Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui met trop de luxe dans ses habits portera bientôt des haillons.» Citation africaine ; La grammaire wolofe (1826)

Eau et assainissement : Des journalistes invités au suivi des engagements du secteur

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET • samedi 29 février 2020 à 00h31min
Eau et assainissement : Des journalistes invités au suivi des engagements du secteur

Informer les journalistes et les médias sur les défis du secteur de l’eau et de l’assainissement et les outils de suivi des Objectifs du développement durable (ODD). Ce, pour favoriser leur implication dans le processus de suivi des politiques publiques du secteur au Burkina Faso et en Afrique. C’est l’objet de cet atelier d’information et de formation organisé ce 28 février 2020 à Ouagadougou, par l’ONG WaterAid.

A ce jour, souligne Célestin Pouya, manager plaidoyer à l’ONG WaterAid, le taux d’accès à l’eau potable au Burkina se chiffre à environ 75,3% ; celui à l’assainissement s’évalue à environ 23,3%. « Ce n’est pas suffisant quand on voit les dégâts et les conséquences que ce manque d’assainissement peut causer sur la santé et le développement du pays. Si l’accès à l’eau potable est un droit, on doit travailler à ce que l’eau puisse être à la portée des populations », a-t-il relevé, soulignant qu’au 31 décembre 2019, 69 villages du Burkina n’avaient pas accès à l’eau potable.

Pourtant, les engagements du pays pour un accès équitable à l’eau potable et l’assainissement n’en manquent pas. En effet, outre l’engagement de la campagne électorale du président du Faso à savoir l’objectif zéro corvée d’eau qui vise à atteindre d’ici 2020, 100% de taux d’accès à potable et l’objectif d’assainissement de 80% et 50% de taux d’accès respectivement en milieu urbain et rural, le Burkina s’est aligné depuis 2015 sur les ODD, notamment l’ODD N°6 qui vise un accès de tous à l’eau et l’assainissement et une gestion durable des ressources en eau.

« Il s’est agi de réunir une vingtaine de journalistes pour échanger avec eux et voir comment ils peuvent suivre ce travail d’engagement que les autorités ont eu à prendre pour l’accès à l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement », a indiqué Roch Ouédraogo, manager communication à WaterAid. Pour lui, cette rencontre est aussi une invite aux journalistes et réseaux de journalistes qui ont un certain nombre d’expériences en matière de suivi à partager avec les autres médias. Le but étant de renforcer les capacités des différents acteurs et de disposer de médias qui jouent un rôle de veille et de suivi par rapport au secteur de l’eau et de l’assainissement.
Le manager plaidoyer de WaterAid, Célestin Pouya, soutiendra également qu’il s’agit de présenter aux journalistes les défis du secteur, leur permettre de déceler les problèmes et d’apporter leurs contributions au suivi des engagements, à la sensibilisation et à la communication pour le changement de comportements dans le secteur de l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement. « L’analyse va consister à ce que les journalistes puissent prendre conscience de ce qu’ils font déjà mais surtout, envisager des choses qu’ils pourront mieux faire afin de renforcer leurs arguments », a-t-il indiqué. Et d’ajouter : « On ne demande pas au journaliste d’être un spécialiste de l’eau mais il doit pouvoir mettre sur agenda un problème dont il faut aller chercher les informations et les évidences en vue de rédiger un article qui puisse faire agir les différents acteurs », a-t-il conclu.

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Hivernage : La Direction générale de la protection civile donne les consignes à respecter en cas de risques d’inondation
Mise en œuvre des PDIC : Le FIE forme les acteurs de la chaîne financière des communes bénéficiaires
Environnement : Un atelier pour redéfinir les éléments de base pour une meilleure gestion des forêts
Environnement : Un nouveau projet pour améliorer la disponibilité de l’eau dans les aires fauniques
Changement climatique : Le Conseil national pour le développement durable forme les acteurs en suivi-évaluation
Développement durable : Vingt-cinq formateurs renforcent leurs capacités dans l’élaboration de cartes sur la gestion forestière
Environnement : Un conseil scientifique et technique pour sauvegarder la biodiversité du parc urbain Bangr-weogo
Ressources forestières : Le Fonds d’équipement des Nations unies explore les opportunités d’affaires dans le secteur
Pollution de l’eau et l’environnement : « Il est clairement établi que les pesticides sont toxiques pour l’homme », député Alidou Sanfo
Burkina : L’actualité météorologique pour les périodes de juin-juillet-août et juillet-août-septembre 2020
Eau et assainissement : Des députés burkinabè s’inspirent de l’expérience de l’ONG Eau Vive
CASEM du ministère de l’Eau : Les rapports annuels de performances des programmes budgétaires en examen
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés