Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui ose traverser les grands fleuves ne craint pas les petites rivières.» Proverbe Chinois

Crise humanitaire au Burkina Faso : l’Union européenne apporte une enveloppe de 11.45 millions d’euros

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET • mercredi 26 février 2020 à 20h00min
Crise humanitaire au Burkina Faso : l’Union européenne apporte une enveloppe de 11.45 millions d’euros

Le président du Faso a reçu en audience Janez Lenarčič , commissaire européen à la gestion des crises et Jutta Urpilainen ,commissaire européenne aux partenariats internationaux ,le 26 février 2020, à Ouagadougou. Une audience centrée sur la crise humanitaire qui sévit au Burkina Faso.

Au sortir de l’audience, pour planté le décor face aux médias, Alpha Barry accompagné des hôtes de l’UE a expliqué que les deux représentants étaient venus « dans le cadre de renforcement des relations UE-Burkina Faso » ; puis d’ajouter qu’ils « sont venus rencontrés le président du Faso, après une visite sur le site des déplacés au Centre-Nord ».

Prenant la parole, Jutta Urpilainen a expliqué que l’UE soutient le Burkina Faso et les autres pays du G5 Sahel face à la crise humanitaire et sécuritaire. Avant d’ajouter que : « lors de la visite dans le Centre-Nord et à l’occasion de rencontres avec des personnes déplacées et affectées par la crise », l’EU a une première enveloppe de €11.45 millions en aide humanitaire pour 2020 au profit du Burkina Faso. Une visite qui fait suite, aux autres visites dans les autres pays du G5 Sahel.

Aussi, le Commissaire Janez Lenarčič a ajouté que : « L’Union Européenne continue de s’engager pour soulager les besoins les plus urgents des populations les plus vulnérables ». Puis, d’expliquer à la presse que : « L’aide humanitaire n’est pas une solution durable et les causes de la crise doivent être traitées ». Pour lui, seule une réponse intégrée permettra d’assurer la sécurité des populations, de répondre à leurs besoins et leurs aspirations et de rétablir la confiance au sein des territoires affectés par la crise.

Les deux représentants de l’EU de gauche à droite,Janez Lenarčič , au milieu Alpha Barry, ministre des Affaires étrangères, et à droite, Jutta Urpilainen

Abordant la question des droits de l’homme, le Commissaire Lenarčič a rappelé que tous les acteurs du conflit sont tenus de respecter le droit international humanitaire. Jutta Urpilainen a, pour sa part, précisé : « Nous devons repenser notre stratégie en essayant de répondre aux causes profondes qui menacent la stabilité, la cohésion sociale et le développement inclusif du pays, tout en renforçant les moteurs du développement et en consolidant les synergies entre la paix, le développement et les actions humanitaires dans une approche intégrée. »

Les deux représentants ont également expliqué leurs joies de voir les burkinabè accueillir les autres burkinabè victimes des attaques terroristes et les déplacés internes.

Depuis 2014, l’UE assure avoir financé plus d’un milliard d’euros d’aide humanitaire et au développement au Burkina Faso. A travers les projets d’aide humanitaire au Burkina Faso, l’UE porte assistance en termes d’abris et de produits de premières nécessitées, d’assistance alimentaire, d’accès aux services de santé et d’éducation, et de protection des personnes vulnérables. En ce début de 2020, l’EU dit vouloir poursuivre ses actions en faveur des déplacés internes.

Edouard K. Samboe.Lefaso.net
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 27 février à 09:31, par kwiliga En réponse à : Crise humanitaire au Burkina Faso : l’Union européenne apporte une enveloppe de 11.45 millions d’euros

    Chacun se mobilise à sa manière.
    Certains en octroyant une aide conséquente à des pays lointains, dont une partie de la population les déteste ; d’autres en organisant des marches/meetings pour afficher leur refus de payer l’impôt.
    Serait-on devenus plus égoïstes que les "blancs" ?
    Parfois, j’ai un peu honte.

    Répondre à ce message

  • Le 27 février à 09:55, par LE SULTAN En réponse à : Crise humanitaire au Burkina Faso : l’Union européenne apporte une enveloppe de 11.45 millions d’euros

    Merci à l’UE pour cette marque de solidarité à l’égard de notre cher pays. Les syndicats semblent ne pas comprendre que ces aides proviennent des impôts d’autres pays. Ils faudra que chacun essaie de mettre un peu d’eau dans le vin pour pouvoir servir son pays mais pouffffff..... l’utilisation qui résultera de ces revenus restera toujours questionnée. L’IUTS allait passer si seulement si MPP avait fait preuve de rigueur dans la gestion du gouvernement depuis le début. Tantôt des détournements et fraudes de gauche à droite, des nominations mouta mouta. Le plus durs dans tout ca c’est le silence complice de nos autorités face à tout cela.

    Répondre à ce message

  • Le 27 février à 11:57, par Bounti En réponse à : Crise humanitaire au Burkina Faso : l’Union européenne apporte une enveloppe de 11.45 millions d’euros

    Une fois de plus une aide qui sera détournée, les déplacés du SAHEL reçoivent 00%, ceux du CENTRE-NORD 40%, ceux du NORD 10%, ceux de l’EST 05%, POUVOIR 45%(préparation campagnes élections). Il faudra que l’UE le sache. Vivent les soit- disant hommes integres

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars à 05:06, par caca En réponse à : Crise humanitaire au Burkina Faso : l’Union européenne apporte une enveloppe de 11.45 millions d’euros

    Les remarques des internautes ci-dessus sont justes. Notre pays l’aide de l’Union Européenne non remboursable. Les fonctionnaires du public ne pensent mêmes pas que cette aide vient des impôts. J’image que le ministère de l’action humanitaire du Burkina intervient dans la prise en charge des personnes vulnérables parmi lesquels les agents reçoivent les primes. Cette aide de l’UE n’est pas un droit inaliénable, mais une assistance internationale pour démontrer le sens humain de solidarité.
    Les agents du public qui ne veulent pas payés leur impôt doivent le sens humain de solidarité.L’impôt par contre un droit inaliénable du citoyen à s’acquitter les ressources nécessaires à son gouvernement de gérer les cas humains dans la république.
    De grâce payez vos impôts pour l’amour du pays.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mars à 08:30, par Michel Giraudot En réponse à : Crise humanitaire au Burkina Faso : l’Union européenne apporte une enveloppe de 11.45 millions d’euros

    Sans porter de jugement sur les commentaires ci-dessus, je représente 2 petites associations françaises qui font de l’aide au développement depuis de nombreuses années au Faso, elles viennent de modifier leurs objectifs et font aussi de l’aide d’urgence pour les populations déplacées. Elles viennent d’acheter sur place pour plus de 9 millions de Fcfa de vivres pour Kaya et Gorom-Gorom et le relationnel local permet de distribuer en direct cette aide alimentaire aux personnes concernées. Je tiens à rappeler que le financement de ces associations n’est que le fruit du travail de leurs bénévoles. Bon courage à tous.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Coopération : « La Chine et les États-Unis doivent assumer leurs responsabilités envers le monde », selon le ministre des Affaires étrangères chinois
Portraits de francophones : M. Lassina Zerbo
21e anniversaire de la fête du trône marocain : Une commémoration en format restreint
Coopération religieuse : L’archidiocèse de Séoul fait don d’une ambulance à son frère de Ouagadougou
Coopération : L’Union Européenne soutient les efforts du Burkina Faso dans sa réponse à la situation de crise
Solidarité : Le gouvernement du Burkina Faso reçoit 954 tonnes de riz de la part de la CEDEAO
Grande consultation citoyenne : Des jeunes échangent sur l’avenir de la Francophonie à Bobo-Dioulasso
Mali : La CEDEAO propose "de toute urgence" un gouvernement d’union nationale
Droits humains : La délégation de l’Union Européenne apporte plus de 160 millions de FCFA à la Commission Nationale des droits humains du Burkina (CNDH)
Augmentation des besoins humanitaire au Burkina Faso : La France apporte son soutien au PAM
Obsèques de Amadou Gon Coulibaly : L’ultime hommage du peuple burkinabè
Cérémonie d’hommages de la Nation ivoirienne au Premier ministre Amadou Gon COULIBALY : Le Premier ministre burkinabè y était avec une forte délégation
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés