Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui met trop de luxe dans ses habits portera bientôt des haillons.» Citation africaine ; La grammaire wolofe (1826)

Cadre sectoriel « Eau, hygiène et assainissement » : Le programme 2019 réalisé à 64,3%

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET • dimanche 1er mars 2020 à 00h25min
Cadre sectoriel « Eau, hygiène et assainissement » : Le programme 2019 réalisé à 64,3%

Les membres du Cadre sectoriel de dialogue du secteur « Environnement, eau et assainissement » (CSD-EEA) ont tenu ce jeudi 27 février 2020 à Ouagadougou leur revue annuelle 2020. Moment pour faire le point des activités menées en 2019 et la programmation de l’année en cours.

C’est une recommandation. Le Cadre sectoriel de dialogue du secteur « Environnement, eau et assainissement » doit réunir périodiquement pour faire le bilan du chemin parcouru et se projeter dans l’avenir.

C’est donc pour satisfaire à cette prescription que les membres du CSD-EEA se sont retrouvés ce jeudi 27 février à Ouagadougou pour revisiter les actions menées en 2019 et faire la programmation de 2020. « Analyser les résultats auxquels nous sommes parvenus dans la mise en œuvre des activités programmées, apprécier le niveau de fonctionnement du dialogue sectoriel et proposer des actions futures en vue de l’atteinte des objectifs du secteur, telles sont les missions assignées au CSD-EEA », a indiqué d’entrée Ambroise Niouga Sawadogo.

Des acquis considérables…

2019 a été une année difficile sur le plan sécuritaire avec la multiplication des attaques terroristes et les mouvements des populations vers d’autres localités. Le Burkina Faso a pu compter sur l’appui de ses partenaires. « Les acteurs et les partenaires du secteur « Environnement, eau et assainissement » ont dû affronter des défis inattendus, comme pallier l’insuffisance en services d’eau, d’assainissement et d’hygiène dans les localités d’accueil des déplacés internes. D’autres défis ont également émergé, comme la dégradation accélérée de l’environnement et le bouleversement de l’espace urbain du fait de la surpopulation », a relevé Dr Anne Vincent, représentante de l’Unicef au Burkina.

A ces résultats, il faut ajouter un autre lot. Ceux mentionnés par le Ministre de l’eau et de l’assainissement, Niouga Ambroise Ouédraogo. Il s’agit notamment de l’opérationnalisation de trois centres de recyclage des déchets plastiques à Dori, Bobo-Dioulasso et Tenkodogo, de la réalisation de 187,37 km de plantations d’alignement, de 16,76 km de caniveaux, de 1843 forages et 171 AEPS/PEA, de la transformation de huit nouveaux villages en éco villages.

Il y a également eu la pose de 553 km de réseaux d’AEP, la réalisation de 188 bornes fontaines et de 27 151 branchements privés. 27000 latrines familiales, 956 latrines institutionnelles ont été réalisées ainsi que les travaux de réhabilitation de quatre barrages, l’étude de trois barrages (Ouessa, Bassiéri et Banwaly) a été bouclée. En 2019, ce sont 812,614 millions de francs CFA qui ont été recouvrés au titre de la contribution financière en matière d’eau (CFE).

« En somme, en 2019, le taux global d’atteinte des cibles des indicateurs de notre secteur est de 41,93% et le taux de réalisation des produits est de 64,3% », a indiqué le Ministre de l’eau et de l’assainissement.

Faire encore mieux pour les populations…

L’année écoulée a été riche en activités quoique selon Ambroise Ouédraogo, les résultats auraient été meilleurs si la situation sécuritaire ne s’était pas dégradée. Qu’à cela ne tienne, lui et son équipe remettent le couvert pour des résultats plus probants cette année.

Pour cela, ils ont en ligne de mire la collecte de 27000 tonnes de déchets domestiques, la délivrance de 235 autorisations d’importation des équipements émettant des rayonnements ionisants et non ionisants, la réalisation de 142 AEPS/PEA, de 1 899 forages et de 12 AEP multi-villages, de 46 711 latrines familiales et de 816 latrines institutionnelles, de 10 barrages et la réhabilitation de 6 barrages, l’achèvement des études de faisabilité et d’exécution du barrage de la Bougouriba. D’autres projets tiennent aussi à cœur les partenaires techniques et financiers. Il s’agit de l’opérationnalisation de la taxe de pollution de l’eau, la restauration et la valorisation du Lac DEM dans la Commune de Kaya, région du Centre-nord.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Hivernage : La Direction générale de la protection civile donne les consignes à respecter en cas de risques d’inondation
Mise en œuvre des PDIC : Le FIE forme les acteurs de la chaîne financière des communes bénéficiaires
Environnement : Un atelier pour redéfinir les éléments de base pour une meilleure gestion des forêts
Environnement : Un nouveau projet pour améliorer la disponibilité de l’eau dans les aires fauniques
Changement climatique : Le Conseil national pour le développement durable forme les acteurs en suivi-évaluation
Développement durable : Vingt-cinq formateurs renforcent leurs capacités dans l’élaboration de cartes sur la gestion forestière
Environnement : Un conseil scientifique et technique pour sauvegarder la biodiversité du parc urbain Bangr-weogo
Ressources forestières : Le Fonds d’équipement des Nations unies explore les opportunités d’affaires dans le secteur
Pollution de l’eau et l’environnement : « Il est clairement établi que les pesticides sont toxiques pour l’homme », député Alidou Sanfo
Burkina : L’actualité météorologique pour les périodes de juin-juillet-août et juillet-août-septembre 2020
Eau et assainissement : Des députés burkinabè s’inspirent de l’expérience de l’ONG Eau Vive
CASEM du ministère de l’Eau : Les rapports annuels de performances des programmes budgétaires en examen
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés