Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne vous laissez pas éteindre, vous ne savez pas pour qui vous êtes lumière. »  Igor Markvitch

Journées commerciales des produits bio-équitables : Une foire pour rapprocher producteurs et consommateurs

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • vendredi 13 mars 2020 à 14h30min
Journées commerciales des produits bio-équitables : Une foire pour rapprocher producteurs et consommateurs

Du 12 au 14 mars 2020, se tient à la Maison de la culture de Bobo-Dioulasso, la deuxième édition des Journées commerciales des produits biologiques et équitables du Burkina Faso sous le thème « Rôle de la jeunesse burkinabè pour l’émergence du commerce équitable ». Organisée par la Plateforme nationale du commerce équitable du Burkina (PNCE-B) et ses partenaires techniques et financiers dont le cabinet d’étude Agrodev-Services & Logistique, cette activité a été lancée le jeudi 12 mars.

La ville de Bobo-Dioulasso vibre au rythme de la deuxième édition des Journées commerciales bio-équitables, qui a ouvert ses portes à la population le jeudi 12 mars dernier, et s’étendra jusqu’au 14 mars prochain. Ces journées constituent un cadre idéal de partage d’expériences et d’opportunités d’affaires pour les producteurs agricoles, les transformateurs, les restaurateurs, les distributeurs, les exportateurs, les ONG et associations ainsi que pour les coopératives agricoles, les centres de recherche et les universités.

Selon le président de la Plateforme nationale du commerce équitable du Burkina (PNCE-B), Issiaka Sommandé, cette deuxième édition vise à promouvoir l’implication des jeunes dans la préservation de l’écosystème burkinabè à travers l’agriculture durable. Et de manière spécifique, « ces journées visent à analyser les défis et contraintes liés à l’implication des jeunes dans la préservation de l’écosystème, à sensibiliser ces jeunes aux bienfaits de la consommation des produits alimentaires biologiques, à promouvoir les bonnes pratiques locales en matière de commerce équitable et d’agriculture biologique auprès des jeunes entrepreneurs agricoles et à encourager le développement de services d’appui-conseil adaptés pour faciliter l’insertion des jeunes dans les systèmes de marchés des produits biologiques », a-t-il laissé entendre.

Par ailleurs, les Journées commerciales des produits biologiques et équitables (JCPBE) visent à doter les jeunes entrepreneurs agricoles d’informations fiables sur les principes et les valeurs, ainsi que les produits et les labels de certification du commerce équitable et de l’agriculture biologique. Aussi, elles constituent un cadre de promotion et de création d’emplois décents pour les jeunes dans les chaînes de valeur respectant les normes du commerce bio-équitable.

En effet, le commerce bio-équitable est un mécanisme basé sur le développement de modèles d’affaires centrés sur l’humain et la biodiversité. Le commerce équitable et l’agriculture biologique concourent à asseoir les bases d’un développement socio-économique inclusif et durable à travers la prise en compte, le respect et la promotion des droits économiques, sociaux, culturels et environnementaux dans les différents maillons des chaînes de valeurs agricoles.

C’est dans ce sens que la PNCE-B œuvre pour la promotion des produits équitables et la défense des intérêts des producteurs depuis sa création en 2010. « La PNCE-B est une organisation faitière nationale de référence pour les organisations de producteurs certifiées Commerce équitable au Burkina Faso. Elle compte aujourd’hui 31 organisations paysannes membres réparties sur toute l’étendue du territoire burkinabè et plus de 35 000 bénéficiaires directs qui interviennent dans les secteurs agro-alimentaire, artisanat, cosmétique et textile », a rappelé Issiaka Sommandé, président de la PNCE-B.

C’est pour mieux promouvoir les valeurs et principes du commerce équitable que la PNCE-B a initié, en 2018 à Bobo-Dioulasso, la première édition des Journées commerciales des produits biologiques et équitables. Ces journées avaient pour but de susciter une prise de conscience nationale plus forte en faveur de l’agroécologie et de l’agriculture biologique. A en croire ses initiateurs, ce sont les enseignements tirés de cette première édition qui ont prouvé la nécessité d’institutionnaliser la tenue annuelle des JCPBE.

Pour ces trois jours de rencontre, plusieurs activités sont au programme dont les conférences-débats et panels, des expositions de produits bio, l’orientation des entreprises et consommateurs sur les avantages de la certification bio-équitable, des échanges de contacts. Ces journées regroupent des producteurs et des artisans venus de toutes les régions du Burkina Faso et d’autres pays de la sous-région. Ouvert au grand public, le président de la PNCE a invité tout le monde à les rejoindre à la Maison de la culture de Bobo-Dioulasso pour magnifier les produits bio-équitables au Burkina Faso.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Lutte contre le Covid-19 : La SONATUR débloque 15 millions de F CFA pour soutenir plusieurs communes
Coronavirus : La SONATUR offre trois millions de F CFA au ministère de la Santé
In memoria : POE-NABA KANGO DE VILLY
Décès de El hadj KABORE Sibiri Lassané : Remerciements et faire part
Lutte contre le Covid-19 : La BCEAO rend gratuits les transferts électroniques dont la valeur est inférieure ou égale à 5000 F CFA
Entrepreneurs et entreprises burkinabè : Quel plan de réponse pour rester en activité et protégé contre le COVID-19 ?
Conséquences économiques du Covid-19 : Des institutions financières au chevet des pays africains
Lutte contre le Coronavirus : Des spécialistes de la fiscalité proposent 45 mesures
COVID-19 : La ligue des consommateurs dénonce l’augmentation des prix du gel hydroalcoolique
Mesures contre le Covid-19 : Entre crainte et espoir pour les entreprises burkinabè
Lutte contre la propagation du covid-19 : Message du Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso
Lutte contre le Covid-19 : Le ministère du commerce fixe les prix du gel hydro alcoolique
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés