Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne vous laissez pas éteindre, vous ne savez pas pour qui vous êtes lumière. »  Igor Markvitch

Coopération : Les anciens de la JICA-Burkina Faso satisfaits de la relation avec le Japon

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET • mardi 3 mars 2020 à 18h00min
Coopération : Les anciens de la JICA-Burkina Faso satisfaits de la relation avec le Japon

L’Amicale des Anciens Stagiaires et Boursiers Burkinabé de la JICA (ASB/JICA) en collaboration avec le bureau de la JICA au Burkina Faso a organisé un atelier d’échanges à Ouagadougou le 15 février 2020 dans la salle de conférence de RAMADA Hôtel. Cet atelier a connu la présence effective de Monsieur Takemichi KOBAYASHI, Représentant Résident du bureau de la JICA au Burkina Faso et de son adjointe Madame Haruna FUKAYA, des membres du bureau ASB/JICA et d’une cinquantaine d’anciens stagiaires et boursiers de la JICA.

Le cérémonial introductif illustré par des discours du Représentant Résident du bureau de la JICA et de Monsieur Idrissa SEMDE, Président de l’ASB/JICA, a laissé la place à une série de trois communications.

La première communication, faite par Madame Adiza V. TRAORE, agent de la JICA-Burkina Faso a porté sur le Programme Asia-Africa Knowledge Co-Creation Program(AAKCCP). L’objectif de ce programme est de contribuer à former une ressource humaine compétente dans tous les domaines d’activités à même de faire face aux difficultés rencontrées par les pays partenaires.

Des formations de courts et longs termes sont offertes dans ce programme par le Japon à ces pays partenaires à travers la JICA. Les formations de courts termes sont offertes aux travailleurs pour des stages de perfectionnement. Les formations de longs termes ont pour objectif d’offrir une opportunité d’études dans les universités du Japon et aider les étudiants à se construire un réseau.

Ceci dans le but de contribuer aux plans de développement des ressources humaines des gouvernements concernés et éventuellement d’étendre et de renforcer les liens bilatéraux qui existent entre ces pays et le Japon. Ce programme cible les jeunes travailleurs du privé, du public et les chercheurs capables de jouer un rôle de LEADER aussi bien dans la résolution des problèmes de développement rencontrés par leurs pays que de contribuer à la mise en œuvre des projets de la JICA après leur retour.

La seconde communication, animée par Monsieur Issoufou OUEDRAOGO, ancien stagiaire de l’Université de Hiroshima, qui a bénéficié du programme de Master African Business Education Initiative for Youth (ABE Initiative programme) a partagé son expérience du Japon en tant qu’étudiant, stagiaire en entreprise. Ses travaux de recherche ont porté sur « Les abandons Scolaires à l’Ecole Primaire au Burkina Faso : Analyse multiniveaux ». Son expérience au Japon a retenu l’attention de plus d’un et a suscité l’envie de vivre une expérience au pays du Soleil Levant.

Quant à la troisième communication, elle a été animée par Monsieur Raoul BAZIE, Secrétaire Général adjoint à l’organisation de l’ASB/JICA. Un bilan des activités menées au cours de l’année 2019 a été fait. A ce niveau, l’on retiendra l’animation d’une série de conférences sur les « 5S-KAIZEN » au profit des étudiants de l’Ecole Nationale des Eaux et Forêts de Dinderesso et du Centre Agricole Polyvalent de Matourkou et la mise en place de la section de l’ASB/JICA de Bobo-Dioulasso.

La vie de l’amicale a été aussi scrutée à travers ses textes règlementaires qui prévoient le renouvellement du bureau au cours de cette année. A ce sujet, le bureau projette la convocation d’une Assemblée Générale (AG) courant juin 2020. Il a été question de voir une possibilité de révision des textes de l’amicale soit avant l’AG ou bien le jour même de l’AG.

C’est aux environs de 12h que les participants se sont séparés en se donnant rendez-vous en juin 2020.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Polémique sur la note du Centre d’analyse, de prévision et de stratégie (CAPS) : « Les travaux du CAPS n’engagent pas les autorités françaises », souligne le ministère français des affaires étrangères
Covid-19 au Burkina : L’Union européenne annonce des mesures d’appui spécifiques
Coronavirus : António Guterres ajourne sa visite au Burkina Faso
L’Afrique et l’Union européenne : un partenariat pour l’avenir
Crise humanitaire à Idlib et en Syrie : « La communauté internationale ne doit pas rester indifférente », Asim Arar, ambassadeur de Turquie au Burkina
Kaya : L’ambassadeur de France fait le constat de la réponse humanitaire apportée aux personnes déplacées
Tribune : 2020, une année clé pour les relations entre l’Europe et l’Afrique
Coopération : Les anciens de la JICA-Burkina Faso satisfaits de la relation avec le Japon
G5 Sahel : Le président Roch Kaboré passe la main à son homologue de la Mauritanie
Crise humanitaire au Burkina Faso : l’Union européenne apporte une enveloppe de 11.45 millions d’euros
Présidence en exercice du G5 Sahel : Roch Kaboré passe la main après une année d’engagement soutenu
Situation sécuritaire en Afrique : Les propositions du Réseau libéral africain
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés