les frontières la vous n’entendez pas ! Voici que le nombre de foyers augmente. Vous savez très bien que le Burkina ne pourra pas gérer un grand nombre de malades et vous vous amusez. Comme quelqu’un l’a dit on est tous dans le même bateau.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars à 11:07, par SANOGO En réponse à : Coronavirus au Burkina : 33 cas confirmés dont 1 décès à la date du 19 mars 2020

    Mais vous voulez qu’on fasse quoi si vous n’avez pas communiquez assez largement les numero à appeller ou les lieux ou il faut se rendre en cas de suspicion de corona. Dans pays là meme on aime accuser les autres. Normalement dans chaque arrondissement de Ouaga et bobo il devrait y avoir un lieu ou traiter de la question et un numero vert on lieu de vouloir tout gerer dans des bureaux à Ouaga. Dans ce pays là on anticipe jamais. Tout le monde sait que c’est une lutte de longue halaine mais on prefere faire la politique de l’autruche

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars à 11:14, par Bebeto En réponse à : Coronavirus au Burkina : 33 cas confirmés dont 1 décès à la date du 19 mars 2020

    Mr. Regard sur le monde, vous êted devenus plus spécialistes que les spécialistes. Faisons tous preuve d’humilité SVP. Un Professeur agrégé est loin d’être un amateur SVP.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars à 11:20, par Beonere En réponse à : Coronavirus au Burkina : 33 cas confirmés dont 1 décès à la date du 19 mars 2020

    Malheureusement l’histoire retiendra que le premier décès en Afrique subsaharienne a été enregistré au Burkina. Cela en dit long sur notre système de santé.
    Cher gouvernement, écoutez bien les dires du premier responsable de L’OMS, "l’Afrique doit se réveiller..." face au covid19, sinon nous courons vers la catastrophe.
    Pour une fois laissons la politique de côté et prenons les décisions qu’il faut. Il est peut-être encore temps...

    Répondre à ce message

    • Le 19 mars à 14:13, par PASFACILE En réponse à : Coronavirus au Burkina : 33 cas confirmés dont 1 décès à la date du 19 mars 2020

      Donc c’est parce que le système de santé de la Chine, de l’Italie et de tous les autres pays où il y a eu morts par COVID19 n’est pas bon que cela est arrivé ? La vie d’un d’homme n’est pas lié à la qualité d’un quelconque système de santé. C’est Dieu qui décide de cela. Arrêtons d’accuser à tout vent. c’est pas ce qui va nous aider à mettre fin à cette maladie. C’est en faisant confiance aux spécialiste de la santé et en respectant les consignes qu’ensemble avec l’aide de Dieu on y arrivera.

      Répondre à ce message

  • Le 19 mars à 11:23, par koudougou En réponse à : Coronavirus au Burkina : 33 cas confirmés dont 1 décès à la date du 19 mars 2020

    le Burkina FASO doit fermé toutes les frontières aériennes

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars à 11:25, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : Coronavirus au Burkina : 33 cas confirmés dont 1 décès à la date du 19 mars 2020

    Là, le Pr Martial Ouédraogo n’a pas raison. On respecte les consignes si elles ont été bien données.

    Or, si les deux numéros du CORUS ont bien été diffusés, PERSONNE n’a pensé à nous dire qu’il fallait éviter de se rendre physiquement dans les centres de santé.

    Je pense aussi qu’il faudrait peut être préciser que les appels sont gratuits sinon le fameux "je n’ai pas d’unités" va encore se faire entendre.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars à 11:27, par Un autre niveau En réponse à : Coronavirus au Burkina : 33 cas confirmés dont 1 décès à la date du 19 mars 2020

    Cette crise doit être gérée avec beaucoup plus de sérieux, la moindre erreur coûtera des vies. Le virus a été "livré" via l’extérieur, il faut limiter l’accès au Burkina, aux non burkinabès vivant dans les pays très affectés avant de se concentrer sur les cas déjà confirmés à l’intérieur du pays.La population également doit jouer sa partition en suivant les consignes du ministère de la santé qui doivent être fréquemment publiés à la radio.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars à 11:40, par PATRIOTE En réponse à : Coronavirus au Burkina : 33 cas confirmés dont 1 décès à la date du 19 mars 2020

    Les données sur la transmissions ont bien changé. Actuellement on sait que le covid-19 peut rester en suspension et vivre dans l’air durant 3 heures selon deux études indépendantes d’université américaine.C’est à dire qu’une personne sans masque dans une enceinte close ou non pendant 2 heures exposera les autres personnes sur 5 h au minimum. Alors :
    * Veuillez à l’application de l’interdiction des regroupements que le gouvernement a prise
    * Limiter les transports en commun
    *port de masque obligatoire pour tous les citoyens
    *Entourez vous d’équipe compétente qui maîtrise les différentes mesures prises par les autres pays comme la chine.
    *Rester toujours connecter aux résultats des recherches sur le coronavirus pour ne pas faire la même erreur que les autres pays comme la France et l’Italie
    *Former tous les médecins car avec l’augmentation du nombre de cas tout le corps médical sera impliquée dans la PEC
    *Porter vous même un masque à chaque conférence comme le président chinois pour donner l’exemple.
    *Etre conscient de votre tache car des milliers de vie et même l’économie du pays en dépend.
    *ENFIN compter sur Dieu car même les pays avec des moyens quasi illimités peinent à s’en sortir .
    *QUE DIEU VOUS AIDE

    *

    Répondre à ce message

    • Le 19 mars à 22:04, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : Coronavirus au Burkina : 33 cas confirmés dont 1 décès à la date du 19 mars 2020

      Pour votre information, le Procureur du Faso a été saisi par la coordination de la réponse au Covid-19 pour procédé contre tous ceux qui, comme vous, s’amusent à propager des fausses nouvelles sur la transmission du Covid-19, sont traitement ou les personnes qui seraient positives.

      Quand à votre virus "NINJA" qui reste suspendu en l’air plus de 3 heures à température ambiante et malgré la circulation naturelle ou mécanique de l’air, merci de nous citer l’étude qui a établi cela, son protocole, ses auteurs et sa source de validation/publication ? Même parmi les oiseaux, rares sont ceux qui peuvent voler trois heures d’affilée !!!

      Et pendant que vous y êtes, dites nous quelle est l’autorité dont vous vous réclamez pour donner des instructions aux experts, au décideurs politiques et à la population ? Et que gagnez vous à semer la panique au Faso ?

      Répondre à ce message

  • Le 19 mars à 11:56, par papadwéogo En réponse à : Coronavirus au Burkina : 33 cas confirmés dont 1 décès à la date du 19 mars 2020

    bonjour,
    c’est quand même décevant, vous attendez que le nombre atteigne 3 chiffres pour passer au stade supérieur ou bien ?
    comprenez chers messieurs qu’un seul décès est dejà de trop n’en parlons de l’hécatombe qui nous guette si vous ne décrétez pas tout de suite de confinement obligatoire ;
    ce n’est pas de notre faute si on est pauvre, mais c’est la gestion de notre pauvreté qui de notre responsabilité

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars à 12:13, par Burkimbila En réponse à : Coronavirus au Burkina : 33 cas confirmés dont 1 décès à la date du 19 mars 2020

    Nous sommes à ce jour le pays subsaharien le plus infecté. Et c’est chez nous qu’on enregistre le premier mort subsaharien. C’est n’est pas dû au hasard. Il faut que l’on accepte se remettre en cause au Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars à 12:37, par REFLEXION En réponse à : Coronavirus au Burkina : 33 cas confirmés dont 1 décès à la date du 19 mars 2020

    Bonjour à tous, je reviens encore sur les propositions qui j’ai déjà eu a proposé sur le lefaso.net. Je pense qu’il y a urgence et que les calculs économiques ne doivent plus primés sur l’intérêt de la nation . A mon avis il faut :
    - fermer les grands marchés de ouaga et bobo, les coins comme théâtre populaire,...
    - n’autoriser que seulement les commerçants vendant les produits alimentaires à poursuivre leur commerce sous le contrôle des FDS dans les autres marchés ;
    - suspendre le transport en commun (ouaga-bobo, bobo-banfora,...) qui pourrait contribuer à disséminer le virus ;
    - autoriser que les transports de produits alimentaires, le carburant, le gaz,...
    - encourager les médias à intensifier les campagnes de sensibilisation ;
    - Fermer le transport aérien
    - Collaborer avec les pays frontaliers pour la fermeture des frontières terrestres (on a pas les moyens d’assurer seul cette mesure)
    - Mettre à contribution de façon très active les autorités coutumières, religieuses,... dans la sensibilisation.
    - il faudra également que le gouvernement comprenne qu’il n’est question de calcul politique et que c’est l’intérêt supérieur de la nation qui compte. Dans ce cas pourquoi ne pas surseoir à la mesure de l’IUTS afin d’avoir l’union sacré de toute la population. Il faudra que les autorités acceptent prendre des mesures fortes sans complaisances, ni calcul politique et économique car l’heure est très grave même si beaucoup n’ont pas encore conscience. Sinon quand la situation sera incontournable ça sera très délicat vue que mêmes les pays développés qui pourraient nous venir en aide sont dépassés par la situation.
    Nous n’avons pas les moyens pour la prise en charge adéquate des patients donc misons sur le contrôle de la propagation des cas.
    A quand l’Afrique ?

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars à 12:41, par Yacoub En réponse à : Coronavirus au Burkina : 33 cas confirmés dont 1 décès à la date du 19 mars 2020

    Pays pauvre où nous vivons le jour au jour et vous parlez de fermer les frontières.Vous êtes peut être des salariés sinon je ne comprends pas votre raisonnement.Vous avez de quoi tenir 2 mois au Burkina.Faisons comme les Pays Bas.Sans fou la mort et de toute façon on mourrais déjà beaucoup de ce genre de maladie,laisser le monde tranquille

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars à 13:02, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : Coronavirus au Burkina : 33 cas confirmés dont 1 décès à la date du 19 mars 2020

    Bon, puisqu’il le faut, parlons des choses qui fâchent : Pourquoi voulez vous qu’on ferme les frontières alors que lesdites frontières ne nous ont pas apportés de nouveaux cas évitables (ce dernier mot est très important) ?

    L’analyse du point du coordonnateur fait ressortir trois foyers :

    1°) Foyer 1, celui du couple pastoral, rentré au Burkina depuis Février. Sachez que même dans les pays où on ferme les frontières, on reçoit ses propres ressortissants et les étrangers résidents de longue date. La France a même organisé hier le rapatriement de Français bloqués à l’étranger.

    2°) Foyer 2, le foyer diplomatique. Les diplomates accrédités chez nous sont considérés comme des résidents. On pouvait difficilement leur interdire le territoire à moins de révoquer leur accréditation, encore moins leur interdire d’aller chez eux en vacances ou pour recevoir les instructions de leur état.

    3°) Foyer 3 : L’employé de la mine, qui est lui aussi un résident du Burkina sorti pour des vacances ailleurs.

    La seule chose qui était possible était (est) la quarantaine et elle a bien été demandée à tous en auto-confinement, faute de locaux pour appliquer cette quarantaine par nos autorités. Ce sont d’ailleurs ces précautions qui ont permis de détecter ces cas assez tôt pour les circonscrire. A ma connaissance, les foyers 2 et 3 n’ont pas entrainés de contamination ici au Burkina en dehors des premiers concernés, soit 4 au total.

    Le grand nombre de cas (29 toujours sauf erreur de ma part) à ce jours est donc dû aux contaminations locales à partir du foyer 1, notamment pendant la période où leur statut n’était pas connu, et leurs foyers secondaires c’est à dire les gens de leur entourage et les agents de santé qui ont eu affaire à eux. Ces personnes-contact sont connus et sous surveillance. Parmi eux, certains développent la maladie et viennent grossir le nombre des positifs, pendant que d’autres s’en sortent sans avoir été contaminés.

    Le but principal est donc d’une part de surveiller les entrées pour ne pas avoir de nouveaux foyers, et d’autre part éviter de nouvelles contaminations par les trois foyers connus. Mais hélas, on peut s’attendre à de nouveaux cas de Covid-19 positifs parmi la centaine de personnes sous surveillance, des cas donc internes au pays. Ces cas ne sont pas évitables car ils ont DEJA été exposés au virus.

    EN QUOI FERMER LES FRONTIÈRES ET AFFAMER DES BURKINABÈ VA CHANGER QUELQUE CHOSE A CELA ???

    La Côte d’Ivoire par exemple, a connu 6 cas (1déjà guéri) TOUS venus de l’extérieur (France et Italie). La fermeture de ses frontières à tous les pays ayant plus de 100 cas pour 15 jours est donc logique et conforme à cette réalité.

    Soyons donc moins paniqués et prions pour avoir le minimum de cas positifs parmi les 140 sous surveillance, aucun nouveau foyer et surtout, plus aucune mort.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars à 13:07, par romar En réponse à : Coronavirus au Burkina : 33 cas confirmés dont 1 décès à la date du 19 mars 2020

    Il faudra aussi bien comprendre et expliquer clairement que si une personne infectee reste chez elle, elle va finir par contaminer toute la famille - toute la misonnee.
    En Chine, la personne est immediatement sortie de sa famille et hebergee dans un centre prevu pour cela, ou elle va subir tous les examens et recevoir tous les traitement.
    Ces centres ne sont pas dans les hopitaux, pour eviter les contamination : on les a amenages dans des hotels, centres de conference ou autres etablissements requisitionnes, voire meme dans des stades couverts, etc.
    Si le Burkina prend ces mesures pendant que le nombre est encore reduit, il y parviendra. Sinon, ce sera trop tard, et on manquera de place - et de tout.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars à 13:12, par lagitateur En réponse à : Coronavirus au Burkina : 33 cas confirmés dont 1 décès à la date du 19 mars 2020

    En la matière, on trouve un numéro facile à retenir. Au Togo, c’est le 111 que j’ai tout de suite retenu. Chez nous, ce sont des numéros comme pour le commun des mortels. A moins de les noter quelque part, il est difficile de les retenir.
    Et puis, fermer les frontières ou pas, nul besoin d’être un spécialiste pour comprendre le danger. il faut le reconnaître, nos Autorités ont pris la chose à la légère. Ce n’est pas le Pr. Ouédraogo qui est en cause. Lui, c’est un Spécialiste qui fait son travail avec les moyens que le pays lui a donnés. Courage Professeur.
    Par contre, le Gouvernement doit prendre la décision tout de suite et maintenant de fermer l’Aéroport (potentielle porte d’entrée du coronavirus) et fermer les frontières aux transports de passagers aux frontières.
    Si la progression continue encore dans les deux jours qui suivent, il est nécessaire de décréter le confinement pour 2 semaines au moins. L’heure est grave, mes chers Compatriotes. "Ni an lara, an sara", disait le vieux sage bien connu de chez nous.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars à 13:19, par jan jan En réponse à : Coronavirus au Burkina : 33 cas confirmés dont 1 décès à la date du 19 mars 2020

    Profitez de ce forum pour nous donner ces numéros, moi même je ne savait l’existence des ces numéros d’appels.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars à 13:21, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : Coronavirus au Burkina : 33 cas confirmés dont 1 décès à la date du 19 mars 2020

    Bon, puisqu’il le faut, parlons des choses qui fâchent : Pourquoi voulez vous qu’on ferme les frontières alors que lesdites frontières ne nous ont pas apportés de nouveaux cas évitables (ce dernier mot est très important) ?

    L’analyse du point du coordonnateur fait ressortir trois foyers :

    1°) Foyer 1, celui du couple pastoral, rentré au Burkina depuis Février. Sachez que même dans les pays où on ferme les frontières, on reçoit ses propres ressortissants et les étrangers résidents de longue date. La France a même organisé hier le rapatriement de Français bloqués à l’étranger.

    2°) Foyer 2, le foyer diplomatique. Les diplomates accrédités chez nous sont considérés comme des résidents. On pouvait difficilement leur interdire le territoire à moins de révoquer leur accréditation, encore moins leur interdire d’aller chez eux en vacances ou pour recevoir les instructions de leur état.

    3°) Foyer 3 : L’employé de la mine, qui est lui aussi un résident du Burkina sorti pour des vacances ailleurs.

    La seule chose qui était possible était (est) la quarantaine et elle a bien été demandée à tous en auto-confinement, faute de locaux pour appliquer cette quarantaine par nos autorités. Ce sont d’ailleurs ces précautions qui ont permis de détecter ces cas assez tôt pour les circonscrire. A ma connaissance, les foyers 2 et 3 n’ont pas entrainés de contamination ici au Burkina en dehors des premiers concernés, soit 4 au total.

    Le grand nombre de cas (29 toujours sauf erreur de ma part) à ce jours est donc dû aux contaminations locales à partir du foyer 1, notamment pendant la période où leur statut n’était pas connu, et leurs foyers secondaires c’est à dire les gens de leur entourage et les agents de santé qui ont eu affaire à eux. Ces personnes-contact sont connus et sous surveillance. Parmi eux, certains développent la maladie et viennent grossir le nombre des positifs, pendant que d’autres s’en sortent sans avoir été contaminés.

    Le but principal est donc d’une part de surveiller les entrées pour ne pas avoir de nouveaux foyers, et d’autre part éviter de nouvelles contaminations par les trois foyers connus. Mais hélas, on peut s’attendre à de nouveaux cas de Covid-19 positifs parmi la centaine de personnes sous surveillance, des cas donc internes au pays. Ces cas ne sont pas évitables car ils ont DEJA été exposés au virus.

    EN QUOI FERMER LES FRONTIÈRES ET AFFAMER DES BURKINABÈ VA CHANGER QUELQUE CHOSE A CELA ???

    La Côte d’Ivoire par exemple, a connu 6 cas (1déjà guéri) TOUS venus de l’extérieur (France et Italie). La fermeture de ses frontières à tous les pays ayant plus de 100 cas pour 15 jours est donc logique et conforme à cette réalité.

    Soyons donc moins paniqués et prions pour avoir le minimum de cas positifs parmi les 140 sous surveillance, aucun nouveau foyer et surtout, plus aucune mort.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars à 13:23, par romar En réponse à : Coronavirus au Burkina : 33 cas confirmés dont 1 décès à la date du 19 mars 2020

    Il faudra aussi bien comprendre et expliquer clairement que si une personne infectée reste chez elle, elle va finir par contaminer toute la famille - toute la maisonnée. En Chine, la personne est immédiatement sortie de sa famille et hébergée dans un centre prévu pour cela, ou elle va subir tous les examens et recevoir tous les traitement.
    Ces centres ne sont pas dans les hôpitaux, pour éviter les contaminations : on les a aménagés dans des hôtels, centres de conférence ou autres établissements réquisitionnés, voire même dans des stades couverts, etc.
    Si le Burkina prend ces mesures pendant que le nombre est encore réduit, il y parviendra. Sinon, ce sera trop tard, et on manquera de place - et de tout.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars à 13:31, par The Beloved En réponse à : Coronavirus au Burkina : 33 cas confirmés dont 1 décès à la date du 19 mars 2020

    J’espère que ces conférences de presse journalières ne sont pas coûteuses ; et si jamais coûteuses, elles ne font pas partie du budget de la lutte contre la pandémie. Mieux vaut utiliser d’autre moyens de communication puis se mettre au travail.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars à 13:41, par Made En réponse à : Coronavirus au Burkina : 33 cas confirmés dont 1 décès à la date du 19 mars 2020

    Felicitation alors, continuer a dormir, cest le reveil qui sera douloureux. Cest normal de demander aux gens de ne pas venir dans les centres de sante. Donc, dites aussi aux gens que tout le Burkina ne dispose pas de plus de 15 appareils respiratroires.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars à 13:58, par Sidpawetta En réponse à : Coronavirus au Burkina : 33 cas confirmés dont 1 décès à la date du 19 mars 2020

    Je voudrais demander aux autorités de faire beaucoup attention à la communication , il faut dire la vérité. Mais aussi, c’est pas honorable que nous soyons parmi les 5 pays les plus infectés du continent

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars à 14:07, par Sapience En réponse à : Coronavirus au Burkina : 33 cas confirmés dont 1 décès à la date du 19 mars 2020

    Pr Ouédraogo personnellement je suis très surpris de vos propos d’hier au point de presse du gouvernement. Vous un chercheur et un intellectuel. A ce double titre, vos paroles doivent être neutres, sans parti pris, scientifique, en termes de critères. Ce que vous n’avez pas compris les hommes politiques se servent de l’expertises des hommes de science de la santé pour prendre des décisions. Et en tant médecin pour faire, vous êtes astreint aux règles édictées par L’OMS. Visiblement, vous avez failli à votre devoir professionnel et je vous renvoie à votre message de communication en lien avec les directives de L’ OMS. Quel dommage.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars à 14:11, par marguerite En réponse à : Coronavirus au Burkina : 33 cas confirmés dont 1 décès à la date du 19 mars 2020

    pourquoi le gouvernement n’a pas encore compris qu’il faut fermé nos frontières aérienne. la France ne veut plus accueillir ceux qui veulent voyagé en Europe et nous nous continuons d’accueillir les étrangers qui viennent chez nous. vous voulez gagner de l’argent est-ce que cet argent pourra soigner la population malade. le Mali et le Niger n’ont pas encore de cas ; mais leur décision de fermé les frontières sont effectives. qui conseille nos gouvernants, ou les obliges à ne pas réagir en faveur de la population !!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars à 14:14, par The Beloved En réponse à : Coronavirus au Burkina : 33 cas confirmés dont 1 décès à la date du 19 mars 2020

    J’espère que ces conférences de presse journalières ne sont pas coûteuses ; et si jamais coûteuses, elles ne font pas partir du budget de la lutte contre la pandémie. Mieux vaut utiliser d’autres moyens de communication puis se mettre au travail.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars à 14:27, par kiettega Moussa En réponse à : Coronavirus au Burkina : 33 cas confirmés dont 1 décès à la date du 19 mars 2020

    Désolé mais j’ai suivi un reportage sur Burkina infos ou un agent de santé du csps de Nagrin déplore l’indisponibilité des numéros d’urgences. Trois d’entre les numéros ne passaient pas et le dernière ligne sonnait mais personne ne décrochait. Et avec ça vous nous demandez de rester serein !

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars à 14:43, par DJ Dynamique En réponse à : Coronavirus au Burkina : 33 cas confirmés dont 1 décès à la date du 19 mars 2020

    Sil vous plait. Fermer tous les voyages de plus de 20km. Arreter Les bus, voiture ect...Sinon tous les villes seront contaminer.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars à 14:45, par YAMKOUL En réponse à : Coronavirus au Burkina : 33 cas confirmés dont 1 décès à la date du 19 mars 2020

    On dirait que certains internautes sont aveugles et sourds. Combien de fois les numeros d’appel et consignes ont été donnés. Si vous n’avez rien enregistré, ça n’engage que vous et cela prouve votre négligence de la chose. Le mal est là comme dans bon nombre de pays et c’est le comportement exemplaire de chacun qui peut le sauver.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars à 15:24, par ouedraogo kouka landry En réponse à : Coronavirus au Burkina : 33 cas confirmés dont 1 décès à la date du 19 mars 2020

    bonjour j’aimerais savoir est-ce que une personne peut être infectés deux fois c’est à dire guérir et infecté une deuxième fois merci

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars à 16:02, par Un citoyen En réponse à : Coronavirus au Burkina : 33 cas confirmés dont 1 décès à la date du 19 mars 2020

    L’erreur sera de ne pas faire assez pour prévenir disait le spécialiste chinois. Au regard de la situation de la pandémie sur le plan mondial il est impératif que le gouvernement confine la population car pour un état qui ne dispose pas de système de santé (ayons le courage de le dire car le public manque de tout et le privé manque d’éthique) mieux vaut géré le confinement que de devoir avoir à géré le désastre humain. Voyez en Italie, plus de 400 décès en une journée (bilan officiel) malgré leur niveau de développement imaginez un peu chez nous……. Que Dieu nous sauvent en éclairant ceux sui décident et en rendant assez mature la population pour une prise de conscience de la gravité de la situation

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars à 17:55, par Teismo Teismo En réponse à : Coronavirus au Burkina : 33 cas confirmés dont 1 décès à la date du 19 mars 2020

    Je Me Pose La Question 2foi Toujour Pas De Repons. Quesque Le Gouvernement Attende Pour Prendre Tout Les Mesure Posible Pour Que Ce Nombre Ogmente Plus.Je Pense A La Juenesse Encore Hum.Ces Pour Venir Nous Dire De Venir Appelle Recrutement Un Grand Nombreux De Jeunnes Venez Pourquoi Ne Pas LArrète Plus To Que Dieu Vien A Notre Secour.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars à 18:59, par Dra54 En réponse à : Coronavirus au Burkina : 33 cas confirmés dont 1 décès à la date du 19 mars 2020

    C’est encore les mêmes qui veulent qu’on les sauve, après avoir critiqué le pouvoir. Regarder les gilets jaunes en France et les anti réforme de la retraite ils veulent que l’État français paye leur salaire même s’ils n’ont pas travaillé

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars à 19:08, par Amidou En réponse à : Coronavirus au Burkina : 33 cas confirmés dont 1 décès à la date du 19 mars 2020

    Bonjour
    Le numéro vert est le 3535
    Il vient d’être publié aujourd’hui.
    Que Dieu nous garde.
    Amina

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars à 21:47, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : Coronavirus au Burkina : 33 cas confirmés dont 1 décès à la date du 19 mars 2020

    Mes chers amis, comprenons bien la situation :

    L’augmentation du nombre de cas est INEVITABLE. Ce sont des gens qui ont DEJA été en contact avec le virus et la seule chose à faire c’est de prier pour qu’au terme de la période d’incubation, ils soient testés négatifs. Ces gens seraient d’après le point de presse au nombre de 140 environs.

    Hélas, dès que certains d’entre eux manifestent les symptômes et qu’on fait le test, on trouve des positifs (et des négatifs) parmi eux. Donc, à proprement parler ce ne sont pas de nouvelles contaminations mais d’anciennes qui se confirment. C’est au contraire le signe que nos médecins contrôlent la situation même si le nombre qui augmente fait penser le contraire.

    Là où c’est malheureux, c’est que les gens, par éducation, par humanité, par habitude font gonfler ce nombre de personnes "sous contrôle" en créant de nouveaux contact. Vigilance donc...

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars à 06:14, par Non En réponse à : Coronavirus au Burkina : 33 cas confirmés dont 1 décès à la date du 19 mars 2020

    Coronavirus : l’OMS appelle l’Afrique à « se réveiller » face à la pandémie.

    La quasi totalité des pays Africains ont fermé leur frontieres et interdit les vols internationaux meme les pays ou il ’ny a aucun cas de corona et chez nous on tient des conferences bidons pour redire ce que tout le monde sait. Quel incompetence. Je suis vraiment en colere contre nos autorités qui pensent tirer un quelconque benefice des aides humanitaires. Soyez maudits.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Covid-19 au Burkina : Un plan d’approvisionnement en intrants sur un an en cours d’élaboration
Lutte contre le Covid-19 au Burkina : WaterAid au secours du Comité régional de riposte du Centre
Covid-19 au Burkina Faso : 7 nouveaux cas confirmés à la date du 20 octobre 2020
Covid-19 et insécurité au Burkina : Un projet pour assister les familles d’éleveurs dans le Sahel
Covid-19 au Burkina Faso : 19 nouveaux cas confirmés à la date du 18 octobre 2020
Covid-19 au Burkina Faso : Six nouveaux cas confirmés à la date du 17 octobre 2020
Situation de covid-19 au Burkina Faso : 7 nouveaux cas à la date du 16 octobre 2020
Situation de covid-19 au Burkina Faso : 31 nouveaux cas, dont 13 à Fada N’Gourma à la date du 15 octobre 2020
Covid-19 au Burkina : Bientôt un colloque pour se pencher sur la contribution de trois réseaux d’enseignants-chercheurs
Covid-19 : Le Burkina enregistre 73 nouvelles guérisons, son plus gros chiffre en une journée
Covid-19 au Burkina : 15 nouveaux cas et 2 décès à la date du 13 octobre 2020
Covid-19 au Burkina : 15 nouveaux cas et 33 guérisons à la date du 12 octobre 2020
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés