Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne vous laissez pas éteindre, vous ne savez pas pour qui vous êtes lumière. »  Igor Markvitch

Côte d’Ivoire : Amadou Gon Coulibaly, le candidat contesté

Accueil > Actualités > International • LEFASO.NET • samedi 14 mars 2020 à 11h59min
Côte d’Ivoire : Amadou Gon Coulibaly, le candidat contesté

Après l’annonce du chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, de ne pas briguer un troisième mandat à la présidentielle de 2020, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) a désigné, jeudi 12 mars 2020, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly pour porter les couleurs du parti à la présidentielle du 31 octobre. Pourquoi le choix de Gon Coulibaly par le RHDP ? Ce choix annonce-t-il l’implosion du parti ?

Depuis que le président Alassane Ouattara a annoncé qu’il ne briguera pas un troisième mandat, les volontés de candidature à la présidentielle d’octobre 2020 vont bon train. Et les appétits voraces des uns et des autres s’amplifient. Ainsi, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), à l’occasion d’un conseil politique extraordinaire, a désigné, par consensus, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, candidat à la présentielle de 2020.

La désignation d’Amadou Gon Coulibaly est tout sauf une surprise, car, selon les observateurs de la scène politique ivoirienne, il était pressenti et son nom revenait avec insistance dans les coulisses. C’est ainsi qu’à l’occasion du conseil politique extraordinaire du parti, il a été désigné à l’unanimité pour porter les couleurs du RHDP. Tour à tour, après cette désignation, les poids lourds du RHDP se sont succédé à la tribune pour louer les mérites de leur candidat.

En effet, au sein de la grande famille RHDP, certains cadres présentent Amadou Gon Coulibaly comme celui qui incarne l’image de cette nouvelle génération qu’Alassane Ouattara souhaite voir accéder au pouvoir. Ils avancent que « le président Alassane Ouattara a toujours eu une confiance absolue en son fidèle Premier ministre ». Et que « les deux hommes se connaissent depuis plus de 30 ans et ont tout connu ensemble : le pouvoir, la marginalisation, l’opposition, la guerre, la crise postélectorale, puis le pouvoir ».

Le RHDP, en désignant le Premier ministre Gon Coulibaly, s’inscrit donc dans la volonté du président Alassane de transmettre le flambeau à une autre génération. Une génération sur laquelle il semble avoir une mainmise.

C’est pourquoi, le choix d’Alassane Ouattara ne fait pas l’unanimité au sein du parti. Et les langues commencent à se délier. En effet, juste après ce choix de Gon Coulibaly pour porter les couleurs du RHDP, des grincements de dents se font sentir dans le parti. Et certaines déclarations de cadres laissent croire que le RHDP risque de tomber dans une zone de turbulences.

Ainsi, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Albert Toikeusse Mabri semble avoir du mal à accepter le choix de Gon Coulibaly. Il a même marqué sa déception en estimant que « ce choix ne reflète pas la réalité du terrain ». En plus de Mabri, il y a le ministre en charge des Affaires étrangères, Marcel Amon-Tanoh. Ce dernier a décidé de prendre son destin en main. Le chef de la diplomatie ivoirienne a brillé par son absence lors de ce conseil politique du RHDP.

Toutes ces réactions montrent que les liges bougent au sein du RHDP. Et que certains cadres attendaient le retrait du capitaine du navire pour manifester leur ambition. Ce qui signifie que, dans les jours à venir, des ruptures probables seront observées au sein du parti, ou que tout le monde rentrera dans le rang pour faire bloc derrière le candidat du parti.

Issoufou Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Coronavirus : L’ancien président tchadien Hissein Habré libéré pour 60 jours
Idriss Déby au front : Leçon de communication de guerre aux chefs d’Etat du Sahel
Lutte contre Boko Haram : L’armée tchadienne seule face à un destin commun
Législatives en Guinée : Le parti de Alpha Condé obtient 79 sièges sur 114 en jeu
Lutte contre le Covid-19 : « Le confinement n’est pas à l’ordre du jour au Bénin », selon le président Patrice Talon
Elections législatives au Mali : Le Covid-19 aura-t-il finalement eu raison ?
Enlèvement de Soumaïla Cissé : L’UPC témoigne sa solidarité à l’Union pour la république et la démocratie
Vatican : Le Pape François invite tous les chrétiens à une prière, ce vendredi 27 mars
Coronavirus : Macky Sall actionne la chaîne de solidarité au Sénégal
Lac Tchad : 92 militaires tués par Boko Haram
Guinée : Le forcing du professeur Condé
Covid-19 : Ces mesures radicales prises par la Chine
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés