Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’homme sans patience, c’est une lampe sаns huilе. » Alfred de Musset

Mercredi des cendres : A la chapelle du Scolasticat, on a porté le Burkina dans les prières

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mercredi 26 février 2020 à 11h30min
Mercredi des cendres : A la chapelle du Scolasticat, on a porté le Burkina dans les prières

Les fidèles catholiques de la chapelle du Scolasticat, à l’instar des autres chrétiens du monde, sont entrés, ce mercredi 26 février 2020, dans le temps de Carême, avec la célébration du Mercredi des cendres. Ainsi, durant 40 jours, les chrétiens sont invités au jeûne, à l’aumône et à la prière, afin de se préparer à la célébration de la Pâques.

Très tôt au matin de ce mercredi 26 février 2020, les fidèles catholiques du secteur 23 de la ville de Ouagadougou ont pris d’assaut la chapelle du Scolasticat. Au cours de la célébration eucharistique, le prêtre a marqué le front des fidèles avec de la cendre, en prononçant ces paroles : « Convertissez-vous et croyez à la Bonne nouvelle ».

Le Père Laurent Ouédroago

Cet acte marque le début d’un cheminement de 40 jours pour les fidèles catholiques qui sont appelés à se consacrer au jeûne, à l’aumône et à la prière. Tout cela dans la simplicité et la discrétion. Et le Père Laurent Ouédraogo, responsable de la chapelle du Scolasticat, d’inviter les fidèles chrétiens à un changement de cœur, en se renouvelant intérieurement et en rejetant le mensonge, l’hypocrisie, la vanité, l’égoïsme, etc. « Ce rite de l’imposition des cendres signifie le désir de cette mise en route de combat spirituel et pénitente vers la réconciliation promise par le Seigneur dont on fait mémoire lors de la veillée pascale », a-t-il enseigné.

Les fidèles catholique de la chapelle du Scholacicat alignés pour se faire marquer par la cendre, signe inaugural du careme

Faire de la place à Dieu

Pour le Père Laurent Ouédraogo, les textes liturgiques du jour invitent les fidèles à s’enfoncer 40 jours dans « le désert ». « C’est bien là tout le sens du Carême : se dépouiller de soi, creuser, aller au plus profond de nous-même pour voir comment nous sommes. Creuser, c’est aussi faire l’espace où Dieu pourra venir habiter en nous », a prêché le prêtre.

Véronique Bayala, fidèle de la chapelle du Scholacicat

Prier pour le retour de la paix au Burkina

La situation actuelle du Burkina inquiète les fidèles catholiques du Scolasticat. Ainsi, Véronique Bayala par exemple a prié pour le retour de la paix dans le pays. « Ce qui me tient à cœur, c’est d’abord la situation que traverse le pays et je dois prier pour cela », a-t-elle confié à l’issue de la messe. Pour une autre fidèle qui a voulu garder l’anonymat, durant ce temps de Carême, elle demande au Seigneur de tendre sa main sur le Burkina afin qu’il puisse retrouver sa paix d’antan.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Coronavirus : A Pazaani, les déplacés internes appliquent l’hygiène
Fermeture des marchés et yaars : Le Conseil national de l’économie informelle mobilise 122,25 tonnes de vivres pour soutenir ses militants touchés
Lutte contre le Covid-19 : Orca Deco offre du matériel médical au CHU de Tingandogo
Lutte contre le coronavirus : L’étudiant Issiaka Porgho fait don de 350 masques à ses camarades à Bobo-Dioulasso
Lutte contre le Covid-19 : Le DG de la SNC, Bamassa Ouattara, apporte sa contribution dans les Cascades
Mesures sociales au Burkina Faso : Evitons le copier-coller
Suspension des salaires des agents de l’éducation : Le syndicat de l’éducation de base exhorte les travailleurs à rester solidaires et mobilisés.
Respect du couvre-feu : Deux heures de patrouille avec les pandores de Fada N’Gourma
Lutte contre le Covid-19 : La société minière Iamgold Essakane donne des kits de protection à ses communautés riveraines
Lutte contre le coronavirus au Burkina Faso : Le ministre Eric Bougouma apporte sa contribution
Epidémie de rougeole : L’autre préoccupation sanitaire dans la Boucle du Mouhoun
Pour la paix sur terre : Les Raëliens veulent une ambassade pour les extraterrestres
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés