Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne vous laissez pas éteindre, vous ne savez pas pour qui vous êtes lumière. »  Igor Markvitch

La Poste Burkina Faso : Bamory Ouattara, le nouveau directeur général

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • mercredi 26 février 2020 à 22h57min
La Poste Burkina Faso : Bamory Ouattara, le nouveau directeur général

Au cours de l’hebdomadaire conseil des ministres de ce mercredi 26 février 2020, Bamory Ouattara a été nommé directeur général de La Poste Burkina Faso, en remplacement du sortant Nabi Issa Coulibaly. Qui est ce nouveau patron de La Poste ?

Aussitôt annoncé, les commentaires vont bon train. Pour nombreux, la crise répétitive au sein de La Poste a fini par emporté le directeur général. « Les syndicats ont fini par avoir sa tête », peut-on lire. Mais qui est Bamory Ouattara, le nouveau patron ?

Economiste et administrateur des services financiers de profession, Bamory Ouattara avait été, précédemment, secrétaire général de la primature. Bien avant cela, il était le Président du conseil d’administration (PCA) de a société d’économie mixte Bagrépôle et ordonnateur délégué du budget de la primature.

Entre 2012 et 2016, Bamory Ouattara, en tant que senior au bureau d’études du secrétariat général du ministère de l’Economie et des Finances, a participé à plusieurs travaux de rédaction et de validation des rapports de suivi des indicateurs de convergence de l’Union économique et monétaire ouest africain (UEMOA) et de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Durant neuf années (2002-2011), Bamory Ouattara a été le directeur général de l’Institut national de la statistique et de la démographie (INSD). Plusieurs enquêtes nationales sur les conditions de vie des ménages et la gouvernance des entreprises ont été menées sous son leadership.

A son arc, il a aussi une corde politique. En effet, entre 2006 et 2012, Bamory Ouattara a été le maire de la commune rurale de Sidéradougou (dans la région des Cascades) sous la bannière du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, parti au pouvoir en cette période). Cet économiste et administrateur des services financiers a partagé sa connaissance dans des grands temples de savoir tels que l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (ENAM), l’Ecole nationale des régies financières (ENAREF) et l’Université de Ouagadougou (actuelle Université Joseph Ki-Zerbo).

Le nouveau directeur général de La Poste, au regard de son parcours, a fait ses preuves dans la vie associatives et extra-professionnelle. A titre d’exemple, il est membre fondateur du Centre d’information, de formation et d’études sur le budget (CIFOEB), une ONG ayant pour vocation, entre autres, de renforcer les capacités de la société civile et des collectivités décentralisées en matière d’analyse de budget.

En 2019, La Poste Burkina Faso a connu une crise avec plusieurs épisodes. Le syndicat avait, en son temps, réclamé le départ pur et simple de leur premier responsable. Bamory Ouattara apportera un leadership qui fera de cette crise un mauvais souvenir ? Affaire à suivre…

Cryspin Masneang Laoundiki
LeFaso.net

Vos commentaires

  • Le 27 février à 03:35, par QUEDIEUNOUSAIDE En réponse à : La Poste Burkina Faso : Bamory Ouattara, le nouveau directeur général

    Le Gouvernement a signé sa propre défaite en enlevant Mr Coulibaly . C’est un échec qui va compliquer les choses pour le nouveau D.G entrant. Cette décision est vraiment déplorable. Il est possible de la rapporter parce que ce DG Coulibaly a entamé de grands projets pour moderniser La Poste BF au profit de tous les burkinabè laissez-le finir ce qu’il a commencé. Je ne suis pas contre le nouveau DG mais il prendra du temps pour comprendre les projets avant de les poursuivre. De manière générale que le gouvernement revienne à de meilleure décision pour sauver le pays pendant qu’il est encore temps en prenant des décisions courageuses :
    1. Annuler l’IUTS sur les primes et indemnités du secteur public et du privé comme les syndicats
    le demandent. Cet abandon ne va pas détruire le gouvernement ni le pays. Mais le maintien de l’IUTS aura des conséquences très négatives voir désastreuses pour tout le monde. Cet abandon mon président n’est pas signe de faiblesse mais plutôt de la sagesse. Mon président je suis convaincu que vous voulez le meilleur pour tous les burkinabè.
    2. Après avoir annulé l’IUTS comme le demandent les syndicats il vous faire un discours à la
    nation pour dire que le gouvernement s’est trompé et que désormais il se met du coté des intérêts du peuple.
    3. Accepter dialoguer avec les syndicats pour le reste de leurs revendications.
    4. Monsieur le président, pour redorer votre blason il faut combattre la corruption de manière
    exemplaire et le peuple va vous applaudir et sera totalement de votre côté. C’est ce peuple qui vous élu et il faut lui redonner le sourire car aujourd’hui ce peuple a la mine vraiment froissée il le reconnaitre.
    5. Il faut profiter de cette occasion pour diminuer certains avantages au haut lieu dont
    beaucoup de citoyens se plaignent à longueur de journée sur les réseaux sociaux et dans les autres médias. Du coup cet exemple sera suivi par tous les citoyens à la base et essayer de montrer mains blanches dans la gestion des ressources.
    Nous demandons au gouvernement de ne pas faire le forcing parce que la période est mal indiquée pour lui (élection en vue). Il n’y a de honte à faire marche arrière c’est parfois très sage de le faire. On recule parfois pour mieux sauter et on recule aussi pour mieux avancer en toute sécurité. Bonne chance Mon Président.

    Répondre à ce message

    • Le 27 février à 11:47, par Kyleleke En réponse à : La Poste Burkina Faso : Bamory Ouattara, le nouveau directeur général

      Désolé de votre analyse impertinente car vous ne savez rien de La Poste. Coulibaly n’a rien fait de nouveau. Les projets ont été initiés bien avant lui.
      Ceux qui les ont conçu sont toujours là pour mieux guider ce nouveau DG qui a un parcours de vrai leader et qui connaît ce qu’on appelle administration.
      Il serait mieux de vous informer davantage.

      Répondre à ce message

    • Le 27 février à 15:37, par mninda En réponse à : La Poste Burkina Faso : Bamory Ouattara, le nouveau directeur général

      Mon cher "DIEUNOUSAIDE" tu es tellement déboussolé par l’éviction de ta mine d’or que constituait pour toi EX- DG de la Poste BURKINA ,que tu sautes du coq à l’âne, pèle -mêle. YAKO . Et si tu avais un tant soit peu réfléchi tu n’aurais pas adresser l’injure au président RMCK en insinuant que l’enlèvement du DG de La poste peut entrainer la chute de son pouvoir .

      Répondre à ce message

  • Le 27 février à 09:59, par Beogbiiga En réponse à : La Poste Burkina Faso : Bamory Ouattara, le nouveau directeur général

    Promotion de la médiocrité ?
    Que reprochons nous très clairement de l’ancien DG ?
    Vu sa rigueur et maque de laxisme, le travailleur burkinabé ne pouvait pas suivre son rythme. C’est ça la pure vérité !
    Plus de mission juteuse ni de corruption !
    Alors, bienvenue au nouveau DG qui reviendra avec les anciennes abitudes.
    Ainsi va mon pays des hommes integregres !

    Répondre à ce message

  • Le 27 février à 11:35, par Simbon En réponse à : La Poste Burkina Faso : Bamory Ouattara, le nouveau directeur général

    Le Gouvernement a fait un bon choix au regard des qualités professionnelles de M. Bamory Ouattara.

    Pour le reste, ses qualités humaines feront la différence : M. Bamory est un homme d’écoute.

    Bon vent à vous

    Répondre à ce message

  • Le 27 février à 11:39, par Kyleleke En réponse à : La Poste Burkina Faso : Bamory Ouattara, le nouveau directeur général

    Le Mercredi des centres a bien guidé le PF a prendre une très bonne décision car on ne saurait laissé le mauvais management d’un individu ruiné une société de plus de 1000 salariés

    Répondre à ce message

  • Le 27 février à 14:42, par Yamsoba En réponse à : La Poste Burkina Faso : Bamory Ouattara, le nouveau directeur général

    Merci pour la décision, mais espérons que les esprits vont aussi évolué positivement au sein de cette boîte pour répondre aux attentes des citoyens. Le cas contraire c’est aurevoir la poste et on passe à autre chose. On verra qui a raison réellement dans cette guerre inutile qui fait défiler les cadres.

    Répondre à ce message

  • Le 27 février à 15:28, par Le Russe En réponse à : La Poste Burkina Faso : Bamory Ouattara, le nouveau directeur général

    Félicitations au nouveau venu. Pour l’intérêt de la maison, les agents doivent se souder les coudes. La crise a tellement duré qu’elle a occasionné des frictions entre les agents. Il n’ y a ni vaincus, ni vainqueurs. Le DG se doit d’être un véritable rassembleur.Merci.

    Répondre à ce message

  • Le 27 février à 16:14, par A KASMA En réponse à : La Poste Burkina Faso : Bamory Ouattara, le nouveau directeur général

    ELOIGNEZ- NOUS DE CE Mr CAR IL A FINI D’ETALER TOUTES SES INSUFFISANCES AU GRAND PUPLIC. POUR LE RESTE, ON GERE.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 08:23, par amoro En réponse à : La Poste Burkina Faso : Bamory Ouattara, le nouveau directeur général

    Je vous informe que MR COULIBALY de par ses competences est nommé depuis janvier directeur générale de CORIS BANK NIger.Donc il y avait vacance de poste.
    MERCI

    Répondre à ce message

  • Le 29 février à 12:03, par Sacksida En réponse à : La Poste Burkina Faso : Bamory Ouattara, le nouveau directeur général

    Cette decision a tarde, ce DG sortant devait etre remplace depuis tres longtemps compte tenu du climat social deletere dans cette societe publique. En trainant en longueur avant cette juste decision, l’on a fait plus de mal a l’entreprise en crise. Maintenant, une nouvelle aire positive doit se sentir dans les rapports internes entre tous les acteurs. En tout etat de cause, quand nous le disions c’etait pas contre la personne du DG sortant, mais surtout des decisions idoines de management dans ce cas
    Courage au personnel qui doit maintenant se regrouper autour du nouveau DG pour vite rattraper certainement le temps perdu depuis des mois. Salut.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars à 15:15, par Made En réponse à : La Poste Burkina Faso : Bamory Ouattara, le nouveau directeur général

    Monsieur, parcours et trajectoire professionnels ne conditionnent nullement une meilleure gestion d’une structure. Bagrapole mon oeil ? les gestionnaires de ce projet (certains ont fuit sous les menaces des populations locales mais aucun media n’a bronché), nous savons tous comment ils l’ont pillé et nous les connaissons. Malheureusement, les recompenses des pilleurs des structures au Burkina, c’est la promotion.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Décès de BONKOUNGOU Saaga Adama : Remerciements
Lutte contre le Covid-19 : La BCEAO rend gratuits les transferts électroniques dont la valeur est inférieure ou égale à 5000 F CFA
Entrepreneurs et entreprises burkinabè : Quel plan de réponse pour rester en activité et protégé contre le COVID-19 ?
Conséquences économiques du Covid-19 : Des institutions financières au chevet des pays africains
Lutte contre le Coronavirus : Des spécialistes de la fiscalité proposent 45 mesures
COVID-19 : La ligue des consommateurs dénonce l’augmentation des prix du gel hydroalcoolique
Mesures contre le Covid-19 : Entre crainte et espoir pour les entreprises burkinabè
Lutte contre la propagation du covid-19 : Message du Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso
Lutte contre le Covid-19 : Le ministère du commerce fixe les prix du gel hydro alcoolique
Lutte contre la propagation du covid-19 : La Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso fait don de 50 millions de F CFA
Covid-19 : L’Institut Free Afrik juge insuffisantes les mesures prises par le chef de l’Etat burkinabè
Journée mondiale du consommateur : La consommation durable au centre de la commémoration
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés