Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne vous laissez pas éteindre, vous ne savez pas pour qui vous êtes lumière. »  Igor Markvitch

Élections au Togo : Les évêques exigent la vérité des urnes

Accueil > Actualités > International • LEFASO.NET • lundi 2 mars 2020 à 15h00min
Élections au Togo : Les évêques exigent la vérité des urnes

La conférence des évêques du Togo (CET) dans un communiqué du 1er Mars 2020 a exprimé ses doutes sur les résultats de l’élection présidentielle du 22 février 2020. Dans leur déclaration ces évêques ont exprimé des doutes quant à la transparence et l’équité du scrutin présidentiel qui a conduit Faure Gnassingbé au pouvoir pour un 4è mandat. A travers le communiqué, les évêques exhortent les différents protagonistes et les instances du processus électoral à œuvrer pacifiquement au rétablissement de la vérité des urnes.

Sur la victoire du président sortant, l’ambassadeur des USA au Togo, Éric Stromayer, plusieurs organisations de la société civile et l’ancien secrétaire d’État aux affaires africaines, Hermann Cohen ont demandé le recomptage des bulletins des votes. En effet, Hermann Cohen a déclaré à travers un tweet que « les résultats à lui parvenus, après consultation des observateurs de l’Union africaine (UA), Faure Gnassingbé a perdu les élections ».

Faure Gnassingbé a été réélu avec plus de 73,36%des suffrages, selon les résultats provisoires de la CENI ; soit quatre millions d’électeurs en plus, alors que le nombre total d’électeurs inscrits était de trois millions, ont relevé certains observateurs. Selon les communiqués des états-majors des partis politiques, plusieurs délégués présents dans les bureaux de vote ont déclaré : « avoir bourré les urnes sous menace, contre de fortes sommes d’argent et contre les menaces à l’encontre de leurs familles ».

Des médias rapportent que plusieurs représentants des partis d’opposition dans les bureaux de vote au nord du pays ont été frappés, chassés des bureaux de vote, et d’autres ont été forcés de signer les procès-verbaux".

Une situation qui a mobilisé les évêques du Togo à recommander dans un message rendu publique le dimanche 1er mars 2020, « la vérité des urnes pour une sortie de crise » : Afin, interpellent-ils, de résoudre la crise qui pourrait installer dans le pays et restaurer la confiance.

E.K.S

Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Coronavirus : L’ancien président tchadien Hissein Habré libéré pour 60 jours
Idriss Déby au front : Leçon de communication de guerre aux chefs d’Etat du Sahel
Lutte contre Boko Haram : L’armée tchadienne seule face à un destin commun
Législatives en Guinée : Le parti de Alpha Condé obtient 79 sièges sur 114 en jeu
Lutte contre le Covid-19 : « Le confinement n’est pas à l’ordre du jour au Bénin », selon le président Patrice Talon
Elections législatives au Mali : Le Covid-19 aura-t-il finalement eu raison ?
Enlèvement de Soumaïla Cissé : L’UPC témoigne sa solidarité à l’Union pour la république et la démocratie
Vatican : Le Pape François invite tous les chrétiens à une prière, ce vendredi 27 mars
Coronavirus : Macky Sall actionne la chaîne de solidarité au Sénégal
Lac Tchad : 92 militaires tués par Boko Haram
Guinée : Le forcing du professeur Condé
Covid-19 : Ces mesures radicales prises par la Chine
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés