Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Le travail n’épouvante que les âmes fаiblеs. » Louis XIV

Promotion de la culture biologique : Le PASAAO forme 31 animateurs endogènes

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 21 février 2020 à 10h00min
Promotion de la culture biologique : Le PASAAO forme 31 animateurs endogènes

Le Projet agroécologie pour la souveraineté alimentaire et l’adaptation aux changements climatiques en Afrique de l’Ouest (PASAAO), mis en œuvre par l’ONG Terre & Humanisme (T&H) et ses partenaires, a clôturé ses activités, ce jeudi 20 février 2020 à Ouagadougou, par la formation de 31 animateurs endogènes. Cette formation vise à renforcer le réseau des animateurs pour couvrir le territoire et accompagner la diffusion de l’agroécologie en milieu paysan.

Accompagner les paysans à travers la sensibilisation, la formation et l’appui en matériel, pour l’adoption de techniques agroécologiques en vue de faire face au changement climatique. C’est l’objectif du Projet agroécologie pour la souveraineté alimentaire et l’adaptation aux changements climatiques en Afrique de l’Ouest (PASAAO).

Après trois années de mise en œuvre, le projet a clos ses activités par un atelier de renforcement des capacités de 31 animateurs endogènes. Le but est de consolider les acquis de ces animateurs pour l’accompagnement des organisations paysannes dans l’appropriation des techniques agroécologiques.

Ablassé Compaoré, le coordonnateur l’AIDMR

En effet, l’agroécologie est une façon de concevoir des systèmes de production qui s’appuient sur les fonctionnalités offertes par les écosystèmes. Il s’agit d’utiliser au maximum la nature comme facteur de production, en maintenant ses capacités de renouvellement.

Dans le cadre du PASAAO, six partenaires locaux de Terre & Humanisme (T&H) au Mali, au Burkina Faso et au Togo ont mis en commun leurs expériences pour revisiter les stratégies et les pratiques. « Depuis que le projet existe, les terrains les plus dégradés de mon village sont devenus fertiles et des terrains abandonnés depuis 50 ans ont été récupérés. Tous ceux qui avaient des difficultés dans les cultures, lorsqu’ils se sont mis dans l’agroécologie, ont eu plus de rendements », a témoigné Ousmane Ouédraogo, animateur endogène de Béo Néeré.

Ousmane Ouédraogo, animateur endogène de Béo Néere

Entre 2017 et 2019, le PASAAO a permis à trois organisations burkinabè partenaires de T&H (AIDMR, APAD et Béo Néeré) de renforcer le réseau des animateurs pour couvrir le territoire. Avec ce programme de formation, les animateurs endogènes sur le terrain vont poursuivre l’accompagnement des organisations paysannes afin qu’elles s’approprient les pratiques agroécologiques.

Cette stratégie permet de lever des freins déterminants en démultipliant les personnes relais spécialisées dans la transmission en milieu paysan, maillant le territoire au cœur des villages et des organisations paysannes. Elle repose sur la promotion de l’expertise locale pour accompagner des dynamiques sociales communautaires dans le changement vers plus d’agroécologie dans la gestion des territoires et des ressources.

La diffusion de l’agroécologie s’effectue autour des fermes de référence de ces paysans-animateurs, vitrines qui servent d’espace de production, d’expérimentation et d’apprentissage. Pour Ablassé Compaoré, le coordonnateur l’AIDMR, « le projet a permis de former environ plus de 1 500 paysans à l’agroécologie. Il a contribué à mettre en place une boutique bio ».

Jean-Aimé Kientega, chargé de projet Terre et Humanisme

Dans un contexte de crise climatique, la transition agroécologique, selon les promoteurs de l’agroécologie, est désormais une nécessité pour faire face aux enjeux de souveraineté alimentaire à tous les niveaux. « Les résultats du projet PASAAO sont satisfaisants car depuis trois ans, le projet a aidé dans la diffusion de l’agroécologie. Cette culture est lente mais elle est rentable à long terme », a apprécié Jean-Aimé Kientega, chargé de projet Terre et Humanisme.

En rappel, depuis plus de 25 ans, l’ONG Terre & Humanisme est pionnière dans la diffusion de l’agroécologie. S’inspirant de la philosophie de Pierre Rabhi, elle s’appuie sur les initiatives locales pour prôner la transition vers l’agroécologie.

Issoufou Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Suspensions et coupures de salaires : Les syndicats dénoncent des répressions « sauvages »
Bobo-Dioulasso : L’Hôpital Souro-Sanou et le Centre Muraz continuent bel et bien de fonctionner
Fermeture des marchés de Bobo-Dioulasso : Les acteurs respectent les décisions, mais réclament des mesures d’accompagnement
Kompienga : Interdiction formelle de manipuler et de consommer des roussettes (chauve-souri)
Suspension des transports en commun : Désarroi et inquiétude à la gare routière de la Patte-d’oie
Fermeture des établissements d’enseignement : L’IST lance « E-Campus » pour poursuivre les cours en ligne
Lutte contre le Covid-19 : Une aide pour soutenir le secteur de la recherche
Covid-19 : Le syndicat des artistes musiciens appelle au paiement par anticipation des droits de représentation
Lutte contre le Covid-19 : UBA Burkina apporte un soutien de 87 500 000 F CFA
Mise en quarantaine de Ouagadougou : La mesure passe difficilement à Kouba, sur la Route nationale N°5
Mise en quarantaine : « Si le gouvernement ne revoit pas sa décision, nous allons manifester », prévient un chauffeur
Coronavirus : A Ouagadougou, les marchés restés ouverts perdent aussi de leur affluence
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés