Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens qui doutent d’eux-mêmes n’ont qu’un vide au centre d’eux-mêmes.» John Maxwell Coetzee

Vernissage : ‘’ écrits sous moustiquaire’’, une exposition de Marie-Clotilde Bastide

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • mercredi 11 mars 2020 à 16h30min
Vernissage : ‘’ écrits sous moustiquaire’’, une exposition de  Marie-Clotilde Bastide

Marie-Clotilde Bastide, une auteure française d’écrit poétique et photographe, a organisé ce vendredi, 06 mars 2020, à l’institut français de Ouagadougou, le vernissage de son exposition ‘’ écrits sous moustiquaire’’. A travers cette vitrine, elle a fait découvrir au public présent, son vécu et son engagement sur certaines tares de la société.

Marie-clotilde Bastide, l’auteure d’écrit poétique et photographe

‘’ Écrits sous moustiquaire’’, c’est le thème qui a inspiré Marie-Clotilde Bastide. La collection est repartie en sous thèmes. Elle y traduit son vécu et en parallèle son engagement vis-à-vis de certains sujets qui minent la société. Le thème "vide sanitaire", évoque les questions environnementales et les méfaits du sachet plastique sur l’environnement. Elle fait également une interprétation de l’enfance.

Thème vide sanitaire

C’est est un clin d’œil aux mômes de son quartier de Ouagadougou. « J’ai une cour où les enfants viennent tout le temps pour jouer. On m’appelle yaaba (grande mère en langue moore) dans le quartier. "L’enfance" m’inspire beaucoup » a-t-elle expliqué. "L’ambiance", représente l’atmosphère dans laquelle elle a vécu durant tous ses voyages dans certains pays d’Afrique. Marie-Clotilde Bastide a notamment abordé la question de l’immigration clandestine.

Thème femme

"Les naufrages de l’exil" est une thématique qui rend hommage aux Africains morts par milliers durant la traversée vers l’Europe. « C’est un thème très difficile mais qui me tiens à cœur » a-t-elle confié. Enfin, le thème "femme", parle des femmes qu’elle rencontre quotidiennement au marché. En somme, il s’agit d’une exposition qui évoque « des histoires vraies. Quel que soit le thème, je m’inspire de conversations, des entendus, et d’interpellations de certaines personnes » a-t-elle renchérie.

Thème enfance

Une balade comptée

Christian Léger Dah, artiste comédien slameur, et David Zoungrana, artiste musicien se sont associés à cette exposition. Ils ont apporté leur touche particulière en offrant une balade contée avec les mots de l’auteure.

Onze ans après avoir connu le Burkina Faso, Marie-Clotilde Bastide y est installée depuis quatre ans. Ses inspirations viennent essentiellement du pays. Le public pourra découvrir l’exposition le mercredi 18 et le vendredi 20 mars 2020 à l’institut français de Ouagadougou. Cette amoureuse du Burkina Faso invite tous les amateurs d’art à venir découvrir les photos accompagnées de textes poétiques de son exposition.

Samirah Bationo
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Culture : ‘‘Statut’’ ou ‘‘statue’’ de l’artiste au Burkina Faso ?
Reprise des grandes funérailles bôbô : Bientôt le bout du tunnel pour les chefs coutumiers
11 mai 1981 : il y a 39 ans disparaissait Bob Marley, le roi du reggae
Culture : « Les gens qui veulent m’épouser me disent d’arrêter la musique », dixit Kady Wendpouiré, artiste musicienne
Lutte contre le Covid-19 : Des acteurs culturels initient Covid’live, des concerts live en ligne, sans public
Lutte contre le Covid-19 : Le Collectif Plumes résilientes apporte sa contribution
Musique : Watt Millo, l’operateur géophysicien qui s’essaie avec brio à la musique
COVID-19 : Quel (s) modèle (s) de relance pour le secteur des Arts et de la culture au Burkina Faso ?
La presse et le cinéma burkinabé en deuil : Clément Tapsoba n’est plus
Culture : L’artiste Bass Mandelson officiellement installé comme représentant de la communauté dioula en France
Grand prix de poésie Thomas Sankara 2020 : Tristell Mouanda Moussoki du Congo sacré lauréat
JAZZ A OUAGA : l’édition 2020 du festival est annulée
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés