Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka dans son émission " Archives d’Afrique"

Sports et loisirs : Daouda Azoupiou fait le bilan de 2019

Accueil > Actualités > Sport • LEFASO.NET • samedi 29 février 2020 à 11h00min
Sports et loisirs : Daouda Azoupiou fait le bilan de 2019

Le Ministre des Sports et des loisirs, Daouda Azoupiou, a fait, ce jeudi 27 février 2020, le point des activités réalisées par son département en 2019. On retient que des infrastructures sportives ont été réalisées au profit des sportifs et des populations. Le ministre a aussi ébauché les activités qui devront être réalisées cette année.

A l’image des autres départements ministériels, celui des Sports et des loisirs a beaucoup bougé en 2019. Face aux Hommes des médias, Daouda Azoupiou a fait le point des activités.

Au nombre des infrastructures construites, le Ministre des Sports a mentionné le stade régional de Tenkodogo avec pose de gazon synthétique, de cinq plateaux omnisports. Deux points d’adduction en eau potable simplifiés ont été réalisés dans les centres de sport et de loisirs de Wayalghin (Ouagadougou) et Yéguéré (Bobo-Dioulasso) ainsi que les travaux d’assainissement du stade municipal de Koudougou.

Daouda Azoupiou a également mentionné les études pour l’aménagement de 350 terrains de proximité dont la construction de 14 dont 8 à Ouagadougou et 6 à Bobo va être lancée bientôt. Des études, selon le Ministre des Sports et des loisirs, pour la normalisation du Stade du 4 Aout, du Stade Sangoulé Lamizana à Bobo-Dioulasso, la réalisation des terrains pour le Racing club de Bobo-Dioulasso et l’ASFB, etc. ont été bouclées. « La normalisation du Stade du 4 Aout est estimée à 10 milliards de franc CFA. Les travaux express qui vont permettre d’abriter les matchs des éliminatoires de la CAN 2021 vont coûter 4 milliards de francs CFA », a précisé Daouda Azoupiou.

Pour l’opérationnalisation du centre national médico-sportif, de mise en œuvre d’une politique cohérente de la relève sportive, de création de conditions favorables à l’émergence d’industries sportives, le renforcement des capacités des acteurs, des actions ont également été menées. Des compétitions sportives se sont déroulées en 2019. Il s’agit notamment de la Coupe des Ambassades, du 32e Tour du Faso, de la tenue de la Nuit des médaillés avec 444 médailles octroyées à 292 athlètes.

Le Pays des Hommes intègres a aussi été présent à des compétitions au plan continental. Les Jeux africain, avec 8 médailles, la participation avec à la clé la médaille de bronze de Fabrice Hugues Zango au Championnat du monde d’athlétisme à Doha et la deuxième place de la cycliste Awa Bamogo au championnat sur route en Ethiopie sont entre autres les lauriers obtenus par le Burkina Faso en 2019.

2020, une année charnière…

Pour le Ministre Azoupiou, des efforts seront poursuivis pour le développement des sports et des loisirs. Ainsi, il a annoncé la mise aux normes du Stade Sangoulé Lamizana, du Stade du 4 Aout, la construction de 350 terrains de sports et l’achèvement de la construction des infrastructures sportives en souffrance.

Des projets seront aussi exécutés en vue de permettre à ceux qui le veulent de participer au développement des sports. « J’aime mon pays, je soutiens les Etalons » est l’un des projets dont la mise en œuvre va « offrir à tous les Burkinabè l’opportunité de contribuer au financement du sport par un mécanisme de souscription selon les moyens de chacun. Le deuxième grand projet sera « Sport-Education-Santé ».

Porté par l’Unesco, il consiste à promouvoir les valeurs du sport dans l’éducation, la santé et la gouvernance des fédérations sportives en Afrique de l’Ouest. La Coupe des Ambassades va également se jouer.
Au plan continental, le Burkina prendra part au Championnat d’Afrique des Nations de football (CHAN) et aux Jeux olympiques à Tokyo. Si le programme d’activités a été exécuté à 80% en 2019, Daouda Azoupiou a annoncé son département veut faire mieux en 2020.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
La pétanque féminine au Burkina : Cinq dames décidées à briser les tabous
Championnat national de D2 : L’ASK et le KIKO FC accèdent à la première division
Union européenne : La fête de l’Europe par une compétition sportive à Ouagadougou
Cyclisme : Francis Ducreux inhumé au cimetière de Gounghin
Bodybuilding : Le Burkinabè Zakaria Traoré remporte un prix aux Etats-Unis
Athlétisme : Avec un saut de 17m40, Hugues Fabrice Zango remporte le meeting de Montpellier
Bundesliga : Le Bayern Munich champion pour la 9e année consécutive
Francis Ducreux, régisseur du Tour du Faso : Des témoins avisés racontent la vie d’un "visionnaire"
Lutte : Rihanata Diallo, la Reine des arènes burkinabè
Pratique du yoga : « Nous gagnerons à enseigner cette discipline à nos élèves », soutient le maître yogiste Prospère Dioma
Coupe du Faso : ASFA vs Majestic, l’attraction des quarts de finale
Championnat national de lutte : La province du Nayala dicte sa loi
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés