Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens bien élevés contredisent les autres. Les sаgеs sе сοntrеdisеnt еux-mêmеs.» Oscar Wilde

Musique : le parolier Don Sharp de Batoro dédicace « Soundjata, le fils du buffle », son 5e album

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • mercredi 26 février 2020 à 22h20min
Musique : le parolier Don Sharp de Batoro dédicace « Soundjata, le fils du buffle », son 5e album

Le parolier Don Sharp de Batoro a dédicacé le mardi 25 février 2020 à Ouagadougou au musée national, son nouvel album. Il est intitulé « Soundjata, le fils du buffle ». La présentation a eu lieu en présence des hommes de média, du ministre de la culture Abdoul Karim Sango et de maître Fréderic Titenga Pacere.

Et de cinq (5) pour l’artiste Don Sharp de Batoro. Le parolier burkinabè a présenté son nouvel album le mardi 25 février 2020 au musée national. Le nouveau bébé de l’artiste porte le nom de « Soundjata, le fils du buffle ».

C’est un opus de 12 titres chanté en français, en dioula, en gourounsi et en mooré. Le titre « Soundjata » rend hommage à l’empereur du Mali, celui qui a fait écrire la charte du Mandé. Il invite chacun de nous à réveiller le leader qui sommeille en nous. Pour cet album, le griot des temps modernes a collaboré avec d’autres autres artistes. Dans le titre « Sougri », Seydou Batoro, son nom à l’état civil, prône la paix et le vivre ensemble. Il est en collaboration avec Bagagnan.

Au niveau de « consommons local », en featiring avec Ahmed Smani, il invite les burkinabè à bien vouloir utiliser les produits faits au Burkina Faso. Pour lui, c’est gauche de montrer son village avec la main gauche. « A l’ombre du baobab », l’artiste est en collaboration avec le poète et homme de culture maitre Titenga Pacere. Il milite ici aussi pour la cohésion sociale. Maitre Titenga dira que si la termitière vit, elle ajoute de la terre à terre. Si elle meurt, il ne restera qu’un sol plat.

L’artiste a utilisé une démarche productive qui consiste à travers une musique faite de rythmes mais aussi de paroles sensibilisantes, à conscientiser pour stopper et inverser la donne. Il s’inspire des devanciers tels Kwame N’Krumah, Joseph Ki-Zerbo, Thomas Sankara.

Le ministre de la culture Abdoul Karim Sango a tenu à saluer la qualité de l’œuvre de l’artiste. Il lui a congratulé pour avoir rendu hommage à Soundjata Keita. Il est convaincu qu’avec la culture, l’Afrique se développera et sauvera le monde. Quant à maître Titenga Paceré, lui dit avoir été impressionné par les paroles.

Pour lui, l’on doit faire en sorte pour que l’on puisse vivre ensemble même si chacun devrait perdre quelque chose de lui. L’artiste souhaite avec cet album, que les êtres humains soient plus « smart » que les smartphones. Il espère que les populations soient plus humains, plus tolérants. L’album est déjà disponible chez les revendeurs au prix unitaire de 3 000 F CFA.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Covid-19 : la culture touchée, mais pas coulée
Lutte contre le covid-19 au Burkina : L’artiste Don Sharp de Batoro participe au combat
Religion : « La musique est un moyen d’évangélisation », dixit l’abbé Lucien Wanré
Christiane Zoungrana : « Le tissage, c’est une histoire d’amour »
Poème : « Magnificat » de Marie Mechtilde Guirma
Bobo-Dioulasso : Ous Hebié dédicace son troisième album « Yahigô »
Musique : Bil Aka Kora marque son retour sur scène avec « fulu », son sixième album
Mode : « Face », une émission pour briser les préjugés sur le mannequinat
Burkina Faso : Report de la Semaine nationale de la culture
Vernissage : ‘’ écrits sous moustiquaire’’, une exposition de Marie-Clotilde Bastide
Semaine nationale de la culture 2020 : Des innovations majeures pour cette 20è édition
2e édition du grand prix de poésie Thomas Sankara : La cérémonie officielle de la remise des prix aura lieu le 21 mars 2020
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés