Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le succès n’est pas final, l’échec n’est pas fatal : c’est le courage de continuer qui compte.» Winston Churchill

UEMOA : Dr Vincent Zoma dédicace son livre sur le transport et l’intégration régionale

Accueil > En librairie • LEFASO.NET • mardi 10 mars 2020 à 17h30min
UEMOA : Dr Vincent Zoma dédicace son livre sur le transport et l’intégration régionale

C’est le dernier né des ouvrages scientifiques. Le livre « Transport et intégration régionale dans l’espace UEMOA : Le transit routier de marchandises du Mali et du Niger via le Burkina Faso » de Dr Vincent Zoma, géographe à l’université Joseph Ki-Zerbo, lauréat national 2019 du concours « Ma thèse en 180 secondes », a été dédicacé le mardi, 10 mars 2020, à Ouagadougou. Représentant le ministre en charge de l’enseignement supérieur, c’est le conseiller technique, Dr Serge Diagbouga qui a présidé la cérémonie en présence de la directrice générale de l’intégration africaine, Bernadette Nikiéma/Tapsoba, représentant le parrain le ministre Alpha Barry des affaires étrangères.

La cérémonie du jour n’est pas une dédicace ordinaire. « En tant que homme de science, c’est une opportunité de vulgarisation des travaux de mes recherches, une interpellation pour nous tous mais aussi et surtout pour nos décideurs », a déclaré Dr Vincent Zoma. En effet, « transport et intégration régionale dans l’espace UEMOA : Le transit routier de marchandises du Mali et du Niger via le Burkina Faso » est un livre de 342 pages édité par les Editions universitaires européenne après trois ans de rédaction.

Dr Vincent Zoma auteur du livre scientifique

Reparties en six chapitres, il présente, entre autres, les fondements des politiques de transport dans l’espace communautaire UEMOA, le transport et la structuration de l’espace régionale, le transport en lien avec le développement. L’ouvrage montre que même si l’UEMOA est citée en Afrique comme l’un des modèles d’intégration, les populations la considèrent comme une utopie.

Photo de famille avec les officiels

« Malgré tout ce qui est dit dans les revus de littératures, il vous suffit simplement d’aller emprunter les corridors communément appelés les axes routiers aux frontières, vous allez vous rendre compte de ce que nous appelons le phénomène de la tracasserie que moi je qualifie de crime », a indiqué Dr Zoma. Et de marteler : « on ne peut pas comprendre que des gens qui ont été recrutés ; qui ont un salaire et qui sont payés par le contribuable se mettent à piller la population pour 1000 F CFA, 500 F CFA, 2000 F CFA ».

La cérémonie a connu une forte mobilisation

Pour faire du transport routier un véritable moyen de renforcement de l’intégration régionale et de développement, cet ouvrage scientifique apporte des stratégies innovantes adaptées pour notre région. Au niveau communautaire, c’est d’autoriser que toute personne qui est victime d’une tracasserie routière ou témoin d’une tracasserie puisse filmer la scène et rapporter cela comme une preuve de justice pour que l’auteur soit sanctionné à la hauteur de son forfait. Aussi, la lutte contre la tracasserie nécessite une volonté politique.

Pour la représentante du parrain, Bernadette Nikiéma/Tapsoba, l’intégration sous-régionale est un processus et y arriver est un défi à relever car « le développement de la sous-région repose essentiellement sur ses hommes et ses femmes ». Tout en souhaitant bon vent à l’ouvrage qui est de belle facture, la directrice de l’intégration africaine n’a pas manqué de féliciter l’auteur.

Remise du livre à la DG (à droite) de l’intégration africaine

Le secrétaire général du ministère en charge des transports qui s’exprimait au nom du co-parrain a donné l’assurance que son département va s’approprier les résultats de cette recherche scientifique pour « travailler à améliorer la rédaction, la négociation, la conclusion et la mise en œuvre des projets intégrateurs avec les pays voisins dans le secteur du transport routier ».
Le livre de Dr Zoma est disponible sur le site des Editions universitaires européenne au prix de 65,90 euro : https://www.morebooks.shop/store/fr/book/transport-et-int%C3%A9gration-r%C3%A9gionale-dans-1%E2%80%99espace-uemoa/isbn/978-613-9-52956-8.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 11 mars à 13:01, par tokouma En réponse à : UEMOA : Dr Vincent Zoma dédicace son livre sur le transport et l’intégration régionale

    Beaucoup de courage au Dr ZOMA.
    Sans avoir lu le livre, j’imagine à travers ce bref aperçu de l’article, que l’auteur a vraiment mis le doigt sur les sujets qui fâchent ; à savoir les tracasseries des agents de l’Etat chargés du contrôle de ces corridors (Gendarmerie, Police, Douane, etc.)

    Seulement c’est que ce n’est pas que ça seulement le mal. Sur toute la ligne, il n’y a rien de bon :

    1. les transporteurs eux-même torturent leurs clients.

    - Si c’est le matériel, on vous casse tout au chargement comme au déchargement. Sans compter les surcharges qui tuent les routes.
    - si ce sont les hommes, on vous transporte comme du matériel sans valeur (cars très salles, horaires non respectés, surcharges, personnel (chauffeurs et convoyeurs) hargneux et sans respect pour les clients, etc.

    pour ce premier cas, on se demande si il existe un Ministère des transports dans ce pays. Encore moins si il existe des règles qui régissent ce métier de transport.
    Ce qui est plutot visible de TRES LOIN, ce sont des discours creux des acteurs (depuis le Ministre jusqu’au plus petit agent) TOUS CORROMPUS. vous avez dû entendre ces derniers jours ces faux discours du genre "on va informer d’abord les acteurs des règles en la matière...."

    2. Les transporteurs et les voyageurs et clients du transport sont torturés par les forces "dites de l’ordre".

    - Les gendarmes, les policiers (et même la Police Municipale qui s’y invite) ferment les yeux sur tout si le chauffeur a glissé un bon billet dans le porte document qui ne contient le plus souvent que de fausses pièces du véhicule et autres.
    il n’y a qu’à rester au bord de la route OUAGA - KOUPELA 10 mn seulement pour comprendre.
    C’est un spectacle digne d’un Ministère et d’une Direction des Transports IRRESPONSABLES.
    - Les agents d’une certaine structure appelée ONASER, dont je n’ose pas donner la signification car c’est eux même qui créent l’Insécurité Routière.
    - Les douaniers quant à eux, l’Etat ne devrait plus leur payer un salaire car c’est eux qui prennent et qui enlèvent donner à l’Etat.

    3. La signalisation verticale comme horizontale est NULLE.

    Ce sont plutôt des ralentisseurs Hors Normes et installés de MANIÈRE SAUVAGE qui sont très visibles. Et cela ne choque AUCUN DIRIGEANT. Sauf que ça leur permet de temps en temps de faire leur campagnes politiques.
    En clair, nous ne semblons pas du tout, alors PAS DU TOUT être dans une REPUBLIQUE.

    Dr ZOMA ! Nul ne peut douter de votre engagement ni de votre détermination. Mais sachez qu’il y a eu avant vous des gens, de BRAVES GENS qui se sont battus, plumes, stylo ou caméra au poing sur ce sujet.
    Mais HÉLAS, nous avons simplement à faire à des dirigeants qui sont allés à une certaine école dite "DE LA MEDIOCRITE".
    Seulement, espérons qu’une certaine relève d’espoir viendra.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Epopée de Naaba Wobgo : Le devoir de mémoire de Dr Lassina Simporé
Monde des affaires : Mathieu Hien propose un guide pour protéger la propriété intellectuelle
Sécurité : Le député Maxime Koné publie « Chronique sécuritaire 2019 au Burkina »
Littérature chrétienne : « Mon Dieu pourvoit à tous mes besoins », le nouvel ouvrage du pasteur Mamadou Karambiri
Ecole d’apprentissage des parents (EAP) : Pasteur Henri Yé propose un guide pour « former les responsables de demain »
Littérature : Le religieux philosophe Pierre Ouattara présente son nouveau livre sur l’éthique de la foi et la politique
Essai : Wendinminté Ouédraogo retrace le Burkina de 2009 à 2015
Lu pour vu : "Le Salaire du mensonge", de Aboudou Sawadogo,
Les Béatitudes, chemin de renaissance
Lu pour vous : « Etre une espérance » du Père François Kientega
UEMOA : Dr Vincent Zoma dédicace son livre sur le transport et l’intégration régionale
Littérature : Léonie Ouangrawa jette les bases de la réflexion sur la commémoration de la journée internationale des femmes au Burkina Faso
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés