Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il ne peut y avoir d’aujourd’hui, sans d’hier ou de lendemain, sans aujourd’hui.» Kim Jong-un

Coronavirus au Burkina : Des établissements fermés du 16 au 31 mars 2020

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Coronavirus • • samedi 14 mars 2020 à 20h38min
Coronavirus au Burkina : Des établissements fermés du 16 au 31 mars 2020

Selon un communiqué du gouvernement en date du samedi 14 mars 2020, tous les établissements (scolaires, primaires, post primaires, secondaires, supérieurs, universitaires et professionnels) seront fermés du 16 au 31 mars 2020, sur toute l’entendue du territoire national, à cause du Coronavirus.

La reprise des cours est prévue pour le mercredi 1er avril 2020.

A en croire le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Remis Fulgance Dandjinou, cette mesure pourrait avoir un changement compte tenu de l’évolution du Coronavirus au Burkina.

LeFaso.net


Vos commentaires

  • Le 14 mars 2020 à 20:48, par Goudiaba En réponse à : Coronavirus au Burkina : Des établissements fermés du 16 au 31 mars 2020

    Très bonne décision et assez rapide, à féliciter. Ici en Europe c’est un peu la catastrophe actuellement avec des décisions tardives et peut être indépendant de la volonté des dirigeants.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mars 2020 à 20:58, par Vérité indiscutable En réponse à : Coronavirus au Burkina : Des établissements fermés du 16 au 31 mars 2020

    Très belle initiative. Pour ce Coronavirus, vous faites preuve de grandeur. Félicitations. Dieu préserve le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mars 2020 à 20:59, par MMI En réponse à : Coronavirus au Burkina : Des établissements fermés du 16 au 31 mars 2020

    S’il vous plaît !!! Qu’est-ce qu’on cherche ici !!!! Qu’en est il de l’aéroport ? De certains vols provenant de pays très touchés par le
    " conard de virus".?
    Soyons un peu logique et allons à l’encontre des bonnes mesures logiques !!!

    Répondre à ce message

  • Le 14 mars 2020 à 21:11, par Yako En réponse à : Coronavirus au Burkina : Des établissements fermés du 16 au 31 mars 2020

    Quand le gouvernement utilise le covid-19 pour freiner la contestation sociale et une mise en quarantaine de la troupe du général Bassolma pour espérer gagner 2 semaines de répit cela confirme la justesse de la revendication des syndicats.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mars 2020 à 21:41, par Jocelyne En réponse à : Coronavirus au Burkina : Des établissements fermés du 16 au 31 mars 2020

    Bravo pour cette hauteur de vue et la prise de cette mesure hautement responsable et salutaire. J’ai l’impression que jusqu’ici, seule l’église catholique a tendance à s’amuser. Le gouvernement doit interdire les messes, jusqu’à nouvel ordre !! Je ne comprends pas un tel comportement de leur part !! C’est suicidaire !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 14 mars 2020 à 21:43, par jan jan En réponse à : Coronavirus au Burkina : Des établissements fermés du 16 au 31 mars 2020

    Bonne decision, ils auraient du aussi interdire les cultes religieux par prudence car c’est aussi des rassemblements de + de 50 personnes

    Répondre à ce message

  • Le 14 mars 2020 à 22:20, par A qui la faute ? En réponse à : Coronavirus au Burkina : Des établissements fermés du 16 au 31 mars 2020

    Tout ça parce qu’un couple de pasteur est rentré malade et on a mis deux semaines à dire. Il y a rien à cacher dans une épidémie. Ce n’est la faute à personne, même pas aux chinois même si c’est leur mode de vie qui est à la source pour la 3è fois en quelques siècles d’une pandémie. Ce n’est pas la faute au pasteur, alors pourquoi avoir tourné autour du pot ?
    Voilà le pays est à genou. Madame la ministre vous toucherez votre gros salaire à la fin du mois ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 mars 2020 à 22:39, par IBN YOUSSIFA KANO En réponse à : Coronavirus au Burkina : Des établissements fermés du 16 au 31 mars 2020

    Médecin après la mort ! Fermeture de l’enclos avec un loup ! Fermeture du poulailler avec un chat ! fermeture de la chambre du tresor avec le voleur !
    Dieu viens à notre sécours, nous sommes impuissants et diriger par des irresponsables

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2020 à 00:58, par HANTOM En réponse à : Coronavirus au Burkina : Des établissements fermés du 16 au 31 mars 2020

    C’est une sage décision de la part des autorités. Mieux agir c’est être en avance.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2020 à 11:03, par Bebeto En réponse à : Coronavirus au Burkina : Des établissements fermés du 16 au 31 mars 2020

    J’encourage le gouvernement dans cette dynamique restrictive pour la préservation de notre santé collective et la survie de notre pays. Il ne faut pas hésiter sut les mesures utiles nécessaires.
    En plus de ces mesures, je propose temporairement la fermeture :
    1) de toutes les mosquées et églises (après concertation avec les autorités religieuses)
    2) de tous les marchés et yaar, (en relation avec la chambre de commerce, les ouvrir 2 fois par semaine pour permettre aussi familles de s’approvisionner)
    3) de tous les bars et buvettes ( en relations avec les gérants et les caves).
    Je propose aussi :
    1) tous les Burkinabè non résidents à Ouaga réduisent au maximum leur voyage sur Ouaga.
    2) Nos consulats dans les pays touchés ne doivent plus délivrer de visas.
    3) tous voyageurs en provenance d’un pays touché, doit immédiatement être mis en isolement pendant 15 jours.
    4) demander en urgence l’aide et l’assistance médicale de la Chine qui est en passe de maitriser la propagation du coronavirus, malgré ses 1 milliards 400 millions d’habitants.
    5) Port obligatoire du masque pour toute personne entrant ou sortant de Ouaga.
    6) obligation de porter le masque au niveau de toutes les gares de transport ( en relation avec la faitière des transporteurs,)
    7) obligation à toutes les chaines de radio et de télé de consacrer au minimum 2 h d’émission par jour relative au coronavirus.
    8) Fermer nos casernes et commissariat de police aux personnes étrangères et distribuer à nos FDS des masques et le gel désinfectant.
    L’heure n’est plus a la rigolade ou aux demi mesures.
    Face à une menace exceptionnelle, il faut des mesures exceptionnelles à la hauteur de la menace.
    Ce sont mes modestes suggestions.
    Mes meilleures salutations et tous mon respect à Mr. Koro Yamyélé, à Mr Ka, à Mr Caca et à Mme Marie de Ziniaré. L’heure est à l’unisson face a un ennemi mortel qui ne trie pas. Je pense que nous devons tous faire preuve de créativité, de discipline d’unité et de courage pour protéger et sauver notre beau BF.

    Répondre à ce message

    • Le 15 mars 2020 à 13:41, par caca En réponse à : Coronavirus au Burkina : Des établissements fermés du 16 au 31 mars 2020

      Bebeto
      Salut, j’ai bien lu ton post et merci pour l’honneur que tu offre à caca. Si tu as bien mes posts dans le contexte du coronavirus, j’ai encouragé les syndicats de surseoir leur marche revendicative afin de permettre une lutte ensemble contre ce fléau. Étant moi même dans un pays fortement touché, le gouvernement vient de prendre des décisions depuis cette semaine coercitive pour confiner la populaire et réduire la propagation du virus.
      Le Burkina compte aujourd’hui 7 cas confirmé avec zéro morts et par contre dans mon pays d’accueil à la date d’hier, nous comptons plus 3000 cas confirmés et 91 décès.
      Bebeto comme tu sais la négligence des burkinabè sur des sujets qui touchent leurs intérêts égoïstes, il y a un net refus de coopération avec les autorités compétentes. Mêmes nos écrits sont infiltrés par un pseudo modérateur qui pense avoir un discernement. parce que le propre du burkinabè n’aime pas les critiques. Le blocage est d’abord intellectuel, à cause du mépris même de ceux qui détiennent un pouvoir de décision.
      Quand à la fermeture des lieux de cultes que tu souhaite est un sujet transcendant de l’autorité du gouvernement dans son devoir de garantir la liberté de conscience et la liberté de culte. Le gouvernement n’a aucun pouvoir de fermer un lieu de culte pour cause d’épidémie même urgence sanitaire mondial. Le choix de fermeture des lieux de cultes un choix délibéré aux seuls responsables religieux qui jugent la nécessité de fermer oui ou non. Il faut comprendre dans ce contexte l’effet du religieux dans l’accompagnement des mourants.
      Les pays bien nantis du domaine ont bien fait une distinction sauf l’Italie où l’interdiction de circuler par un confinement national a contraint des lieux de cultes de fermer. Pour l’instant, au Burkina il y a des premières mesures préventives contre la propagation du coronavirus. Mais déjà le pasteur Mamadou a ordonné la fermeture de son lieu de culte et a souhaité que ses fidèles se fasse dépister. C’est une décision comparable que le gouvernement exhortent les responsables religieux à comprendre l’urgence. Entre le pouvoir religieux qui est spirituel et le gouvernement temporel, il n’y a pas un lien d’association. Parce que la mort n’est pas une fin en soi dans le monde religieux, mais le religieux dispose des ressources spirituelles à accompagner les fidèles quand l’espoir d’ici bas ne plus permis. Je veux souligner par là le caractère spécifique de la religion dans le sphère social. Il s’agit deux pouvoir opposés l’un et l’autre.

      Répondre à ce message

    • Le 15 mars 2020 à 13:45, par Ki En réponse à : Coronavirus au Burkina : Des établissements fermés du 16 au 31 mars 2020

      Vous êtes sérieux la ????je vous rappelle qu’avec déjà la chaleur qu’il fait a Ouaga,ce virus n’a pas bien de chances de se propager aussi rapidement.
      Arrêtez la psychose s’il vous plaît !!

      Répondre à ce message

      • Le 16 mars 2020 à 08:35, par Kouda En réponse à : Coronavirus au Burkina : Des établissements fermés du 16 au 31 mars 2020

        Ki,
        Attendez, on croît rêver quand on lit votre message tellement il manque de bon sens.
        Croyez-vous que le coronavirus vit sur les arbres, les meubles et les murs des maisons ? C’est quoi ces absurdités ?
        Si une personne est contaminée, c’est elle qui peut contaminer d’autres personnes et propager la maladie comme cela a été le cas avec le couple Karambiri par exemple. Ki, le corps humain contaminé dans lequel vit le coronavirus n’a pas une température de 45°C ou de 50°C. Alors réfléchissez mieux et surtout appliquez les mesures recommandées par les autorités sanitaires pour contenir et vaincre la maladie.
        Que Dieu nous vienne en aide.

        Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2020 à 11:27, par Tuita En réponse à : Coronavirus au Burkina : Des établissements fermés du 16 au 31 mars 2020

    RFI : les écoles et les universités sont fermées au Burkina l pour tout de même 7 cas .

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2020 à 11:44, par sidzabda En réponse à : Coronavirus au Burkina : Des établissements fermés du 16 au 31 mars 2020

    Oui, bien. Mais quid des lieux de culte, des séminaires et ateliers des agents publiques de l’Etat, des transports en commun et quid du Hadj à venir pour lequel les dirigeant font preuve d’une hypocrisie criminelle. Si l’Arabie Saoudite veut maintenir son pélérinage, c’est son problème mais la population burkinabe doit etre protégée

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2020 à 11:48, par sidzabda En réponse à : Coronavirus au Burkina : Des établissements fermés du 16 au 31 mars 2020

    Aurait-on oublié la souche de méningocoque W135 rapportée de la Mecque par des pélerins Burkinabès. La foi ne doit pas être prétexte à la mise en danger de toute la population. Le Hadj peut bien et bel être reporté et je ne vois pas en quoi cela constituerai un péché

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2020 à 13:47, par Cohérence En réponse à : Coronavirus au Burkina : Des établissements fermés du 16 au 31 mars 2020

    il faut dire congés du 2è trimestre oui. si c’était dans le même ordre que les autres interdictions pourquoi c’est pas jusqu’à fin avril ? et qu’en est-il des églises ?
    Le groupuscule pilin panbé et ses tentacules c’est la principale menace de notre temps

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2020 à 10:46, par Tanga En réponse à : Coronavirus au Burkina : Des établissements fermés du 16 au 31 mars 2020

    Je pense que ces mesures ne suffisent pas. Tant que les aeroport sont toujours ouvert pour attirer les personnes des pays à risque on ne sera jamais sauvé. De même l’école n’est pas le seul endroit où les gens se rencontrent beaucoup , tant que les marché les maquis les autres lieux de travail fonctionnent toujours , la maladie trouvera un chemin . Pour moi fermer les écoles actuellement c’est de nous faire mal. Vous imaginez notre système d’education actuelle où tous s’apprend en classe. Votre connexion qui est chère et qui ne peut même pas télécharger un ko , en deux semaine comment vous pourrez redéfinir les gens que vous appelez élèves et etudiant

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2020 à 18:58, par ismael En réponse à : Coronavirus au Burkina : Des établissements fermés du 16 au 31 mars 2020

    donc d’ici le premier avril on promet d’endiguer le corono du Burkina quoi ?
    Dans le cas échéant quelle est la suite des mésures ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Covid-19 : "2021 semble être plus sombre que 2020", perçoit Nathanaël Tapsoba, expert en gestion des catastrophes
Covid-19 au Burkina : 164 nouveaux cas, 57 guérisons et 3 décès à la date du 17 janvier 2021
COVID-19 au Burkina : 188 nouveaux cas, 289 guérisons et 1 décès enregistrés le 16 janvier 2021
Covid-19 : Le Burkina Faso franchit la barre des 100 morts depuis le début de la pandémie
COVID-19 au Burkina : 73 nouveaux cas, 150 guérisons et 0 nouveau décès le 14 janvier 2021
COVID-19 au Burkina : 263 nouveaux cas, 758 guérisons et 4 nouveaux décès le 13 janvier 2021
Covid-19 au Burkina : 83 nouveaux cas et un décès à la date du 12 janvier 2021
Covid-19 au Burkina : 184 nouveaux cas confirmés et 3 décès à la date du 11 janvier 2021
Covid-19 : Le Royaume-Uni annonce un milliard de dollars aux « pays vulnérables » pour l’acquisition de vaccins
COVID-19 : 197 nouveaux cas à la date du 10 janvier 2021
Covid-19 au Burkina : 125 nouveaux cas, 55 patients guéris, et 00 décès à la date du 9 janvier 2021
Covid-19 au Burkina : 177 guérisons et aucun décès à la date du 7 janvier 2020
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés